Boîtes noires

Présentations des membres, sujets divers, questions et suggestions sur le site...
Répondre
Avatar du membre
Fokker74
Messages : 17
Enregistré le : lun. 12 sept. 2022, 10:33
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Boîtes noires

Message par Fokker74 »

Bonjour à tous, je viens de revoir sur Internet l'histoire du crash du vol Rio-Paris en 2009. On a mis deux ans pour retrouver les enregistreurs de vol. On a ainsi dépensé 35 millions d'euros pour cette recherche. Sans même évidemment être sûr qu'au bout du compte, les enregistreurs puissent parler… Le nombre de crashs où il la fallu dépenser une énergie folle et des sommes faramineuses pour retrouver les boîtes noires est incroyable… Je trouve qu'on est complètement à la ramasse de ce côté, avec un système éminemment archaïque. Pourquoi ne pourrait-on pas, lors de chaque vol, transmettre les informations en temps réel par satellite sur des systèmes qui enregistreraient les données de vol et les conversations directement sur les systèmes de la compagnie??? On est bien capable d'envoyer des messages ACARS, et d'en recevoir. Qu'en pensez-vous ?
Fokker74
Rwandair Express
A380
Messages : 6908
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Boîtes noires

Message par Rwandair Express »

Bonsoir je ne suis pas un expert, mais voici un début d'explication, en me basant sur les différents bouquins que j'ai lu (je vous ai mis un lien plus bas néanmoins)

Il faut prendre compte divers éléments, notamment une couverture radar très faible. C'est le cas au niveau des océans mais aussi des grandes forêts Jamais une situation d'avenir si vous avez un soucis au dessus de l’Amazonie, de la RDC ou en plein milieu du Pacifique.

Si l'avion tombe dans une zone grise, alors il faudra se baser sur la dernière position de l'avion et prendre en compte la vitesse et l’altitude à laquelle il volait et le taux de chute et donc estimer une zone de recherches qui peut être parfois très vastes. On utilise aussi la direction du vent et la vitesse pour essayer de voir dans quelle direction sont partis les débris.

Ensuite dans les fonds marins il y a pleins de bruits parasites, il faut donc à chaque fois les analyser les bruits mais aussi toute forme suspecte qui apparait au radar et ça peut prendre du temps.

Sans oublier la profondeur. Ne pas oublier par exemple que dans le Pacifique, il y a La fosse des Mariannes, qui descend jusqu'à quasiment 11 km de profondeur !! C'est énorme. Les différents navires et équipements sous marins utilisés dans ce genre de cas ne courent pas les rues et ça peut prendre du temps à les déployer (un navire ne va pas aussi vite qu'un avion).

Pour suivre à la trace un avion pendant 100% du temps, il faudrait une énorme couverture satellitaire et des technologies qui peuvent être encombrante dans un avion, ce qui engendrait des couts très importants. Il faudra donc trouver une technologie intermédiaire efficace mais ça prend du temps à développer . Difficile pour le commun des mortels de le comprendre à l'heure ou notre smartphone est blindé d'applis ou qu'avec un simple QR code on peut acheter un produit.

https://geeko.lesoir.be/2019/06/02/pour ... on-en-vol/

Un cas assez mystérieux que j'ai découvert il y a un peu plus d'un an c'est le cas d'un B727. C'était un ferry vol opéré par un B727 de la compagnie Faucette Pérou (retour de lease d'Air Malta) qui a disparu au dessus de l'Atlantique en 1990. L'avion avait émis un signal de détresse disant qu'il perdait du carburant et qu'il allait amerrir. https://en-m-wikipedia-org.translate.go ... r_pto=wapp

Ne pas oublier que l'on a retrouver le Titanic il y a seulement moins de 40 ans. https://www.geo.fr/histoire/ce-jour-ou- ... nic-215772
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Avatar du membre
Fokker74
Messages : 17
Enregistré le : lun. 12 sept. 2022, 10:33
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Boîtes noires

Message par Fokker74 »

Merci pour votre réponse, je suis persuadé qu'on devrait pouvoir trouver un moyen bien plus simple et efficace que ces fichues boîtes noires qu'on met parfois des années à retrouver, quand on les retrouve... Par ailleurs, ne pourrait-on pas mettre au point un système qui les ferait remonter directement à la surface lorsqu'un crash se produit sur une étendue liquide…???
Fokker74
Rwandair Express
A380
Messages : 6908
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Boîtes noires

Message par Rwandair Express »

Les boites Noires ont des certifications strictes: durée de vie des batteries, durée d'enregistrement, durée de vie à une certaine profondeur, résistance à un incendie, résistance à un impact,....

14 Durée d'enregistrement : 25 heures (minimum réglementaire)
Nombre de paramètres : de 28 à 1 300 (en 2009)
Tolérance à l'impact : résistance à une accélération de 5 000 g pendant une durée de 6,5 millisecondes sur une cible ; l'ancienne norme était de 3 400 g19
Résistance à l'écrasement statique : 22,25 kN (2 267,96 kg) sur chaque axe14.
Résistance au feu haute température20 : 1 100 °C pendant une heure19 (température de combustion du kérosène)
Résistance au feu basse température14: 260 °C pendant 10 heures
Résistance à la pression de l'eau : 7 000 mètres19 (correspondant à plus de 500 bars)
Autonomie de la batterie : 6 ans
Durée d'émission de la balise subaquatique (en cas d'immersion) : 30 jours (autonomie électrique de la balise de localisation subaquatique)
Dimensions : 32 × 13 × 14 cm environ14
Poids : 4,5 kg environ14

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enregistreur_de_vol

Une des innovations est la fin des bandes et le passage à des enregistrements numériques ce qui a permit d'augmenter les capacités de stockages. Le NSTB demande à ce que les données du CVR (celui qui enregistre les sons dans le cockpit) soient enregistrées sur les 25 dernières heures, au lieu des 2h https://www.air-journal.fr/2018-10-20-b ... 06208.html

Honeywell a annoncé en 2019, qu'ils avaient commencé des études pour que des boites noires puissent communiquer des données en temps réel https://www.generation-nt.com/actualite ... ll-1961925

Il faut savoir une chose, il n y a pas qu'un choc violent qui peut détruire les données. On a vu des équipages effacer des données pour entraver des enquêtes.

Dans le cas du AF447 c'est même un exploit que les boites noires puissent être analysées quasi 2 ans après le crash après avoir été sous l'eau à plusieurs milliers de mètres de profondeur. On a eu des crash au sol ou les boites noires étaient inexploitables.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Avatar du membre
Fokker74
Messages : 17
Enregistré le : lun. 12 sept. 2022, 10:33
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Boîtes noires

Message par Fokker74 »

Bonjour et merci beaucoup pour l'info Honeywell! C'est très exactement ce à quoi je pensais… Il est même étonnant qu'on n'y ait pas pensé un peu plus tôt… On a les satellites, on a les supports informatiques, on a la technologie, il ne manquait que quoi ? Certains disent que ce ce ne serait pas possible d'enregistrer autant d'informations pour chaque vol. Je ne vois vraiment pas pourquoi, avec les capacités de support qu'on a aujourd'hui. De plus, lorsqu'un vol s'est bien passé, il suffirait d'en effacer les données pour les remplacer par d'autres… Que d'argent et d'énergie dépensés…
Fokker74
Répondre

Retourner vers « Le galley »