BRU : histoire belge ...

Forum sur l'aéroport de Bruxelles Zaventem: actualités, discussions et débats

BRU : histoire belge ...

Messagepar Gosselies » Mar 23 Aoû 2016, 14:14

A Roissy ce matin :
"Les athlètes ont pu constater toute la ferveur qui régnait actuellement autour de l’équipe de France olympique. Accueillis en héros par de nombreux supporteurs (dont beaucoup d'enfants) venus les féliciter, ils ont pris un long bain de foule avant d’aller récupérer leur valises".

A Londres :
"The athletes headed to Heathrow terminal five arrivals after sorting out their luggage, with the rowers first to get through.
Friends, family and general well-wishers waited to welcome home the Olympic heroes, adorned with union flags, welcome banners and red, white and blue balloons. The stars were greeted by cheers, applause and screams, with many supporters rushing to embrace their loved ones after weeks spent thousands of miles apart. Children crouched in front of the barriers clutching small British flags, desperate to glimpse the sporting stars and hoping for an autograph".

A Bruxelles :
"C’est ce mardi le retour de Rio des athlètes belges. Le vol officiel de la délégation belge devrait atterrir vers 18h30 à Zaventem, mais par mesure de sécurité, il est demandé aux fans de ne pas s’y rendre. Il n’y aura d’ailleurs pas de cérémonie d’accueil prévue pour les supporters belges et l’accès sera strictement réservé aux familles. Après une petite réception avec leurs proches et des membres du COIB, les athlètes quitteront ensuite l’aéroport en toute discrétion".

Ce n'est pas que les Belges ont été catastrophiques à Rio - ils y ont fait une moisson de médailles tout à fait honorable. C'est que les responsables de l'aéroport de Bruxelles sont d'une rare incompétence et sont complètement incapables d'y assurer la sécurité.
Gosselies
A380
 
Messages: 1102
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016, 15:21

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Gosselies » Jeu 2 Mar 2017, 20:28

Une autre histoire belge : les spotters remplaceront dorénavant les policiers autour de l'aéroport.

Les terrains de Brussels Airport à Zaventem s’étendent sur une superficie de 1245 hectares. Comme la police aéronautique n’a pas la possibilité de surveiller toute cette étendue, elle demande aux fans d’avions, les "spotters", de lui signaler tout objet ou comportement suspect.
"Ces personnes qui observent les avions autour de l’aéroport possèdent de grands téléobjectifs, nous leur avons simplement demandé de nous signaler tout comportement suspect" a expliqué Peter De Waele de la police fédérale.
Gosselies
A380
 
Messages: 1102
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016, 15:21

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Mike » Jeu 2 Mar 2017, 21:12

Il y a d'autres aéroport qui ont opté pour ce système, par exemple Arlanda, avec des instructions à suivre et qui contacter en fonction des évènements qui pourraient survenir (intrusion, drone,...).
Les passionnés qui arpentent les périmètres des aéroports peuvent être d'excellents gardiens (gratuits) et ont en plus tout intérêt à collaborer avec les aéroports. C'est une bonne idée de les "utiliser" pour ce genre de tâche (en plus des mesures de sureté habituelles). En général, ce sont des petites communautés où chacun se connait, un intrus aura beaucoup de mal à s'y insérer sans que personne ne se doute de quelque chose...
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1477
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: BRU : histoire belge ...

Publicité

Publicité
 

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Gosselies » Ven 9 Fév 2018, 10:44

En raison des averses hivernales prévues, Brussels Airlines a décidé vendredi de supprimer sept vols prévus dans l'après-midi, afin de préserver l'horaire des autres vols.
Les vols supprimés étaient à destination de Venise, Göteborg, Birmingham, Milan, Bâle, Vienne et Hanovre.
La mesure préventive est liée aux chutes de neige attendues vendredi. Les flocons devraient atterrir sur Brussels Airport peu après midi.
"Il devrait s'agir de neige poudreuse, ce qui est relativement facile à enlever", signale Kim Daenen, porte-parole de Brussels Airlines. En cette veille des vacances de carnaval, Brussels Airport attend 72.000 passagers, a indiqué l'opérateur de l'aéroport.

On supprie des vols avant même de voir s'il neigera effectivement, neige qui (si elle se produit) serait "relativement facile à enlever" ! Surréaliste ....
Mais il est vrai qu'il suffit de très peu de neige pour bloquer entièrement l'aéroport de Bruxelles Zaventem. L'achat de matériel de déneigement performant est jugé trop coûteux par rapport à la relative rareté des chutes de neige en Belgique.
Gosselies
A380
 
Messages: 1102
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016, 15:21

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Rwandair Express » Ven 9 Fév 2018, 11:12

On supprie des vols avant même de voir s'il neigera effectivement, neige qui (si elle se produit) serait "relativement facile à enlever" ! Surréaliste ....
Mais il est vrai qu'il suffit de très peu de neige pour bloquer entièrement l'aéroport de Bruxelles Zaventem. L'achat de matériel de déneigement performant est jugé trop coûteux par rapport à la relative rareté des chutes de neige en Belgique.


C'est marrant car en France, les gens disent le contraire sur le matériel. On en a pas assez (ce qui fut le cas à certains moments). Ca prouve aussi qu'on ne s'improvise pas expert de la DDE ou météorologue, même si il est tout à fait normal de se poser des questions, pour faire pressions sur les pouvoirs publiques et de faire en sorte que la prochaine fois, ça se passe "mieux". Sachant que par exemple, Paris et Bruxelles ont quasiment le même nombre de journées de neige

15, pour Paris: http://www.alertes-meteo.com/vague_de_f ... _neige.htm
16, pour Bruxelles (période 1978-2008): https://meteobelgique.be/article/articl ... tique.html

Je ne pourrais pas dire grand chose là dessus, car je ne m'y connais pas trop, mais enlever de la neige, c'est pas juste appuyer sur un bouton et hop c'est fini. L'annulation des vols est logique, ça évitera de saturer les aéroports pour rien et mettre un boxon pas possible (comme à JFK le mois dernier) Parce que les même personnes qui se plaignent des annulations, seront les même qui vont g***, car leur avion reste planter 3h sur le taxiway, car l'aéroport est totalement paralysé. Comme pour la route, demandez aux gens de prendre la voiture en cas de nécessité pour éviter de surcharger les routes et autoroutes. Car du coup les déneigeuses et saleuses ne peuvent plus circuler

Comme c'est expliqué, c'est plus souvent un manque de communication et de coordination (du moins en France), qui conduit à la paralysie, qu'un réel manque de moyens. Dans certains pays tout est centralisé, c'est donc plus facile à gérer: https://www.franceculture.fr/emissions/ ... vrier-2018


Voici quelques infographies et quelques infos (bon ça concerne CDG, mais ça donne un aperçu)
Lustu
‏ @Lustucrew
7 févr.
Un aéroport comme CDG, c'est 4 pistes de 60m de largeur, 100km de taxiways et 320 parkings avion, soit environ 7 MILLIONS DE M2 (120 terrains de foot) à traiter (déneigement et déverglaçage). Tout ça avec 180 engins

Image

Image
Rwandair Express
B747
 
Messages: 998
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:19
Localisation: Paris Montpellier Kigali

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Gosselies » Ven 9 Fév 2018, 12:20

A titre de comparaison, un autre aéroport belge : Liège (LGG)

L'aéroport de Liège peut être déneigé... en trente minutes!
A l'aéroport de Liège, des opérations de déneigement sont régulièrement mises en place pour garder les pistes opérationnelles en permanence.
En cas de chutes de neige, entre 15 et 30 personnes sont toujours prêtes à intervenir rapidement.
David Matagne est le chief fire officer de Liège Airport. c'est lui qui assume la fonction de "snow manager"! ...
" Dans un aéroport, on doit avoir des machines qui sont surdimensionnées avec une lame à neige devant, une brosse au milieu pour enlever les résidus de neige que la lame n’aurait pas prise. Et enfin, derrière, une soufflerie qui sèche la piste pour essayer qu’elle soit la plus propre possible.
Derrière, on va avoir un ISOR qui va mettre du produit sur la piste pour éviter que ça gèle à nouveau. C’est de l’acétate de sodium. Ce n’est pas du sel routier car c’est trop corrosif pour les avions. Au milieu, on a des cuves de liquide. C’est le même produit. Mais il est dilué dans de l’eau, ça permet d’avoir une uniformité dans l’épandage sur les différents endroits de l’aéroport. Avec des bras qui s’étendent sur une largeur de 24 mètres.
On aura une fraise à neige qui va éjecter les tas de neiges dans les parties herbeuses pour ne pas que les balises soient recouvertes par de la neige.
Pour déneiger un aéroport comme Liège, il faut 30 minutes."

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/ ... id=9787603
Gosselies
A380
 
Messages: 1102
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016, 15:21

Re: BRU : histoire belge ...

Messagepar Gosselies » Ven 27 Juil 2018, 11:40

http://www.lalibre.be/economie/libre-en ... 3f13985b09

Une immense file s'est formée ce vendredi matin au contrôle des passeports pour les voyageurs européens ayant atterri à l'aéroport de Bruxelles.
Sur Twitter, un journaliste a signalé des altercations entre des voyageurs et le personnel de l'aéroport à cause d'un manque de communication.
"La hausse du trafic long-courrier à Brussels Airport engendre des temps d’attente plus longs au contrôle frontalier lors des moments de pointe", a justifié un community manager de l'aéroport sur Twitter. Celui-ci a précisé que "les procédures pour le contrôle frontalier sont supervisées par la police fédérale". Et d'ajouter : "Malgré que nous suivons la situation de près, il peut arriver que votre passage prenne plus de temps que prévu, ceci en particulier lors de moments de pointes tels que la matinée ou lors de périodes festivals".

"Rien d'exceptionnel", réagit-on du côté du service presse de Brussels Airport et de la police fédérale, chargée de ce contrôle des documents. Le Soir parle d'une "panne des portiques de sécurité", relayant des clichés d'un couloir d'arrivée noir de monde. Cette panne n'est cependant pas confirmée, ni par la porte-parole de Brussels Airpot, Florence Muls, contactée en milieu de matinée, ni par les services de police de l'aéroport.
"La situation est assez difficile, mais elle me semble similaire à ce que l'on connait les autres jours et dans d'autres pays européens", indique Florence Muls, qui note que de longues files ne sont pas exceptionnelles pendant les "heures de pointe" de l'aéroport durant les périodes de grande affluence comme les vacances d'été. Ces heures de pointe sont habituellement situées en matinée entre 06h00 et 10h00 environ, et entre 17h00 et 20h00 en soirée.
La police, peu loquace sur le sujet, a aussi répondu vendredi matin que "rien d'exceptionnel" n'était en cours.
Le contrôle des passeports utilise aussi bien des portiques de sécurité automatiques que des policiers installés dans des cabines.

"Rien d'exceptionnel" en effet : le contrôle des passeports à Bruxelles est un désastre quasi permanent.
Gosselies
A380
 
Messages: 1102
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016, 15:21


Retourner vers Aéroport de Bruxelles - le Forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités