Air Transport in Africa Outlook

Toutes les infos, actualités et débats sur le transport aérien et l'aviation civile
Répondre
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Air Transport in Africa Outlook

Message par Rwandair Express »

C'est pas facile de tomber sur de tels rapports sur l'aviation en Afrique. Mais lorsque l'on tombe dessus, on apprend beaucoup de choses.

On parle en ce moment de Dakar. L'aéroport est à la traine, par rapport à Abidjan, ou Lagos, donc on comprend la volonté de construire un hub à Dakar. Les horaires des vols d'Air Sénégal, vont changer de cet hiver, pour optimiser les correspondances

Lesroutes les plus populaires en Afrique se situent principalement en Afrique orientale et australe
Les routes les plus populaire continentales (pax) entre l’Afrique et le reste du monde se situent principalement entre l’Afrique et le Moyen-Orient.

Content de voir Kigali 8-). Kigali Entebbe est l’une des routes les plus fréquentées d’Afrique, avec plus de 120 000 passagers par an, avec 3 vols quotidiens par RwandAir. Uganda Airlines reprendra bientôt ses vols vers Kigali. À partir de décembre 2019, le trafic augmentera. Je pensais que Kigali Nairobi était la plus importante. Kenya Airways opère entre 2 et 3 vols par jour, tandis que RwandAir opère 3 vols par jour et bientôt la low cost de Kenya Airways JamboJet

Pour les gros hub en Afrique (en termes de connectivité) et les plus grands aéroports (pax et fret), ce n'est pas une surprise de voir Johannesburg, Addis-Abeba, le Caire, Casablanca et Nairobi. Et ce sont de gros concurrents pour les compagnies aériennes non africaines.

L'Afrique centrale a un très mauvais bilan. La plupart des aéroports les plus chers en Afrique sont en Afrique centrale.

Si une compagnie aérienne veut desservir l’Afrique, allez en Afrique de l’Est ou en Afrique Australe puis en Afrique de l'Ouest et du Nord

https://www.afraa.org/wp-content/upload ... _Final.pdf
Modifié en dernier par Rwandair Express le mer. 10 juin 2020, 16:28, modifié 3 fois.
czl
B777
Messages : 447
Enregistré le : sam. 16 mai 2015, 00:32

Re: Air Transport in Africa Outlook Q1 2019

Message par czl »

Rwandair Express a écrit : sam. 5 oct. 2019, 20:16 C'est pas facile de tomber sur de tels rapports sur l'aviation en Afrique. Mais lorsque l'on tombe dessus, on apprend beaucoup de choses.

On parle en ce moment de Dakar. L'aéroport est à la traine, par rapport à Abidjan, ou Lagos, donc on comprend la volonté de construire un hub à Dakar. Les horaires des vols d'Air Sénégal, vont changer de cet hiver, pour optimiser les correspondances

Lesroutes les plus populaires en Afrique se situent principalement en Afrique orientale et australe
Les routes les plus populaire continentales (pax) entre l’Afrique et le reste du monde se situent principalement entre l’Afrique et le Moyen-Orient.

Content de voir Kigali 8-). Kigali Entebbe est l’une des routes les plus fréquentées d’Afrique, avec plus de 120 000 passagers par an, avec 3 vols quotidiens par RwandAir. Uganda Airlines reprendra bientôt ses vols vers Kigali. À partir de décembre 2019, le trafic augmentera. Je pensais que Kigali Nairobi était la plus importante. Kenya Airways opère entre 2 et 3 vols par jour, tandis que RwandAir opère 3 vols par jour et bientôt la low cost de Kenya Airways JamboJet

Pour les gros hub en Afrique (en termes de connectivité) et les plus grands aéroports (pax et fret), ce n'est pas une surprise de voir Johannesburg, Addis-Abeba, le Caire, Casablanca et Nairobi. Et ce sont de gros concurrents pour les compagnies aériennes non africaines.

L'Afrique centrale a un très mauvais bilan. La plupart des aéroports les plus chers en Afrique sont en Afrique centrale.

Si une compagnie aérienne veut desservir l’Afrique, allez en Afrique de l’Est ou en Afrique Australe puis en Afrique de l'Ouest et du Nord

https://www.afraa.org/wp-content/upload ... _Final.pdf
si on raisonne par paire de ville et non pas aéroport, Alger-Paris est la liaison Afrique-Europe la plus fréquentée et est la deuxième liaison intercontinentale d'Afrique après Le Caire-Jeddah
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook Q1 2019

Message par Rwandair Express »

Exact. A voir si la ligne sur Johannesburg inclut encore les vols LGW-JNB, avec British Airways. La ligne a été suspendu, mais je ne sais pas quand. De plus sur le Heathrow Johannesburg, British Airways a baissé ses fréquences, pour les redistribuer sur les vols vers l'Inde, après la faillite de Jet Airways. SAA est passée en 2018, de 2 à 1 vol par jour, en raison des soucis financiers.
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook Q1 2019

Message par Rwandair Express »

Une autre analyse, intéréssante avec les capacités proposées par les compagnies Africaines, en Afrique.

Ethiopian Airlines, South African Airways, Royal Air Maroc, Kenya Airways, RwandAir et Egyptair sont les compagnies qui ont les plus grosses capacités sur le réseau Africain. Mais gros décalage entre les capacités sur certaines lignes et le nombre de pax. Sur certaines lignes on est à plus de 500 000 sièges sur une année pour un trafic qui tourne entre 100 000 et 200 000 pax par an.

Harare (Zimbabwe)-Johannesburg: 749,300 sièges pour 2019. Pour 2018, le trafic atteint à peine les 200 000 pax
Kigali (Rwanda) - Entebbe (Ouganda):523,100 sièges pour 2019. Pour 2018, le trafic atteint à peine les 120 000 pax

Le remplissage moyen sur les vols en Afrique est de 60%

Brazzaville-Nouakchott, opérée par Mauritania Airlines, est probablement l'un des plus longs vols d'Afrique, avec 4 escales (Pointe Noire, Libreville, Cotonou et Bamako). Comment une compagnie aérienne peut-elle générer des bénéfices avec ça ? Plus pratique de faire Brazzaville-Paris CDG - Nouakchott, avec Air France

L'Afrique est un marché réputé pour avoir un yield important, mais les remplissages sont beaucoup trop faible. Faible concurence, pas d'ouverture de ciel, charge élevées, commerce intra Africain très faible, grosse restriction des visas,....Si on atteignait un remplissage à 80% sur ces lignes, ça changerai beaucoup de choses

https://www.anna.aero/2019/10/24/africa ... pian-is-1/
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook Q1 2019

Message par Rwandair Express »

Tewolde GebreMariam (Ethiopian Airlines) : "l'Afrique est le futur de l’aviation !"


Loin d’être abattu par le crash en début d’année de l’un de ses 737Max, Ethiopian Airlines poursuit son plan d’expansion qui a déjà fait d’elle la première compagnie aérienne africaine. Pour Tewolde GebreMariam, son PDG, l’avenir est radieux.


https://www.tourmag.com/Tewolde-GebreMa ... 00983.html
Dip
A320
Messages : 169
Enregistré le : sam. 2 nov. 2019, 18:00

Re: Air Transport in Africa Outlook 2019

Message par Dip »

Oui surtout que l'Afrique reste le dernier continent avec l'aviation en retrait par rapport aux autres

Le potentiel est présent il faut l'exploiter maintenant ce que Ethiopian arrive a faire très bien
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook 2019

Message par Rwandair Express »

Il y a des initiatives qui commencent à venir, comme le SAATAM (Single African Air Transport Market) ou l'accord de libre échange, entre les pays Africains (zone de libre-échange continental en Afrique) et certains pays Africains commencent à avoir une politique de visa, beaucoup plus ouverte.

Mais il y a encore des pays retissant et de plus en ce qui concerne le SAATAM, ça passera par d'autres réformes importantes, dans le TA, en Afrique, pour que cela puisse bénéficier aux compagnies Africaines. Avec plus d'un milliard d'habitants, en Afrique, le potentiel est en effet immense.


L’AFRAA appelle à un changement de paradigme majeur pour faire face à la croissance en vue du transport aérien en Afrique


(Agence Ecofin) - « Le succès dans une Afrique intégrée et interconnectée. » C’est sous ce thème que s’est ouvert, ce lundi 11 novembre 2019 à Maurice, la 51e Assemblée générale annuelle de l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

Au cours de la cérémonie d'ouverture, le secrétaire général de l’AFRAA, Abdérahmane Berthé, a mis l'accent sur un secteur du transport aérien durable, interconnecté et abordable en Afrique, où le transport aérien devient un acteur clé du développement économique.

https://www.agenceecofin.com/transports ... en-afrique
Dip
A320
Messages : 169
Enregistré le : sam. 2 nov. 2019, 18:00

Re: Air Transport in Africa Outlook 2019

Message par Dip »

Après je ne sait pas ce que tu en pense mais il faut aussi une réelle volonté étatique ce que certains Etats ont clairement affiché mais d'autres...

Et aussi nettoyer les compagnies africaines des trucs bancal sur liste noire depuis des années mais bon on dérive sur un autre sujet
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook

Message par Rwandair Express »

COVID- 19: risques élevés de faillite pour la Royal Air Maroc, Air Algérie et Tunisair

L’Association africaine des compagnies aériennes, (AFRAA) a effectué récemment un audit montrant que les compagnies maghrébines en l’occurrence Air Algérie, Tunisair et Royal Air Maroc, subissent de plein fouet la crise sanitaire de covid-19. D’après ce rapport, la Royal air Maroc est plus touchée avec 1,6 milliard de pertes suivant le ratio manque à gagner sur sièges. La compagnie marocaine est suivie par sa voisine Maghrébine Air Algérie avec plus de 800 millions de pertes. Tunisair, moins affectée en raison de la taille de sa flotte, occupe la troisième place avec 500 millions de pertes.

https://www.financialafrik.com/2020/06/ ... -tunisair/


Covid-19 : Plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines

Si l’on en croit les chiffres publiés par l’Association africaine des compagnies aériennes (AFRAA), les compagnies aériennes du continent ont déjà perdu 8,1 milliards de dollars américains à la suite de la pandémie de la Covid-19.

https://www.webmanagercenter.com/2020/0 ... fricaines/
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13445
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Air Transport in Africa Outlook

Message par Flyzen »

Rwandair Express a écrit : mer. 10 juin 2020, 16:36 COVID- 19: risques élevés de faillite pour la Royal Air Maroc, Air Algérie et Tunisair
L’Association africaine des compagnies aériennes, (AFRAA) a effectué récemment un audit montrant que les compagnies maghrébines en l’occurrence Air Algérie, Tunisair et Royal Air Maroc, subissent de plein fouet la crise sanitaire de covid-19. D’après ce rapport, la Royal air Maroc est plus touchée avec 1,6 milliard de pertes suivant le ratio manque à gagner sur sièges. La compagnie marocaine est suivie par sa voisine Maghrébine Air Algérie avec plus de 800 millions de pertes. Tunisair, moins affectée en raison de la taille de sa flotte, occupe la troisième place avec 500 millions de pertes.
Le media qui a publié ces propos ne fait pas la différence entre les statuts juridique de ces 3 Cies
Tunis air et Royal Air Maroc sont des Stés commerciales avec l'Etat comme actionnaire principal !
TU : Etat +/-60% mais on voit aussi des actionnaires privés dont AF pour +/- 5%
RAM : Etat 53% un fond marocain est le 2eme actionnaire important (surement vu son nom proche du Roi) mais on voit aussi des actionnaires privés dont AF pour 1.25% et IB pour - de 1% ,
AH : est une Entreprise publique économique société par actions... donc une Sté étatique qui ne peut pas faire une faillite mais que l'Etat peut supprimer ... comme n'importe quel budget de l'Etat ... un peu différent pour un résultat identique pour les pax
Michel
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook

Message par Rwandair Express »

L'IATA a mis à jour aussi ses données, pour l'Afrique (pas tous hélas). Comme pour l'Europe, la situation se dégrade. Les chiffres ont l'air d'être moins impressionnants qu'en Europe, le trafic étant plus faible. Par contre, en ce qui concerne les pertes d'emploi, pour certains pays, ça dépasse des pays Européens.

Le redémarrage risque d'être plus long. L'aviation Africaine a beaucoup de contraintes que l'Europe n'a pas:

Une faible demande. La classe moyenne est faible, en Afrique, avec pourtant plus d'un milliard d'habitants
Aucune politique de ciel ouvert
Une libre circulation des biens et des personnes compliquées (il n y a pas un Schengen à l'Africaine)
Et donc un trafic point à point très faible.

Exemple:

Un Congolais lambda vivant près de la frontière Tanzanienne privilégiera, le bus pour aller à Dar es Salaam (capitale économique de la Tanzanie et un des plus gros ports d'Afrique). Il passera par Le Burundi ou le Rwanda. Ça sera plus long (au moins une journée et demi, si il n y a pas un méga bouchon sur la route du à un accident), mais ça lui coutera surement moins cher, que de prendre Air Tanzania à Bujumbura ou RwandAir à Kigali. Seul les hommes ou femmes d'affaire Congolais(es), les expatriés ou les humanitaires, peuvent se permettre de prendre l'avion. Ça ne fait pas grand monde

Ensuite

Des compagnies qui étaient déjà dans le rouge, avant le covid19
Des charges plus importantes. L'Afrique a le prix du carburant le plus élevé au monde
Une main d’œuvre étrangère importante (pilotes Américains, Anglais, Indiens ou Français). Donc un salaire plus élevé.
Une main d’œuvre locale mal formée, d’où le recrutement de personnel étranger
Des investissements colossaux à faire, pour mettre à niveau les infrastructures

https://www.iata.org/en/pressroom/pr/2020-08-13-03/

Image



Pour le Rwanda, c'était 1 151300, de pax, en 2018 (au moins 90% pour Kigali). En redescendant à 500 000 pax, c'est le niveau du début des années 2010 https://www.newtimes.co.rw/news/aviatio ... llion-mark

Image

https://www.iata.org/contentassets/a686 ... diakit.pdf
Rwandair Express
A380
Messages : 4922
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Air Transport in Africa Outlook

Message par Rwandair Express »

1 rapport intéressant sur le transport aérien en Afrique.J'e n'ai pas voulu me concentrer sur les stats (pertes, trafic pax ), mais sur la connectivité entre les pays Africains. https://afraa.org/wp-content/uploads/20 ... _-2021.pdf

Comme je l'ai évoqué, c'est le marché continental qui permettra aux compagnies d'être rentables, à condition de faire de grosses réformes. Même si 2020 est une année compliquée, les stats sont pires ce que je le pensais:

Sur 54 pays seul 13 pays sont reliés à au moins 20 pays en Afrique. Sur le graphique ci dessous on voit 11 pays. Les 2 autres sont logiquement Le Sénégal et Le Rwanda. Même certains pays en Europe (France, Belgique, Espagne,Portugal, Pays Bas, Royaume Uni, Suisse, Allemagne,...) sont mieux reliés à l'Afrique que certains pays Africains entre eux...

Algérie (Maroc, Égypte, Mali, Cote d'Ivoire, Sénégal, Mauritanie, Tunisie, Burkina Faso et Niger) ou La Tunisie (Maroc, Égypte, Mali, Cote d'Ivoire, Sénégal, Tunisie, Mauritanie, Guinée Conakry, Soudan, Libye, Burkina Faso et Niger) sont (largement) mieux reliées à l'Europe qu'à l'Afrique. Certains pays en Afrique ont des accords de ciel ouvert avec l'UE ou des pays en Europe, mais aucun en Afrique....

Ici on parle des pays. Certains pays ont des aéroports secondaires qui sont aussi reliés à des destinations en Afrique

Image

Ici on parle uniquement du réseau d'un aéroport. Le classement est pas trop différent par rapport aux pays:

Image

L'inter connectivité entre les régions en Afrique. Très compliqué de voyager du Nord au Sud ou d'Est en Ouest....

Image

Une des causes des ce soucis, les Visas. La moitié des Africains ont besoin d'un visa pour se balader en Afrique (inimaginable en Europe) avec des prix prohibitifs et s'y ajoute un prix du billet très élevé. Du coup on se reporte sur le bus et taxi et les avions sont du coup vides. Voyages très long, en raison des mauvaises infrastructures (de l'insécurité dans certaines régions) ou des bouchons qui se crée quand il y a accident et il faut parfois des jours pour désengorger la route.

Et donc un commerce qui tourne au ralenti. Par exemple, il faut plus de 25h (au mieux) pour que les Rwandais vivant à Kigali se rendent au Port de Mombasa en bus (pas bus direct). Compliqué si on veut importer ou exporter rapidement.

"In terms of openness, more and more countries are opening their borders to other African countries.

According to the report, Visa on arrival is adopted by 32 countries across Africa.

“Unfortunately, in 2020, 46 per cent of Africans still need a visa to travel to another African country compared to 50 per cent in 2019, which is a small improvement.”

Image
Répondre

Retourner vers « Actualités du Transport Aérien »