Short-haul flying and sustainable connectivity

Toutes les infos, actualités et débats sur le transport aérien et l'aviation civile
Répondre
Clm
A380
Messages : 1656
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Clm »

L'European Regions Airline Association (ERA), Airport Council International Europe (ACI Europe), AeroSpace and Defense Industries Association of Europe (ASD Europe), Civil Air Navigation Services Organisation (CANSO) et Airlines for Europe (A4E) ont commandé une étude auprès du cabinet de conseil en économie et finance OXERA sur la question des vols court-courrier et du développement durable.

Je retranscris ci-dessous la synthèse de l'étude (executive summary) :

L'émergence d'objectifs mondiaux de décarbonisation a entraîné un examen plus approfondi des transports et de l'aviation en particulier. L'un des moyens proposés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports est un transfert modal de l'avion vers le rail.

Ce transfert a été encouragé à la fois par des investissements dans l'infrastructure ferroviaire et par des interdictions et des taxes sur les trajets aériens court-courriers.

Oxera a été chargé d'évaluer les impacts environnementaux de l'air et du rail et les facteurs à prendre en compte pour évaluer les impacts d'un transfert modal de l'air vers le rail. Bien que nous nous concentrions sur les émissions de CO2, nous tenons également compte des impacts non CO2, tels que les effets sur la biodiversité et le bruit, et nous considérons brièvement les facteurs sociaux et économiques.

Une comparaison directe des émissions actuelles du rail et de l'avion montre que le rail émet moins de CO2 par passager que l'avion. Toutefois, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte pour évaluer l'impact environnemental du transfert de passagers de l'avion vers le rail. Premièrement, la réduction potentielle des émissions qui pourrait être obtenue dépend de la nature de l'interdiction de vol.

Si les vols de moins de 500 km sont interdits, comme le proposent un certain nombre de pays européens, il est possible d'économiser environ 3 à 5 % des émissions intracommunautaires ou 1 à 2 % des émissions de l'aviation européenne, ce qui représente une réduction de moins de 1 % des émissions globales du transport européen.

Toutefois, si les voyages aériens court-courriers sont interdits, certains passagers pourraient choisir de se déplacer en voiture à la place, ce qui pourrait entraîner une augmentation des émissions de CO2.

En outre, il est peu probable que la capacité ferroviaire soit suffisante pour accueillir tous les passagers aériens sur un trajet donné, ce qui signifie qu'il faudrait acheter du nouveau matériel roulant et construire de nouvelles lignes ferroviaires. Cela aurait des incidences importantes sur l'environnement, et la période de récupération du carbone pour un tel investissement doit être prise en compte parallèlement au calendrier de décarbonisation du transport aérien court-courrier.


LIEN VERS LE RAPPORT : https://www.aci-europe.org/downloads/co ... 240322.pdf

De l'importance de travailler le fond des sujets et d'aller au-delà des apparences. Par contre, inciter des millions de personnes à partir au bord de la mer se baigner pour 30€ alors qu'ils pourraient le faire moins loin et sans avoir à prendre l'avion, n'est pas sans impact sur l'environnement...
cf. base Transavia à Montpellier et les destinations associées par exemple.
Rwandair Express
A380
Messages : 5780
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Rwandair Express »

Je vous trouve un peu dur avec la base de Montpellier. A y regarder de près on est loin d'une offre énorme sur des destinations "les bronzés en vacances" et surement ce qui était envisagée à la base.

Palma a sauté (1000 eme tentative), Faro a sauté, Djerba a sauté, Palerme a sauté et Ibiza n'a même pas été inauguré. Vous enlevez la Grèce et il ne reste plus grand chose (Marrakech, Split). Il y a certes une demande, mais visiblement les Montpelliérains n'ont pas forcément l'air emballé.

En été ça rapporte du pax, mais ces dernières années hors Paris ce sont les lignes sur Londres, Amsterdam, Mulhouse, Nantes, Casablanca, Alger ou Copenhague qui ont permis à Montpellier de voir son trafic augmenter.

Berlin et Stockholm ce sont des flux entrants, quand à Tunis (à l'instar de Casablanca) c'est plus ciblé affaires et vfr que loisir. Alger pareil. Rome c'est plus du city break et des flux entrants de touristes Italiens assez nombreux dans la région. Lisbonne est vfr au vu de la forte communauté Portugaise dans la région.

Et le responsable du développement des lignes a insisté sur le fait que le projet serait d'augmenter les capacités sur l'Europe du Nord principalement sur des destinations affaires et pourquoi pas proposer de nouveau des vols a l'année sur L'Allemagne. Il y a fort à parier que Transavia a son rôle à jouer (les essais sur BER et STO sont un bon signe), car l'avantage d'avoir une base c'est d'avoir de très bons horaires, donc augmenter les chances de pérenniser une ligne.

On a Rennes, retour de Berlin, retour de Bordeaux (pas par TVF), retour d'Oslo (pas par TVF). La prochaine étape sera de rouvrir DUS, FRA et MUC. Et après espérer que la plupart de ces lignes soient opérées à l'année. Pour le moment, ils respectent leur feuille de route (la 1ere partie à savoir rouvrir certaines lignes cités ci dessous)



Routes Reconnected: Montpellier upbeat: 33% more destinations in W20 than W19

[...]

Looking to the future, Bigot is especially keen to attract year-round service to Bordeaux and Rennes, and internationally to Oslo, Berlin, Copenhagen, Munich, Frankfurt, and Düsseldorf. https://www.anna.aero/2020/11/30/routes ... -than-w19/

“Düsseldorf has been served by Eurowings since 2014,” Bigot tells us, “but it stopped because of coronavirus. Operating once-weekly, it had up to 5,000 passengers**. But this market could do much more, with strong existing indirect point-to-point flows driven by a large community living in Montpellier and around, and good second home ownership by Germans. Düsseldorf is our second-largest German O&D.”

**Vols en Dash en été
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Clm
A380
Messages : 1656
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Clm »

Avec la pandémie actuelle, il est assez difficile de savoir ce que seront les destinations de cette base. J'étais resté aux premières annonces qui étaient dans la pure veine du réseau TO du nord vers le sud autour de motifs loisirs et VFR.

Sur le site de Transavia, au départ de Montpellier, les destinations suivantes sont proposées. J'ai essayé de monter la dominante entre les motifs de voyage et le côté import ou export. Évidemment c'est en moyenne et cela n'empêche pas des flux inverses (exemple du VFR) et une demande complémentaire sur les autres motifs :
1. Ajaccio/Tourisme/Export
2. Alger/VFR/Export
3. Athènes/Tourisme/Export
4. Bastia/Tourisme/Export
5. Berlin/Tourisme/Import
6. Brest/Tourisme & VFR/Import
7. Constantine/VFR/Export
8. Djerba/Tourisme/Export
9. Heraklion/Tourisme/Export
10. Lisbonne/Tourisme & VFR/Export
11. Marrakech/Tourisme & VFR/Export
12. Mykonos/Tourisme/Export
13. Nantes/Tourisme & VFR/Export & Import
14. Paris-Orly/Affaires, Tourisme & VFR/Export & Import
15. Rennes/Tourisme & VFR/Import
16. Rome/Tourisme/Export
17. Rotterdam/Tourisme/Import
18. Santorin/Tourisme/Export
19. Split/Tourisme/Export
20. Stockholm-Arlanda/Tourisme/Import
21. Séville/Tourisme/Export
22. Tanger/VFR/Export
23. Tunis/Tourisme & VFR/Export


Sur 23 lignes, les motifs dominants les plus présents sont :
- 20 touristiques
- 10 VFR
- 1 Affaires

Les flux les plus dominants :
- 18 Export
- 7 Import

Le profil est sacrément marqué tout de même.

On verra effectivement si les villes méditerranéennes françaises acceptent le modèle Transavia.

Pour élargir la réflexion, je pense que ce modèle nord-sud tourisme/VFR a vécu son temps depuis 10-15 ans. Les compagnies aériennes vont devoir commencer à se renouveler en Europe, l'offre de destinations soleil/mer a saturé l'espace et le budget des consommateurs, un peu comme au supermarché, quand vous vous retrouvez devant 25 références pour un même produit...
Modifié en dernier par Clm le mer. 20 avr. 2022, 12:25, modifié 1 fois.
Rwandair Express
A380
Messages : 5780
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Rwandair Express »

Effectivement mais après le terme tourisme est un terme qui regroupe pas mal de choses. Une destination peut être touristique sons forcément être de masse. Le Rwanda, Le Kenya, Le Sénégal sont des destinations très réputées mais la démarche marketing est différente. Au Rwanda on sera axé sur un tourisme dit green destination ou un tourisme d'affaires avec les conférences, alors qu'au Sénégal ou au Kenya on sera sur un tourisme de masse.

Il est clair que sur La Croatie, La Grèce ou La Corse on est sur un tourisme de masse. Après sur des destinations comme Tunis ou Casablanca je ne pense pas que ça soit un tourisme de masse, car ce ne sont les spots les plus prisés du pays.

Pour les lignes sur l’Allemagne et le Danemark, effectivement on est sur des flux entrants importants, néanmoins l'aéroport montre une certaine volonté de promouvoir ses lignes pour les Montpelliérains (on voit des publications et articles) et aussi une volonté à moyen-long terme de les opérer à l'année (ça va être dur mais pas impossible), il y a selon moi une volonté de diversifier le type de trafic. Et de ne plus être dépendants d'une clientèle qui ne voyagera exclusivement en juillet et aout.

Quand aux lignes domestiques c'est plus compliqué à évaluer
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Gosselies
A380
Messages : 2969
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Gosselies »

Clm a écrit : mar. 19 avr. 2022, 18:38
Sur 23 lignes, les motifs dominants les plus présents sont :
- 20 touristiques
- 10 VFR
- 1 Affaires
Les flux les plus dominants :
- 18 Export
- 7 Import
Je suppose que ces affirmations ne résultent pas de simples suppositions personnelles mais se basent sur des statistiques sérieuses. Pouvez-vous nous en donner la référence ?
Clm
A380
Messages : 1656
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Clm »

Gosselies a écrit : mar. 19 avr. 2022, 20:23
Clm a écrit : mar. 19 avr. 2022, 18:38
Sur 23 lignes, les motifs dominants les plus présents sont :
- 20 touristiques
- 10 VFR
- 1 Affaires
Les flux les plus dominants :
- 18 Export
- 7 Import
Je suppose que ces affirmations ne résultent pas de simples suppositions personnelles mais se basent sur des statistiques sérieuses. Pouvez-vous nous en donner la référence ?
Il faut juste lire le message en entier :D
Gosselies
A380
Messages : 2969
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Gosselies »

https://www.lesoir.be/457194/article/20 ... redibilite

Vendredi 29 juillet, vers 16h, a été marqué par un heurt entre un train Thalys en direction de Paris et une biche, à hauteur d’Antoing. Cette mésaventure a entraîné le blocage de six trains sur les quais de la gare du Midi à Bruxelles et autant sur les quais de la gare du Nord à Paris.
Aucune proposition de rentrer chez eux ou d’aller à l’hôtel n’a été formulée auprès de quelque 700 à 800 de ces voyageurs qui n’ont eu aucun autre choix que celui de passer la nuit dans les trains bloqués à quai à Bruxelles et à Paris…
Week-ends amputés, correspondances avec des avions ou d’autres trains ratées, fin ou début de vacances postposé, etc., les conséquences de ce blocage de trains ont été lourdes et inconfortables pour ces passagers.

D’autres incidents techniques se sont multipliés ces dernières semaines. Thalys, qui depuis le 10 juillet a déjà supprimé ses liaisons low cost Izy entre les deux capitales, a décidé de réduire officiellement son offre de 10 % jusqu’au début du mois de septembre (remboursement ou échange pour les personnes qui avaient déjà un billet à ces dates).

C’est avant tout auprès des passagers que l’opérateur ferroviaire spécialiste des liaisons entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne va devoir reconstruire sa crédibilité.

Et faire réfléchir tous ceux qui parient sur les trains à grande vitesse comme alternative aux sauts de puce et autres vols aériens de moins de 500km.
Mica76
B777
Messages : 317
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2019, 12:29

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Mica76 »

En France il n'y a plus beaucoup de vols de moins de 500km a supprimer de toute façon...
Rwandair Express
A380
Messages : 5780
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Rwandair Express »

Gosselies a écrit : dim. 31 juil. 2022, 21:20 https://www.lesoir.be/457194/article/20 ... redibilite

Vendredi 29 juillet, vers 16h, a été marqué par un heurt entre un train Thalys en direction de Paris et une biche, à hauteur d’Antoing. Cette mésaventure a entraîné le blocage de six trains sur les quais de la gare du Midi à Bruxelles et autant sur les quais de la gare du Nord à Paris.
Aucune proposition de rentrer chez eux ou d’aller à l’hôtel n’a été formulée auprès de quelque 700 à 800 de ces voyageurs qui n’ont eu aucun autre choix que celui de passer la nuit dans les trains bloqués à quai à Bruxelles et à Paris…
Week-ends amputés, correspondances avec des avions ou d’autres trains ratées, fin ou début de vacances postposé, etc., les conséquences de ce blocage de trains ont été lourdes et inconfortables pour ces passagers.

D’autres incidents techniques se sont multipliés ces dernières semaines. Thalys, qui depuis le 10 juillet a déjà supprimé ses liaisons low cost Izy entre les deux capitales, a décidé de réduire officiellement son offre de 10 % jusqu’au début du mois de septembre (remboursement ou échange pour les personnes qui avaient déjà un billet à ces dates).

C’est avant tout auprès des passagers que l’opérateur ferroviaire spécialiste des liaisons entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne va devoir reconstruire sa crédibilité.

Et faire réfléchir tous ceux qui parient sur les trains à grande vitesse comme alternative aux sauts de puce et autres vols aériens de moins de 500km.
Oui enfin franchement donner des leçons aux trains alors que c’est en ce moment le chaos dans les aéroports, pour dire que c'est stupide de vouloir absolument supprimé des liaisons d'avions sur des trajets cours c'est franchement un peu raccourcis.


Tant que le débat sera hystérisé et qu'il se portera sur opposer les 2 modes de transport, pour dire d'un coté l'avion pollue (mais la quelle pollue le plus ? Général ? Commercial ? Privée ? Cargo ?), ne prenez plus l'avion et de l'autre de dire non à la suppression des trains sur des trajets cours car ça ne représente "pas grand chose" en terme de réduction des émissions Co2, alors on ne trouvera pas de solutions. C'est un peu caricatural mais on est un peu là dedans.

La solution est d'améliorer l'inter modalité entre les 2 transports. Ça demandera de lourds investissements de part et d'autres. Des aéroports plus verts, des avions plus verts, repenser aussi surement l’infrastructure ferroviaire (gares, matériels roulants plus propres, évaluez aussi la pertinence de LGV). Prends en compte les pertes d’emplois que cela pour engendrez principalement dans l'aérien tout en créant en parallèle de nouveaux emploi (il y a 20 ans le job de community manager n'existait pas par exemple).

Repenser aussi sa manière de voyager. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il faut supprimer les compagnies LCC ou pour une décroissance radicale, mais il faut que les voyagistes et compagnies aériennes prennent en compte le fait que la manière de voyager des passagers changent.

Et encore ça n'est pas mon domaine (j’ai surement oublié des choses), mais ça fait déjà un paquet de choses à prendre en compte et ça prendra plusieurs décénies avant d'avoir le résultat de tout ça

En Allemagne La Deutsche Bahn est devenue la première entreprise ferroviaire à rejoindre une alliance de compagnies aériennes. On peut donc trouer des solutions quand le débat n'est pas hystérisé et que l'on prend le temps de faire les bonnes études.

DB Becomes First Intermodal Partner of the Star Alliance

On 1 August 2022, Deutsche Bahn (DB) will become the first intermodal partner of the Star Alliance, the world’s largest global airline alliance. Donc oui les 2 transports peuvent cohabiter, mais pour cela il faut avoir un débat non hystérisé

https://railway-news.com/db-becomes-fir ... -alliance/
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Mica76
B777
Messages : 317
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2019, 12:29

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Mica76 »

Ne pas oublier qu'en France de toute façon c'est de la pure incantation. Il n'y a pas d'argent pour entretenir le réseau ferré et encore moins pour le développer sachant que la moindre ligne met au moins 20 ans (souvent plus) à voir le jour (cf les 8 km de voie pour relier Amiens a CDG ou la rénovation de quelques kilomètres entre Sérieux et Gisors pour faire un itinéraire bis pour le fret). On aura peut être moins d'avion (sur le marché domestique le marché a déjà tranché) mais pas plus de train avant 30 ans.
Mica76
B777
Messages : 317
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2019, 12:29

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Mica76 »

Serqueux
ELNA
A380
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 11:48
Localisation : Entre LFRS et LFRZ

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par ELNA »

Mica76 a écrit : dim. 31 juil. 2022, 23:02 En France il n'y a plus beaucoup de vols de moins de 500km a supprimer de toute façon...
Il ne faut pas tenir compte de la distance kilométrique mais du temps de trajet (voir les fameuses 2h30 )
Par contre, c'est vrai qu'en France si certains politiques ou autres se penchent sur la situation actuelle, çà risque de faire mal aux vols intérieurs. Il me semble que la "convention citoyenne" avait proposé de supprimer les liaisons aériennes ou la même liaison ferroviaire affiche moins de 4h. On peut entendre souvent des écolos verts foncés proposer 4h30 voir 5h (inquiétant non ?)
La SNCF est-elle capable de faire face à cet afflux ? Hum !!!
Mica76
B777
Messages : 317
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2019, 12:29

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Mica76 »

C'est surtout le réseau qui pèche. On a un des plus vieillots d'Europe et une impossibilité structurelle à construire quoi que ce soit en moins de 20 ans sachant que les écologistes multiplient les recours contre TOUTES les nouvelles infrastructures. Cf le maire de Lyon qui est contre les vols week-end et la liaison ferroviaire Lyon-Turin. La réalité c'est qu'ils ne veulent pas que les gens prennent le train plutôt que l'avion. Ils veulent que les gens restent chez eux. Quant à l'Etat, il a une gestion purement budgétaire du réseau.
Rwandair Express
A380
Messages : 5780
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Short-haul flying and sustainable connectivity

Message par Rwandair Express »

Ce sont de gros investissements dont les résultats se verront dans plusieurs générations. On prend souvent l'année 2050 (Accord de Paris et neutralité carbone en 2050) comme point de repère ça équivaut à 2 générations et surement certains d'entre nous ici (désolé pour les plus vieux) ne verront pas le résultat. Pour ma part si je suis encore vivant, je serai à la retraite :mrgreen:

Il y a tout un tas de domaine ou il faut des attendre des décennies et décennies avant de voir les résultats. Et à l’Échelle d'une vie humaine c'est parfois difficile d'avoir des repères
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Répondre

Retourner vers « Actualités du Transport Aérien »