Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Le forum sur l'aéroport de Toulouse Blagnac

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Messagepar pmar » Mer 1 Juil 2015, 18:24

Lié à une fraude de grande ampleur dans le leasing d’avion. Vraiment pathétique, la sélection des investisseurs.

UPDATE 3-China Aircraft Leasing shareholders voice support after missing CEO quits

By Donny Kwok and Viola Zhou

HONG KONG, June 22 (Reuters) - The two biggest shareholders in China Aircraft Leasing Group Holding Ltd (CALC) said on Monday they had no plans to cut their stake in the firm after it revealed it was unable to contact its founder and chief executive, who resigned without explanation.

Shares in CALC, Asia's only listed aircraft lessor, plunged by nearly a fifth on Friday to a record low after it said CEO Poon Ho Man had quit while on leave, spooking investors in a country where senior executives have in the past vanished or quit suddenly, leaving shareholders in the lurch.

Poon's disappearance also coincided with media reports that linked him to a government probe into possible corruption at one of the company's clients, China Southern Airlines, which in January said its executives were under investigation for "job-related crimes".

On Monday, shares in CALC recouped some of their losses and were trading nearly 3 percent higher in a broadly flat market, lifted by what some traders said was bargain hunting.

State-backed financial conglomerate China Everbright Group and Hong Kong-based Friedmann Pacific Investment Group, which Poon founded, also told Reuters they were committed to their investment. Between them they hold just over 67 percent of CALC.

Some investors, however, remained cautious.

"To an outsider, we are not convinced. We will not take the risk," said Alex Wong, director of Hong Kong-based investment firm Ample Finance Group. "The departed executive was very senior management of the company and we can not predict what will happen next."

A CALC company spokesperson declined to give any further comment beyond Friday's statement, and Friedmann Pacific said it has no information on Poon's whereabouts other than what CALC had disclosed. The Hong Kong stock exchange and the Securities and Futures Commission also declined to comment on CALC.


CORPORATE GOVERNANCE CONCERNS

Friedmann Pacific, which manages about HK$15 billion ($1.9 billion) worth of assets, was part of a consortium that in December agreed to buy a 49.99 percent stake in France's Toulouse Blagnac airport.

CALC, one of China's smaller aircraft lessors, debuted on the Hong Kong stock exchange last year and before Friday's 20 percent share price plunge was worth more than HK$4 billion ($516 million). In January, it placed a $10.2 billion order for Airbus aircraft and has said it plans to more than triple its current fleet of 50 aircraft by 2022.

Clients include Chinese carriers such as Air Macau and Shenzhen Airlines.

The concerns around CALC coincide with the Hong Kong regulators intensifying their scrutiny of listed firms after the high-profile collapse of stocks in Chinese solar energy firm Hanergy Thin Film Power and affiliated firms.

In Friday's exchange filing, CALC said it had not received notice that Poon, which it said had resigned on June 17, is under any kind of investigation. It also said it had reviewed records of interactions with China Southern and found no irregularities. The company's chief financial officer has also resigned, effective June 18.

On Saturday, The South China Morning Post quoted people it said were familiar with the company as saying Poon disappeared more than a month ago amid speculation he was embroiled in a corruption probe into a company client. ($1 = 7.7514 Hong Kong dollars) (Additional reporting by Anne Marie Roantree, Lisa Jucca and Denny Thomas in HONG KONG; Siva Govindasamy and Anshuman Daga in SINGAPORE and Fang Yan and Chen Aizhu in BEIJING; Editing by Miral Fahmy)
pmar
B747
 
Messages: 705
Enregistré le: Jeu 26 Avr 2012, 09:36

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Messagepar Flyzen » Jeu 2 Juil 2015, 07:30

C'est mieux en français :) surtout que c'est assez compliqué/flou et pourrait poser un MEGA problème a Toulouse si son actionnaire principal venait a faire faillite**, j'espère qu'il y a une clause de sauvegarde permettant a l'Etat de reprendre rapidement ses billes
http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/l ... 76419.html


** a rapprocher de cette info +/- passée sous silence en France
http://www.boursorama.com/actualites/la ... 12d4fafbcf
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10669
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Messagepar Flyzen » Mar 6 Oct 2015, 07:41

Qu'en est il de cette info/rumeur de la possible reprise de contrôle de l'aéroport par le département et ou la région ( en clair virer l'actionnaire chinois qui a +/- disparu) en rachetant pour commencer les X % restants a l'Etat
... et surtout et quel crédit lui donner car la aussi on ne peut pas exclure une opération pré-électorale !
Michel
Avatar de l’utilisateur
Flyzen
A380
 
Messages: 10669
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 06:14
Localisation: Vendée (proche 44)

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Publicité

Publicité
 

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Messagepar Clément » Mer 14 Oct 2015, 10:49

Ça commence :

Aéroport : les Chinois débloquent 50 M€ d'investissements

C'est lundi au cours d'un comité d'entreprise, que les 310 salariés de l'aéroport ont été informés des tout premiers projets d'investissements du nouvel opérateur chinois de la plateforme de Blagnac. Hier c'était au tour d'Anne-Marie Idrac, présidente du conseil de surveillance, de tenir une convention avec tous les salariés pour détailler la feuille de route de l'aéroport. Casil Europe qui détient désormais 49,9 % de l'aéroport veut faire de Toulouse-Blagnac une véritable plateforme internationale avec plus de vols vers l'Europe grâce aux compagnies low cost et vers le reste du monde.

Des liaisons directes avec la Chine sous forme de charters seront mises en place «le plus vite possible, idéalement en 2016» par le biais de tour-opérateurs chinois, fait-on savoir dans l'entourage de la direction. à titre de comparaison, l'aéroport de Liège en Belgique, accueille quatre avions chinois par semaine. Des pistes de développement vers la Russie sont également en réflexion. Le projet d'extension Sud dans le prolongement de l'actuel hall A a été profondément revu (nombre de banques d'enregistrements, de postes d'embarquements…).

Par ailleurs, le projet de jetée qui permettra à six avions de s'approcher en «faux contact» sera construit dès l'an prochain pour une livraison à l'été 2018. Montant de l'investissement : 10 M€. Autre projet d'envergure des Chinois : le réaménagement complet du hall D (le plus récent). Il sera totalement dédié aux activités commerciales avec le doublement de la surface des magasins de la galerie marchande soit 5 000 m2 de plus. Toute la partie filtrage de sécurité et contrôles sera logée dans une nouvelle extension du hall D avec dix à douze postes inspection filtrage (PIF) plus automatisés afin de traiter 40 % de passagers en plus.

Le hall D deviendra un passage obligatoire pour les passagers puisque les contrôles de sécurité ne s'effectueront plus que là. L'idée est de canaliser les flux de voyageurs afin de les faire passer automatiquement devant la nouvelle zone de boutiques avant de rejoindre leur avion. Ce flux important doit permettre d'attirer de nouvelles enseignes de renommée internationale. «C'est un parcours à la Ikéa qui va rallonger le temps de parcours de nos clients alors que l'on fait tout pour le raccourcir» réagit le patron d'une compagnie aérienne majeure. Pour ce nouveau projet de hall D, Casil Europe investit 20 millions d'euros supplémentaires. La livraison est prévue pour le mois d'octobre 2018.

Cette première vague d'investissements doit permettre à l'aéroport d'accueillir douze millions de passagers d'ici 2025-2030. Parallèlement, vingt millions d'investissement seront injectés pour la construction d'un hôtel 4 étoiles de 150 chambres directement relié au hall A. L'aéroport le construit lui-même et le donnera en exploitation à la chaîne hôtelière espagnole NH Hotels pendant dix-huit ans.


En attendant les images
Avatar de l’utilisateur
Clément
Modérateur
 
Messages: 613
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 08:47
Localisation: Toulouse

Re: Privatisation de l'aéroport de Toulouse

Messagepar Rwandair Express » Lun 26 Fév 2018, 10:50

L’État renonce à privatiser l’aéroport de Toulouse

Le gouvernement a informé les élus locaux et l’actionnaire chinois de son intention de conserver ses parts dans l’aéroport.

C’est un petit renoncement pour Emmanuel Macron. Trois ans après avoir lancé la privatisation de l’aéroport de Toulouse, l’État va revenir dessus. En 2015, il avait vendu 49,9% des parts à un groupe chinois, -Casil- et avait prévu de lui vendre son solde de 10,1% cette année. Une opération qui devait donner le contrôle de l’aéroport aux chinois.

Mais selon plusieurs sources, il ne vendra pas ses parts et renoncera, de fait, à privatiser l’aéroport de Toulouse. Des conseillers de l’Elysée l’ont fait savoir à plusieurs élus locaux ainsi qu’à Mike Poon, le patron chinois de Casil. "Pour le moment, on ne bouge pas" confirme-t-on au cabinet du ministre de l’Économie Bruno Le Maire. C’est un revirement de situation alors qu’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, avait fait de cette privatisation un marqueur de sa politique de libéralisation.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise ... 80865.html
Rwandair Express
A380
 
Messages: 1185
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:19
Localisation: Paris Montpellier Kigali

Précédente

Retourner vers Aéroport de Toulouse

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité