Statistiques 2018 Aéroports Français

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...

Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Dim 18 Fév 2018, 19:27

Trafic du mois de Janvier 2018

’entame 2018 s’est déroulée sous les meilleurs auspices avec une croissance de 6,0% et quelques 660 000 passagers supplémentaires. Même inégalement partagée, l’expansion du trafic rejaillit sur l’ensemble du secteur et rares sont les acteurs à ne pas en tirer avantage.

Le marché intérieur dans son ensemble affiche une franche progression (+4,9%). Mais cette réalité recouvre des situations toujours très diverses pour chacune de ses composantes. La fréquentation des lignes transversales en Métropole (+11,7%) et des relations entre Métropole et Outre-Mer (+12,6%) continue d'augmenter, encore ce mois-ci, de façon très intense ; les liaisons entre Paris et le reste de la Métropole (+0,2%) font preuve d'une moindre santé avec cependant quelques exceptions remarquables comme Nice (+6,9%).

Le trafic international (+6,3%), du moins celui opéré depuis la Métropole, connaît une nette poussée. À l’instar de la tendance dessinée en 2017, l’Afrique reste le continent dont l'attractivité connait le regain le plus intense (+9,5%) avec en particulier une pointe à +16,7% observée sur le Maroc. La croissance est également très vive avec l’Europe (+7,3%) où la Turquie (+24,5%) et l’Espagne (+10,9%) réalisent des performances à deux chiffres alors que le Royaume-Uni et l’Allemagne (respectivement +1,9% et +1,6%) n’engrangent que de modestes gains. L’Asie progresse de +4,0% notamment grâce à un pic observé sur sa principale destination (Émirats Arabes Unis +10,4%). L’Amérique est la région à connaître la hausse la plus modérée (+2,1%) avec cependant un retournement de tendance nettement confirmé sur le Brésil (+9,1%).

Côté pavillons, les tendances amorcées fin 2017 s’affermissent de façon spectaculaire en ce début d’année : les transporteurs français s’investissent avec succès à l’international en progressant davantage que leurs concurrents (+6,9% contre +6,0%) ; à l’inverse, ces derniers poursuivent leur offensive sur le ciel français avec une activité qui bondit de +25,7% là où les opérateurs tricolores n'enregistrent qu'un modeste gain de +1,4%, sur un marché qu'ils continuent cependant de dominer très largement. Le différentiel de croissance négatif pour les opérateurs nationaux s’établit ainsi à -2,4 points en janvier, soit un niveau sensiblement meilleur que les -3,6 points observés sur l'ensemble de 2017. Quoique continue, l'érosion de la part de marché du pavillon national semble se ralentir en ce début d'année : -0,5 point en terme de passagers et -0,3 point en passagers kilomètres transportés (PKT).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 01_N53.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Jeu 22 Fév 2018, 21:44

Trafic du mois de Janvier 2018

Détails plus précis: http://www.aeroport.fr/uploads/document ... 745429.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar Rwandair Express » Jeu 22 Fév 2018, 21:50

Si on prend le top 15 des aéroports Français (en incluant ceux des DOM-TOM), Lille enregistre la plus grosse croissance, suivi de Montpellier et de Nantes.
Rwandair Express
A380
 
Messages: 1079
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008, 21:19
Localisation: Paris Montpellier Kigali

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Publicité

Publicité
 

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar blone » Mer 7 Mar 2018, 14:11

Les premières remontées des chiffres de février montrent assez bien l'impact neige/grève :
TLS +2,4% / MRS +0,9% / BIA -3,9% / PUF -2,9%
Des scores plus bas de 4 à 6 points par rapport aux performances de janvier.
blone
B777
 
Messages: 388
Enregistré le: Ven 25 Oct 2013, 20:49

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar Rapson » Mer 7 Mar 2018, 16:14

blone a écrit:Les premières remontées des chiffres de février montrent assez bien l'impact neige/grève :
TLS +2,4% / MRS +0,9% / BIA -3,9% / PUF -2,9%
Des scores plus bas de 4 à 6 points par rapport aux performances de janvier.

Certains aéroports comme Montpelier vont être très impacté par la neige, Il me semble que Montpelier à été fermé plus de 24h. Nice a aussi été fermé un moment avec la neige
Rapson
A321
 
Messages: 283
Enregistré le: Lun 9 Oct 2017, 16:05

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 30 Mar 2018, 16:54

AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Mer 18 Avr 2018, 15:03

Trafic du mois de Mars 2018

Pour les 10 premiers aéroports

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 03_N55.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 20 Avr 2018, 20:01

AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Mer 23 Mai 2018, 09:19

Trafic du mois d'Avril 2018

Le mouvement social affectant le principal opérateur aérien (huit jours de grève répartis en cinq séquences) a largement entamé la croissance du trafic français en avril (+1,3%). L'impact du conflit Air France sur la croissance du mois est évalué à une perte de l'ordre de 4 points dans un environnement d'ensemble par ailleurs peu favorable à la mobilité en France (grève perlée de la SNCF). En cumul annuel, la progression du trafic s'établit à +4,4% au terme du premier quadrimestre.

Le marché intérieur demeure stable en avril (+0,1%). Cet équilibre est atteint grâce à la bonne tenue des lignes transversales en Métropole (+5,3%) et à l'essor des liaisons entre la Métropole et l'Outre-Mer (+11,8%), plus particulièrement avec La Réunion (+26,3 %) qui poursuit son envol ; inversement, les ligne métropolitaines desservant Paris (-5,5%) sont une fois de plus soumises à rude épreuve, la tendance gagnant même Nice (-7,5%), l'une des rares liaisons échappant jusque-là à la morosité ambiante. En cumul annuel, le trafic intérieur est en hausse de +1,9% avec des dynamiques contraires de plus en plus marquées entre ses segments

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 04_N56.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Mer 30 Mai 2018, 09:33

Trafic du mois d'Avril 2018

Mieux vaut tard que jamais!!

http://www.aeroport.fr/uploads/document ... 18.pdf.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Jeu 21 Juin 2018, 12:17

Trafic du mois de Mai 2018

Malgré un contexte aussi peu porteur pour la mobilité que le mois précédent, la croissance du trafic ne vacille pas en mai : +4,4%. Concomitamment au rail perturbé par le conflit SNCF, le secteur aérien a lui aussi été émaillé par plusieurs mouvements sociaux significatifs : quatre journées de grève à Air France et Hop!, deux chez Vueling, six en mode perlé dans un des cinq centres en route de la navigation aérienne et, en point d'orgue, la journée d’action du secteur public le 22 mai. Leur impact est estimé à un point de croissance environ et induit une nette dégradation de la ponctualité. En cumul annuel, la progression du trafic s’établit également à +4,4% sur les cinq premiers mois de l’exercice.

Le marché intérieur continue de progresser en mai (+2,4%), mais de manière toujours aussi déséquilibrée entre ses différents segments. Le repli reste marqué sur les liaisons radiales métropolitaines (-2,6% et jusqu'à-7,8% sur l’axe majeur Paris-Toulouse) ; la progression reste toujours significative pour les lignes transversales en Métropole (+6,8%) ; elle est encore plus probante sur les relations entre la Métropole et les Outre-Mer (+15,3%), où la tendance observée sur La Réunion (+23,7%) gagne aussi ce mois-ci la Guadeloupe (+15,8%). Ces mêmes tendances se vérifient en cumul annuel permettant au trafic intérieur de progresser globalement de +2,0%.

L’international retrouve ce mois-ci des couleurs (+4,8%) avec des performances contrastées selon les régions du Monde. L’Afrique est en net repli (-3,1%), principalement sous l’effet de la désaffection des liaisons avec le Maghreb (Algérie -14,8%, Maroc -6,2%) à l'exception de la Tunisie (+12,3%) qui désormais affiche un niveau de trafic supérieur à celui d’avant la révolution de jasmin. L’Asie réalise le meilleur score continental (+6,6%) mais le doit davantage aux bons résultats réalisés sur le Proche-Orient (Israël, Liban) ou l’Extrême-Orient (Taïwan , Corée du Sud, Thaïlande) qu’à ceux vers ses trois destinations majeures (Japon, Chine, Emirats Arabes Unis) dont le résultat oscille entre +3,1% et +3,3%. L’Europe (+6,1%) profite encore des locomotives turque (+9,7%) et espagnole (+9,0%) et plus généralement d’un vif regain d’attractivité des autres pays du Sud du continent (Portugal, Grèce, Malte...). Après un bref et sévère passage à vide en avril, l’Amérique renoue avec une croissance forte (+5,3%), encore plus marquée sur l’Atlantique Nord (Canada +8,1%, États-Unis +7,2%). En cumul annuel, le trafic international, en hausse de +5,0%, passe pour la première fois le cap des cinquante millions de voyageurs dès le mois de mai.

Côté transporteurs, la croissance demeure déséquilibrée entre le pavillon français (+1,5%) et ses concurrents (+6,4%). Pénalisés par le conflit Air France, les opérateurs nationaux, qui jusqu‘à présent assuraient l’essentiel de leur croissance à l’international, réalisent désormais une hausse d’activité quasi semblable sur le marché intérieur (+1,3% contre +1,6%). Sur chacun de ces segments, ils sont largement devancés par leurs concurrents qui, pour la première fois depuis plus d’un an, progressent davantage à l’international (+6,4%) qu’au national (+6,2%). Le différentiel de croissance en défaveur des entrepreneurs français s’établit donc ce mois-ci à -4,9 points et atteint -5,6 points sur l’année. Appréciée en cumul annuel, l'érosion de la part de marché du pavillon national se redresse timidement au terme du mois de mai mais reste marquée : -1,3 point en passagers et -1,1 point en passagers kilomètres transportés (PKT) contre respectivement -1,4 et -1,2 point fin avril.

Côté aéroports, les principales plateformes à l’exception de Beauvais (en rechute à -1,4%) progressent de façon significative. A Paris, CDG et Orly font quasiment jeu égal sur le mois (+2,1%) comme sur l’année (+2,3%) . En région, Nantes demeure solidement au rendez-vous (+14,9%), suivie de Bordeaux (+9,4%) et Bâle-Mulhouse (+8,1%). En cumul annuel, c'est cette fois le tiercé Nantes (+13,8%), Bâle-Mulhouse (+7,4%) et Lyon (+6,8%) qui tient la corde.

Côté régularité, dans un contexte dès plus perturbés, mai accentue la tendance amorcée en début d’année avec à nouveau un sévère dérapage des indicateurs : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ grimpe à 28,9 %, soit 6,8 points de plus qu'en mai 2017 ; le retard moyen au départ (tous vols confondus) se chiffre à 17,3 minutes, en hausse de 5,0 sur l'an dernier. Ces indicateurs ont culminé lors de la journée du 22 (65,2% et 49,2 minutes) et dans une moindre mesure, lors des six journées de grève au CRNA Sud-Est (39,8% et 24,5 minutes).

Côté mouvements aériens, pour la première fois depuis avril 2015, le nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine est orienté à la baisse (-0,2%). Conséquence directe des perturbations affectant le contrôle aérien, le nombre des survols du territoire a progressé de façon nettement moindre que les mois précédents (+1,6%) alors que les mouvements touchant les aéroports français sont en net repli (-2,0%), plus particulièrement sous l’effet de la contraction du nombre des vols domestiques (-6,5%).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 05_N57.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Jeu 28 Juin 2018, 16:25

Trafic du mois de Mai 2018

Détails: http://www.aeroport.fr/uploads/document ... 18.pdf.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 20 Juil 2018, 07:57

Trafic du mois de Juin 2018

Dans un contexte social plus apaisé que les mois précédents, la croissance du trafic connaît une nouvelle embellie en cette fin du premier semestre avec une hausse de +6,8% du nombre de voyageurs en juin, soit plus d’un million de passagers supplémentaires. En cumul annuel, la progression du trafic s’établit à +4,8% au terme du semestre avec le cap des quatre-vingts millions de voyageurs aériens franchi pour la première fois à ce stade de l'année. Contrepartie de la hausse du trafic, la ponctualité des vols qui se détériore dans l’ensemble de l’Europe ne cesse de se dégrader en France.

Le marché intérieur poursuit sa croissance en juin (+2,8%). Il reste essentiellement soutenu par l’expansion continue des liaisons transversales métropolitaines (+8,4%) et celui des lignes reliant la Métropole aux Outre-Mer (+8,0%) sur lesquelles les Antilles (+8,4%) progressent désormais presque autant que La Réunion (+8,8%). En Métropole, les liaisons desservant Paris résistent un peu mieux que les mois précédents (-0,9%) mais restent nettement en repli sur l'ensemble du premier semestre (-3,4%). En cumul annuel, le trafic intérieur est en hausse de +2,2% sur les six premiers mois de 2018.

Le trafic international renoue en juin avec une croissance très intense (+7,8%), en particulier sur les liaisons extra européennes (+13,5%). Le trafic bondit de façon spectaculaire avec l’Afrique (+21,1%) mais aussi très significativement avec l’Asie (+12,1%) ; le Maghreb fait preuve d'un dynamisme plus que certain (+27,5%), une pointe exceptionnelle est même enregistrée sur la Tunisie (+40,2%) qui confirme son rang de destination du moment sur le semestre (+17,7%). En Amérique (+8,2%), la croissance est alimentée par le dynamisme du marché de l’Atlantique Nord (+10,3%) alors que le Centre et le Sud du continent font montre de stabilité (+0,5%). En comparaison, la tendance sur l’Europe apparaît un peu plus modérée (+5,5%) avec, comme en mai, une tendance plus appuyée vers le Sud du continent (Espagne, Portugal, Grèce, Malte…) ainsi que vers les Balkans (Roumanie, Bulgarie, Croatie, Serbie…). En cumul annuel, le trafic international progresse de +5,5% avec des valeurs s’étalonnant, selon les continents, entre +7,8% pour l’Afrique et +3,5% pour l’Amérique.

Côté transporteurs, la fin du conflit Air France se traduit par un certain rééquilibrage du partage de la croissance entre le pavillon français et ses concurrents. Si les uns et les autres réalisent des performances similaires sur le marché intérieur (+2,8% contre +2,9%), c’est comme le mois précédent à l’international que se creuse l’écart entre les opérateurs (+7,1% contre +8,1%) au détriment des compagnies hexagonales. Le différentiel de croissance en défaveur des entrepreneurs tricolores s’établit en juin à -2,2 points mais atteint -5,2 points sur le semestre. Apprécié en cumul annuel, l'effritement de la part de marché du pavillon national se stabilise au terme du mois de juin mais reste à un niveau marqué : -1,2 point en passagers comme en passagers kilomètres transportés (PKT) contre respectivement -1,3 et -1,1 point fin mai.

Côté aéroports, Nantes (+13,9%) et Lyon (+10,1%) se distinguent en juin par une croissance à deux chiffres tandis que Beauvais poursuit sa lente convalescence (+1,1%) ; les autres plateformes majeures enregistrent une hausse relativement homogène de leur fréquentation s'échelonnant entre +6,4% (Bordeaux) et +4,1% (Toulouse). En cumul annuel, à l'issue du premier semestre, les deux aéroports parisiens progressent de concert à +3,0% et frôlent ensemble le seuil des cinquante millions de passagers ; en région, Nantes reste solidement premier de cordée (+13,9%), loin devant Lyon (+7,4%), Bâle-Mulhouse (+6,9%) et Bordeaux (+6,3%) ; à l'exception de Beauvais (-0,8%), les autres aéroports approchent sinon passent le cap des 5% de hausse.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 06_N58.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Lun 6 Aoû 2018, 17:26

AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 24 Aoû 2018, 07:34

Trafic du mois de Juillet 2018

Avec plus de 17,8 millions de voyageurs, juillet 2018 établit un nouveau record mensuel de fréquentation du ciel français en améliorant de +3,9% la performance de juillet 2017, précédent détenteur du trophée. En cumul annuel, la progression du nombre de passagers se chiffre à +4,6% au terme du mois. Contrecoup de cette progression, la ponctualité des vols en France comme dans le reste de l’Europe se dégrade à nouveau.

Le marché intérieur connaît en juillet une de ses meilleures progressions mensuelles de l’année avec une réduction sensible des contrastes entre ses segment ; ce redressement profite d’une meilleure orientation des lignes radiales métropolitaines (+0,9%) au terme d’un premier semestre éprouvant (-2,7% en cumul annuel) et continue de bénéficier du dynamisme toujours certain des liaisons transversales métropolitaines (+7,7%) et des lignes reliant la Métropole aux Outre-Mer (+6,1%), même si ces chiffres semblent plutôt en retrait de ceux des mois précédent (respectivement +8,2% et +11,6% en cumul annuel).

Le trafic international progresse de +3,9% en juillet avec cependant, au regard des mois précédents, des inflexions de tendance marquée selon les continents. Si l’Amérique confirme ce mois-ci son regain d’attractivité (+9,2%) avec une hausse d’activité qui s’étend également désormais à l’Amérique du Sud (+3,1%), en revanche la croissance se réduit avec l’Asie (+5,7%), l’Europe (+3,4%) et surtout l’Afrique (+1,7%). Parmi les principales destinations, Canada (+16,0%), États-Unis (+11,1%), Brésil (+9,4%) et Tunisie (+9,0%) sont celles à davantage profiter de la conjoncture ; à l’inverse, Algérie (-5,2%) et Royaume-Uni (-2,0%) sont en reflux. En cumul annuel, le trafic international est en progrès de +5,2% avec des valeurs désormais plus resserrées entre zones continentales (de +6,9% sur l’Asie à +4,6% avec l’Amérique).

Côté transporteurs, un certain rééquilibrage du partage de la croissance entre le pavillon français et ses concurrents esquissé le mois dernier se poursuit. Fait notable ce mois-ci, l’écart de croissance entre pavillons est égal sur le marché intérieur comme à l’international. Le différentiel de croissance en défaveur des opérateurs nationaux atteint son niveau le plus bas depuis juin 2017, à -1,5 point en juillet et se chiffre désormais à -4,6 points sur les sept premiers mois de l’année. Apprécié en cumul annuel, l'effritement de la part de marché du pavillon national s'établit fin juillet à : -1,1 point (contre -1,2 point fin juin) en passagers comme en passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, l’arc Atlantique continue d’afficher une belle santé (Nantes +11,8%, Bordeaux +10,6%) alors que l’axe méditerranéen semble plus attentiste ce mois-ci (Nice +1,7%, Marseille +1,8%). En affichant une hausse d’activité de +5,0% en juillet, Beauvais réalise sa meilleure performance mensuelle depuis octobre 2015 ; cela permet à la plateforme picarde, pour la première fois lors de ces trois dernières années, de proposer en cumul annuel, une tendance positive quoique toujours fragile (+0,1%). A Paris, où le cap des 60 millions de voyageurs est franchi pour la première fois aussi tôt dans l’année, CDG (+4,1%) progresse plus significativement qu’Orly (+2,8%).

Côté régularité, la tendance à une détérioration certaine de la situation depuis le début de l’année tant en France que dans l’ensemble de l’Europe ne faiblit pas en juillet, qui traditionnellement constitue déjà l'une des périodes les plus tendues de l’année. Les indicateurs accusent à nouveau le coup et atteignent des valeurs inégalées depuis le début de leur publication dans tendanCiel en janvier 2017 : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ atteint 43,2 %, soit 5,0 points de plus qu'en juillet 2017 ; le retard moyen au départ (tous vols confondus) s'élève à 24,6 minutes, soit 3,2 de plus que l'an dernier. Les jours les plus impactés ont été les séquences du 4 au 5, du 14 au 16 et du 27 au 28 juillet.

Côté mouvements aériens, le nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine s’affiche à nouveau à la hausse (+1,6%). Si celui-ci continue de bénéficier de la croissance des survols du territoire (+2,1%), il profite également ce mois-ci d’une progression certaine des vols touchant les aéroports métropolitains (+1,2%) qui se vérifie tant sur les vols domestiques (+1,6%) que sur les vols à l'international et l'Outre-Mer (+1,1%).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 07_N59.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Lun 17 Sep 2018, 12:38

Trafic du mois de Juillet 2018

Il était temps!!!

Détails: https://www.aeroport.fr/uploads/documen ... 18.pdf.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Mer 19 Sep 2018, 18:12

Trafic du mois d'Août 2018

Transport de passagers aériens : +4,4% en août, le ciel français poursuit son bel été...

En approchant les chiffres record de juillet, août témoigne de la vitalité du ciel français cet été avec quelques 17,7 millions de voyageurs, soit une fréquentation en hausse de +4,4% sur celle d'août 2017. Fait notable, la croissance a ce mois-ci été davantage soutenue par le marché intérieur que par l’international. En cumul annuel, l’augmentation se chiffre à +4,6% aux deux tiers de l'exercice, soit déjà cinq millions de passagers supplémentaires.

Le marché intérieur confirme en août l'embellie esquissée en juillet en progressant de +5,0%. Ce regain résulte du dynamisme des liaisons métropolitaines transversales (+11,0%) et du trafic entre la Métropole et les Outre-Mer (+6,2%) mais aussi profite de la confirmation de l'inversion de tendance observée sur les liaisons métropolitaines reliant Paris (+0,9%) après un premier semestre morose. En cumul annuel, le trafic intérieur progresse de +2,8% malgré la fragilité des liaisons radiales métropolitaines (-2,3%).

Le trafic international croît de +4,3% en août. Les principaux porteurs de croissance restent ce mois-ci les marchés américain (+8,7%) et asiatique (+8,1%) ; l'Europe progresse de +4,2% alors que le continent africain connaît une stabilité parfaite. Parmi les destinations majeures, Canada (+15,5%), Brésil (+13,8%), États-Unis (+8,4%) et Tunisie (+7,9%) constituent une nouvelle fois le quarté gagnant du mois ; à l'opposé, Algérie (-8,5%) et Royaume-Uni (-4,0%) confirment également leur retrait, mais de manière plus franche que le mois précédent. En cumul annuel, le trafic international reste bien orienté (+5,3%) avec des valeurs oscillant selon les continents de manière plutôt resserrée entre +7,1% vers l'Asie et +4,9% vers l'Europe.

Côté transporteurs, c'est plus nettement sur le marché intérieur que se creuse le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français (+3,8% contre +9,7% pour les opérateurs étrangers) alors que cet écart est plus modeste à l'international (respectivement +2,4% et +5,1%). Au total, ce différentiel s'établit à -2,5 points en août et se chiffre à -4,2 points sur les huit premiers mois de l'année. Apprécié en cumul annuel, l'effritement de la part de marché du pavillon national demeure stable au terme du mois d'août : -1,0 point en passagers, et -1,1 point passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, Paris a accueilli pour le second mois consécutif plus de 10 millions de voyageurs avec comme les derniers mois, une tendance un peu plus favorable à CDG (+4,4%) qu'à Orly (+3,6%). En région, les plateformes les plus méridionales sont celles à avoir enregistré les hausses les plus modestes (Nice +2,0%, Toulouse +1,9%, Marseille +1,1%) alors que la croissance est plus significative sur les autres aéroports majeurs (de +13,7% à Bordeaux à +6,0% à Beauvais). En cumul annuel, Nantes qui franchit le cap des 4 millions de passagers dès ce mois-ci, conduit le palmarès des aéroports français avec une progression de +12,9% au terme du second quadrimestre.

Côté régularité, la dégradation s'opère de manière sensiblement moins aigüe que les mois précédents : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ atteint 36,5 %, soit 2,0 points de plus qu'en août 2017 ; le retard moyen au départ (tous vols confondus) s'élève à 20,8 minutes, soit 1,8 de plus que l'an dernier. La période la plus tendue du mois a été la seconde semaine d’août.

Côté mouvements aériens, le nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine en août est en progrès de +2,2%. Fait notable, cette hausse résulte presque autant de l'augmentation des vols touchant les aéroports métropolitains (+2,1%) que de la croissance des seuls survols du territoire (+2,6%).

Détails: https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 08_N60.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 28 Sep 2018, 20:07

AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Jeu 18 Oct 2018, 21:47

Trafic du mois de Septembre 2018

Transport de passagers aériens : nouveau coup de chaud dans le ciel français en septembre (+6,0%)

L’été joue les prolongations avec à nouveau ce mois-ci, une fréquentation en forte hausse (+6,0%). Sauf cas isolés, l'élan gagne l’ensemble des marchés et se vérifie quel que soit l’angle d'analyse. En cumul annuel, la progression du nombre de voyageurs s’élève à +4,8% au terme du troisième trimestre.

Le marché intérieur conserve en septembre une dynamique favorable (+4,4%). Celui-ci profite toujours du bel élan animant les liaisons métropolitaines transversales (+8,8%) et celles entre la Métropole et les Outre-Mer (+8,0%) qui rivalisent encore sur des bases très élevées ; pour le troisième mois de rang, la tendance à la reprise observée sur les liaisons métropolitaines desservant Paris se vérifie (+0,3%). En cumul annuel, la progression du trafic intérieur atteint donc de nouveau le cap des 3% à l’amorce du dernier trimestre.

Après un été au cours duquel la croissance semblait plutôt décélérer sur le trafic international, ce marché renoue avec un taux de progression marqué (+6,3%). Le continent américain (+11,2%) confirme en particulier son excellente trajectoire alors que la croissance vers le reste du Monde est plus équitablement partagée : Asie +6,3%, Europe +5,8%, Afrique +5,2%. Parmi les destinations majeures, Tunisie (+18,5%), Canada (+17,6%) et Brésil (+17,0%) se signalent par un dynamisme particulièrement spectaculaire ce mois-ci. À l’opposé, septembre confirme également la tendance à contre-courant observée sur l'Algérie (-7,2%) et le Royaume-Uni (-0,8%) depuis le début de l'été ; les difficultés rencontrées sur ces destinations font d'ailleurs de celles-ci les seules à afficher en cumul annuel des chiffres en retrait (respectivement -2,3% et -0,3%). En cumul annuel, la hausse du trafic international s'élève à +5,2% avec des valeurs s'ordonnant selon les continents entre +7,0% (Asie) et +5,0% (Europe).

Côté transporteurs, les opérateurs français (+3,9%) continuent à progresser de moindre façon que leurs concurrents (+7,4%) qui profitent davantage de la conjoncture favorable. C'est à nouveau sur le marché intérieur que le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français se manifeste le plus significativement (-8,9 points) alors qu'il se chiffre à -2,4 points à l'international. Plus élevé que ces trois derniers mois, ce différentiel s'établit globalement à -3,5 points en septembre et atteint -4,1 points sur les trois premiers trimestres de 2018. Apprécié en cumul annuel, l'effritement de la part de marché du pavillon national demeure stable au terme du mois de septembre : -0,9 point en passagers, et -1,1 point passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, l'ensemble des aéroports majeurs enregistre une hausse significative ce mois-ci. A Paris, CDG et Orly progressent de concert à +3,8%. En région, Nantes (+12,0%), Bordeaux (+11,7%) et Bâle-Mulhouse (+10,1%) constituent une fois de plus le podium du mois, avec chacun un taux de croissance à deux chiffres ; Beauvais (+7,4%) confirme son redressement ; les autres terrains présentent également des chiffres en nette progression (entre +4,0% à Nice et +5,9% à Lyon). En cumul annuel, Nantes reste loin devant (+12,8%), Beauvais (+1,6%) ferme toujours la marche mais désormais avec des chiffres plus résolument positifs.

Côté régularité, septembre offre également des résultats encourageants avec, pour la première fois depuis janvier, des indicateurs en progrès par rapport à l'an dernier : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ est ramené à 26,5 %, soit 2,1 points de moins qu'en septembre 2017. Le retard moyen au départ (tous vols confondus) s'élève à 14,7 minutes, soit 1,3 minutes de moins que l'an dernier.

Côté mouvements aériens, la progression de mouvements contrôlés en France métropolitaine repart à la hausse (+3,7%). Outre la dynamique des survols du territoire (+5,1%), ces bons chiffres traduisent également l’orientation favorable des vols touchant les aéroports métropolitains (+2,1%) et plus particulièrement de ceux à l'international et avec les Outre-Mer (+2,6%).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 09_N61.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS

Re: Statistiques 2018 Aéroports Français

Messagepar AVION » Ven 19 Oct 2018, 17:06

AVION a écrit:Trafic du mois de Septembre 2018


Détails: https://www.aeroport.fr/uploads/documen ... 18.pdf.pdf
AVION
A380
 
Messages: 13378
Enregistré le: Mer 1 Oct 2008, 11:13
Localisation: PARIS


Retourner vers Autres aéroports français

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités