Aéroport de Toulon

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...
bsu3
A380
Messages : 1090
Enregistré le : sam. 4 févr. 2017, 21:21
Localisation : Loire-Atlantique 44 (SNR et LBY), Ploemeur 56 (LRT)

Re: Aéroport de Toulon

Message par bsu3 »

hervé74 a écrit :
Paulo a écrit : lun. 18 mars 2024, 15:03 Une nouvelle ligne va être annoncée. Cf le Facebook de TLN.
Réponse dans quelques jours.
Une destination ensoleillée, riche en histoire et en culture et qui sera proposée par Transavia!
Indice: "Cette ville et sa région regorgent de magnifiques architectures, de délicieuses saveurs et de panoramas à couper le souffle"...
Merde moi je pensais à Lorient quand ils parlaient de saveur (galettes, Kouign-amann, crêpes au caramel beurre salé….), panoramas à couper le souffle (la rade de Lorient, Groix et ses plages de sable blanc…), architecture (maison de granit, dolmens, le fort Bloqué …) :D :lol: :lol: :lol:
Loupé
Paulo
ATR-42
Messages : 64
Enregistré le : ven. 17 sept. 2021, 12:24

Re: Aéroport de Toulon

Message par Paulo »

Espérons que cette nouvelle ligne remporte un succès et qui permettra d'en ouvir d'autres.
dadou
A321
Messages : 232
Enregistré le : sam. 2 juil. 2011, 13:51

Re: Aéroport de Toulon

Message par dadou »

Paulo a écrit : jeu. 21 mars 2024, 15:20 Espérons que cette nouvelle ligne remporte un succès et qui permettra d'en ouvir d'autres.
Oui euh enfin bon ne rêvons pas non plus... :mrgreen:

Il s'agit juste d'un petite ligne estivale d'optimisation de la flotte...

Le contexte reste très compliqué et les perspectives peu enthousiasmantes pour les plateformes de la taille de TLN.
Surtout lorsqu'elles sont à mi-chemin de 2 aéroports internationaux (MRS-NCE).

Mais bon, même si c'est une ligne d'ultra-haute saison, on prend quand même.
Et puis c'est tout de même la 5ème ligne de la marque Transavia sur TLN.
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aéroport de Toulon

Message par Rwandair Express »

Ben justement si, Toulon a surement une carte à jouer avec EasyJet et Transavia, qui pour le coup ont une présence minimaliste sur des aéroports de moins de 1 000 000 de pax. A Brest, Easyjet va plié bagages et à Rennes il ne reste que 2 lignes.

Alors oui le focus c'est partout pareil, c'est la ligne sur Paris qui maintient une bonne partie de l'activité d'un aéroport en Province. Et que donc on peut avoir 50 000 lignes, si il y a une dégradation du service sur Paris on aura tendance à se focaliser là dessus.

Un aéroport si il veut pouvoir se développer, il faut aussi aller voir d'autres marchés.

Il faut penser à l'import, avec surement des possibilités qui peuvent s'offrir à Toulon. On voit que des lignes comme Gatwick ou Luxembourg ont vite trouvé leur clientèle. Ca sera surement compliqué pour faire revenir les Suisses. Mais par contre possible avec les Scandinaves, Transavia connait bien ce marché.

Pour l'export tous les habitants du Var ne vont pas à Paris. Il y a une forte communauté Algérienne qui sera surement heureuse de ne plus être obligée d'aller à Nice ou Marseille pour prendre l'avion. Il s'agit ici d'une ligne communautaire, moins difficile à rentabiliser qu'une ligne loisir (ou les sièges sont vendues par des TO ou à forte demande premium. Si cette ligne trouve son rythme de croisière, elle peut être opérée à l'année et permettra un apport de pax supplémentaire à Toulon.

Je trouve bien dommage que l'on néglige bien trop souvent les lignes communautaires sur ce forum. Surtout sur l'Afrique, La Turquie, Le Caucase, un peu sur les Balkans, comme si il y avait des lignes de première zone et de second zone.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Paulo
ATR-42
Messages : 64
Enregistré le : ven. 17 sept. 2021, 12:24

Re: Aéroport de Toulon

Message par Paulo »

dadou
A321
Messages : 232
Enregistré le : sam. 2 juil. 2011, 13:51

Re: Aéroport de Toulon

Message par dadou »

Sa bouteille jetée à la mer ne sert strictement à rien. Il est à contre-temps.
Croit il vraiment que AF va revenir en arrière ?

Seuls les aéroports de > 1 M Pax devraient vraiment tirer leur épingle du jeu à l'avenir.

TVF par exemple fait actuellement voler des modules de 189 places (B737).
De 6 A/R par jour vers ORY du temps d'AF Hop!, TLN est passé du jour au lendemain à ...2 ou 3 A/R par jour.

De nos jours entre Toulon et Paris 85% des passagers prennent le train.
Le TGV est roi (2h35 entre Toulon et Lyon, 3h50 entre Toulon et Paris).
SNCF a relancé en mai 2021 le train de Nuit de/vers Paris-Austerlitz et a lancé en décembre dernier 1 A/R Ouigo Roissy<-> Marne-la-Vallée<->Toulon (en 4 heures).

La tendance dans l'aérien court/moyen courrier semble inéluctable :
- les compagnies classiques (ex : AF) se sont (ou vont) se recentrer sur leurs hubs et sur 2 ou 3 gros aéroports de province.
- les gros aéroports régionaux attireront les "bases" des Low Costs
- les aéroports touristiques garderont quelques lignes Low Costs "orphelines" intra européennes.
- les aéroports de < 300 M Pax (sans frêt, sans vols privés) qui reposaient essentiellement sur le domestique ne sont peut être plus viables à long terme.
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aéroport de Toulon

Message par Rwandair Express »

Je suis en grande partie d'accord avec ce constat. Après dans toutes les catégories certains aéroports s'en sortiront mieux que d'autres, mais il faut plusieurs facteurs positif : une démographie qui ne baisse pas, une économie locale en croissance, une entente importante entre Aéroports / Élus / Acteurs de la région. Il y a des exemples ou cela se passe bien et ça donne des aéroports réactifs

Pour la catégorie des 1M de pax je prends l'exemple de Brest qui a été relativement réactif. Perte de la ligne sur Orly, départ de Ryanair. En un an, ouvertures de lignes ou reprises de lignes par Transavia, implantation d'une base Volotea.

Dans la catégorie 500 000 pax, on a Perpignan qui même si sur Orly ça tangue a pu avoir un trafic résilient grâce à la présence de Volotea et Ryanair, mais aussi à ASL

Dans la caétogrie en dessous, je mets Brive et La Rochelle. Même si ça n'est pas géniale, La Rochelle a pu garder un lien vital avec Lyon et gardé des lignes domestiques. A cela s'ajoute des lignes sur le Royaume Uni toujours présente. Brive commence à bâtir un petit réseau avec Amelia.

Toulon a un potentiel. Mais à l'instar de Pau, ce qui me chiffonne c'est que tout le monde se réveille à partir du moment ou la ligne sur Paris est impactée. Ligne vitale il est vrai, mais on a pas entendu grand monde alors que pendant presque 10 ans Toulon n'était pas reliée à Londres.

Les aéroports ne peuvent plus constamment compter sur Paris et une intervention à outrance des ministres dans les dossiers, comme ce qu'il se faisait il y a 20 - 30 ans (sauvons ce qui peut être sauvé). Il faut diversifier son offre et attirer de nouveaux flux, travailler en meute. Mais pour cela, il faut aller faire connaitre la région aux 4 coins de l'Europe. Il faut aussi identifier les flux sortants, car tout le monde ne part pas à Paris. L'ouverture d'une ligne sur Alger est un bon premier pas. Un aéroport dynamique c'est plus facile pour attirer des compagnies (il y a une sorte d'émulation). Il ne faut pas perdre trop d’énergie sur Paris et passer à coté de certaines opportunités.

En Occitanie par exemple avec tous les défauts que ça engendre (sur présence d'aéroports qui me chiffonne un peu) il y a une implication importante au sein des aéroports (la région a repris la gestion de certains aéroports au dépend d'opérateurs privés) depuis énormément d'années (et j'inclus ça à l'époque de l'ex Languedoc Roussillon), d’où une diversité du trafic en terme de destinations (avec certains doublons), tout en ne voulant pas complétement de focaliser à 100% sur Paris, même si les pertes de capacités sont importantes depuis quelques années.

Quand à CDG, Les Toulonais du forum me confirmeront, mais il me semble que AF voyait que le nombre de pax en correspondance était trop faible pour rentabiliser la ligne.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
dadou
A321
Messages : 232
Enregistré le : sam. 2 juil. 2011, 13:51

Re: Aéroport de Toulon

Message par dadou »

Rwandair Express a écrit : mar. 26 mars 2024, 21:44Quand à CDG, Les Toulonais du forum me confirmeront, mais il me semble que AF voyait que le nombre de pax en correspondance était trop faible pour rentabiliser la ligne.
Je confirme : la ligne CDG-TLN d'AF remplissait bien mais...en point en point ...et pas assez en correspondance

https://www.varmatin.com/economie/air-f ... cdg-267645


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

par ailleurs voici un autre article de "Var Matin" (de ce jour) dans lequel est évoquée la très forte baisse de fréquentation de la plateforme varoise en 2023 ...à mettre en corrélation avec le fait que Transavia a drastiquement diminué son nombre de vols de/vers Orly.

https://www.varmatin.com/economie/-l-ae ... le--912132

De passage ce 29 mars dans le Var pour célébrer la certification de zéro émission nette de l’aéroport de Toulon-Hyères, Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et président de Vinci Airports, qui opère la plateforme depuis 2015, répond aux questions de Var-matin concernant les mauvais chiffres de fréquentation de l’infrastructure. Avec 308.183 passagers en 2023, l’aéroport varois accuse un recul de près de 30%. Au point que le président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée (TPM), Jean-Pierre Giran, a alerté l’Élysée dans un courrier pointant le désengagement d’Air France depuis 2021, au profit de sa filiale low cost Transavia.

Comment expliquer les mauvais résultats de l’aéroport de Toulon-Hyères?

Depuis dix ans, le trafic aérien en France a évolué; on assiste à un travail très fin de connectivité des territoires en lien avec différentes compagnies, là où auparavant préexistaient les compagnies historiques et nationales, avec des liaisons prédominantes vers Paris. Toulon est un territoire éloigné, qui a besoin de l’avion, c’est aussi le premier département touristique de France et une région économique forte, avec notamment l’activité liée à la base navale de Toulon. Aujourd’hui en France, les compagnies ciblent leur trafic, il y a un gros décalage entre l’hiver et l’été, par ailleurs l’activité liée au business n’a pas retrouvé son niveau de 2019. Les entreprises voyagent moins en avion, et une compagnie comme Air France a réduit son réseau, c’est un choix d’une stratégie plutôt mondialisée. Ils ont même annoncé l’arrêt des liaisons depuis Marseille et Nice vers Orly, c’est historique. Mais nous dialoguons avec eux, en lien avec l’Union patronale et la Chambre de commerce et d’industrie du Var, en leur demandant (à Transavia, Ndlr) de ne pas réduire leur fréquence. C’est notamment l’objet de la grande enquête que nous avons menée auprès des acteurs économiques.

Qu’est-ce qui ressort de cette enquête?

Nous allons demander à Transavia de repousser un peu plus tard le premier vol vers Paris de 6h30, c’est ce que souhaitent les entreprises, et aussi le retour vers Toulon le soir. Nous allons aussi voir si certaines entreprises peuvent préréserver leurs vols à l’année. Notre rôle en tant que gestionnaire d’aéroport est celui de passeur, nous parlons avec toutes les compagnies. Par exemple nous avons obtenu d’EasyJet le démarrage de la liaison vers Londres dès début avril, soit deux mois plus tôt que d’habitude, et ça c’est bon pour le territoire car les touristes britanniques vont arriver. On anticipe aussi le vol vers Bordeaux, on augmente la cadence vers Brest et on complète avec des vols affinitaires, pour les personnes qui vont voir leur famille en été, vers Alger.

Quelle était la promesse de Vinci en 2015 et est-elle tenue?

Elle avait deux objectifs. D’abord la nécessité d’entreprendre d’importants travaux de mise aux normes des systèmes de piste et de conformité avec la loi sur l’eau, soit 27,5M€ dont nous avons financé 20M€. Nous avons fait cela pour le compte de l’État, puisque l’armée, qui opère aussi cet aéroport, en avait besoin. L’autre objectif était non pas de faire des volumes, mais d’assurer la connectivité du territoire et de capter tous les types de voyageurs susceptibles de venir à Toulon. Des touristes britanniques, néerlandais... Des gens qui apportent de la valeur, mais aussi de l’aviation légère. Et Toulon-Hyères est le 4e aéroport d’affaires de France en nombre d’avions privés. Nous avons travaillé sur tous les segments.

L’aéroport est viable?

Oui, c’est une entreprise viable, il n’y a aucune inquiétude à avoir. Le chiffre d’affaires de 13,5M€ en 2023 est en progression de 9% depuis 2015. Nous nous appuyons sur des équipes compétentes, très motivées et locales, c’est un métier. Et nous avons ajouté un troisième objectif, celui de la décarbonation. Nous sommes très fiers d’avoir obtenu lors de la COP 28 le niveau 5 du programme Airport Carbon Accreditation (ACA) en réduisant de plus de 90% les émissions de CO2 à Hyères. Sur les dix aéroports qui disposent de cette accréditation dans le monde, quatre sont opérés par Vinci Airports. Ce vendredi nous allons inaugurer 2300m² de centrale photovoltaïque sur l’un des parkings de l’aéroport et nous allons faire trois fois plus dans les deux ans. Et pour compenser les émissions restantes, nous finançons des puits carbone avec notamment les compagnies aériennes Volotea et TUI en France. Dans le Var nous investissons 40.000 euros avec pour partenaires l’Office national des forêts, la Région, la collectivité Méditerranée Porte des Maures et la commune du Lavandou, dans la plantation de 2 hectares d’arbres.

De nouvelles destinations comme celles vers Biarritz, qui n’existe plus, pourraient rouvrir?

Le plus fort potentiel aujourd’hui est surtout à l’international. Peut-être vers d’autres métropoles britanniques, ou d’autres capitales européennes. Des vols vers le nord de l’Allemagne ou l’Europe centrale pourraient aussi avoir un intérêt. Nous sommes très proches de toutes les compagnies. C’est un travail économique, du relationnel entrepreneurial.
Modifié en dernier par dadou le jeu. 28 mars 2024, 23:27, modifié 1 fois.
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Aéroport de Toulon

Message par Ricky EI »

En même temps, ça apparaît logique si un certain nombre de clients ne souhaitaient pas voyager par TVF mais en conservant un produit AF. Après les coupes sèches depuis ORY, ils s'attendaient à une clientèle extra-varoise dans les cabines? Toutes les excuses sont bonnes, mais ça prouve que le désengagement de la compagnie AF s'est fait sentir. Pour s'approprier des noms du terroir, AF est très forte, pour s'engager réellement c'est plus compliqué...
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aéroport de Toulon

Message par Rwandair Express »

Merci Dadou pour l'article. Le constat du directeur de l'aéroport de TLN est le bon.

Sur Paris essayer de sauver ce qui peut être sauvé. Pas forcément inonder l'offre, mais si possible proposer des meilleurs horaires, mais il faut que les entreprises jouent le jeu. Je comprends tout à fait qu'elles ne sont pas enclin à voyager sur du low cost, pour des raisons légitimes. Et peut être que de son coté Transavia devrait un peu plus s'ouvrir (accès salon, meilleur synergie avec AF concernant les miles,..) sans non plus cassé son business model.

En tout cas JetStar, Jetblue, Westjet Air Asia pour ne citer qu'elles l'ont fait et ça fonctionne très bien.

Ensuite oui développer une offre vers certaines villes Française : Bordeaux, Nantes, Brest. Ok c'est pas la panacée mais c'est un bon début.

Londres et Alger (si ça fonctionne) pourraient créer un appel d'air pour développer un réseau hors de France.

Sans forcément être autant attaché que l'Hérault et à Montpellier ou au Rwanda et à Kigali, le Var me tient à cœur car j'ai de la famille qui y habite. Ma tante et mon oncle ont une petite maison de vacances au bord de mer de et mon grand oncle (ancien pilote et instructeur compagnie) et ma grande tante (ancienne PNC et formatrice PNC) habitent au nord de Toulon, dans les hauteurs (j'ai passé 2 Noël), même si pendant des années ils ont vécu près de Paris pour le boulot. Mais ils ont vendu leur logement Parisien, pour rester à plein temps dans le Var.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Paulo
ATR-42
Messages : 64
Enregistré le : ven. 17 sept. 2021, 12:24

Re: Aéroport de Toulon

Message par Paulo »

Merci Dadou pour cet article VM.
On peut comprendre que l'aéroport fait son chiffre sur l'aviation d'affaires, le 4ime de France.
Pour Paris, les passagers veulent de la ponctualité et des fréquences peu importe la compagnie.
dadou
A321
Messages : 232
Enregistré le : sam. 2 juil. 2011, 13:51

Re: Aéroport de Toulon

Message par dadou »

Rwandair Express a écrit : ven. 29 mars 2024, 10:01 Merci Dadou pour l'article. Le constat du directeur de l'aéroport de TLN est le bon.
en l'occurrence c'est le président de Vinci Airports qui était en visite et qui s'est exprimé ;)
Air 2D2
Messages : 20
Enregistré le : lun. 7 sept. 2020, 23:29

Re: Aéroport de Toulon

Message par Air 2D2 »

Les billets de la saison Hiver sont en vente sur le site de Transavia, seulement 6 vols pour Orly par semaine et 2 pour Brest, l'hiver est de plus en plus rude à TLN :-(
Mickaël O'Limite
A321
Messages : 234
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Toulon

Message par Mickaël O'Limite »

Air 2D2 a écrit : lun. 13 mai 2024, 20:55 Les billets de la saison Hiver sont en vente sur le site de Transavia, seulement 6 vols pour Orly par semaine et 2 pour Brest, l'hiver est de plus en plus rude à TLN :-(
La traduction d'une évolution de tout un secteur vers le tous loisirs estival et les avions de 180-200 sièges.
Répondre

Retourner vers « Autres aéroports français »