Panne ATC en Grande-Bretagne (28 août 23)

Le forum consacré à la sécurité aérienne
Répondre
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Panne ATC en Grande-Bretagne (28 août 23)

Message par Gosselies »

https://www.bbc.com/news/uk-66637156

Un « problème technique » a frappé les systèmes de contrôle du trafic aérien britanniques, les compagnies aériennes avertissant des retards de vols.

Les services nationaux du trafic aérien britannique ont déclaré qu’ils rencontraient des « problèmes techniques » et avaient « appliqué des restrictions de flux de trafic pour maintenir la sécurité ».

Ils n’ont pas fourni d’autres informations sur ce qui l’a causé ou combien de temps il faudrait pour le réparer.

Une voyageuse a déclaré sur X qu’elle était dans un avion sur une piste à l’aéroport de Budapest, et qu’on venait de « dire que l’espace aérien britannique était fermé », ajoutant « nous pourrions être ici pendant 12 heures ».

Le journaliste de voyage Simon Calder a déclaré à BBC News qu’aujourd’hui est l’un des jours les plus occupés de l’année, car de nombreuses personnes reviennent de longs week-ends de voyages à l’étranger. Il n’y a « aucune certitude quant au moment où cela sera réparé », a-t-il déclaré, ajoutant que les responsables ne semblaient « pas savoir à ce stade ce qui a causé le problème ni comment le résoudre ».

EasyJet a déclaré que le problème du contrôle du trafic aérien « affectait actuellement tous les vols à destination ou en provenance de l’espace aérien du Royaume-Uni ».« Nous travaillons avec les autorités compétentes pour comprendre l’impact de ce problème et le calendrier de reprise des opérations normales ».
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Panne ATC en Grande-Bretagne (28 août 23)

Message par Gosselies »

https://www.independent.ie/irish-news/a ... 19138.html

Plus de trois heures après avoir signalé le « problème technique », National Air Traffic Services a déclaré qu’il avait « identifié et résolu » le problème.

NATS a déclaré que la panne avait affecté sa capacité à traiter automatiquement les plans de vol, ce qui signifie que les plans devaient être saisis manuellement, un processus beaucoup plus lent.

Après avoir résolu le problème, NATS a déclaré qu’il « travaillait en étroite collaboration avec les compagnies aériennes et les aéroports pour gérer les vols affectés aussi efficacement que possible. Nos ingénieurs surveilleront attentivement les performances du système alors que nous reprenons nos activités normales. »

L’autorité européenne du trafic aérien Eurocontrol a mis en garde contre des retards « très élevés », et les aéroports du Royaume-Uni et d’ailleurs ont dit aux passagers de s’attendre à des attentes et à des annulations. Les passagers qui devaient se rendre en Grande-Bretagne depuis les aéroports européens ont déclaré qu’on leur disait de s’attendre à des retards de plusieurs heures ou plus.
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Panne ATC en GB : causée par une Cie française ?

Message par Gosselies »

https://www.cityam.com/ryanair-boss-sla ... rol-chaos/

Il y a des spéculations que la faute a été causée par une compagnie aérienne française soumettant un plan de vol à Nats dans le mauvais format.

Nats n’a pas voulu dire si cela était exact, mais a déclaré lundi que le problème était le résultat d’un « problème technique affectant notre système de planification de vol ».

Downing Street n’a pas exclu la possibilité qu’une erreur de saisie d’une compagnie aérienne française ait pu causer la perturbation.

Le porte-parole officiel du Premier ministre a déclaré: « Je pense que vous saurez qu’il y aura une enquête de la CAA [Autorité de l’aviation civile] et un rapport partagé avec le gouvernement.

« Je pense que [le secrétaire aux Transports] Mark Harper a confirmé ce matin qu’il l’obtiendrait dans quelques jours.

« Je ne vais pas anticiper cela. J’ai vu, évidemment, diverses spéculations, mais je ne vais pas anticiper le travail qui doit être fait. »

Mais il a ajouté que les experts avaient confirmé qu’il s’agissait d’un « problème technique, pas d’un incident de cybersécurité ».

Lorsqu’on lui a demandé si les responsables parleraient à leurs homologues de l’autre côté de la Manche, le porte-parole a déclaré « vous vous attendriez à ce qu’ils parlent régulièrement » avec d’autres pays, « mais je ne suis au courant d’aucune conversation spécifique avec des homologues français ».
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Panne ATC en Grande-Bretagne (28 août 23)

Message par Gosselies »

https://www.irishtimes.com/business/202 ... avel-hell/

L’enfer des voyages était de retour avec vengeance cette semaine alors que les restrictions de circulation sur l’espace aérien britannique ont causé de graves perturbations dans les aéroports européens lundi, avec un arriéré de misère persistant pendant des jours après. Attendre, arriver, partir ? La plupart du temps, l’attente était la réponse pour de nombreux voyageurs coincés dans les limbes de l’aéroport.

Cette fois, le chaos ne pouvait pas être imputé au manque de personnel, à la météo, aux cyberpirates, aux travailleurs en grève ou même aux volcans en éruption.

Non, la défaillance technique de Nats, la société contrôlant les systèmes de contrôle du trafic aérien britannique, a été causée par le dépôt d’un « plan de vol douteux », le directeur général de Nats, Martin Rolfe, admettant qu’une « donnée inhabituelle » avait conduit à ce que certains médias ont qualifié – peut-être de manière confuse dans le contexte du transport aérien – de « crash ».

Toute la débâcle pourrait coûter à l’industrie du transport aérien jusqu’à 100 millions de livres sterling (116 millions d’euros), selon le patron de l’Association du transport aérien international, Willie Walsh, qui a qualifié la panne de « stupéfiante » et de « fiasco ».

Mais alors que Walsh a déclaré que le système Nats devrait être conçu pour rejeter les données incorrectes plutôt que de forcer un retour aux systèmes manuels, Rolfe a insisté sur le fait que « même des choses comme jeter des données » devaient être soigneusement prises en compte.

Faites-nous savoir quand vous aurez réglé le problème, les gars.
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Panne ATC en Grande-Bretagne (28 août 23)

Message par Gosselies »

https://www.independent.co.uk/travel/ne ... 12417.html

À 8 h 32 le lundi 28 août, le système informatique de contrôle du trafic aérien du Royaume-Uni et ses secours sont tombés en panne pendant plusieurs heures.

Cette double défaillance a réduit la capacité de l’espace aérien britannique de 92,5 %, passant d’un maximum de 800 vols par heure à seulement 60.

La panne a entraîné l’annulation de 1 600 vols dans la journée. Quatre cents autres ont suivi au cours des deux jours suivants, en raison d’avions et de pilotes bloqués hors de position par l’arrêt du contrôle du trafic aérien.

L’Autorité de l’aviation civile (CAA) a mis en place un examen indépendant, qui vient de publier son rapport intermédiaire.
https://www.caa.co.uk/publication/download/21473
Selon le comité, 300 000 personnes ont vu leur vol annulé, tandis que 400 000 autres ont subi des retards.

« Cela a eu des conséquences financières et émotionnelles considérables pour eux », indique le rapport.

L’échec a coûté collectivement des dizaines de millions de livres aux compagnies aériennes. Tim Alderslade, directeur général d’Airlines UK, a déclaré : « Ce rapport contient des preuves accablantes que la planification et les procédures de résilience de base de Nats étaient totalement inadéquates et bien en deçà de la norme à laquelle on pouvait s’attendre pour une infrastructure nationale de cette importance. »

La cause de l’arrêt était un plan de vol pour un vol de French Bee de Los Angeles à Paris Orly, qui contenait des « waypoints » en double : DVL, le code de Devil’s Lake dans le Dakota du Nord et de Deauville dans le nord de la France.

Le rapport décrit la séquence d’événements qui ont entraîné l’arrêt du système dans les 20 secondes suivantes :

Le système Nats « a identifié un vol dont le point de sortie de l’espace aérien britannique, en se référant au plan de vol initial, est considérablement plus tôt que son point d’entrée ».
« Reconnaissant que cela n’était pas crédible, une erreur d’exception critique a été générée. »
Le système, tel qu’il est conçu pour le faire, « s’est placé en mode maintenance pour empêcher le transfert de données de vol apparemment corrompues aux contrôleurs aériens ».
« Les mêmes détails du plan de vol ont été présentés au système secondaire qui a suivi le même processus que le premier avec le même résultat : une deuxième erreur d’exception critique et une déconnexion. »

« À ce moment-là, il n’était plus possible de traiter les données du plan de vol de manière automatisée et la capacité de traitement restante était entièrement manuelle », ajoutent les enquêteurs.

La résolution du problème a pris plus de temps qu’elle n’aurait pu le faire, selon le rapport. L’ingénieur chargé de superviser le système « était sur appel et n’était donc pas disponible sur place au moment de la panne ».

Il indique : « Après avoir épuisé les options d’intervention à distance, il a fallu 1,5 heure à la personne pour arriver sur place afin d’effectuer le redémarrage complet du système nécessaire, ce qui n’était pas autorisé à distance. »

Un ingénieur plus expérimenté « n’était pas familier avec le message d’erreur » enregistré dans le journal, indique le rapport.

L’entreprise qui a construit le système, Frequentis, n’a pas été sollicitée « pendant plus de quatre heures après la panne initiale, malgré son niveau de connaissances unique ».

Michael O’Leary, directeur général de Ryanair, la plus grande compagnie aérienne à bas prix d’Europe, a déclaré à la commission : « Comme la plupart des compagnies aériennes, nous ne l’avons pas appris de Nats, nous l’avons appris d’Eurocontrol peu après 11 heures.

« Les abrutis des Nats ne nous l’ont pas dit. Nous avons dû apprendre de quelqu’un d’autre qu’ils avaient planté leur système.
Répondre

Retourner vers « Incidents & accidents aériens »