La Nova

Le forum sur Lufthansa, British Airways, Iberia, Alitalia, Swiss Air Lines, Turkish Airlines, Brussels Airlines...

Re: La Nova

Messagepar Roman » Dim 12 Aoû 2018, 23:25

Battersea a écrit:C’est déjà le cas sur beaucoup d’aéroports régionaux avec les fast track. Le seul avantage serait d’éviter le monde dans des aérogares dédiées (donc que sur des aéroports qui en possèdent)



La base principale, c'est Genève, pour aller à Nice, c'est easyJet ou Swiss, dans les 2 cas, c'est 2h à l'avance (voir 3 selon le jour ou l'heure), et le fast track fera gagner au mieux 15min. Partant de là, dans 50% des cas, le concept "de la voiture à l'avion en 20min" fait toute la différence, en tout cas pour nos abonnés actuels. Et vu que je prend l'exemple de Nice, ce temps induit est également applicable sur le vol retour.

"Time is monney", un avocat qui peut gagner 3h pour son déplacement à Monaco, c'est 3h en plus à facturer à son client. Au tarif horaire de Genève, cette simple différence lui rembourse entièrement sont voyage, hélico et lunch compris. Et en plus, il rentre avant que ses enfants soient couchés, ou que le match de Champion's League aie commencé.. Et s'épargne bien entendu le jeu de la Roulette Lyonnaise.

Ces 4 dernières semaines, le dernier NCE-GVA d'easyJet a été annulé.... 7x (sur 21 vols).

Battersea a écrit:Le low-cost si ça fonctionne bien ;) sinon jet privé, entre les deux, pas sûr.

Donc si je comprends bien, c'est soit une Smart, soit une Rolls ?
Petite question, où se situerait Air France dans ce contexte (et Chalair, et TwinJet) ?

Battersea a écrit:Je suis payé par tout le contraire de La Nova :)
On en revient à l’aviation tradi d’il y a 25 ans.

C'est absolument vrai ! Et c'était un plaisir de voler !

Battersea a écrit: Mais Roman, je sais trop ce qu’est de porter un concept, je ne connais pas assez le marché aviation d’affaires pour juger, donc j’espère que vous aurez raison !

C'est le client qui nous dira si nous aurons eu raison, ou pas.


Battersea a écrit:Je demande à voir le succès des deux compagnies même si elles semblent bien faire leur travail et sont dirigées par des professionnels, et les clients chalair et twinjet sont pros, avec des obligations et comme tu dis pas de choix, des modules très petits et un prix qui dissuade pour remplir plus de 19 pax.......

Elles sont positionnées sur des marchés de niche, ce qui est également notre stratégie (avec un petit supplément d'âme) et font très bien leur boulot, sinon elles n'existeraient tout simplement plus.

Battersea a écrit: Mais encore une fois, je veux voir pour me faire une opinion, le marché et les tendances démentent souvent les certitudes.

Commentaire emprunt de sagesse, on ne donnait pas cher de la peau des low-cost à leur arrivée, et pourtant..
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Battersea » Mar 14 Aoû 2018, 21:02

Roman a écrit:La base principale, c'est Genève, pour aller à Nice, c'est easyJet ou Swiss, dans les 2 cas, c'est 2h à l'avance (voir 3 selon le jour ou l'heure), et le fast track fera gagner au mieux 15min. Partant de là, dans 50% des cas, le concept "de la voiture à l'avion en 20min" fait toute la différence, en tout cas pour nos abonnés actuels. Et vu que je prend l'exemple de Nice, ce temps induit est également applicable sur le vol retour.


C’est un réel avantage, ça laisse rêveur et pour ceux pour qui le prix n’est plus un critère effectivement, cela dit pour la clientèle pro difficile à déloger de ses miles à moins qu’un accord soit prévu ? ou que vous pensiez que ça n’est plus un critère ?
Variable prix = easyjet ou offres promo swiss
Variable business fréquence ou miles = swiss
ni l’un ni l’autre = flyNova ?

Roman a écrit: Ces 4 dernières semaines, le dernier NCE-GVA d'easyJet a été annulé.... 7x (sur 21 vols).


Combien sont imputables à des techniques easyJet ? on sait que l’ATC y a beaucoup joué et la météo aussi, vous l’apprendrez bien assez vite, et ça ne s’arrangera pas malheureusement j’en ai peur.

Roman a écrit:Donc si je comprends bien, c'est soit une Smart, soit une Rolls ?
Petite question, où se situerait Air France dans ce contexte (et Chalair, et TwinJet) ?


Je te retourne la question, pour quels résultats ? pour AF ou les autres bien sûr je les considère toujours mais nous savons tous deux quels sont les résultats sur la plupart des lignes. Pour Chalair et Twinjet, ce n’est pas beaucoup plus facile, ils déploient des trésors d’imagination (logistiques, opés, commerciaux) pour s’en sortir, d’ailleurs si tu sais quels sont leurs résultats je suis preneur (avec un peu de détail’et d’analyse).

Roman a écrit:C'est absolument vrai ! Et c'était un plaisir de voler !


très élitiste mais je comprends la démarche intelectuelle. C’est pour moi toujours un plaisir, même à 9€ le vol, même avec Ryanair. Mais je n’ai pas connu l’expérience commerciale Concorde ;)
Battersea
E190
 
Messages: 105
Enregistré le: Dim 12 Oct 2008, 19:09

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 01:22

Battersea a écrit:C’est un réel avantage, ça laisse rêveur et pour ceux pour qui le prix n’est plus un critère effectivement, cela dit pour la clientèle pro difficile à déloger de ses miles à moins qu’un accord soit prévu ? ou que vous pensiez que ça n’est plus un critère ?
Variable prix = easyjet ou offres promo swiss
Variable business fréquence ou miles = swiss
ni l’un ni l’autre = flyNova ?


Nice n'est qu'un exemple pour comparer une offre à l'autre, la majorité des routes sera sans concurrence nonstop. Par ailleurs, je reviens toujours sur l'exemple de l'avocat, dont le gain de temps peut être facturé au client. Aspect largement applicables à pas mal d'autres corps de métiers, bien connu sous le doux nom de productivité. On ne bosse pas dans une des nombreuses files d'attente dans un terminal bondé comme on peut bosser au bureau, ou arrivé à destination. Un client qui fait un AR dans la journée vers Nice consomme jusqu'à 6h de non productivité si il prend easyJet, contre environ 3h avec La Nova.

Les Miles ne sont plus la référence ultime, cette mode est passé, beaucoup voient que ce système a ses limites (J'ai été Platimium chez AF, je peux en parler des heures).

Quand aux offres promo, elles ne sont que rarement disponibles 2 jours avant le départ, surtout si le client a besoin de flexibilité, et pour autant qu'elle soient applicables aux vols désirés (ce qui est très rarement le cas sur les prime-time affaires, ou alors le yield management fait très mal son boulot).

Et au passage, Swiss et les fréquences (même pas quotidien sur Nice)..

Battersea a écrit:Combien sont imputables à des techniques easyJet ? on sait que l’ATC y a beaucoup joué et la météo aussi, vous l’apprendrez bien assez vite, et ça ne s’arrangera pas malheureusement j’en ai peur.


Disons que le risque d'être dérouté ou annulé en raison d'un night ban est plus élevé quand l'horaire est à 22h45 plutôt qu'à 20h00, sans parler de l'aspect commercial d'un tel horaire (perte de temps avant de prendre le vol, la journée de boulot se finit rarement à 20h quand on est en business trip, et perte de vie sociale, arrivé chez soi juste avant minuit, le match est terminé, et les enfants sont au lit).

Nous serons tout autant exposés aux contraintes opérationnelles que telle ou telle compagnie, mais les dégâts peuvent être limités, si on les anticipe. Je ne tire pas à boulets rouges sur easyJet, bien au contraire, cette compagnie fait un boulot extraordinaire, je dis simplement que nous n'allons justement pas prendre autant de risques qu'eux.

Battersea a écrit:Je te retourne la question, pour quels résultats ? pour AF ou les autres bien sûr je les considère toujours mais nous savons tous deux quels sont les résultats sur la plupart des lignes. Pour Chalair et Twinjet, ce n’est pas beaucoup plus facile, ils déploient des trésors d’imagination (logistiques, opés, commerciaux) pour s’en sortir, d’ailleurs si tu sais quels sont leurs résultats je suis preneur (avec un peu de détail’et d’analyse).


Je parle d'offre là. Dans la plupart des industries de service, l'offre n'est pas binaire, au contraire, elle s'adapte aux souhaits des clients. Je ne comprends toujours pas quelle est la réflexion qui amène à penser que c'est soit low-cost, soit jet privé. Dans ce cas, les exemple AF, CE & T7 démontrent bien qu'il y'a la place pour un entre deux, sinon ces compagnies n'existeraient plus.

Pour AF, un PAR-GVA ne se facture pas de la même manière qu'un CDG-BCN, la spécificité de la clientèle influence la politique tarifaire, tout comme la concurrence. Pour cette ligne en question, les revenus générés sont presque 2x supérieurs aux coûts induits. Ca n'est par contre de loin pas le cas pour CDG-BCN.

Pour CE & T7, ils sont sans concurrence, sur des vols courts, avec un service restreint et des avions amortis depuis longtemps, et bénéficient le plus souvent de subventions accordées par les régions/villes/... mais qui sont dans ce cas précis appelés de loyers. Si l'une ou l'autre des compagnies était en difficulté, elle ne seraient pas en croissance, puisque celle-ci est surtout opportuniste, et non pas guidée par une soif de productivité des actionnaires.

Je pense être à peu près le seul à publier des chiffres sur ce forum (c.f. GVA), et le plus souvent la n'alyse qui va avec, comme je le fais ici. Mon job a notamment été de fournir des études de marchés à divers aéroports (dont des français, petits et gigantesques), et le concept que nous proposons a notamment été conçu au travers ce que j'ai pu observé avec les petites plates-formes.

Battersea a écrit:très élitiste mais je comprends la démarche intelectuelle. C’est pour moi toujours un plaisir, même à 9€ le vol, même avec Ryanair. Mais je n’ai pas connu l’expérience commerciale Concorde ;)


Je ne vois pas où se situe l'élitisme. Je n'ai jamais voyagé en Première, ni en Concorde (à mon grand regret pour le 2ème). Ton plaisir se situe peut-être dans une belle voiture, un bon restau, un bon hôtel, des belles chaussures, le dernier iPhone, que sais-je, mais je doute qu'il n'y ai pas le moindre produit pour lequel tu ne souhaites pas une qualité supérieure.

D'ailleurs, je me demande pourquoi des gens voyageaient en Concorde, ou voyagent en Première, Affaires, Eco+, alors qu'ils peuvent voyager en Low-Cost (prenons PAR-NYC, il y'a Norwegian, XL, et bientôt Level, et quand on y pense, elles ont en général aussi une cabine premium), ou louer un Jet Privé !

Si ça ne te dérange pas de voyager pour 9€ chez Ryanair (avec tous les suppléments ?), tout comme moi je vais à Paris avec easyJet pour 70 CHF dans quelques jours, il y'a des clients qui eux préfèrent des procédures ultra-rapides, un environnement plus exclusif, un service à bord offert et des horaires moins "agressifs".

Nous n'imposons rien, nous ne faisons que proposer. Au final, ça n'est qu'une question de choix, et c'est ce que nous offrons au marché.
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Publicité

Publicité
 

Re: La Nova

Messagepar JetStarCH » Mer 15 Aoû 2018, 07:28

La base principale, c'est Genève, pour aller à Nice, c'est easyJet ou Swiss, dans les 2 cas, c'est 2h à l'avance (voir 3 selon le jour ou l'heure), et le fast track fera gagner au mieux 15min.


Je trouve intéressant votre offre et vous souhaite plein succès. Sur le point ci-dessus je suis perplexe. Je suis le premier à critiquer l'aéroport de Genève mais avec un fast track aucun problème pour arriver à l'aéroport une heure, voire 45 minutes avant le départ (sans dépose bagage). D'ailleurs l'heure limite d'enregistrement d'AF et de LX est H -40...
JetStarCH
B747
 
Messages: 665
Enregistré le: Jeu 20 Aoû 2009, 21:08

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 12:07

JetStarCH a écrit:Je trouve intéressant votre offre et vous souhaite plein succès. Sur le point ci-dessus je suis perplexe. Je suis le premier à critiquer l'aéroport de Genève mais avec un fast track aucun problème pour arriver à l'aéroport une heure, voire 45 minutes avant le départ (sans dépose bagage). D'ailleurs l'heure limite d'enregistrement d'AF et de LX est H -40...


Merci !

En effet, dans des bonnes conditions, il est tout à fait possible de franchir toutes les formalités et d'arriver à la porte d'embarquement en moins de 30 minutes. Un mardi vers 14 heures en novembre par exemple. Mais un vendredi soir en mars ou octobre, c'est une autre histoire.

Si Air France propose ce délai, c'est que la compagnie profite d'une situation privilégiée (Secteur France) en rapport au cheminement du passager jusqu'à la porte d'embarquement (à peine 100m à parcourir), et, avec ses très nombreux vols quotidiens vers CDG, peut "se permettre" qu'un de ses clients loupe son vol, il prendra la suivant (Je l'ai vécu moi-même avec une connexion vers DKR, AF m'a mis sur le vol suivant et a très bien géré un transfert ultra-rapide à CDG).

Nous avons passé pas loin d'une année à dessiner les contours de notre offre au travers d'entretiens avec nos réseaux respectifs, qu'il soient professionnels ou privés, et les 2 points qui ont fait l'unanimité, sans surprise, sont le temps perdu aux aéroport et la cohue permanente que l'on retrouve tout au long de ces procédures (Check-in, Contrôle de sécurité, Attente à la porte, Embarquement à la porte, Embarquement dans l'avion). En aparté, le manque de communication lorsqu'il y'a un retard ou une annulation, ainsi que le "démerde toi" silencieux a également été mentionné dans la grande majorité des cas.

Le passage de la voiture à l'avion en 20 minutes, parmi nos autres leviers premium, fait partie de notre ADN, et nous ne volerons que là où les conditions sont réunies pour y parvenir.
Modifié en dernier par Roman le Mer 15 Aoû 2018, 13:44, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar lxa330 » Mer 15 Aoû 2018, 12:41

Roman a écrit:
JetStarCH a écrit:
La base principale, c'est Genève, pour aller à Nice, c'est easyJet ou Swiss, dans les 2 cas, c'est 2h à l'avance (voir 3 selon le jour ou l'heure), et le fast track fera gagner au mieux 15min.


Je trouve intéressant votre offre et vous souhaite plein succès. Sur le point ci-dessus je suis perplexe. Je suis le premier à critiquer l'aéroport de Genève mais avec un fast track aucun problème pour arriver à l'aéroport une heure, voire 45 minutes avant le départ (sans dépose bagage). D'ailleurs l'heure limite d'enregistrement d'AF et de LX est H -40...


Merci !

En effet, dans des bonnes conditions, il est tout à fait possible de franchir toutes les formalités et d'arriver à la porte d'embarquement en moins de 30 minutes. Un mardi vers 14 heures en novembre par exemple. Mais un vendredi soir en mars ou octobre, c'est une autre histoire.

Si Air France propose ce délai, c'est que la compagnie profite d'une situation privilégiée (Secteur France) en rapport au cheminement du passager jusqu'à la porte d'embarquement (à peine 100m à parcourir), et, avec ses très nombreux vols quotidiens vers CDG, peut "se permettre" qu'un de ses clients loupe son vol, il prendra la suivant (Je l'ai vécu moi-même avec une connexion vers DKR, AF m'a mis sur le vol suivant et a très bien géré un transfert ultra-rapide à CDG).

Nous avons passé pas loin d'une année à dessiner les contours de notre offre au travers d'entretiens avec nos réseaux respectifs, qu'il soient professionnels ou privés, et les 2 points qui ont fait l'unanimité, sans surprise, sont le temps perdu aux aéroport et la cohue permanente que l'on retrouve tout au long de ces procédures (Check-in, Contrôle de sécurité, Attente à la porte, Embarquement à la porte, Embarquement dans l'avion). En aparté, le manque de communication lorsqu'il y'a un retard ou une annulation, ainsi que le "démerde toi" silencieux a également été mentionné dans la grande majorité des cas.

Le passage de la voiture à l'avion en 20 minutes, parmi nos autres leviers premium, fait partie de notre ADN, et nous ne volerons que là où les conditions sont réunies pour y parvenir.


J'ai quand même un peu de mal avec le concept.

Car tu parles toujours du dernier vol EZS sur NCE, mais il y a déjà l'alternative LX avec un vol le soir - rien n'empêche de prendre EZS le matin et LX le soir. De plus, EZS c'est jusqu'à 5 vols par jour - souvent pas pleins (hors weekends) - une personne qui a une carte easyJet plus peut transférer gratuitement à un vol plus tôt. Il se pourrait donc qu'easyJet ait un avantage horaire/temps.

De plus, les 20 minutes voiture->avion c'est beau, mais on est à Genève où il y a constamment du traffic - donc à part prendre un taxi qui a ses voies (et pas partout) une personne doit laisser une certaine marge. Même chose dans le sens contraire depuis Monaco si la personne prend un hélico il faudrait à la limite vendre un billet combiné/garantit GVA-Monaco. Il y aurait alors une forte valeur rajoutée.

Après il y a également le cas où le terminal VIP est moins pratique pour ceux qui viennent en train.

Après pour le reste, je suis pas d'accord je prends souvent le vendredi soir l'avion depuis secteur France ou CH et jamais eu de problèmes - le fast track aide aussi. Et ce n'est pas que AF qui ferme son check-in 40 minutes avant, quasiment toutes les compagnies ferment 40/45 minutes avant le départ (sauf long courrier).

Tout ceci sans même parler qu'il n'y a pas énormément de sociétés qui autorisent de débourser 700 CHF quand il y a un A/R disponible à 70 CHF. Surtout qu'avec le monde actuel les gens arrivent à travailler hors de leur bureau assez facilement.
lxa330
B747
 
Messages: 777
Enregistré le: Dim 2 Nov 2008, 13:35
Localisation: Genferei

Re: La Nova

Messagepar Sebo » Mer 15 Aoû 2018, 13:13

Roman, quel est la typologie de trafic escomptée sur GVA-MRS ? Tu as parlé des (riches) estivants suisses sur LRH, DNR ou DOL, des (riches) hommes d'affaire et avocats sur NCE mais peux-tu nous en dire plus sur qui est attendu sur les 10 vols hebdo pour MRS ? Etant donné qu'il n'est prévu aucun vol le samedi et qu'un seul le vendredi et le dimanche, j'en déduis que la ligne est plutôt orientée affaire (8 vols du lundi au jeudi sur les 10) ?
Avatar de l’utilisateur
Sebo
B747
 
Messages: 820
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 08:55
Localisation: Marseille

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 13:23

lxa330 a écrit:J'ai quand même un peu de mal avec le concept.

Pas grave, nos abonnés semblent ne pas trop en avoir.

lxa330 a écrit:Car tu parles toujours du dernier vol EZS sur NCE, mais il y a déjà l'alternative LX avec un vol le soir - rien n'empêche de prendre EZS le matin et LX le soir. De plus, EZS c'est jusqu'à 5 vols par jour - souvent pas pleins (hors weekends) - une personne qui a une carte easyJet plus peut transférer gratuitement à un vol plus tôt. Il se pourrait donc qu'easyJet ait un avantage horaire/temps.


GVA-NCE, c'est près de 600 PDEW répartis sur toute l'année. Si nous prenons 5% de PDM, nous sommes dans les clous.
Encore une fois, lorsque que je bossais pour Baboo, c'est une ligne que nous avons ouverte avec l'objectif de conquérir 10% des PDM sur la première année. Après 3 mois, nous en avions 17%.
Pourquoi ? Tout simplement parce que nous offrions un réel service, avec un horaire attractif, des attentions à nos clients, ce petit supplément d'âme qui a fait l'identité de la compagnie.
Il y'a des gens pour qui ça compte (un peu comme ceux pour qui avoir le dernier iPhone le jour de sa mise en vente est une nécessité).

lxa330 a écrit:De plus, les 20 minutes voiture->avion c'est beau, mais on est à Genève où il y a constamment du traffic - donc à part prendre un taxi qui a ses voies (et pas partout) une personne doit laisser une certaine marge.


Depuis la ville, aller au terminal principal ou au C3 revient à peu près au même (quoique l'accès au C3 semble bien plus rapide une fois arrivé dans la zone aéroportuaire). Quid des parkings ? Nos abonnés bénéficient d'un voiturier devant la porte, un peu comme dans les hôtels haut de gamme. Après, une fois arrivé au terminal, toute la différence se fait sur place.

lxa330 a écrit:Même chose dans le sens contraire depuis Monaco si la personne prend un hélico il faudrait à la limite vendre un billet combiné/garantit GVA-Monaco. Il y aurait alors une forte valeur rajoutée.


C'est une évidence que nous n'avons pas manquée. De plus, les hélicos partent des FBO's, là où nous arrivons, ce qui permet un transfert en 5-10 minutes.

lxa330 a écrit:Après il y a également le cas où le terminal VIP est moins pratique pour ceux qui viennent en train.


Pour eux, il y'a un transfert prévu depuis la gare jusqu'au C3. Mais ça ne sera de loin pas la majorité de nos clients.

lxa330 a écrit:Après pour le reste, je suis pas d'accord je prends souvent le vendredi soir l'avion depuis secteur France ou CH et jamais eu de problèmes - le fast track aide aussi. Et ce n'est pas que AF qui ferme son check-in 40 minutes avant, quasiment toutes les compagnies ferment 40/45 minutes avant le départ (sauf long courrier).


Je me demande alors pourquoi la saturation du terminal est autant débattue sur le forum, autant mentionnée dans la presse, et de ce fait, pourquoi GVA a entrepris des travaux urgents en ce sens. Et pourquoi l'aéroport communique aussi régulièrement au travers de la presse que "pour tel jour, il vaut mieux prévoir jusqu'à 3 heures".

U2 (45% des PDM à GVA) ferme son check-in 1h avant, c'est également le cas de BA, et de bien d'autres.

lxa330 a écrit:Tout ceci sans même parler qu'il n'y a pas énormément de sociétés qui autorisent de débourser 700 CHF quand il y a un A/R disponible à 70 CHF. Surtout qu'avec le monde actuel les gens arrivent à travailler hors de leur bureau assez facilement.


Sur Nice, peut-être, mais encore une fois, si nous captons 5% du trafic, ça nous suffit. Au vu du passé, ça ne me semble pas complètement irréaliste.
Pour Luxembourg, Stuttgart et Turin (nos 3 autres lignes business initiales), si tu trouves des AR journée à CHF 70.- (en à peine 1h bien sur), je serais ravi de découvrir par quel miracle c'est possible.

Perso, je ne trouve pas idéal (en terme d'ergonomie et de confidentialité) de bosser assis sur une chaise en grappe dans une salle d'embarquement bruyante et saturée. A chacun son truc, mais c'est clairement pas celui d'avocats, de financiers ou de diamantaires, par exemple.

Je suis ravi de pouvoir participer à ce débat, c'est un très bon entraînement pour les interactions avec nos clients et partenaires. Mais une fois n'est pas coutume, si l'avis des experts 2.0 est toujours instructif, celui qui compte vraiment, c'est celui du client, qui paie pour les services qu'il nous a lui même suggéré.
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 13:36

Sebo a écrit:Roman, quel est la typologie de trafic escomptée sur GVA-MRS ? Tu as parlé des (riches) estivants suisses sur LRH, DNR ou DOL, des (riches) hommes d'affaire et avocats sur NCE mais peux-tu nous en dire plus sur qui est attendu sur les 10 vols hebdo pour MRS ? Etant donné qu'il n'est prévu aucun vol le samedi et qu'un seul le vendredi et le dimanche, j'en déduis que la ligne est plutôt orientée affaire (8 vols du lundi au jeudi sur les 10) ?


Commodities, pétrole, shipping, par exemple.

MRS sera linké avec ANR via GVA, il s'agit de 2 ports majeures, et de 2 terminaux pétroliers, pour lesquels Genève est une des places incontournable en matière de trading
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Sebo » Mer 15 Aoû 2018, 15:43

Qu'est-ce que tu entends pas "linké" ? Un seul vol MRS-ANR avec escale à GVA ou bien deux vols différents avec correspondance à GVA ?
Avatar de l’utilisateur
Sebo
B747
 
Messages: 820
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 08:55
Localisation: Marseille

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 16:45

Sebo a écrit:Qu'est-ce que tu entends pas "linké" ? Un seul vol MRS-ANR avec escale à GVA ou bien deux vols différents avec correspondance à GVA ?


MRS-GVA-ANR v.v.
Matin et soir
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar lxa330 » Mer 15 Aoû 2018, 21:02

Roman a écrit:Je me demande alors pourquoi la saturation du terminal est autant débattue sur le forum, autant mentionnée dans la presse, et de ce fait, pourquoi GVA a entrepris des travaux urgents en ce sens. Et pourquoi l'aéroport communique aussi régulièrement au travers de la presse que "pour tel jour, il vaut mieux prévoir jusqu'à 3 heures".

U2 (45% des PDM à GVA) ferme son check-in 1h avant, c'est également le cas de BA, et de bien d'autres.

lxa330 a écrit:Tout ceci sans même parler qu'il n'y a pas énormément de sociétés qui autorisent de débourser 700 CHF quand il y a un A/R disponible à 70 CHF. Surtout qu'avec le monde actuel les gens arrivent à travailler hors de leur bureau assez facilement.


Sur Nice, peut-être, mais encore une fois, si nous captons 5% du trafic, ça nous suffit. Au vu du passé, ça ne me semble pas complètement irréaliste.
Pour Luxembourg, Stuttgart et Turin (nos 3 autres lignes business initiales), si tu trouves des AR journée à CHF 70.- (en à peine 1h bien sur), je serais ravi de découvrir par quel miracle c'est possible.

Perso, je ne trouve pas idéal (en terme d'ergonomie et de confidentialité) de bosser assis sur une chaise en grappe dans une salle d'embarquement bruyante et saturée. A chacun son truc, mais c'est clairement pas celui d'avocats, de financiers ou de diamantaires, par exemple.

Je suis ravi de pouvoir participer à ce débat, c'est un très bon entraînement pour les interactions avec nos clients et partenaires. Mais une fois n'est pas coutume, si l'avis des experts 2.0 est toujours instructif, celui qui compte vraiment, c'est celui du client, qui paie pour les services qu'il nous a lui même suggéré.


Un peu difficile de répondre à tout, mais en ce qui concerne le terminal étant plein: oui il l'est mais à des moments de haute fréquentation qui ne sont généralement pas en ligne avec ceux d'un voyage affaire (A/R dans la journée). Et même les samedi d'hiver j'ai jamais du attendre plus de 10 minutes en utilisant le fast track - il serait étonnant que ta clientèle qui n'hésite pas a débourser 500+ CHF n'ai soit pas accès au fast track ni pas envie/les moyens de débourser 7 CHF pour l'acheter.

Pour les heures de check-in, BA dit 45 minutes sur leur site, easyJet est peut-être 60 minutes, mais ton voyageur A/R journée aura-il vraiment besoin d'aller au guichet ? Car grosso modo il aura son sac ordi sur le dos et rien d'autre (sauf si besoin de brochures marketing, cadeaux,etc. mais ça rentre dans une valise cabine), donc 99% des pax business A/R easyJet n'ont pas besoin de s'arrêter au guichet car ils ont leur cartes d'embarquement en possession. Donc le gars qui prend son vol à 7h30 Schengen sait assez bien qu'avec le fast track il peut arriver à l'aéroport vers 6h50 et être à la gate sans problème pour le début de l'embarquement.

Même chose pour le gars qui doit bosser à l'aéroport. Soit il aura accès au lounge par carte de fidélité / business class ou il aura un priority pass/diners card/amex black, etc qui lui donnera accès. En tout cas il ne sera pas par terre sur un escalier...

Tout ceci pour dire, qu'autant je suis d'accord sur le concept mais s'attaquer à du GVA-NCE/PAR je suis un peu dubitatif car il y a des alternatives alors que les autres destinations n'en ont pas. Il y a du coup le risque que le service se trouve trop entre EZS/LX d'un côté et jets privés de l'autre. Surtout qu'une société qui envoie 4-6 personnes préfèrera peut-être le jet privé qui offrira plus de flexibilité pour un prix final assez semblable.

Autrement les ventes seront uniquement par votre site/téléphone ou également via GDS/agences ? Pourquoi l'idée d'un abonnement plutôt que de rabais en %/CHF/vols gratuits basés sur le chiffre d'affaire annuel ?

Autrement, pourquoi ne pas faire CGN/GOA/RTM/JER (non desservis actuellement avec du potentiel), HAM/MAN/BHX qui fonctionnait à l'époque pour du A/R journalier, ou encore PMI (surtout un vol le vendredi soir depuis GVA ou encore faire PMI-LUG/SIR qui avec un très petit module me semblent pouvoir être rentables). D'ailleurs en parlant de LUG, pourquoi ne pas s'attaquer à GVA-LUG vu que personne ne le fait et qu'il y a là une ligne très business où justement les gens ne regardent pas la facture.

Après autre question - mais comment gérer les caprices des voyageurs d'affaire qui ont quelques minutes (ou plus) de retard ? L'avion attendra-il le PDG qui a 20 minutes de retard (et qui utilise le service en se disant que c'est un genre de jet privé moins cher) ou comment sera géré les problèmes techniques ? Car dans les deux cas, avec un produit qui coute plus cher, les attentes seront encore plus élevés et malheureusement un raté peut se payer cash (genre le client qui ne revient plus jamais et effet boule de neige).
lxa330
B747
 
Messages: 777
Enregistré le: Dim 2 Nov 2008, 13:35
Localisation: Genferei

Re: La Nova

Messagepar flo68440 » Mer 15 Aoû 2018, 21:15

Et une petite question de curiosité qui passe du coq à l’âne: pourquoi Strasbourg au lieu de Bâle-Mulhouse ? où à mon sens il y a plus de possibilités de développement (genre pour Genève, Milan, Luxembourg, LCY etc...). Je comprends pas trop la logique en sachant que Strasbourg arrive péniblement aux 1 million de passagers par an ...
flo68440
 
Messages: 48
Enregistré le: Mar 3 Jan 2017, 18:08

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 21:41

lxa330 a écrit:Un peu difficile de répondre à tout, mais en ce qui concerne le terminal étant plein: oui il l'est mais à des moments de haute fréquentation qui ne sont généralement pas en ligne avec ceux d'un voyage affaire (A/R dans la journée).


Je parle surtout de ce que nous disent les personnes que nous avons interrogées, et les abonnés. Sans eux, nous n'en serions pas là.

lxa330 a écrit:Pour les heures de check-in, BA dit 45 minutes sur leur site, easyJet est peut-être 60 minutes, mais ton voyageur A/R journée aura-il vraiment besoin d'aller au guichet ? Car grosso modo il aura son sac ordi sur le dos et rien d'autre (sauf si besoin de brochures marketing, cadeaux,etc. mais ça rentre dans une valise cabine), donc 99% des pax business A/R easyJet n'ont pas besoin de s'arrêter au guichet car ils ont leur cartes d'embarquement en possession. Donc le gars qui prend son vol à 7h30 Schengen sait assez bien qu'avec le fast track il peut arriver à l'aéroport vers 6h50 et être à la gate sans problème pour le début de l'embarquement.

Même chose pour le gars qui doit bosser à l'aéroport. Soit il aura accès au lounge par carte de fidélité / business class ou il aura un priority pass/diners card/amex black, etc qui lui donnera accès. En tout cas il ne sera pas par terre sur un escalier...


On peut prolonger le débat pendant les 10 prochaines années, ce n'est au final pas nous qui décidons de comment ça se passe d'un jour à l'autre.
Le client fait son choix, il y'a ceux qui resteront avec ce que tu décris (90%), et ceux qui passeront chez nous, pour des raisons qui leur sont propres.

lxa330 a écrit:Tout ceci pour dire, qu'autant je suis d'accord sur le concept mais s'attaquer à du GVA-NCE/PAR je suis un peu dubitatif car il y a des alternatives alors que les autres destinations n'en ont pas. Il y a du coup le risque que le service se trouve trop entre EZS/LX d'un côté et jets privés de l'autre. Surtout qu'une société qui envoie 4-6 personnes préfèrera peut-être le jet privé qui offrira plus de flexibilité pour un prix final assez semblable.


Pour Nice, si tu continues sur Monaco et que ton transfert te prend 5min, c'est gagnant. C'est aussi gagnant si tes clients ont été "victime" des fameux 30% de vols non arrivés à Genève ces 4 dernières semaines. Je ne blâme pas easyJet, mais tu sais comme moi comment réagissent les gens. Et on a beau dire et beau faire, il y'a une catégorie de personnes qui n'aime pas ce mode de transport "de masse" et qui ne se prive pas de le dire.

Quand au Jet privé, une société n'envoie en général pas une délégation entière dans le même avion. Par ailleurs, ayant aussi bossé dans ce domaine aéronautique, des AR business sur du jet privé, c'est rarement plus de 2 personnes. Compter minimum 5'000 l'opération, sur un Citation (Minimum Day Use).

lxa330 a écrit:Autrement les ventes seront uniquement par votre site/téléphone ou également via GDS/agences ? Pourquoi l'idée d'un abonnement plutôt que de rabais en %/CHF/vols gratuits basés sur le chiffre d'affaire annuel ?

Site et agences (avec commissionnement de celles-ci), mais pas de GDS, trop cher pour notre volume.
Quand il a une carte de fidélité, le client est prêt à tout pour atteindre tel ou tel "status". Pour l'abo, c'est le même principe, il va vouloir absolument l'amortir. Après, contrairement à la carte de fidélité, avec l'abo, le client bénéficie d'avantages immédiats et vérifiables. Un tien vaut mieux que deux tu l'auras.

lxa330 a écrit:Autrement, pourquoi ne pas faire CGN/GOA/RTM/JER (non desservis actuellement avec du potentiel)

Les 4 destinations apparaissent sur le réseau possible en 2019, mais tu le sais comme moi, chaque route a ses spécificités, il faut trouver les bonnes heures, les bons jours, le bon crossfeed. A part GOA, tes 3 autres suggestions sont à plus de 90min de vol en ATR, moins facile à intégrer dans un planning, avec la perte du double prime-time pour chaque machine (STR-GVA-NCE vv / TRN-GVA-LUX vv). Il faut débuter en limitant un maximum les risques, et les coûts. Après, plus la flotte grandit, moins les coûts fixes unitaires sont élevés. Dès lors, ce qui était impossible à rentabiliser avec les units 1 & 2 peuvent le devenir avec les 3 & 4 (ANR est ajouté au réseau avec le 3ème appareil, par exemple).

lxa330 a écrit: HAM/MAN/BHX qui fonctionnait à l'époque pour du A/R journalier


HAM, je ne crains pas easyJet, mais LH/LX (via FRA/MUC/ZRH). La perte de temps et de confort est lissée par le fait que les escales intermédiaires sont "sur le track", et qu'en ATR, le vol serait pas loin des 2h, donc trop long tant pour le confort du client que pour l'exploitation rentable de la machine. MAN & BHX, également couvertes par easyJet, avec des vols longs, bcp de possibilités 1stop, et surtout des yields de misère.

lxa330 a écrit:ou encore PMI (surtout un vol le vendredi soir depuis GVA ou encore faire PMI-LUG/SIR qui avec un très petit module me semblent pouvoir être rentables)

A envisager une fois la marque connue et reconnue, si tout se passe bien.

lxa330 a écrit: D'ailleurs en parlant de LUG, pourquoi ne pas s'attaquer à GVA-LUG vu que personne ne le fait et qu'il y a là une ligne très business où justement les gens ne regardent pas la facture.


Bien entendu, ne serait-ce que par mon passé chez LX (Crossair) et BBO.
Nous avons rencontré les autorités à LUG et GVA pour en discuter, mais le sujet est bien trop sensible pour en parler ici, quand on en est "partie prenante". Le résultat, c'est que nous ne le ferons probablement pas.

lxa330 a écrit:Après autre question - mais comment gérer les caprices des voyageurs d'affaire qui ont quelques minutes (ou plus) de retard ? L'avion attendra-il le PDG qui a 20 minutes de retard (et qui utilise le service en se disant que c'est un genre de jet privé moins cher) ou comment sera géré les problèmes techniques ? Car dans les deux cas, avec un produit qui coute plus cher, les attentes seront encore plus élevés et malheureusement un raté peut se payer cash (genre le client qui ne revient plus jamais et effet boule de neige).


Nous ne sommes en tout cas pas du jet privé low-cost, et nous nous engageons à tenir nos horaires, que le DG de chez X, Y ou Z soit là, ou pas, il est hors de question de pénaliser nos autres clients, quel que soit leur status chez nous.
Modifié en dernier par Roman le Mer 15 Aoû 2018, 22:28, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Roman » Mer 15 Aoû 2018, 21:56

flo68440 a écrit:Et une petite question de curiosité qui passe du coq à l’âne: pourquoi Strasbourg au lieu de Bâle-Mulhouse ? où à mon sens il y a plus de possibilités de développement (genre pour Genève, Milan, Luxembourg, LCY etc...). Je comprends pas trop la logique en sachant que Strasbourg arrive péniblement aux 1 million de passagers par an ...


La logique n'est pas forcément dans la quantité, mais la qualité.

- Genève, le train t'y amène en 2h30, et avec l'abo 1/2 des CFF, c'est dans les 200.- AR en 1ère. On ne pourrait pas régater
- Milan, le problème se situe sur l'aéroport là-bas, MXP, c'est trop loin pour le service premium que nous entendons offrir, et LIN trop innaccessible
- Luxembourg, je ne vois pas de marché, mais si celui-ci est démontré, alors c'est tout à fait envisageable
- Londres LCY, oui, en effet, c'est une possibilité, mais il y'a pas mal de monde en face (sur les autres aéroports), et des compagnies qui peuvent facilement y venir. Strasbourg est par contre presque vierge de concurrence sur cette route
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Battersea » Mer 15 Aoû 2018, 23:03

Roman a écrit:Nice n'est qu'un exemple pour comparer une offre à l'autre, la majorité des routes sera sans concurrence nonstop. Par ailleurs, je reviens toujours sur l'exemple de l'avocat, dont le gain de temps peut être facturé au client. Aspect largement applicables à pas mal d'autres corps de métiers, bien connu sous le doux nom de productivité. On ne bosse pas dans une des nombreuses files d'attente dans un terminal bondé comme on peut bosser au bureau, ou arrivé à destination. Un client qui fait un AR dans la journée vers Nice consomme jusqu'à 6h de non productivité si il prend easyJet, contre environ 3h avec La Nova.
Les Miles ne sont plus la référence ultime, cette mode est passé, beaucoup voient que ce système a ses limites (J'ai été Platimium chez AF, je peux en parler des heures).
Quand aux offres promo, elles ne sont que rarement disponibles 2 jours avant le départ, surtout si le client a besoin de flexibilité, et pour autant qu'elle soient applicables aux vols désirés (ce qui est très rarement le cas sur les prime-time affaires, ou alors le yield management fait très mal son boulot).

Et au passage, Swiss et les fréquences (même pas quotidien sur Nice)..


Je voulais dire que la segmentation se fait simplement sur deux critères, celui du prix pour ceux qui cherchent une offre (donc à priori pas tes clients), celui de la flexibilité (dont les fréquences, les miles, les connections), sur lesquels les low-cost et les compagnies tradi font le travail, et je suis d'accord avec toi il en existe sans doute une troisième avec l'accessibilité et le marché de niche, car opéré par une seule compagnie, lorsque c'est une low-cost, alors les fameux PDEW que tu exprimes plus haut ont tendance à exploser, lorsque c'est une compagnie régionale comme tu les cites (Chalair, Twinjet) on est vraiment sur un marché très faible, mais qui existe tu as raison, mais qui ne se développera que très faiblement et sera parfois dur à équilibrer, tu le sais, vous en avez fait certaines chez Baboo...

Roman a écrit:Disons que le risque d'être dérouté ou annulé en raison d'un night ban est plus élevé quand l'horaire est à 22h45 plutôt qu'à 20h00, sans parler de l'aspect commercial d'un tel horaire (perte de temps avant de prendre le vol, la journée de boulot se finit rarement à 20h quand on est en business trip, et perte de vie sociale, arrivé chez soi juste avant minuit, le match est terminé, et les enfants sont au lit).


Tu le dis toi même, la journée de boulot se finit rarement à 20h, je n'en connais pas beaucoup qui sont capables de rentrer chez eux avant le match, même s'il y a des bons horaires (mais qui permettent de faire une bonne journée boulot tout de même, qui est l'essence du déplacement..) et même à 20min voiture-embarquement...

Roman a écrit:Nous serons tout autant exposés aux contraintes opérationnelles que telle ou telle compagnie, mais les dégâts peuvent être limités, si on les anticipe. Je ne tire pas à boulets rouges sur easyJet, bien au contraire, cette compagnie fait un boulot extraordinaire, je dis simplement que nous n'allons justement pas prendre autant de risques qu'eux.


J'espère pour vous que ça sera limité bien sûr mais Il n'y a pas beaucoup d'anticipation possible lorsqu'il y a un soucis ATC, météo, etc. Bien sûr si tes turn-arounds te laissent de la flexibilité et une marge alors c'est mieux, et c'est d'ailleurs la limite du modèle low-cost aujourd'hui avec beaucoup de rotations et peu de buffer.

Roman a écrit:Je parle d'offre là. Dans la plupart des industries de service, l'offre n'est pas binaire, au contraire, elle s'adapte aux souhaits des clients. Je ne comprends toujours pas quelle est la réflexion qui amène à penser que c'est soit low-cost, soit jet privé. Dans ce cas, les exemple AF, CE & T7 démontrent bien qu'il y'a la place pour un entre deux, sinon ces compagnies n'existeraient plus.

Non bien sûr j'exagère un peu, mais en exagérant moins, on ne peut pas nier non plus leurs difficultés sur beaucoup de ces axes, AF et les autres tiennent le coup par les contrats affaires et bien sûr les connections proposées, l'équilibre de ces lignes est très complexe.

Roman a écrit:Pour AF, un PAR-GVA ne se facture pas de la même manière qu'un CDG-BCN, la spécificité de la clientèle influence la politique tarifaire, tout comme la concurrence. Pour cette ligne en question, les revenus générés sont presque 2x supérieurs aux coûts induits. Ca n'est par contre de loin pas le cas pour CDG-BCN.


On est tout à fait d'accord, on sait aussi quel est le niveau de concurrence sur Paris-Barcelone.

Roman a écrit:Pour CE & T7, ils sont sans concurrence, sur des vols courts, avec un service restreint et des avions amortis depuis longtemps, et bénéficient le plus souvent de subventions accordées par les régions/villes/... mais qui sont dans ce cas précis appelés de loyers. Si l'une ou l'autre des compagnies était en difficulté, elle ne seraient pas en croissance, puisque celle-ci est surtout opportuniste, et non pas guidée par une soif de productivité des actionnaires.


Pour Chalair, elle a tout de même été obligée d'avoir de multiples activités, de voler dans des pays différents et avec des pavillons différents (ce qui a valu quelques sueurs), etc. Le modèle est obligé d'évoluer vers plus de volume avec le lancement du secteur ATR pour s'en sortir (et je l'espère grâce à une baisse du coût unitaire), et de faire voler les avions un peu plus, de trouver des lignes saisonnières, etc. Je suis admiratif du travail fait par eux et suis curieux de savoir où cela va mener (j'espère le plus loin possible).
Pour Twinjet, je suis juste curieux de savoir comment ils ont pu tenir autant avec un tel avion (2h de Beech c'est le maximum du supportable pour moi) et un site internet/logo power-point. Mais force est de constater que ça ne se développe que très lentement. Tu as sûrement raison, ce n'est pas ce que cherche les actionnaires, mais qu'est ce qu'ils cherchent ?

Roman a écrit:Je pense être à peu près le seul à publier des chiffres sur ce forum (c.f. GVA), et le plus souvent la n'alyse qui va avec, comme je le fais ici. Mon job a notamment été de fournir des études de marchés à divers aéroports (dont des français, petits et gigantesques), et le concept que nous proposons a notamment été conçu au travers ce que j'ai pu observé avec les petites plates-formes.


J'ai du déjà croiser tes études alors, mais sur beaucoup de plateformes françaises, il est certain que ton concept 20min voiture-porte d'embarquement est faisable (mais presque même en low-cost je t'assure)

Roman a écrit: Je ne vois pas où se situe l'élitisme. Je n'ai jamais voyagé en Première, ni en Concorde (à mon grand regret pour le 2ème). Ton plaisir se situe peut-être dans une belle voiture, un bon restau, un bon hôtel, des belles chaussures, le dernier iPhone, que sais-je, mais je doute qu'il n'y ai pas le moindre produit pour lequel tu ne souhaites pas une qualité supérieure.
D'ailleurs, je me demande pourquoi des gens voyageaient en Concorde, ou voyagent en Première, Affaires, Eco+, alors qu'ils peuvent voyager en Low-Cost (prenons PAR-NYC, il y'a Norwegian, XL, et bientôt Level, et quand on y pense, elles ont en général aussi une cabine premium), ou louer un Jet Privé !
Si ça ne te dérange pas de voyager pour 9€ chez Ryanair (avec tous les suppléments ?), tout comme moi je vais à Paris avec easyJet pour 70 CHF dans quelques jours, il y'a des clients qui eux préfèrent des procédures ultra-rapides, un environnement plus exclusif, un service à bord offert et des horaires moins "agressifs".


Mon regret aussi pour Concorde !, mon plaisir est de pouvoir voyager à l'heure, de manière confortable (pour 1h30 voir 2h de vol) et d'avoir des horaires qui me conviennent, au départ d'aéroports simples. Et je peux te confirmer que je trouve ça chez Ryanair (et je voyage sur tout type de compagnie, tout type de service, pas besoin de donner de nombre, je pense que tu me croiras sur parole et pas sur chiffre, mais vu le nombre de vol que je me tape, je suis sensible au côté le plus pratique possible, et la moindre rapidité/facilité qui m'est proposée), et TOUT ÇA, en essayant de ne pas me faire payer le prix fort, car ni moi ni ma société n'avons envie de payer plus que nécessaire pour un trajet de 2h. Je n'ai pas le taux horaire d'un avocat genevois, mais j'arrive tout de même à optimiser mes journées, utiliser les quelques facilités pour quelques euros de plus, et ne pas trop perdre de temps. Non c'est sûr je ne vois pas le match ou le repas du soir...

Roman a écrit:GVA-NCE, c'est près de 600 PDEW répartis sur toute l'année. Si nous prenons 5% de PDM, nous sommes dans les clous.
Encore une fois, lorsque que je bossais pour Baboo, c'est une ligne que nous avons ouverte avec l'objectif de conquérir 10% des PDM sur la première année. Après 3 mois, nous en avions 17%.


Mais avec Baboo vous aviez tout de même des prix qui permettaient de prendre des PDM plus ou moins rapidement non ? c'est d'ailleurs aussi comme ça que les PDEW sur des nouvelles lignes peuvent être développés si fortement.

Roman a écrit:Je suis ravi de pouvoir participer à ce débat, c'est un très bon entraînement pour les interactions avec nos clients et partenaires. Mais une fois n'est pas coutume, si l'avis des experts 2.0 est toujours instructif, celui qui compte vraiment, c'est celui du client, qui paie pour les services qu'il nous a lui même suggéré.


Indeed, mais c'est toi qui t'es présenté en expert 2.0 en officialisant ton appartenance à LaNova (J'aimerai savoir pourquoi d'ailleurs t'officialiser ici), donc c'est de beau jeu que de te faire challenger un peu ici, c'est normal. Je ne suis pas certain de l'objectif en te présentant ainsi sur ce petit forum parcouru par des amateurs et des professionnels, mais si c'est l'entraînement alors tu es servi. Il ne faut pas prendre les réflexions des autres comme du négatif, je pense que beaucoup espère votre réussite, ça voudra dire qu'il y a encore des modèles différents à développer mais permets aux autres de douter aussi, cela fait parti du jeu du lancement d'une compagnie.

Roman a écrit:Site et agences (avec commissionnement de celles-ci), mais pas de GDS, trop cher pour notre volume.


Mais donc quel est le niveau d'équipement des agences suisse par les GDS, car en France ou ailleurs en Europe, elles en sont très majoritairement équipées et les agents ont tendance à beaucoup plus vendre lorsque ça passe par GDS et peu si pas d'accès. Elles devront vendre par votre site ? accès agence privilégié tout de même ? Le GDS est cher, mais compte tenu de votre prix, je pense justement que c'est un investissement rentable.
Battersea
E190
 
Messages: 105
Enregistré le: Dim 12 Oct 2008, 19:09

Re: La Nova

Messagepar Roman » Jeu 16 Aoû 2018, 00:17

Battersea a écrit: lorsque c'est une compagnie régionale comme tu les cites (Chalair, Twinjet) on est vraiment sur un marché très faible, mais qui existe tu as raison, mais qui ne se développera que très faiblement et sera parfois dur à équilibrer, tu le sais,


Le but de l'opération n'est pas forcément de stimuler une demande, mais tout simplement de l'exploiter. Si je prends l'exemple de Genève - Stuttgart, elle existe, et passe en 1stop via ZRH. La rapatrier sur du direct à des conditions tarifaires à peu près similaires semble dès lors tout à fait possible, mais nous n'allons pas chercher à la faire exploser, ça serait le meilleur moyen de voir de la concurrence arriver, et ainsi de voir les revenus unitaires fondre. C'est mot pour mot ce que fait Twin Jet sur LYS-STR par exemple (ou LYS-ZRH).


Battersea a écrit: la journée de boulot se finit rarement à 20h, je n'en connais pas beaucoup qui sont capables de rentrer chez eux avant le match, même s'il y a des bons horaires (mais qui permettent de faire une bonne journée boulot tout de même, qui est l'essence du déplacement..) et même à 20min voiture-embarquement...


Et là, tout dépend de ta planification. A Genève, si ton avion se pose avant 20h, et que tu passes au C3, en principe, tu es au plus tard à 20h30 chez toi, avant le début du match, et avant que les enfants ne soient au lit.

Battersea a écrit:J'espère pour vous que ça sera limité bien sûr mais Il n'y a pas beaucoup d'anticipation possible lorsqu'il y a un soucis ATC, météo, etc. Bien sûr si tes turn-arounds te laissent de la flexibilité et une marge alors c'est mieux, et c'est d'ailleurs la limite du modèle low-cost aujourd'hui avec beaucoup de rotations et peu de buffer.


A Genève, le night ban est à 00h00, avec prolongation jusqu'à 00h30. Si ton arrivée est prévue pour 22h45, tu y es beaucoup plus exposé que si elle est planifiée pour 20h00.

Battersea a écrit:On est tout à fait d'accord, on sait aussi quel est le niveau de concurrence sur Paris-Barcelone.


Et c'est bien pour cette raison que nous ne serons jamais présents sur ce genre d'axes.

Battersea a écrit:Pour Twinjet, je suis juste curieux de savoir comment ils ont pu tenir autant avec un tel avion (2h de Beech c'est le maximum du supportable pour moi) et un site internet/logo power-point. Mais force est de constater que ça ne se développe que très lentement.


Je pense qu'ils ne cherchent même pas à se développer, mais juste à optimiser leur ressources en saisissant des opportunités. Leur business modèle fonctionne, sans avoir besoin de vraiment d'investir, ils gagnent bien leur vie, pourquoi chercheraient-ils à s'exposer, et mettre leur rentabilité en péril ?

Battersea a écrit:mais sur beaucoup de plateformes françaises, il est certain que ton concept 20min voiture-porte d'embarquement est faisable (mais presque même en low-cost je t'assure)


Le concept est une chose, le marché en est une autre. Un CFE-MRS a peu de chance d'intéresser une low-cost, qui ne couvrirait ce marché qu'avec 2-3 fréquences hebdo, donc totalement inadaptées. Par contre, c'est une route taillé pour un Twin Jet ou un Chalair, avec 2 quotidiens en semaine, petite capacité, et tarif élevé.

Battersea a écrit:Mais avec Baboo vous aviez tout de même des prix qui permettaient de prendre des PDM plus ou moins rapidement non ? c'est d'ailleurs aussi comme ça que les PDEW sur des nouvelles lignes peuvent être développés si fortement.


Nos prix étaient corrects, mais certainement pas aux niveau d'easyJet. Et nous cherchions juste à exploiter une niche de clientèle qui n'aime pas les low-cost, en aucun cas à doubler le trafic global sur cette ligne, ça aurait été économiquement suicidaire, et pas du tout dans la stratégie.

Battersea a écrit: si c'est l'entraînement alors tu es servi. Il ne faut pas prendre les réflexions des autres comme du négatif, je pense que beaucoup espère votre réussite, ça voudra dire qu'il y a encore des modèles différents à développer mais permets aux autres de douter aussi, cela fait parti du jeu du lancement d'une compagnie.


C'est un bon exercice oui, mais c'est aussi un esprit d'ouverture, le débat est bien plus constructif une fois les esprits apaisés, et certaines remarques sont tout à fait cohérentes, et peuvent être appliquées. Je ne le prend en tout cas pas contre moi. Chacun est libre de douter, moi le 1er, c'est le meilleur moyen de ne jamais s'endormir sur ses lauriers.

Battersea a écrit:Mais donc quel est le niveau d'équipement des agences suisse par les GDS, car en France ou ailleurs en Europe, elles en sont très majoritairement équipées et les agents ont tendance à beaucoup plus vendre lorsque ça passe par GDS et peu si pas d'accès. Elles devront vendre par votre site ? accès agence privilégié tout de même ? Le GDS est cher, mais compte tenu de votre prix, je pense justement que c'est un investissement rentable.


Les agences d'ici sont habituées à utiliser diverses plates-formes. Et nous allons les commissionner.
Avatar de l’utilisateur
Roman
A380
 
Messages: 1165
Enregistré le: Ven 7 Nov 2008, 19:10
Localisation: Genève, where else...

Re: La Nova

Messagepar Teegua » Lun 26 Nov 2018, 13:12

Visitez Sportifull pour trouver votre babyfoot de couleur noire et bien d'autres produits.
Teegua
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 26 Nov 2018, 13:01

Précédente

Retourner vers Compagnies aériennes d'Europe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité