Statistiques 2019 Aéroports Français

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...
AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » ven. 22 févr. 2019, 16:44

Janvier 2019
Transport de passagers aériens : décélération de la croissance en janvier (+3,4%)

L’année 2019 débute avec une croissance toujours certaine (+3,4%) mais en repli sensible, comme le mois précédent, par rapport à la progression connue au second semestre 2018. Cette croissance profite sauf exception à l’ensemble des marchés et acteurs.

Le marché intérieur dans sa globalité reste favorablement orienté (+2,1%) mais toujours animé par de vifs contrastes entre segments : alors qu’en Métropole, les lignes transversales conservent une trajectoire des plus dynamiques (+10,2%), les liaisons desservant Paris affichent pour le troisième mois consécutif des chiffres en repli (-1;8%).

Le trafic international conserve son rôle moteur dans la croissance (+3,7%) ; il constitue également le principal marché affecté par le ralentissement de la croissance des deniers mois, une tendance à laquelle échappe cependant l’Amérique (+8,2%), dont le net regain d’attractivité depuis le printemps dernier ne se dément pas. L’Asie affiche une progression de +4,3 %, grâce à de bonnes performances réalisées sur l’Extrême-Orient et notamment la Chine (+14,0%) ; l’Afrique suit à +3,3%, avec encore de très bons résultats sur la Tunisie (+11,3 %) et le Maroc (+8,8%) et un repli marqué des échanges avec l’Algérie (-7,9%). L’Europe (UE28) clôt la marche à +2,6 %, avec une hausse marquée enregistrée sur la Turquie (+9,3%) et une stagnation du marché britannique (-0,1%).

Côté transporteurs, le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français (+1,1% contre +5,3% pour les opérateurs concurrents) s’atténue fortement en janvier par rapport aux mois précédents. L’érosion de la part de marché du pavillon national se poursuit : -1,0 point en nombre de passagers transportés et -0,6 point en termes de passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, si la conjoncture a relativement peu profité à Paris en janvier (+2,9 % à CDG mais -0,4 % à Orly), elle a en revanche souri à la plupart des principales plateformes en région qui, à l’exception de Toulouse (-0,8%), sont toutes en croissance, depuis Nice (+3,9%) et Marseille (+5,8%) jusqu'à Nantes (+12,2%), les autres ayant une hausse d’activité supérieure à 8 %.

Côté régularité, 2019 commence sous de bons auspices avec pour le second mois consécutif une amélioration des indicateurs : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ s’est élevé à 22,4 %, soit 1,4 point de moins qu'en janvier 2018 ; le retard moyen au départ (tous vols confondus) a été ramené à 12,8 minutes, soit 0,5 minute de moins que l'an dernier.

Côté mouvements aériens, le nombre de vols contrôlés en France métropolitaine croît de manière très certaine (+4,1%). Comme à l’accoutumée, ce mouvement profite du fort dynamisme des survols (+7,7%), alors qu'on constate une hausse modérée des liaisons à l’international et avec l’Outre-Mer (+1,6%) et une décroissance des vols intérieurs métropolitains (-1,4%,).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 01_N65.pdf

ELNA
B747
Messages : 736
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 11:48
Localisation : Entre LFRS et LFRZ

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par ELNA » ven. 22 févr. 2019, 19:18

Pour précisions et tout regrouper:
https://www.aeroport.fr/uploads/documen ... v-2019.pdf

MAJP
Messages : 47
Enregistré le : ven. 15 mars 2019, 21:44

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par MAJP » mer. 20 mars 2019, 17:22

Trafic du mois de Février 2019

En février, la croissance du trafic aérien français se renforce tant sur le marché intérieur qu'à l'international. Son ampleur est accentuée par la différence des conditions météorologiques entre 2018 et 2019, une situation qui se traduit aussi par une amélioration spectaculaire de la régularité des vols. En cumul annuel, le trafic aérien progresse +4,8% au terme de février.

En hausse de +5,9 %, le marché intérieur connaît sa meilleure progression mensuelle depuis l’été 2017. Il demeure toujours vigoureusement soutenu par le développement des lignes transversales en Métropole (+14,3%), il profite également en février d’un net redressement des lignes métropolitaines desservant Paris (+3,8%) avec une progression atteignant même +7,0 % sur Toulouse et +6,3 % sur Nice. En revanche, le tarissement de la croissance signalé en janvier sur les lignes reliant la Métropole aux Outre-Mer se confirme ce mois-ci (+2,0%). À l'issue de ce mois, le trafic intérieur affiche en cumul annuel une hausse de +3,9 % avec une tendance positive sur l’ensemble de ses segments.

Le trafic international réalise un score équivalent, en hausse de +6,2 %. La tendance continue d’être portée par le marché américain (+11,2%) ; celui-ci très soutenu par l’Atlantique Nord (+12,7%), profite également du rebond brésilien (+23,9%) confirmant la fin du cycle récessif entamé à l’automne 2016 sur cette destination. L’Afrique (+9,6%) connaît également une belle croissance avec à nouveau la Tunisie en pôle position (+15,6%) mais aussi, et pour la première fois depuis juin 2018, une tendance positive enregistrée sur l’Algérie (+0,6%). L’Europe progresse de +5,0 % avec cependant un marché britannique toujours plutôt atone (+1,1%). L’Asie (+4,0%) clôt le palmarès du mois avec la Chine virant encore en tête (+6,5%). En cumul annuel, le trafic international croît de +5,0 % avec une pointe sur l’Amérique à +9,6 % ; parmi les destinations majeures, à l’exception de l’Algérie (-3,7%), toutes présentent des chiffres en hausse, avec une croissance maximale pour le Brésil (+20,9%) et une croissance à deux chiffres sur de nombreux pays (États-Unis, Canada, Tunisie, Turquie, Maroc, Chine).

Côté transporteurs, le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français (+4,6% contre +7,3% pour ses concurrents) continue ce mois-ci de se résorber (-2,7 point). Si les transporteurs nationaux parviennent à limiter l’écart à l’international (-1,6 point), c’est une fois de plus sur le marché intérieur que celui-ci se creuse : +3,8 % contre +15,9 %, soit plus de 12 points de différence. Apprécié en cumul annuel, l'effritement de la part de marché des opérateurs hexagonaux s’élève à -0,9 point tant en nombre de passagers transportés et à -0,7 point en terme de passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, la plupart des plateformes profitent de la conjoncture avec une croissance au-delà de +7,0% ; celle-ci dépasse même les +10% dans la majorité des terrains, et grimpe jusqu'à +19,2% à Nantes. Seuls échappent au mouvement, Orly (+1,1%) et Toulouse (+1,2%) qui, après un léger repli en janvier, confirment la tendance à une certaine stabilité de leur fréquentation. En cumul annuel, la métropole ligérienne (+15,7%) se détache nettement, suivie de Beauvais (+9,7%) puis de Bâle-Mulhouse (9,4%), Bordeaux (+9,4%) et Lyon (+8,9%).

C’est du côté de la régularité que s’observe l’une des tendances les plus franches du mois avec un redressement spectaculaire des indicateurs ; celui-ci tient à la relative clémence du temps en 2019 et surtout aux conditions météorologiques particulièrement exécrables de février 2018 : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ a ainsi été réduit de 29,9 % à 19,9%, soit 10 points de moins tandis que le retard moyen au départ (tous vols confondus) a été ramené de 17,6 à 11,5 minutes, soit 5,1 minutes de moins que l'an dernier.

Côté mouvements aériens, le nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine conserve en février une progression très significative (+3,9%). Toujours plus soutenue par la dynamique animant les survols du territoire (+5,1%), la tendance gagne également les vols touchant les aéroports métropolitains (+2,8%), en particulier les vols domestiques intérieurs (+4,0%).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 02_N66.pdf

hervé74
B777
Messages : 392
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 18:34
Localisation : Haute-Savoie (GVA-LYS) / Morbihan (LRT-NTE)

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par hervé74 » lun. 25 mars 2019, 18:10

Statistiques sur les taux de ponctualité et d'annulation des aéroports Français depuis le début de l'année:
https://www.breizh-info.com/2019/03/25/ ... estre-2019

jolan12
Messages : 32
Enregistré le : ven. 28 déc. 2018, 17:20

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par jolan12 » ven. 29 mars 2019, 17:14

Statistiques février 2019

aeroport.fr

AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » ven. 19 avr. 2019, 15:07

Trafic du mois de Mars 2019

En hausse de +5,5 %, le trafic aérien français ne dévie pas de sa belle trajectoire en mars. En cumul annuel, le trafic aérien progresse de +5,0% au terme du premier trimestre, soit un rythme équivalent à celui de l’année 2018 (+5,1%).

En progrès de +6,1 %, le marché intérieur s’affirme le contributeur le plus dynamique à la croissance du mois. Celui-ci progresse significativement sur l’ensemble de ses segments : à l’essor soutenu des lignes transversales en Métropole (+9,9%) s’ajoute pour le second mois consécutif, un beau sursaut observé sur les liaisons métropolitaines desservant Paris (+4,9%) ; les relations entre la Métropole et les Outre-Mer (+3,5%) s’affichent également à la hausse malgré le reflux relevé sur La Réunion (-7,3%), à relativiser au regard de la progression record enregistrée l’an dernier à la même époque. Au terme du premier trimestre, le marché intérieur progresse en cumul annuel de +4,7 %, avec une réalisation grimpant à +11,4 % sur les relations transversales métropolitaines mais culminant à +2,3 % en Métropole sur les liaisons radiales et +2,0 % sur les lignes entre la Métropole et les Outre-Mer.

Le trafic international demeure favorablement orienté (+5,3%). À la différence des mois précédents, ce n’est plus d’Amérique (+7,0%) mais d’Afrique (+8,8%) que provient la croissance la plus intense ; le trafic vers l’Europe progresse de +4,5% alors que celui avec l’Asie augmente de +3,6%. Parmi les destinations les plus dynamiques du moment, Brésil (+30,6%), Tunisie (+16,7%) et Maroc (+12,3%) continuent tout particulièrement à se distinguer. À l’issue du trimestre, le trafic international croît en cumul annuel de +5,1% avec des pointes à +8,7% vers l’Amérique et +7,2% vers l’Afrique ; parmi les principales destinations, seule l’Algérie présente des chiffres en repli (-3,7%).

Côté transporteurs, le différentiel de croissance négatif en défaveur du pavillon français (+4,8% contre +6,0% pour les opérateurs étrangers) continue ce mois-ci à se réduire fortement ; il atteint même, à -1,2 point, un niveau inédit depuis juin 2017. Si à l’international, la compétition demeure relativement serrée (écart de -0,6 point entre les transporteurs nationaux et leurs concurrents), c’est encore sur le marché intérieur que se creuse le déficit français (-7,5 points). Apprécié en cumul annuel, l’érosion de la part de marché des opérateurs tricolores s’atténue au regard du mois précédent : -0,7 point (contre -0,9 point) en nombre de passagers transportés ; -0,5 point (contre -0,7 point) en terme de passagers kilomètres transportés (PKT).

Côté aéroports, toutes les grandes plateformes présentent des chiffres positifs mais chacune profite diversement de la conjoncture haussière. À Paris, CDG enregistre comme en février un nouveau +7,1% (soit une progression sur le trimestre de +5,7%) ; Orly en revanche perdure dans une certaine atonie : +1,0% en mars, +0,6% sur le trimestre. C’est en région que les progressions les plus spectaculaires sont réalisées avec ce mois-ci, une croissance à deux chiffres à Nantes comme à Lyon, Bâle-Mulhouse, Bordeaux et Beauvais ; les hausses les plus mesurées se concentrent sur les aéroports les plus méridionaux : Toulouse (+5,5%), Marseille (+3,2%) et Nice (+1,7%).

Côté régularité, les indicateurs poursuivent leur franc redressement profitant, comme en février, d’une météorologie relativement plus clémente mais bénéficiant également en mars, d’un climat social plus apaisé dans le secteur aérien (entame en mars 2018 du mouvement de grève perlé affectant l’ensemble Air France/Hop !). Le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ a ainsi été ramené de 28,3 % à 23,1%, soit un gain de 5,2 points, tandis que le retard moyen au départ (tous vols confondus) a été contenu à 12,9 minutes contre 16,2 minutes, soit 3,2 minutes de moins que l'an dernier. Les journées où le trafic a été le plus perturbé ont été le 4 (en raison de la tempête Freya) puis le 19 (journée de grève dans la fonction publique en France).

Côté mouvements aériens, la croissance du nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine fléchit (+1,2 % en mars mais +3,7 % sur le trimestre), principalement en raison du tarissement de l’essor des survols du territoire (+2,2 % en mars, +4,9 % sur le trimestre) ; la progression du nombre de vols touchant les aéroports métropolitains conserve pour leur part, leur régime de croisière : +1,5 % en mars, +1,7 % sur le trimestre.


https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 03_N67.pdf

AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » jeu. 25 avr. 2019, 18:14

AVION a écrit :Trafic du mois de Mars 2019

En hausse de +5,5 %, le trafic aérien français ne dévie pas de sa belle trajectoire en mars. En cumul annuel, le trafic aérien progresse de +5,0% au terme du premier trimestre, soit un rythme équivalent à celui de l’année 2018 (+5,1%).
En détails: https://www.aeroport.fr/uploads/documen ... s-2019.pdf

AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » lun. 20 mai 2019, 17:59

Trafic du mois d'Avril 2019

Transport de passagers aériens : la croissance s'ajoute à l'effet rebond : +9,1%

La croissance tendancielle du trafic ajoutée à l'effet de rattrapage conduisent ce mois-ci à une progression de +9,1% du nombre de voyageurs. L’an dernier, un conflit social avait en effet affecté le groupe Air France, avec un impact évalué à quatre points sur la croissance mensuelle. En cumul annuel, au terme du premier quadrimestre, la hausse du trafic s’établit à +6,2 %, soit quelques trois millions de passagers supplémentaires et une fréquentation du ciel français franchissant pour la première fois le cap des 50 millions de passagers à ce stade de l’année.

Le marché intérieur est ce mois-ci le grand gagnant du rebond avec une hausse de sa fréquentation culminant à +9,9%. L’aubaine bénéficie à l’ensemble de ses segments, variant de +7,5% pour les liaisons domestiques métropolitaines desservant Paris jusqu’à +15,0% pour les autres lignes intérieures en Métropole. À contre-courant de la tendance générale, les liaisons entre la Métropole et La Réunion un effet ressac de -3,9% après une progression de +26,3% en 2018. En cumul annuel, le trafic intérieur progresse de +6,1% au terme du mois d’avril, avec des indicateurs favorablement orientés sur chacun de ses faisceaux et, avec à l’échelle des principales liaisons, une confirmation de l’exception réunionnaise (-4,5%).

Le marché à l’international (+8,8%) affiche en avril des chiffres témoignant également de sa bonne vitalité, avec une amplitude de l'effet rattrapage plus ou moins marquée selon les continents : en témoignent ainsi les résultats observés en forte hausse vers l’Amérique (+16,1%) comme ceux plus mesurés enregistrés vers l’Europe (+7,4%) et l’Asie (+6,8%). En termes de destinations, en marge du mouvement général, le Royaume-Uni (+3,7%) et l’Algérie (-0,2%) confirment une certaine atonie de leur marché. En cumul annuel, au tiers de l’exercice, le continent américain reste le plus dynamiques (+10,7%), avec une tendance plus particulièrement appuyée pour le marché de l’Atlantique Nord (+11,9%) ; à l’opposé, l’Asie est la région où la progression du volume d’activité est la moindre (+4,7%), malgré l’essor pourtant appuyé de sa principale destination (Chine +9,8%).

Côté transporteurs, le pavillon français profite à plein de l'effet rattrapage avec un différentiel de croissance positif s’établissant à +4,5 points au dépend de ses concurrents (+11,9 % contre +7,4%). Cette situation d’ensemble recouvre cependant des réalités très contrastées : le différentiel de croisance est l'avantage des transporteurs nationaux sur le marché international (+7,8 points) mais pas sur trafic intérieur (-10,6 points). Apprécié en cumul annuel, l'érosion de la part de marché des opérateurs hexagonaux s’atténue en conséquence par rapport au mois précédent : -0,3 point en nombre de passagers transportés (-0,8 point pour le cumul arrêté en mars) ; en passagers kilomètre transportés, l’embellie du mois se traduit même par une inversion de tendance, avec un gain de +0,1 point (-0,5 point au terme du mois précédent).

Côté aéroports, les tendances sont très contrastées parmi les dix plateformes majeures, la plupart des grands aéroports tirent profit de la conjoncture du moment avec une croissance à deux chiffres ou presque, dont CDG (+12,9%). Beauvais (+6,7%) n'est pas affecté par l'effet rattrapage, alors que Toulouse (+1,1%) et Orly (-0,4%) confirment leur atonie du premier trimestre. En cumul annuel, Nantes tient la corde sans conteste (+21,3%), Bordeaux (+12,4%) et Bâle-Mulhouse (+10,3%) franchissent également la barre des 10%, Lyon (+9,8%) s’en approche. À l’exception d’Orly (+0,3%) et Toulouse (+1,1%), les autres aéroports connaissent une hausse marquée de leur fréquentation (de +5,8 % à Nice à +8,9 % à Beauvais, avec en particulier un +7,7 % enregistré à CDG).

Côté régularité, l’accalmie dessinée au premier trimestre se confirme en avril, avec ce mois-ci encore une certaine restauration des indicateurs : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure au départ a ainsi été ramené à 27,2 %, soit -0,9 point qu'en avril 2018 ; le retard moyen au départ (tous vols confondus) a été réduit de 15,9 à 14,9 minutes, soit un gain d’une minute par rapport à l'an dernier.

Côté mouvements aériens, le nombre de vols contrôles en France métropolitaine repart franchement à la hausse en avril (+5,8%). À la hausse habituelle des survols du territoire (+6,5%), la tendance haussière est également portée par la très bonne dynamique des vols touchant les aéroports métropolitains (+5,8%).

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... 04_N68.pdf

urba31
ATR-42
Messages : 59
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019, 16:45

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par urba31 » mar. 21 mai 2019, 11:47

Au rythme des 4 premiers mois de l'année le trafic 2019 serait de :

CDG : 77 792
ORY : 33 220
NCE : 14 654
LYS : 12 097
MRS: 10 141
TLS : 9 736
BSL : 9 457
BOD : 7 643
NTE : 7 519

AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » mar. 28 mai 2019, 17:38


hervé74
B777
Messages : 392
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 18:34
Localisation : Haute-Savoie (GVA-LYS) / Morbihan (LRT-NTE)

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par hervé74 » mar. 18 juin 2019, 16:15

+3.4% sur l'ensemble du territoire en Mai:

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... _N69_0.pdf

urba31
ATR-42
Messages : 59
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019, 16:45

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par urba31 » sam. 22 juin 2019, 10:54

Au rythme des 5 premiers mois de l'année le trafic 2019 serait de :

CDG : 77 502
ORY : 33 118
NCE : 14 543
LYS : 11 976
MRS: 10 047
TLS : 9 678
BSL : 9 448
BOD : 7 595
NTE : 7 377

blone
B777
Messages : 403
Enregistré le : ven. 25 oct. 2013, 21:49

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par blone » mer. 26 juin 2019, 13:10

ACI Europe propose le classement et reporting complet à fin avril 2019 de 236 aéroports européens
Détail in the month et YTD à partir de la page 10
http://bo-aci.wazo.lu/aci/data/pdf/cb96 ... 912a9b.pdf

ELNA
B747
Messages : 736
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 11:48
Localisation : Entre LFRS et LFRZ

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par ELNA » mer. 26 juin 2019, 14:23

:idea: On attend toujours les statistiques de "mai" de " l'Union des Aéroports Français" :?: :?: :?:

AVION
A380
Messages : 14677
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par AVION » mer. 26 juin 2019, 14:24

ELNA a écrit ::idea: On attend toujours les statistiques de "mai" de " l'Union des Aéroports Français" :?: :?: :?:
Et oui, tout comme pour Calvi, Bastia....bref comment dire...pas très sérieux tout cela

thibs
CRJ-700
Messages : 81
Enregistré le : mer. 15 août 2018, 23:21

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par thibs » mer. 26 juin 2019, 14:41

AVION a écrit :
ELNA a écrit ::idea: On attend toujours les statistiques de "mai" de " l'Union des Aéroports Français" :?: :?: :?:
Et oui, tout comme pour Calvi, Bastia....bref comment dire...pas très sérieux tout cela
ainsi que Rennes, ils sont toujours à la traîne, 26 jours pour savoir qu'on a fait 70 000 pax, alors que Toulouse les donne en 1 semaine

hervé74
B777
Messages : 392
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 18:34
Localisation : Haute-Savoie (GVA-LYS) / Morbihan (LRT-NTE)

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par hervé74 » ven. 28 juin 2019, 17:16


Rwandair Express
A380
Messages : 2135
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par Rwandair Express » ven. 28 juin 2019, 17:28

Croissance beaucoup moins folles que d'habitudes, avec de très grosses chutes, en Corse et pour La Rochelle, Perpignan ou Metz. Les résultats étaient meilleurs en Avril. Mais pour certains aéroports la baisse peut en partie s'expliquer par le ramadan, ou la demande vers le Maghreb est moins importante. Pour les autres des capacités qui stagnent ou en légère baisse. Des avions entre la France et le RU surement un peu moins bien rempli, en raison de l'incertitude du brexit. Le 1er mai et le 8 mai, qui tombent un mercredi.

Avatar du membre
Sebo
B747
Messages : 994
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:55
Localisation : Marseille

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par Sebo » sam. 29 juin 2019, 19:44

Profils comparés des trafics mensuels des 4 plus gros aéroports de province :

Image

NICO
A380
Messages : 2053
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 05:11

Re: Statistiques 2019 Aéroports Français

Message par NICO » dim. 30 juin 2019, 17:09

hervé74 a écrit :Statistiques Trafic Mai 2019:
https://www.aeroport.fr/uploads/documen ... i-2019.pdf
ils foutent quoi a l'euroairport ? sont toujours a la traine..

Répondre

Retourner vers « Autres aéroports français »