Les coûts de l'affaire B737MAX

Forum sur l'actualité du groupe Boeing
Répondre
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 12623
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Les coûts de l'affaire B737MAX

Message par Flyzen » mar. 23 juil. 2019, 10:00

les $$$ commencent a sortir
... le pbl de B737MAX aurait déjà coûter 8 milliards de $ à Boeing, et plus la date de remise en service - la vraie pas celle des essais- s'éloigne ( plus grand monde pense que ce sera sur 2019 ou alors les 30 ou 31 dec) plus les $$$ vont devoir sortir... Boeing va provisionner sur ses comptes de l'année 5 a 6 milliards de $$$ pour les indemnisations des Cies lésées et il y aura aussi le pbl des retards machines à venir, les surcoût des QT si celle des NG -800 n'est plus utilisable dans l'état

PS les indemnités aux ayants droits des pax sur les 2 crashs sont du domaine des assurances
Michel

Ivoire06
B777
Messages : 412
Enregistré le : mar. 22 oct. 2019, 09:46

Re: Les coûts de l'affaire B737MAX

Message par Ivoire06 » dim. 15 déc. 2019, 18:34

Boeing survivra-t-il aux Crashes du 737 MAX ?

Il est inutile de revenir sur la destruction lente mais effective de la culture aéronautique subie par la société Boeing depuis 2005. L’année à partir de laquelle le nouveau PDG Jim MC Nerney a privilégié les actionnaires à ses ingénieurs qui, jusque-là, avaient fait de Boeing le respecté géant aéronautique que l’on connaît.

Le point d’orgue de la mauvaise décision fut la remotorisation sans modernisation de la cellule du 737 conçue dans les années 1960 par les nouveaux moteurs « Leap » certifiés en 2017 et bien plus économes en carburant.

C’était l’équivalent d’une remotorisation aux normes Euro 6 d’une Renault Dauphine !

Ainsi par une décision purement financière cet avion qui représente 78% du carnet de commande de Boeing allait devenir ainsi la machine-à-cash rêvée.

Article: agoravox.fr

Rwandair Express
A380
Messages : 3662
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Les coûts de l'affaire B737MAX

Message par Rwandair Express » dim. 15 déc. 2019, 19:10

Boeing a plusieurs fois frollé la disparition.

Notamment dans les années 60-70. Le B727 ne se vendait pas encore super bien, il y a eu un nombre élevé de crash durant les 1ere années d’exploitation. Le DC-9 se vendait mieux. il a fallu attendre la Baraka du Roi Hassan 2, en 1972, pour que les ventes du B727 explosent. A

La survie de l'entreprise était aussi lié au succès du B747. Et dieu sait, que le programme du 747 a eu du mal a démarré et que les commandes ont mit du temps à décoller. Il y a eu beaucoup de queues blanches à Seattle (récession aux USA, choc pétrolier). Les compagnies ont bifurqué sur le DC10, ou sur des avions de "petites tailles" par rapport au 747, tels que l'A300B4.

Je ne vois pas une société comme Boeing disparaitre. Il y a certes une méfiance vis à vis du Max. Mais je doute que cela s'étale sur les B787, les B777, aux yeux des compagnies, mais aussi du grand public, qui font vivre ces compagnies.

Le carnet de commande du 787 est bien garni, il y aussi une marge correct pour le B777-300ER / B777X. Les retards de conception tout le monde a eu le droit, mais du fait des soucis avec le Max, forcément on se focalise sur le B777x.

Par contre oui, Boeing semble pour le moment avoir perdu le combat du moyen courrier, vis à vis d'Airbus. Ce qui permettrait surement à Boeing de revenir sur ce segment, c'est de produire un tout nouvel avion et laisser tranquillement la chaine d'assemblage du Max se réduire et on la ferme. On ne sait pas quand le Max va revoler (si il revole), mais faudrait voir sans les annulations, ça représente combien d'années de production ?

Évidement, c'est pas facile, car c'est admettre que son avion n'est pas bon et la conception d'un nouvel avion, c'est des milliards d'Euros et au moins une dizaine d'années de travail (recherches, conception, certification, 1ere livraisons)

Et dans tous les cas l'aéronautique a besoin de gros constructeurs. Ne serait ce que pour les compagnies, avoir le choix entre plusieurs avions, mais aussi en ce qui concerne les innovations technologiques. Chaque grand constructeur (présent ou disparu) a joué un rôle dans l'histoire de l'aéronautique.

Répondre

Retourner vers « Boeing »