Easyjet Switzerland à Genève

Le forum sur l'aéroport de Genève Cointrin

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar sr71 » Sam 28 Fév 2015, 13:48

Je crois que EZS a augementé la capacité passagère en remplacent un A319 contre un A320. Si je ne me trompe pas il y a maintenant 5 départ en A320 entre 06.00 et 07.30 h.
sr71
A380
 
Messages: 1039
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:13

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar NICO » Sam 28 Fév 2015, 13:52

pareil pour BSL..Cet été il y aura plus de 320 que de 319 .;
NICO
A380
 
Messages: 1808
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 04:11

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar sr71 » Dim 1 Mar 2015, 13:33

Savez-vous si la HB-JYE quittera EZS Suisse, étant donné que l'avion est à Malte?
sr71
A380
 
Messages: 1039
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:13

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Publicité

Publicité
 

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar 787flyer » Jeu 19 Mar 2015, 21:52

Le dernier sondage d'Easyjet concernant d'éventuelles nouvelles destinations à venir : https://epoll.me/v/ACda4Hl5y3A

A noter que la plupart des dernières nouvelles destinations lancées figurait dans leurs derniers sondages.
787flyer
A320
 
Messages: 190
Enregistré le: Ven 13 Avr 2012, 10:05

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar AVION » Jeu 19 Mar 2015, 22:04

787flyer a écrit:Le dernier sondage d'Easyjet concernant d'éventuelles nouvelles destinations à venir : https://epoll.me/v/ACda4Hl5y3A

A noter que la plupart des dernières nouvelles destinations lancées figurait dans leurs derniers sondages.


Tiens tiens....Toulon ;)
AVION
A380
 
Messages: 11608
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Ops-Marco » Jeu 19 Mar 2015, 23:01

sr71 a écrit:Savez-vous si la HB-JYE quittera EZS Suisse, étant donné que l'avion est à Malte?


Il devait y être pour la maintenance, j'ai volé dedans lundi.
Avatar de l’utilisateur
Ops-Marco
A321
 
Messages: 226
Enregistré le: Jeu 13 Nov 2008, 17:24
Localisation: Entre LIS et GVA

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Mer 15 Avr 2015, 11:10

Le 14e avion de la base Genève, un 320 à la base, sera rajouté au 1er juin.

Mike
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar sr71 » Ven 5 Juin 2015, 18:45

Il y a bien eu un A319 arrivé en plus à GVA. Pour quand nous pouvons attendre le A320?
sr71
A380
 
Messages: 1039
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:13

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Ven 5 Juin 2015, 22:44

Disons que la flotte EZS est élastique entre GVA et BSL... Il faut plutôt faire l'addition des 2 bases pour avoir une situation plus claire. La situation n'est pas identique tous les jours à GVA et BSL. De plus, certains avions sont utilisés comme réserve opérationnelle donc la capacité effectivement en service est variable d'un jour à l'autre.

Mike
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Jeu 11 Juin 2015, 22:12

Par exemple ce soir et demain soir, il y a 15 avions EZS qui passent la nuit à GVA... D'autres nuits, cela peut être différent... Optimisation des opérations surement vu que tous les avions seront partis à entre 06h00 et 9h30.

Mike
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar pmar » Ven 19 Juin 2015, 21:25

EasyJet peut grandir davantage à Genève, en affinant son offre, notamment dans le tourisme d’affaires»

Dejan Nikolic (le Temps)



Présidente-directrice générale d’EasyJet depuis 2010, Carolyn McCall a conduit le transporteur britannique à bas coût vers une rentabilité parmi les plus élevées d’Europe. Avec un record, atteint l’an passé, de 10 millions de passagers transportés en Suisse – marché prioritaire pour le groupe –, la deuxième plus importante compagnie aérienne du pays vise les 10% de croissance ces prochaines années. Majoritairement depuis Genève, l’une de ses cinq principales bases. La méthode McCall? Bannir tout gaspillage pour maintenir au plus bas le coût par siège, simplifier les processus à l’extrême, tout en tirant le maximum de ses appareils. Rencontre, à Cointrin, au détour d’un conseil d’administration.

Le Temps: De quoi avez-vous parlé avec vos équipes à Cointrin?

Carolyn McCall: Nous avons procédé [une quinzaine de personnes présentes, ndlr] à un examen complet de nos activités en Suisse. Nous avons passé en revue toutes les questions opérationnelles, réglementaires, etc. Avec, toutefois, un accent particulier sur les aspects sécuritaires et de performance économique.

– Quelles pistes d’amélioration ont été dégagées?

– Elles sont multiples. Sans entrer dans le détail, nous pensons qu’il existe encore une marge de progrès dans le fonctionnement des infrastructures genevoises.

– N’êtes-vous pas satisfaite de l’offre de Genève Aéroport?

– Nos rapports avec Cointrin sont excellents. Ce qui n’empêche pas de rehausser nos standards de qualité actuels. Même si nous sommes la compagnie la plus ponctuelle du circuit [près de 90% de vols ponctuels, contre moins de 56% en 2011, ndlr], nous pouvons encore parfaire nos statistiques lors des pics de fréquentation en hiver.

– Vous avez rencontré la conseillère fédérale Doris Leuthard en janvier dernier à Berne. Pouvez-vous aujourd’hui livrer le contenu de votre entretien?

– Ce serait indélicat. La discussion avait un caractère strictement privé. Mais je peux vous dire que nos échanges ont été enrichissants, tout comme les entrevues régulières tenues à ce jour entre la Confédération et Thomas Haagensen, notre directeur commercial pour l’Europe du Nord.

– Le problème de l’EuroAirport semble être réglé pour EasyJet. Allez-vous redémarrer vos projets d’expansion à Bâle?

– Contrairement à ce qui a été dit, la situation n’est pas encore suffisamment stabilisée de notre point de vue. Mais c’est en bonne voie. Pour dégeler nos investissements à Bâle, nous avons besoin de 100% de certitudes. En admettant que les derniers éléments en suspens du dossier soient bientôt résolus, nous ne prévoyons toutefois aucun projet significatif d’expansion, étant donné la stabilité de nos parts de marché, actuellement à près de 53%.

– Genève Aéroport montre certaines limites: congestion, pressions structurelles, etc. Qu’est-ce qui vous fait penser pouvoir encore y progresser de 5 à 10% par an?

– EasyJet est, dans une large mesure, responsable du succès de la plateforme genevoise, où nous totalisons pour l’heure 69 routes, soit 42% de parts de marché. Cela étant, il est possible de grandir encore davantage à Genève, en ouvrant de nouvelles destinations, en densifiant ou en affinant celles existantes. Et pénétrer encore davantage le segment du voyage d’affaires.

– Un passager EasyJet sur cinq est un touriste d’affaires. Quel ratio visez-vous à Genève, sachant que cette clientèle représente 80% des nuitées du canton?

– EasyJet est avant tout la compagnie européenne qui transporte le plus de skieurs. Toutefois, sur certaines routes spécifiques, comme Londres, le taux de passagers d’affaires peut dépasser les 50%. Alors que la moyenne s’élève à 20%, ce qui est déjà bien, nous visons une croissance annuelle à deux chiffres sur ce segment. A travers la promesse d’économies allant jusqu’à 30% du budget de déplacement des entreprises.

– Quelles sociétés suisses font déjà appel à EasyJet?

– Je n’ai pas le droit de donner de noms, clause de confidentialité oblige. Mais je peux vous assurer que tous les grands groupes de la région font aujourd’hui régulièrement appel à nos services. Comme, par exemple, Novartis, à Bâle, qui a officialisé son partenariat avec EasyJet en 2014.

– Quelles destinations de loisirs vous semblent les plus prometteuses depuis la Suisse?

– J’ai des idées précises, mais je ne souhaite pas en faire état. Je ne voudrais pas donner des idées à nos concurrents.

– D’après vos chiffres, le taux de pénétration du low cost en Suisse est de 29%, contre 46% en moyenne européenne, mais quelque 20% en France. Qu’est-ce que cela signifie stratégiquement pour EasyJet?

– Contrairement à Genève et à Bale, le low cost est quasi inexistant à Zurich, qui représente la moitié du marché national. Ce qui tranche avec les 60% de compagnies à bas coût en Grande-Bretagne, où nous poursuivons, sans grandes difficultés, notre essor. Quant au potentiel en France, il est en effet remarquable: notre dernier sondage indique que quatre passagers français sur cinq envisagent d’utiliser EasyJet.

– Vous attendez, entre 2017 et 2022, la livraison de 100 nouveaux appareils Airbus A320neo. Pourquoi diversifier votre flotte, pour l’heure composée d’A319 et d’A320?

– Principalement pour des raisons d’économie de carburant [près de 40% des charges totales d'EasyJet, ndlr], le gain entre l’A319 et l’A320 étant déjà de 8%. Avec la version remotorisée Neo, qui offre par ailleurs plus de sièges, la réduction estimée dépasse les 15%.

– EasyJet est le troisième plus gros client d’Airbus du monde. Est-il vrai qu’en moyenne, vous avez reçu de ce constructeur un appareil tous les 16 jours depuis 2003?

– Ce sont en effet les chiffres qui circulent. Sur la base d’un calcul effectué il y a quelques années, mais tenant compte du fait que 70% des nouveaux appareils commandés sont destinés à remplacer des avions existants, contre seulement 30% d’unités additionnelles.

– A qui revendez-vous votre flotte usagée?

– Le marché de seconde main est très dynamique. Les conditions météorologiques en Europe et la qualité de notre maintenance font que nos A319 sont appréciés. Les destinataires de nos anciens avions sont Allegiant aux Etats-Unis, Sky au Chili et Fastjet en Afrique.

– En mars dernier, vous avez énoncé des pistes pouvant conduire à un supplément de 37 milliards d’euros au PIB européen et engendrer 470 000 emplois supplémentaires. Avez-vous d’autres idées de la sorte?

– Les principaux aéroports d’Europe ont 40 ans de retard en termes de régulation financière. Ces plateformes ne sont soumises à aucun contrôle efficace des charges et des services. Je plaide pour une réforme radicale des directives sur les redevances, à travers des accords de nature commerciale, plus flexibles, par opposition à un régime réglementaire trop rigide. Cette semaine, les dirigeants des cinq plus grands groupes de transport aérien du continent [Air France-KLM, EasyJet, International Airlines, Lufthansa et Ryanair, ndlr] se sont réunis à Bruxelles pour la première fois. Pour promouvoir ensemble un nouveau modèle stratégique, susceptible de soutenir la croissance du secteur et le renforcer, diversifier l’offre tout en proposant aux passagers des tarifs plus avantageux.

– EasyJet est régulièrement plus chère que d’autres compagnies. Comment l’expliquez-vous?

– Tout dépend du moment de la réservation. Nous garantissons, à 90%, les meilleurs prix du marché. A condition toutefois de s’y prendre suffisamment à l’avance. Si nos tarifs grimpent, c’est qu’ils s’ajustent à une demande en hausse. Les compagnies traditionnelles ont un système complètement différent: elles fixent un prix minimal, mais uniquement sur un nombre de sièges limité.

– Comment allez-vous célébrer cette année les 20 ans d'EasyJet?

– Nous allons organiser des fêtes, en priorité à l’interne, mais aussi un peu partout sur le terrain. Le programme est encore en cours d’élaboration.
pmar
B747
 
Messages: 552
Enregistré le: Jeu 26 Avr 2012, 09:36

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar sr71 » Ven 30 Oct 2015, 14:35

HB-JZF a quitté la flotte EZS hier. Est-ce que l'avion sera remplacé par un A320?
sr71
A380
 
Messages: 1039
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:13

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar genevaramp » Sam 31 Oct 2015, 22:57

sr71 a écrit:HB-JZF a quitté la flotte EZS hier. Est-ce que l'avion sera remplacé par un A320?


Courant novembre un A320 Sharklets rejoindra la flotte Easyjet Switzerland. Ex: G-EZOD.

Bonne soirée
genevaramp
 
Messages: 46
Enregistré le: Ven 18 Mar 2011, 21:24

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Sam 31 Oct 2015, 23:51

Hmmm... Pas certain de ceci, au niveau de la flotte EZS, je pronostiquerais plutôt les prochains mouvements en fonction de ce que me dit mon petit doigt:

Arrivée mi novembre HB-JYJ A319 ex G-EZGK,
sortie fin novembre HB-JZM A319,
arrivée fin novembre HB-JXE A320 ex G-EZWO,
sortie mi-décembre HB-JZL A319,
arrivée début janvier 2016 HB-JYK A319 ex G-EZGJ,
sortie mi-janvier 2016 HB-JZV A319,
arrivée mi-janvier 2016 HB-JYL A319 ex G-EZGI,
arrivée fin janvier 2016 HB-JYM A319 ex G-EZGH,
sortie début février 2016 HB-JZW A319,
arrivée début février HB-JYN A319 ex G-EZGG,
sortie fin février 2016 HB-JZS A319,
sortie mi-mars 2016 HB-JZU A319

Les avions et les types n'étant de très loin pas partagés de manière fixe entre BSL et GVA, il faut vraiment voir sur l'ensemble... En gros un peu plus d'avions dans la flotte pour février et au final un 320 de plus.

MIke
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar sr71 » Dim 1 Nov 2015, 09:30

Donc la flotte des EZS va diminuer de 24 avions été 2015 vers 23 avions printemps 2016 (si je prends les info's de Mike en consideration).
sr71
A380
 
Messages: 1039
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:13

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Dim 1 Nov 2015, 16:08

Effectivement... Mais le nombre de vols augmente toujours avec de plus en plus de vols qui sont basés ailleurs...

Mike
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Ops-Marco » Dim 1 Nov 2015, 22:32

Quand il n'y a plus de place pour garer les avions locaux, faut bien trouver une solution, n'est-ce pas?
Avatar de l’utilisateur
Ops-Marco
A321
 
Messages: 226
Enregistré le: Jeu 13 Nov 2008, 17:24
Localisation: Entre LIS et GVA

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar Mike » Lun 2 Nov 2015, 00:44

Exact :roll: :roll: Mais je pense que la raison principale sont les coûts locaux comparés à d'autres (en l'occurrence)...

Mike
Avatar de l’utilisateur
Mike
A380
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mar 23 Sep 2008, 22:01

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar AVION » Lun 2 Nov 2015, 07:52

Ops-Marco a écrit:Quand il n'y a plus de place pour garer les avions locaux, faut bien trouver une solution, n'est-ce pas?


N'est ce plus un problème de place, mais plus une optimisation depuis d'autres bases aux coûts salariaux moindres....
AVION
A380
 
Messages: 11608
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Easyjet Switzerland à Genève

Messagepar lxa330 » Lun 2 Nov 2015, 10:49

Est-ce vraiment intelligent a long terme ? A voir si cet avion sort de la base GVA ou BSL, mais dans le cas où c'est GVA, si j'étais LX ou F7 je baserai un avion de plus en night-stop à GVA juste pour avoir la possibilité d'avoir une future expansion ou de pouvoir monnayer ces night-stops avec d'autres compagnies ou bloquer une future expansion d'easyJet.

D'ailleurs il me semble que c'est ce que LX a fait cet hiver avec le Q400 qui fait désormais son night-stop à GVA plutôt qu'à LUG.
lxa330
B747
 
Messages: 608
Enregistré le: Dim 2 Nov 2008, 13:35
Localisation: Genferei

PrécédenteSuivante

Retourner vers Aéroport de Genève

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité