Air Méditerranée

Le forum sur les compagnies aériennes françaises: Corsair, Aigle Azur, XL Airways, Air Austral, Air Caraïbes...

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Ven 22 Jan 2016, 20:20

Suis très surpris de ce que tu dis même si il y a visiblement un pbl critique avec des, et en particulier un, TO
En période de redressement judiciaire c'est l'administrateur judiciaire qui dirige la Sté donc mm si elle est liquidée le 1er fevrier il n'avait aucune raison de refuser le lancement d'un recrutement qui ne signifie pas des embauches

Le "pédigrée" du repreneur mystère qui est maintenant connu n'a pas grand chose qui donne vraiment confiance surtout avec les €€€ mis sur la table. Je doute mm que les 2.3 millions d"€ soient suffisants au regard de la réglementation pour une vraie Cie aérienne de droit français c'est peanuts !

A suivre mais j'espère que ce n'est pas un coup monté pour une reprise par l'ancienne direction
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Sam 23 Jan 2016, 15:45

Flyzen a écrit:Suis très surpris de ce que tu dis même si il y a visiblement un pbl critique avec des, et en particulier un, TO
En période de redressement judiciaire c'est l'administrateur judiciaire qui dirige la Sté donc mm si elle est liquidée le 1er fevrier il n'avait aucune raison de refuser le lancement d'un recrutement qui ne signifie pas des embauches

Le "pédigrée" du repreneur mystère qui est maintenant connu n'a pas grand chose qui donne vraiment confiance surtout avec les €€€ mis sur la table. Je doute mm que les 2.3 millions d"€ soient suffisants au regard de la réglementation pour une vraie Cie aérienne de droit français c'est peanuts !

A suivre mais j'espère que ce n'est pas un coup monté pour une reprise par l'ancienne direction


Bah oué, moi aussi ça ma surpris quand un collègue ma dit ça.

Bah par principe, si Air Med est liquidé c'est du foutage de gueule et un manque de respect envers les PN et pas que... de la part de la direction.

On va en rester là, mais je pense que nous pensons la même de cette direction.
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Ven 29 Jan 2016, 15:06

Peut être une explication a la "non liquidation" de Air Med lors de la dernière audience du TC qui normalement vue la pauvreté de l'offre, pour ne pas en dire plus, aurait du être prononcée
Sur la catalogue du "nouveau FRAM" sorti ces jours ci il y a une palanquée de vols prévus opérés par AirMed (de un ou plusieurs aéroports) vers
... sauf erreur ou omission de ma part, il y en a tellement ...
ATH - HER - KGS - CFU - DUB - PMI - AGP - FUE - TCI - FAO - FNC - OLB - CTA - PMO - DKR
Cela laisse un peu reveur qu'un TO programme autant de vols avec Air Med qui est en situation de redressement judiciaire depuis plus de 1an et avec quasiment aucune offre de reprise durant cette année (mis a part celle de dernière minute que je pense de + en + être de l'enfumage)
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Publicité

Publicité
 

Re: Air Méditerranée

Messagepar AVION » Mer 3 Fév 2016, 07:58

Air Méditerranée : les salariés redoutent la liquidation de l'entreprise

Le tribunal de commerce de Tarbes a repoussé au 15 février sa décision concernant la reprise de la compagnie Air Méditerranée. Le seul candidat en lice n'a pas versé la caution demandée par les juges pour accepter son offre. En attendant les salariés vivent dans l'angoisse d'une liquidation.

Que se passe-t-il chez Air Méditerranée ?

Le tribunal de commerce de Tarbes a repoussé au 15 février son délibéré concernant l’unique dossier de reprise de la compagnie.

Les juges avaient déjà renvoyé leur décision le 18 janvier dernier, attendant plus d’éléments de la part du repreneur.

Mais cette fois, l’affaire semble prendre une tournure plus grave.

Selon nos informations, l’investisseur n'a pas déposé au tribunal la caution de 2.3 millions d'euros promise pour le 1er février. Il assure pourtant être en possession des fonds nécessaires à la relance de la compagnie.

Mais il n'aurait pas réussi à trouver un terrain d'entente avec le loueur AerCap, qui serait beaucoup trop gourmand à son goût.

Face à tant d'incertitudes, certains prestataires refuseraient de travailler avec la compagnie sans être payés en avance.

La DGAC surveille de près l’évolution de la situation. Elle vient de renouveler la licence d’exploitation de la compagnie jusqu’au 15 février.

Au-delà de cette date, si le tribunal n’accepte pas le dossier de reprise, Air Méditerranée perdra sa licence et sera de facto obligée d’arrêter tous ses vols.

Une situation tendue qui ne semble pas perturber certains de ses partenaires tour-opérateurs.

Il faut dire que la compagnie a déjà débuté son recrutement pour la saison estivale, avec la publication d'une annonce d'embauche de PNC le 22 janvier sur le site de Pôle Emploi.

Et pourtant, les 220 salariés seraient actuellement incités à poser le plus de congés possible, payés par le régime de garantie des salaires (AGS).

Du coté de la direction, c’est le silence radio.

Alors forcément, les rumeurs vont bon train. Certains s’interrogent sur les motivations du seul et unique repreneur, un ancien d'AOM, qui a promis de conserver toute l’équipe de direction, notamment l'actuel PDG Antoine Ferretti.

« Ce projet est un montage orchestré par Antoine Ferretti pour lui permettre de reprendre le contrôle de l'entreprise en effaçant les dettes accumulées », avance un employé. Rappelons qu’Air Méditerranée serait endettée à hauteur de 60 millions d’euros. Elle est en redressement judiciaire depuis le 14 janvier 2015.

Une théorie qui fait sourire le principal intéressé.

"Je connaissais à peine Antoine Ferretti avant de m'intéresser au sort d'Air Méditerranée. Mais j'estime qu'il n'est pas responsable de tous les maux de l'entreprise et je veux juger de la performance de chacun avant de procéder à des changements", explique l'investisseur.

Reste à savoir si les juges accepteront ce montage financier pour sauver un transporteur français qui a fait voyager plus d'un million de passagers en 2014.
AVION
A380
 
Messages: 12616
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Jeu 4 Fév 2016, 22:03

C'est quand même légèrement délirant de garder le staff, ayant entraîner la compagnie dans la situation que l'ont connait actuellement.

Si Air Med nous quitte, restera plus que ASL France sur le segment du pur charter qui doit déjà se frotter les mains.
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Dim 7 Fév 2016, 02:58

Je vais rompre mon cycle piscine plage thai pour donner un avis
- suis pas du tout étonné de la tournure décrite plus haut le sauveur de dernière minute >>>>>>> un enfumage de 1ere
- J'ai du mal a voit un TC donner une suite favorable vu qui est décrit et la faiblesse du "projet" ...... SAUF SI
- qu'en serait il du CTA de Air Med avec d'aussi faibles fonds ? ou alors il faudra sortir ceux qui sont "cachés"
- que vont penser les ex créanciers floués si ils deviennent a nouveau fournisseur .... €€€ au cul du camion / Airbus

pour le SAUF SI, il ne faut pas exclure une action, voire mm des menaces en sous mains du repreneur de FRAM qui a basé une TRES grande partie de son programme avec Air Med ... C a dire que si Air Med disparaît , la Nlle FRAM suit;

Dans cette situation la meilleure chose est une disparition IMMEDIATE de Air Med, le TA français n'a pas besoin de branche pourrie a son "arbre" déjà bien fragile. d'ici a la saison été il reste possible a une Cie existante qui en aurait le souhait de mettre un programme charter été avec quelques machines en dry / wet lease ou mm ACMI , a la porté de ASL ou mm ZI a coté de leurs activités habituelles
... apres et bien qu'un vrai investisseur se mette sur une vraie Cie charter il aura +/- 200 personnes de disponible et du A32X se trouvera sur le marché
a suivre
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar Rwandair Express » Lun 15 Fév 2016, 20:04

La compagnie Air Méditerranée a été liquidée mardi 15 février. L’offre déposée par le repreneur n’a pas été jugée suffisante par le tribunal de commerce de Tarbes. Le certificat de transporteur a été prolongé jusqu’à la fin du mois pour lui permettre de rapatrier les derniers clients.


http://www.tourmag.com/Air-Mediterranee ... 78797.html
Rwandair Express
B747
 
Messages: 732
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:19
Localisation: Paris Montpellier Kigali

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Lun 15 Fév 2016, 21:12

Une petite pensée pour les 260 employés de la compagnie, qui ce retrouve maintenant sans emplois. :cry:

Comment ce fait-il qu'il soit encore possible de réserver un vol sur le site d'air med ?
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Mar 16 Fév 2016, 01:31

azur a écrit:Une petite pensée pour les 260 employés de la compagnie, qui ce retrouve maintenant sans emplois. :cry:
C'est tout de mm une bonne décision car ras le bol des branches pourries dans le transport aérien !
Comme je suppose que tt le monde s'y attendait il y a certaines décisions de créations, positionnement nouveaux pour du charter, ou flotte qui se comprennent mieux et le personnel trouvera, surement assez rapidement pour certains, un emploi , déjà pour la saison a venir !

Pour ce qui est des resas possible j'en doute , seulement un simple pbl de désactivation de site .
Et pour les TO pourris qui avaient mis du Air Med a toutes les sauces bon vent, dans certains cas ils pourront récupérer les contrats de "sous affretement" dont Air Med se "gavait" en saison estivale

Il faut savoir qu'une reprise reste possible après une liquidation par le biais de rachats des actif que le liquidateur désigné par le TC, va mettre en vente, mais je crains que ces actifs sont peanuts sauf peut être certains droits ( trafic, slots ) mais je ne sais pas si il sont inscrit a l'actif de la Cie et donc cessibles. Le seul problème c'est que l'on repart a zéro pas obligatoirement simple pour une activité règlementée comme une Cie aérienne, sauf a déjà avoir un CTA.
Je ne comprend pas que ZI ne se soit pas positionné , ou le fasse maintenant, pour récupérer le trafic Algérie et pourquoi pas en se dotant de 2 / 3 machines quelques charters au moins pour saison été 2016

PS j'ai souvent pris Air Med pour aller a OUA a l'époque ou elle était adossée a Point Afrique (son principal actionnaire du moment) on voit le résultat du passage par la case "charognards TO"
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Mar 16 Fév 2016, 22:39

Flyzen a écrit:
azur a écrit:Une petite pensée pour les 260 employés de la compagnie, qui ce retrouve maintenant sans emplois. :cry:
C'est tout de mm une bonne décision car ras le bol des branches pourries dans le transport aérien !
Comme je suppose que tt le monde s'y attendait il y a certaines décisions de créations, positionnement nouveaux pour du charter, ou flotte qui se comprennent mieux et le personnel trouvera, surement assez rapidement pour certains, un emploi , déjà pour la saison a venir !

Pour ce qui est des resas possible j'en doute , seulement un simple pbl de désactivation de site .
Et pour les TO pourris qui avaient mis du Air Med a toutes les sauces bon vent, dans certains cas ils pourront récupérer les contrats de "sous affretement" dont Air Med se "gavait" en saison estivale

Il faut savoir qu'une reprise reste possible après une liquidation par le biais de rachats des actif que le liquidateur désigné par le TC, va mettre en vente, mais je crains que ces actifs sont peanuts sauf peut être certains droits ( trafic, slots ) mais je ne sais pas si il sont inscrit a l'actif de la Cie et donc cessibles. Le seul problème c'est que l'on repart a zéro pas obligatoirement simple pour une activité règlementée comme une Cie aérienne, sauf a déjà avoir un CTA.
Je ne comprend pas que ZI ne se soit pas positionné , ou le fasse maintenant, pour récupérer le trafic Algérie et pourquoi pas en se dotant de 2 / 3 machines quelques charters au moins pour saison été 2016

PS j'ai souvent pris Air Med pour aller a OUA a l'époque ou elle était adossée a Point Afrique (son principal actionnaire du moment) on voit le résultat du passage par la case "charognards TO"



Nous sommes d'accord. C'est quand-même un beau gâchis visiblement elle avait un programme de vol charter bien garnie pour saison été. Reste plus que ASL france dans le pure charter MC et c'est peut-être suffisant à notre époque. D'ailleurs ASL va surement récupérer une bonne partie des PNC d'Air Med ainsi que les PN QT 737 d'air med.


Après peut-être que AAA va chercher à récupérer une partie des contrat TO d'air med.



Enfin je dirais le mois de février est vraiment le mois maudit du TA français

AirLib 17 Fév 2003
Air Litt 17 fév 2004
Air Méditerranée 15 Fév 2016.
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Ven 19 Fév 2016, 06:49

azur a écrit:.... D'ailleurs ASL va surement récupérer une bonne partie des PNC d'Air Med ainsi que les PN QT 737 d'air med.
Après peut-être que AAA va chercher à récupérer une partie des contrat TO d'air med.
Oui je pense que ASL avait +/- mis son nez dans cette opération avec des "engagements a reprendre une partie du personnel surtout que la Cie a perdu ** des contrat avec TUI qui met sur S16 des B738 JAF sur ces principaux aéroports de départ ou ASL avait des B737 en S15 et a donc de quoi palier a la disparition de Air Med

** perdu ou ..on s'est arrangé :)

Pour ce qui est de AAA je crois surtout que cette Cie va récupérer le trafic Air Med de France / Algérie
En fait si tu regardes qui est dans le coup, c'est la mm personne que celle qui avait mis Air Med sur ce trafic et pour moi la création de la marque "Atlas Atlantique Airlines" sur la base d'une petite Cie transport aérien nantaise a été uniquement pour cette raison
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Lun 29 Fév 2016, 14:00

Aller un dernier post sur Air Méditerranée par solidarité envers les PN, avant que celui-ci aille rejoindre Air Med dans un autre monde.

Image

Dessin réalisé par un collègue/ami chez Air Med.

R.I.P Air Méditerranée
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Beflightman » Jeu 7 Avr 2016, 09:35

Parue dans Tourmag, à lire très instructif:
http://www.tourmag.com/Air-Mediterranee ... 79713.html
Avatar de l’utilisateur
Beflightman
E190
 
Messages: 130
Enregistré le: Jeu 29 Sep 2011, 09:39
Localisation: Toulon et Paris

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Jeu 7 Avr 2016, 10:18

Beflightman a écrit:Parue dans Tourmag, à lire très instructif:
http://www.tourmag.com/Air-Mediterranee ... 79713.html
Pas bcp de sccop
... que Ferreti ai des billes un peu partout n'est certainement pas un cas unique
... mais qu'il fasse attention je connais cas ou un PDG qui avait fait un truc +/- identique, s'est vu poursuivre a titre personnel par le TC alors peut être que sa retraite dorée dans une ile greque est un peu plus qu'une simple retraite

ce que je disais sur Olympus Airways en rubrique EAP
olympus airways .. Moi j'appelle cela une paper Airlines :mrgreen: Ou un Niem "enfant illégitime" Air Med/Hermes
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar azur » Ven 6 Mai 2016, 23:12

Plus de deux mois après la liquidation d’Air Méditerranée, son fondateur Antoine Ferretti revient sur la fin houleuse de la compagnie. Il dénonce le "mal français" et le poids des syndicats qui font peser une "menace permanente" sur les compagnies aériennes.

L'Echo Touristique : La liquidation judiciaire d’Air Méditerranée a été prononcée le 15 février. Que sont devenus aujourd’hui ses 220 salariés ?
Au sol, la très grande majorité du personnel s'est replacée, soit une centaine de personnes. Il en va de même pour les pilotes. J’ai en revanche moins d’informations concernant les PNC. Certains navigants ont intégré rapidement des compagnies étrangères qui recrutent en France comme Inter Air, Travel Service, ou Volotea, mais pas toujours dans de bonnes conditions.

Et les avions de la flotte, où sont-ils ?
Au total, entre Air Méditerranée et Hermès, nous avions neuf appareils. Sept d’entre eux ont été repris en février par le loueur AerCap. Les deux Boeing 737 que nous possédions sont actuellement en vente, en attente sur le parking de l’aéroport de Tarbes.

"J'espère qu'Hermès va vivre"

A ce jour, tous les passagers qui avaient réservé leur billet ont-ils été remboursés ?
Tous les passagers en direct, ce qui représentait le gros du chiffre, ont été remboursés. Pour les quelque 300 agences de voyage avec lesquelles nous avons traité, c’est maintenant une histoire de jours pour que le remboursement soit effectif. Il a fallu tout démêler avec Iata et la BSP, et voir individuellement avec chaque point de vente ce à quoi il avait droit. Il reste toujours des agences avec lesquelles nous sommes en discussion mais ça représente 1% de l’effectif total.

Qu’en est-il d’Hermès, la filiale que vous avez créée en Grèce en 2011 ?
Aujourd'hui, Hermès est en sommeil et n'a plus d'avion en opération. En tant qu'actif d'Air Méditerranée, il faut la vendre. C’est en cours, et ça devrait aboutir très vite. J’espère qu’Hermès va vivre, elle embauche 200 salariés. Elle était bien tenue jusqu’à fin 2014 mais l’exercice 2015 a été difficile, elle a perdu de l’argent et a été très affectée par la situation d’Air Méditerranée.

Selon nos confrères de TourMag.com, le premier avion d’Olympus Airways, un Boeing 737-500, proviendrait d’Hermès. Avez-vous un lien avec cette compagnie en cours de construction ?
Aucun. Ce que j'en sais, c'est que des pilotes ainsi qu’un dirigeant d'Hermès ont intégré cette compagnie. C’est tout. Quant à l’avion, il faut savoir qu’en été Hermès hébergeait quatre avions pour le loueur Aerovista. Ils étaient sur le CTA (Certificat de transporteur aérien, ndlr) d'Hermès qui fournissait les équipages. Aerovista est un loueur d'avions, il les met là où il veut, qu’il les loue ou qu’il les vende. C’est ainsi qu’un appareil a terminé chez Olympus.

"Les derniers candidats à la reprise sont des personnes dangereuses"

La liquidation aurait pu être évitée avec un repreneur. Comment expliquez-vous l’échec de la reprise ?
Nous avons tous fait le maximum pour que ça se passe bien. Tout le monde a pris des risques, à commencer par l'administrateur. Et le tribunal a été extrêmement bienveillant pour trouver une solution. Je n'ai pas de rancoeur à avoir de ce côté-là. En revanche, je pense que les derniers candidats à la reprise, ceux qui ont fait des offres fermes alors qu’ils n’en avaient en fait pas les moyens, sont des personnes dangereuses, un peu mythomanes, et complètement inconséquentes. Je suis attristé par cette attitude car cela a peut-être découragé d'autres repreneurs qui auraient voulu faire une offre de reprise sur un volume beaucoup plus modeste. Pourtant, imaginer un re-départ d'Air Méditerranée d'une petite taille, c'était très envisageable.

Avant tout cet épisode judiciaire, par quoi Air Méditerranée a-t-elle été minée ?
La première chose, c'est évidemment les événements géopolitiques avec l'effet d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique qui s'est fait ressentir notamment sur notre activité en Afrique de l'Ouest, puis l'effet des Printemps arabes. Si bien qu’entre la fin de l'année 2009 et 2011, notre activité a été bouleversée. Mais la seconde chose, et c’est ce que je regrette le plus, c'est le fonds social qui fait qu'un équilibre social n'a pas pu être trouvé à Air Méditerranée. Et je crains que ce soit le lot de toutes les compagnies aériennes françaises, qui doivent composer avec un cadre légal qui impose un véritable déséquilibre social.

Voulez-vous dire que les syndicats ont une part de responsabilité dans la faillite de la compagnie ?
Evidemment ! Je l’ai déjà dit, et je n’ai pas fini de le dire, ce qu’ils ne me pardonnent pas d’ailleurs. Il faut s’intéresser par exemple à la manière dont les délégués syndicaux sont désignés, et à qui devient délégué syndical. Je constate que dans mon entreprise, les plus acharnés n’étaient pas des gens avec une vraie vocation sociale, mais des gens qui avaient un dossier à la DRH et qui étaient, pour l’un, sur le point d'être licencié, pour l'autre un co-pilote frustré qui ne pouvait pas passer commandant de bord parce qu'il n’en n’avait pas les aptitudes. Il s’agissait de personnes qui avaient une énorme revanche à prendre sur l'entreprise. Le problème, c’est qu’une entreprise de transport aérien, pour la clouer au sol, il ne faut pas mobiliser 50% de l'effectif. A Air Méditerranée, il suffisait de convaincre dix personnes et les avions étaient par terre. Il y a donc un chantage permanent.

"Dans le cadre légal actuel, une poignée de personnes animées par un esprit de vengeance arrive à détruire une entreprise"

Un exemple concret ?
En plein redressement judiciaire, j’ai voulu que tout le monde travaille davantage pour montrer à un repreneur que la compagnie pouvait revenir à la rentabilité. Cet effort concernait aussi les pilotes, qui volaient en moyenne 600 heures par an alors que la loi autorise à voler 900 heures sur l’année… Comme j’ai voulu changé ça et qu’ils n’étaient pas d’accord, ils m’ont posé un préavis de grève en plein mois de juillet. Autre exemple qui doit interroger : lors d'une grève en 2009, j'étais convié au siège du SNPL. En face de moi, je n'avais que des salariés d'Air France, les salariés d'Air Méditerranée étaient en bout de table. Il me semble que ce n'est pas normal ! Mais aujourd’hui, la majorité des représentants syndicaux sont des salariés Air France qui défendent avant tout leurs intérêts. Peut-on être juge et partie... ? Tout ça pour dire que dans le cadre légal actuel, une poignée de personnes animées par un esprit de vengeance arrive à détruire une entreprise. Les compagnies sont toutes sous la menace permanente des grèves des syndicats. C'est le "mal français". Et ça, ce n’est pas possible, il faut interpeller le législateur, ce que je pense d’ailleurs faire en écrivant à quelques députés.

Quels sont vos projets personnels ?
Mon avenir est très clair, je suis entrepreneur. Même si j'ai une idée encore assez floue de ce que je ferai, je sais que je créerai des activités économiques, c'est le sens de ma vie.

Dans l’aérien ?
Je n’ai pas pour projet de remonter une compagnie demain, mais ce sera peut-être en périphérie de l’aérien. Peut-être une société de 49 salariés…

Justement, si vous aviez un dernier mot à adresser aux salariés d’Air Méditerranée…
A tout le personnel au sol, je dirai que c'était une belle tranche de vie que nous avons partagé tous ensemble. C’était vraiment une équipe loyale, avec des gens sérieux, imprégnés de l'entreprise. Parmi le personnel navigant, je remercie ceux qui sont restés fidèles jusqu'au bout. Quant à ceux qui ont saccagé l'outil de travail, je n’ai pas grand-chose à leur dire. Si ce n’est que s’ils avaient accepté de travailler plus, nous aurions pu surmonter nos difficultés.

http://www.lechotouristique.com/article ... ptes,81659
Avatar de l’utilisateur
azur
B747
 
Messages: 888
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 14:21

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Sam 7 Mai 2016, 07:29

A Ferretti a la mémoire assez sélective dans ses propos, pas certain que tous ses choix aient été dans le bon sens, se voir a un moment
A devenir tres/trop dépendant des TO est par exemple c'est un très mauvais choix tout comme l'entreprise lambda qui ne bosse que pour un client
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Air Méditerranée

Messagepar AVION » Jeu 16 Juin 2016, 07:04

Israël, Sénégal, Algérie : quelle compagnie a récupéré les droits de trafic d'Air Méditerranée ?
XL Airways perd Israël mais remporte le Sénégal

Plusieurs compagnies se sont partagées les droits de trafic de la défunte Air Méditerranée sur l'Algérie, le Sénégal et Israël. Cette dernière ligne, très convoitée par les transporteurs, a été donnée à Vueling et Transavia. Au grand dam de Laurent Magnin, le PDG d'XL Airways. Mais il ne repart pas les mains vides, puisqu'il récupère le Sénégal.

L'Algérie a été récupérée par ASL Airlines, avec des fréquences entre Paris – Alger, Toulon-Alger, Paris – Chlef, Lyon – Chlef et Toulon - Oran.

La desserte d'Israël, parmi les plus rentables du ciel français, a été demandée par trois compagnies : Transavia, Vueling et XL Airways.

Les deux premières ont remporté la mise, avec respectivement deux et trois fréquences hebdomadaires pour l'été 2016 et trois et une fréquence hebdomadaire pour l'été 2017.

Le dossier d'XL Airways n'a pas été retenu car les fréquences proposées étaient plus saisonnières que celles de ces concurrents.

Précisons que les flux entre Paris et Tel Aviv ont représenté 880 000 passagers en 2015 partagés entre El Al, Air France, Transavia France, Arkia et EasyJet.

Laurent Magnin, fâché de ne pas avoir été sélectionné dans le dossier sur Israël...

Cette décision fait enrager Laurent Magnin, le PDG d'XL Airways :

"La DGAC nous élimine au prétexte que notre projet incluait le délestage des périodes les plus creuses tandis que les compagnies retenues proposaient un programme linéaire 52 semaines par an.

C’est une plaisanterie car tout le monde sait bien que la demande générale entre la France et Israël est très variable selon les congés scolaires, la saison estivale, les fêtes juives, etc. Le projet d’XL était justement le seul qui intégrait ce phénomène et qui adaptait l’offre à la demande".

Il regrette surtout d'avoir perdu face à une compagnie étrangère : Vueling, transporteur espagnol qui fait partie du groupe IAG.

Ce dernier est autorisé à postuler car il dispose de bases en France, employant des salariés sous contrat national, payant taxes et impôts.

Un argument qui ne satisfait pas Laurent Magnin.

"Les 600 salariés d’XL, qui sont aussi 600 contribuables sur le sol français, et moi-même, avons le sentiment d’être trahis par notre Administration dans le dossier Israël.

Si l’Etat veut la mort des compagnies françaises, il n’a qu’à le dire clairement et cesser de jouer à ce jeu mesquin, qui ne trompe personne, où il nous donnerait un bout du gâteau quelque part pour mieux nous faire taire ailleurs. C’est inique."

...peine à se consoler avec le Sénégal.
Il se refuse toutefois de faire appel de cette décision, comme l'autorise pourtant le règlement, mais compte bien rester vigilant.

"Je mets la DGAC au défi de faire respecter sa décision à la lettre. Je ferai vérifier si les compagnies qu’elle a désigné exploitent réellement les programmes qu’elles prétendent effectuer.

Il va y avoir des délestages, et donc des droits non utilisés. Si la DGAC n’en tire pas les conséquences pour rebattre immédiatement les cartes, je considèrerais qu’XL AIRWAYS a été spoliée et nous demanderons des comptes."

Toutefois, sa compagnie ne repart pas les mains vides, récupérant 5 fréquences hebdomadaires sur Dakar entre Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Lyon.

Transavia, le second transporteur ayant postulé, obtient trois fréquences hebdomadaires entre Dakar et Nantes, Toulouse, Marseille et Lyon.

Cette arrivée sur le Sénégal serait-elle un premier pas vers une alliance avec la compagnie Corsair, comme l'a suggéré notre éditorialiste il y a quelques semaines sans être démenti ?

"Il n’y a aucun rapprochement prévu avec la compagnie Corsair, même si la consolidation du pavillon français pourrait être une des réponses partielles à la pression internationale", se contente de répondre Laurent Magnin.

Il va en effet lui falloir des avions pour opérer ces nouvelles lignes.

"Il faut 6 mois pour mettre en ligne un avion et nous le ferons. D’ailleurs, nous aurions pu nous inscrire dans une dynamique y compris pour reprendre des salariés d’Air Méditerranée qui m’ont envoyé leur CV depuis la faillite. Après tout, ces droits de trafic sont les leurs, et en les attribuant à des Espagnols c’est une façon de nier le transport aérien français".

Article: tourmag.com
Modifié en dernier par AVION le Jeu 16 Juin 2016, 12:59, modifié 1 fois.
AVION
A380
 
Messages: 12616
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Air Méditerranée

Messagepar czl » Jeu 16 Juin 2016, 11:53

AVION a écrit:L'Algérie a été récupérée par ASL Airlines, avec des fréquences entre Paris – Alger, Toulon-Alger, Paris – Chlef, Lyon – Chlef et Toulon - Oran.


ASL Airlines n'a encore rien annoncé sur la desserte de l'Algérie, aucune ligne citée dans cet article n'a encore été ouverte

Je ne vois pas l'intérêt de se mettre sur le Paris-Alger où il y a déjà 4 compagnies, 2 françaises et 2 Algériennes

Sur le Paris-Chlef, Air Algérie a lancé la liaison pour cet été. Elle sera très probablement saisonnière. Il y a donc de la place pour une liaison régulière toute l'année

Les lignes Toulon-Alger, Toulon-Oran, Lyon-Chlef sont encore vierges, aucune compagnie n'y opère

Quelle est la source de cet article?
czl
A321
 
Messages: 218
Enregistré le: Ven 15 Mai 2015, 23:32

Re: Air Méditerranée

Messagepar AVION » Jeu 16 Juin 2016, 12:58

czl a écrit:Quelle est la source de cet article?


Tourmag
AVION
A380
 
Messages: 12616
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Air Méditerranée

Messagepar Flyzen » Ven 17 Juin 2016, 09:11

AVION a écrit:"Il n’y a aucun rapprochement prévu avec la compagnie Corsair, même si la consolidation du pavillon français pourrait être une des réponses partielles à la pression internationale", se contente de répondre Laurent Magnin.

Que LM arrête de jouer la pleureuse du TA français, les décisions de reprises des droits Air Med sont assez bonnes vues les positionnement des Cies retenues... et qu'il troque sa casquette bleue contre son bâton de pèlerin pour aller discuter avec TUI que ce soit pour CRL, JAF ou ... sinon il va finir en petit chef d'une mini compagnie en ligne droite vers la disparition ! ce que je regretterais vue la peau de chagrin du TA français ! si TUI lui plait pas il y a surement d'autres partenaires a rencontrer


AVION a écrit:Il regrette surtout d'avoir perdu face à une compagnie étrangère : Vueling, transporteur espagnol qui fait partie du groupe IAG.
La il se FOUT DU MONDE ou alors il a des pertes de mémoire importantes, faut consulter
Comment a t il fait, il y a un certain temps( 2013 ou 14 je me souviens plus) , un programme avec 5 * A330 lorsqu'il en avait que 2 en flotte, merci aux Cies canadienne ET ESPAGNOLES utilisées
... et mm pour cette année sur NYC c'est une machine A330/340 de Hi Fly qui opère visiblement très souvent pas espagnole mais portugaise. Son cocorico de Cie française frôle la pub mensongère pour ce cas précis de NYS 2016
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10180
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Précédente

Retourner vers Compagnies aériennes françaises

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité