Aéroports de Berlin.

Le forum sur les aéroports du monde: Londres Heathrow, Madrid Barajas, Zurich Kloten, Amsterdam Schiphol, Francfort, New York JFK, Montréal Trudeau, Singapour Changi, Dubai, Hong Kong, Tokyo Narita...
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Tempelhof était en plein centre-ville, avec des pistes relativement courtes. Je sais bien que Pan Am y posait ses 727-100 et BEA ses BAC1-11, mais en rasant le toit des immeubles, ce n'était pas idéal au point de vue sécurité et ne parlons pas du bruit épouvantable.
Tegel, davantage en-dehors de la ville, avait un terminal fait de rajoutes successives qu'il aurait fallu tôt ou tard reconstruire entièrement.
On a donc choisi d'agrandir Schönefeld, avec une piste supplémentaire et un nouveau terminal, ce n'est pas un mauvais choix. Car je n'appelle pas complémentaires trois aéroports situés respectivement au centre, au nord et au sud-est de la ville et loin les uns des autres.
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

pediamart a écrit : lun. 22 nov. 2021, 18:58 Je ne vous suis plus. Ce qui ressort de l'ensemble de vos posts est le souhait d'une maitrise de l'impact de l'Homme sur l'environnement, et là, vous critiquez la transformation d'un aéroport en parc public. https://www.visitberlin.de/en/tempelhof ... lhof-field
Ensuite, parler de gâchis d'argent public quand on regroupe trois aéroports en un, c'est bizarre (je ne parle évidemment pas des erreurs de conception du nouveau terminal). Je pense pourtant que vous avez une idée du coût annuel de l'entretien des pistes, du balisage, des équipements à l'atterrissage tout temps, de l'éclairage, des bâtiments etc...
Même si je suis pas toujours d'accord avec vous, vos posts sont normalement toujours richement étayés (contrairement à d'autres très actifs qui postent des inepties sans nom qui n'apportent aucune valeur ajoutée) alors s'il vous plait, ne dispensez pas des points de vue à l'emporte-pièce.
L'acte de construire consomme une quantité astronomique de ressources naturelles et génère beaucoup de GES. Les constructions de lignes à grande vitesse génèrent un tel niveau de GES qui leur fait plusieurs dizaines d'années pour être enfin compétitives avec le transport aérien sur le seul registre des émissions polluantes.

De même, autre contre-intuition, plus un aéroport est éloigné du centre d'une agglomération et plus le report modal de son accessibilité terrestre se fera sur la voiture pour des questions de maillage des réseaux de transport en commun dans la ville centre.

Pour Berlin, le parc de THF ne compense pas l'artificialisation des sols et les émissions de gaz à effet de serre qui ont été nécessaires à l'extension de SXF. En revanche, il y'a fort à parier que les habitants du nord-ouest de Berlin qui devaient probablement aller à TXL aisément avec des trajets courts font désormais le tour de l'agglomération en voiture. Berlin n'est pas une agglomération dense. Elle est déjà parsemée de parcs et forêts. La végétation est très présente dans la ville.

Ce sont des choses plutôt contre-intuitives, mais la préservation des infrastructures existantes est globalement meilleur pour l'environnement.
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

Gosselies a écrit : lun. 22 nov. 2021, 19:31 Tempelhof était en plein centre-ville, avec des pistes relativement courtes. Je sais bien que Pan Am y posait ses 727-100 et BEA ses BAC1-11, mais en rasant le toit des immeubles, ce n'était pas idéal au point de vue sécurité et ne parlons pas du bruit épouvantable.
Tegel, davantage en-dehors de la ville, avait un terminal fait de rajoutes successives qu'il aurait fallu tôt ou tard reconstruire entièrement.
On a donc choisi d'agrandir Schönefeld, avec une piste supplémentaire et un nouveau terminal, ce n'est pas un mauvais choix. Car je n'appelle pas complémentaires trois aéroports situés respectivement au centre, au nord et au sud-est de la ville et loin les uns des autres.
Je préfère te rassurer. Les BAC et les 727 n'étaient plus trop présents à THF dans les années 2000 :D . C'était plutôt des ATR, des Dash, des BAe 146-200 et quelques jets privés. En limitant les mouvements et en mettant un couvre-feu, l'aéroport jouait parfaitement son rôle de city-airport. TXL jouait davantage un rôle point à point. Il avait néanmoins un hub simple au terminal C mis en place par Air Berlin et repris par Easyjet ensuite.

Une extension plus modeste à SXF aurait très bien pu fonctionner, d'autant plus que personne n'avait prévu de faire un gros hub. Mais bon, quand on a des clichés en tête, le pragmatisme n'est pas de mise.
pediamart
A320
Messages : 179
Enregistré le : mar. 4 nov. 2014, 16:03

Re: Aéroports de Berlin.

Message par pediamart »

Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 07:33
De même, autre contre-intuition, plus un aéroport est éloigné du centre d'une agglomération et plus le report modal de son accessibilité terrestre se fera sur la voiture pour des questions de maillage des réseaux de transport en commun dans la ville centre.
Vous ne relatez qu'une partie du problème, ce n'est pas tout blanc ou tout noir. Une des raisons principales de la relocalisation de l'ensemble des activités sur Schonefeld est de pouvoir limiter la pollution, essentiellement sonore, pour des centaines de milliers d'habitants. https://www.researchgate.net/figure/Air ... 5_51014348

Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 07:33
Pour Berlin, le parc de THF ne compense pas l'artificialisation des sols et les émissions de gaz à effet de serre qui ont été nécessaires à l'extension de SXF. En revanche, il y'a fort à parier que les habitants du nord-ouest de Berlin qui devaient probablement aller à TXL aisément avec des trajets courts font désormais le tour de l'agglomération en voiture. Berlin n'est pas une agglomération dense. Elle est déjà parsemée de parcs et forêts. La végétation est très présente dans la ville.
Oui, certainement, tout comme des habitants du sud de l'agglomération ou de Cottbus qui auparavant devaient se rendre à Tegel, voient aujourd'hui leurs temps de trajet et donc d'impact environnemental nettement réduits. Sans parler du fait que Brandenbourg est relié directement par train à Potsdam par exemple http://transportrail.canalblog.com/arch ... 18410.html
Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 07:33
Ce sont des choses plutôt contre-intuitives, mais la préservation des infrastructures existantes est globalement meilleur pour l'environnement.
Oui, à condition, comme le souligne Gosselies que les infrastructures à maintenir en état et aux normes ne datent pas de Mathusalem. Les Allemands ont certes raté dans les grandes largeurs la conception du nouveau terminal mais globalement et pour l'intérêt général, contester la décision de supprimer deux vielles immenses structures d'une autre époque n'a pas de sens.
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

pediamart a écrit : Vous ne relatez qu'une partie du problème, ce n'est pas tout blanc ou tout noir. Une des raisons principales de la relocalisation de l'ensemble des activités sur Schonefeld est de pouvoir limiter la pollution, essentiellement sonore, pour des centaines de milliers d'habitants. https://www.researchgate.net/figure/Air ... 5_51014348
Éloigner un aéroport d'un centre-ville peut sembler intelligent et logique pour réduire les nuisances sonores. Le problème est que les infrastructures sont de formidables générateurs d'urbanisation et de trafic terrestre. La distance avec la ville-centre crée un effet d'aubaine pour les entreprises, les promoteurs immobiliers, qui viennent construire autour de l'infrastructure (cf. le corridor entre Paris et CDG).

1 km d'éloignement supplémentaire d'une infrastructure par rapport à une zone densément peuplée = 2 km de plus de trajet d'accès terrestre (il faut bien faire l'aller-retour...). On gagne 10-15 ans sur les nuisances en construisant 10 km plus loin mais le problème reviendra et on aura perdu des milliers d'hectares de terres agricoles et naturelles au passage. Le bilan n'est pas dingue.

Le bruit nocturne est le point clé. Des couvres-feux fonctionnent plutôt bien pour cela. Si l'aéroport souhaite se positionner sur le trafic passagers nocturne et le fret, là il y a besoin d'être plus loin. Toutes les plates-formes ne peuvent évidemment être situées trop prêts. En revanche, le nouvel aéroport de Berlin utilise les installations existantes de SXF, la piste nord notamment. Donc l'impact sonore sera décuplé là-bas. Bizarrement, les alentours de TXL sont plus riches que SXF, de là à y voir un lien... ;-)

Et dans un système à plusieurs aéroports, on peut en dédier un au trafic nocturne et les autres auront des opérations plus spécifiques ; cela fera toujours moins de nuisance sonores pour chaque territoire au lieu d'en sacrifier un.
pediamart a écrit : Oui, à condition, comme le souligne Gosselies que les infrastructures à maintenir en état et aux normes ne datent pas de Mathusalem. Les Allemands ont certes raté dans les grandes largeurs la conception du nouveau terminal mais globalement et pour l'intérêt général, contester la décision de supprimer deux vielles immenses structures d'une autre époque n'a pas de sens.
Vous parlez d'autre chose là qui est le gros entretien et le renouvellement d'infrastructures existantes. Il est tout à fait possible de faire du neuf à partir d'un équipement existant, de réhabiliter, voire de rénover. Les exemples ne manquent pas. Travailler sur l'existant évite d'urbaniser de nouveaux sols, de tirer de nouveaux réseaux pour desservir les nouveaux espaces urbanisés, etc. Le seul travail de terrassement d'un terrain naturel (du moins agricole) coûte cher, génère une quantité importante de GES (engins de chantier, extraction/évacuation des matériaux) et perturbe des écosystèmes existants que l'on aurait pu éviter de détruire en travaillant sur l'existant. Certes cela demande de dépenser parfois un peu plus et de réfléchir plus que si l'on travaillait à partir d'une feuille blanche. Mais c'est probablement là que réside la valeur ajoutée, notamment pour nos ingénieristes.

À Berlin, le projet a été décidé en 1996. À votre avis, qu'ont décidé les pouvoirs publics et l'opérateur en termes d'investissements pour les aéroports existants ? De faire à minima en attendant la construction des nouvelles installations. De plus, avec le retard de BER, des infrastructures ont dû être construites en toute urgence à SXF et TXL. Je dois d'ailleurs reconnaître une sacrée réactivité et la débrouillardise pour sortir des terminaux semi-provisoires sur les deux aéroports. Le terminal C de TXL est la démonstration que l'on peut faire un hub avec un budget très limité.

En France, Nantes a subi également le même traitement et cela explique sa saturation aujourd'hui ; l'opérateur n'allait pas s'amuser à investir pour 30 ans alors qu'il était supposé déménager d'aéroport sous peu. Le problème est qu'un projet d'infrastructure prend des années. Dès lors que le nouveau projet prend du retard (BER) ou est annulé (Notre-Dame des Landes), la réhabilitation de l'existant a elle-même des années de retard de facto...
pediamart
A320
Messages : 179
Enregistré le : mar. 4 nov. 2014, 16:03

Re: Aéroports de Berlin.

Message par pediamart »

Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18
Éloigner un aéroport d'un centre-ville peut sembler intelligent et logique pour réduire les nuisances sonores. Le problème est que les infrastructures sont de formidables générateurs d'urbanisation et de trafic terrestre. La distance avec la ville-centre crée un effet d'aubaine pour les entreprises, les promoteurs immobiliers, qui viennent construire autour de l'infrastructure (cf. le corridor entre Paris et CDG).
Cela ne fait qu’accélérer le développement autour de l'infrastructure qui aura lieu de toute façon tôt ou tard avec ou sans aéroport. Si les gens et les entreprises ne se seraient pas installés là, ils l’auraient fait ailleurs, l’évolution démographique d'une nation n'est pas liée à son nombre d'aéroports. Quant au cas Parisien, que vous alliez vers le nord-est de l'agglomération, le nord-ouest, ou le sud-est, c'est la même chose, avec ou sans aéroport. Seul le sud-ouest est épargné du fait de la présence de nombreuses forêts.

Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18
1 km d'éloignement supplémentaire d'une infrastructure par rapport à une zone densément peuplée = 2 km de plus de trajet d'accès terrestre (il faut bien faire l'aller-retour...). On gagne 10-15 ans sur les nuisances en construisant 10 km plus loin mais le problème reviendra et on aura perdu des milliers d'hectares de terres agricoles et naturelles au passage. Le bilan n'est pas dingue.
Dans le cas de Berlin, on ne gagne pas 10-15 ans pour les nuisances sonores puisque les forêts autour de SXF sont protégées et ne seront pas rasées. Ensuite, une fois encore, votre argument est juste mais vous l'isoler sans évoquer les aspects annexes : l'intérêt de plate-formes excentrées et souvent de pouvoir les connecter au réseau ferré, parfois a grande vitesse. En Allemagne, c'est beaucoup le cas, vous serriez surpris par le nombre de connexions quotidiennes air/rail. Toutes les agences de voyages allemandes du Rhin Supérieure par exemple proposent des forfaits loisirs incluant gratuitement le trajet DB vers l'aéroport de Francfort. Bonne chance pour faire de même depuis Tegel. Un aéroport dessert une ville, certes mais aussi les centaines de communes aux alentours, par conséquent les déplacements plus longs des citadins sont probablement compensés par les trajets plus faciles effectués en transport en commun par les habitants des communes plus éloignées. Je vous invite à visionner le pdf au bas de cette page : https://www.frankfurt-airport.com/en/tr ... -rail.html
Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18
Le bruit nocturne est le point clé. Des couvres-feux fonctionnent plutôt bien pour cela. Si l'aéroport souhaite se positionner sur le trafic passagers nocturne et le fret, là il y a besoin d'être plus loin. Toutes les plates-formes ne peuvent évidemment être situées trop prêts. En revanche, le nouvel aéroport de Berlin utilise les installations existantes de SXF, la piste nord notamment. Donc l'impact sonore sera décuplé là-bas. Bizarrement, les alentours de TXL sont plus riches que SXF, de là à y voir un lien... ;-)

Et dans un système à plusieurs aéroports, on peut en dédier un au trafic nocturne et les autres auront des opérations plus spécifiques ; cela fera toujours moins de nuisance sonores pour chaque territoire au lieu d'en sacrifier un.
Il ne faut pas voir des complots partout. Certes les quartiers du nord et de l'ouest sont plus aisés mais un simple coup d’œil sur une carte du grand Berlin permet de saisir que les nuisances impacteront beaucoup moins de personnes à SXF qu'à Tegel d'autant plus que l'orientation des pistes est idéale par rapport à l'agglomération. https://www.youtube.com/watch?v=goOxTiUlWU8
Les couvres-feux fonctionnent en effet très bien en Allemagne mais les avions font le même bruit de jour.
Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18
Vous parlez d'autre chose là qui est le gros entretien et le renouvellement d'infrastructures existantes. Il est tout à fait possible de faire du neuf à partir d'un équipement existant, de réhabiliter, voire de rénover. Les exemples ne manquent pas. Travailler sur l'existant évite d'urbaniser de nouveaux sols, de tirer de nouveaux réseaux pour desservir les nouveaux espaces urbanisés, etc. Le seul travail de terrassement d'un terrain naturel (du moins agricole) coûte cher, génère une quantité importante de GES (engins de chantier, extraction/évacuation des matériaux) et perturbe des écosystèmes existants que l'on aurait pu éviter de détruire en travaillant sur l'existant. Certes cela demande de dépenser parfois un peu plus et de réfléchir plus que si l'on travaillait à partir d'une feuille blanche. Mais c'est probablement là que réside la valeur ajoutée, notamment pour nos ingénieristes.
Non, je ne parle pas d'autre chose. La question du débat est : valait-il mieux conserver trois aéroports plutôt que de n'en garder qu'un ? La question de la pertinence de l'entretien et de la mise aux normes d'une plate-forme datant des années 40 a dû peser très lourd dans la balance, nous sommes donc carrément dans le sujet. Par ailleurs vous écrivez que travailler sur l'existant demande de dépenser parfois un peu plus alors que c'est vous qui avez lancé le débat en accusant plus haut un gaspillage d'argent public.
Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18 À Berlin, le projet a été décidé en 1996. À votre avis, qu'ont décidé les pouvoirs publics et l'opérateur en termes d'investissements pour les aéroports existants ? De faire à minima en attendant la construction des nouvelles installations. De plus, avec le retard de BER, des infrastructures ont dû être construites en toute urgence à SXF et TXL. Je dois d'ailleurs reconnaître une sacrée réactivité et la débrouillardise pour sortir des terminaux semi-provisoires sur les deux aéroports. Le terminal C de TXL est la démonstration que l'on peut faire un hub avec un budget très limité.
C'est logique, on ne va pas investir plus que nécessaire dans un outil voué à être remplacé dès que possible sinon là, on pourrait bien évoquer un gaspillage d'argent public. Et malheureusement pour les décideurs de l'époque, nul n'aurait pu imaginer des retards successifs si conséquents pour SXF.
Clm a écrit : mar. 23 nov. 2021, 12:18
En France, Nantes a subi également le même traitement et cela explique sa saturation aujourd'hui ; l'opérateur n'allait pas s'amuser à investir pour 30 ans alors qu'il était supposé déménager d'aéroport sous peu. Le problème est qu'un projet d'infrastructure prend des années. Dès lors que le nouveau projet prend du retard (BER) ou est annulé (Notre-Dame des Landes), la réhabilitation de l'existant a elle-même des années de retard de facto...
Nous sommes d'accord mais dans chacun des cas, aucun décideur n'aurait pu imaginer une telle évolution des projets des nouvelles plate-formes.

Pour reprendre l'ensemble du sujet, vos arguments sont justes mais vous vous focalisez dessus sans prendre le sujet dans sa globalité dirait-on. Comment encenser Tegel sans évoquer sa vétusté et sa position géographique inadaptée d'un point de vue nuisance ? Comment argumenter sur les trajets plus lointains des habitants du nord de la ville sans prendre en considération les nouvelles options multimodales de SXF qui compensent certainement largement cela ?

Je ne suis ni pro ni pro anti Brandenbourg, je pense simplement que des dizaines d'experts se sont penchés sur le dossier dans sa globalité pesant les pours et les contres avec des sources de données 100x plus précises que vous et moi ne pourrions trouver.
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

https://ec.europa.eu/commission/pressco ... /ip_22_721

La Commission européenne a donné son feu vert au projet de l'Allemagne d'accorder jusqu'à 1,7 milliard d'euros pour la recapitalisation de Flughafen Berlin Brandenburg Gmbh. Cette mesure a été autorisée en vertu de l'encadrement temporaire des aides d'État.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, a déclaré: «Les aéroports ont été particulièrement touchés par la pandémie de coronavirus et les restrictions de déplacement en place. Grâce à cette mesure, l'Allemagne contribuera à renforcer la situation de Flughafen Berlin Brandenburg en matière de fonds propres et aidera l'entreprise à faire face aux effets économiques de la pandémie. Dans le même temps, le soutien public s'accompagnera de contraintes visant à limiter les distorsions indues de la concurrence. Nous continuons de collaborer étroitement avec les États membres pour faire en sorte que des mesures nationales de soutien puissent être mises en place aussi rapidement et efficacement que possible, dans le respect des règles de l'UE.»
EleveArchi
Messages : 2
Enregistré le : lun. 3 oct. 2022, 10:33

Re: Aéroports de Berlin.

Message par EleveArchi »

Bonjour à toutes et à tous,

Je m'adresse à vous car je suis étudiante en études d'architecture, et que j'étudie (dans le cadre de ma dernière année d'études) l'architecture aéroportuaire de Berlin. Mon sujet de projet de fin d'étude porte sur la reconversion de l'aéroport de Berlin-Tegel.

Je suis donc à la recherche de plans détaillés de l'aéroport de Berlin-Tegel : est-ce que l'un ou l'une d'entre vous aurait des pistes à me conseiller ?

Je vous remercie d'avance !
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Je n'ai pas de plan détaillé de l'aéroport de Tegel mais voici un projet de reconversion :

https://us.cnn.com/travel/article/berli ... index.html
EleveArchi
Messages : 2
Enregistré le : lun. 3 oct. 2022, 10:33

Re: Aéroports de Berlin.

Message par EleveArchi »

Merci beaucoup !
En vous souhaitant une bonne journée,
Gosselies a écrit : lun. 3 oct. 2022, 12:51 Je n'ai pas de plan détaillé de l'aéroport de Tegel mais voici un projet de reconversion :

https://us.cnn.com/travel/article/berli ... index.html
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Ryanair réduit drastiquement son horaire à l’aéroport de Berlin (BER) pour l’hiver 2022, critiquant l’augmentation des redevances aéroportuaires dans la capitale allemande.
La compagnie low-cost a déclaré qu’elle effectuerait 19 liaisons de moins et 230 vols de moins par semaine en hiver. Cela équivaut à 40% de vols en moins qu’à ceux opérés au départ de la capitale allemande à l’hiver 2019.

EasyJet a également réduit ses opérations à BER au cours des derniers mois, blâmant une reprise plus lente que prévu et des frais d’aéroport élevés. La compagnie réduit le nombre d’avions qu’elle a basés dans la capitale allemande à 11 contre 18 pour l’hiver 2022.

https://www.aerotime.aero/articles/3240 ... ule-berlin
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

Très bonne nouvelle. Le marché sera assaini.
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Clm a écrit : ven. 14 oct. 2022, 17:06 Très bonne nouvelle. Le marché sera assaini.
Vous me faites à chaque fois marrer avec vos indignations sélectives.
Marché assaini pour qui et au détriment de qui ? Il y a beaucoup plus d'Allemands qui vont vers le sud que d'Européens qui vont passer leurs vacances en Allemagne.
Et d'ailleurs, les Allemands auront toujours Eurowings - compagnie maintenant enregistrée à Malte, une autre façon d'assainir le marché (très tendance en ce moment).
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

Gosselies a écrit : ven. 14 oct. 2022, 18:02
Clm a écrit : ven. 14 oct. 2022, 17:06 Très bonne nouvelle. Le marché sera assaini.
Vous me faites à chaque fois marrer avec vos indignations sélectives.
Marché assaini pour qui et au détriment de qui ? Il y a beaucoup plus d'Allemands qui vont vers le sud que d'Européens qui vont passer leurs vacances en Allemagne.
Et d'ailleurs, les Allemands auront toujours Eurowings - compagnie maintenant enregistrée à Malte, une autre façon d'assainir le marché (très tendance en ce moment).
Les allemands passaient aussi leurs vacances dans le sud européen avant l'apparition des ultra-low-cost. La seule différence est que les aéroports et les employés sont désormais sous-payés.

Le traité de Lisbonne interdit l'harmonisation fiscale et sociale dans l'Union européenne. Les paradis fiscaux comme Malte ou l'Irlande ont encore de beaux jours devant eux malheureusement... Le dumping fiscal des petits États au détriment des finances publiques des grands États durera tant que le ménage ne sera pas fait dans ces pratiques nauséabondes. Les Pays-Bas posent aussi de sérieux problème en matière de fiscalité des entreprises.

Les pratiques de Malte en matière d'aéronautique interrogent. Le pays était déjà un pavillon de complaisance pour la marine, il est devenu la même chose pour l'aéronautique. On sait que la mafia a largement infiltré le petit archipel et que cet État membre est un formidable point d'entrée vulnérable pour blanchir l'argent sale. Chypre pose aussi de gros problèmes...
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Clm a écrit : dim. 16 oct. 2022, 15:50 Les allemands passaient aussi leurs vacances dans le sud européen avant l'apparition des ultra-low-cost. La seule différence est que les aéroports et les employés sont désormais sous-payés.
Non, ce n'est pas la seule différence, et ce n'est sûrement pas la principale.
La différence principale, c'est que tout le monde peut maintenant s'offrir un billet d'avion, leur prix ayant considérablement diminué, grâce aux ULCC.
Cela heurte évidemment votre conception élitiste du transport aérien, mais pour ma part je m'en réjouis.
Quelques milliers d'employés sont peut-être un peu moins bien payés (ce qui reste à prouver) mais des millions de citoyens en profitent. L'intérêt général prime sur l'intérêt particulier.
Je rappelle au passage que la concurrence des ULCC a également fait baisser les prix des compagnies high-cost, ce dont vous profitez sans rechigner, vous et vos pareils.
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

Gosselies a écrit : dim. 16 oct. 2022, 16:41
Clm a écrit : dim. 16 oct. 2022, 15:50 Les allemands passaient aussi leurs vacances dans le sud européen avant l'apparition des ultra-low-cost. La seule différence est que les aéroports et les employés sont désormais sous-payés.
Non, ce n'est pas la seule différence, et ce n'est sûrement pas la principale.
La différence principale, c'est que tout le monde peut maintenant s'offrir un billet d'avion, leur prix ayant considérablement diminué, grâce aux ULCC.
Cela heurte évidemment votre conception élitiste du transport aérien, mais pour ma part je m'en réjouis.
Quelques milliers d'employés sont peut-être un peu moins bien payés (ce qui reste à prouver) mais des millions de citoyens en profitent. L'intérêt général prime sur l'intérêt particulier.
Je rappelle au passage que la concurrence des ULCC a également fait baisser les prix des compagnies high-cost, ce dont vous profitez sans rechigner, vous et vos pareils.
Je vais vous apprendre quelque chose. L'aviation n'a pas attendu les ULCC pour être davantage accessible pour des revenus plus modestes. La réduction de la consommation des moteurs d'avion n'as pas grand chose à voir avec elles, le revenue management non plus.

Faire croire que les ULCC sont les défenseurs des plus modestes est une belle fable mensongère. McDonald's n'est pas le garde-manger des plus pauvres non plus.

Il s'agirait peut-être d'aller au-delà des stratégies de communication...
Gosselies
A380
Messages : 4428
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Gosselies »

Clm a écrit : dim. 16 oct. 2022, 19:57
Faire croire que les ULCC sont les défenseurs des plus modestes est une belle fable mensongère. McDonald's n'est pas le garde-manger des plus pauvres non plus.
Non, il est bien connu que les plus pauvres choisissent les restaurants étoilés du guide Michelin, et voyagent en première classe Air France !
Comment pouvez-vous écrire de pareilles contre-vérités ?

La semaine prochaine, je vais à Béziers pour 9,99 € et je reviens au départ de Nïmes pour un prix identique. Combien serait-ce par une high-cost ? (outre que les compagnies dites respectables ne s'abaissent pas à fréquenter ce genre d'aéroports).
Avatar du membre
VISCOUNT
B777
Messages : 321
Enregistré le : mar. 23 août 2022, 00:04

Re: Aéroports de Berlin.

Message par VISCOUNT »

Gosselies a écrit : dim. 16 oct. 2022, 20:38

La semaine prochaine, je vais à Béziers pour 9,99 € et je reviens au départ de Nïmes pour un prix identique. Combien serait-ce par une high-cost ? (outre que les compagnies dites respectables ne s'abaissent pas à fréquenter ce genre d'aéroports).
C'est bien de profiter de tarifs quasiment offerts mais comment se fait-il qu'une compagnie puisse proposer des tarifs inférieurs aux taxes ?
les tarifs affichés devant s'entendre TTC cela ressemble à de la vente à perte ...ce qui n'est pas vraiment légal :shock:
Avatar du membre
VISCOUNT
B777
Messages : 321
Enregistré le : mar. 23 août 2022, 00:04

Re: Aéroports de Berlin.

Message par VISCOUNT »

Clm a écrit : dim. 16 oct. 2022, 15:50
Les allemands passaient aussi leurs vacances dans le sud européen avant l'apparition des ultra-low-cost. La seule différence est que les aéroports et les employés sont désormais sous-payés.
Les personnels des aéroports qui assistent les low cost sont en général les mêmes que ceux qui traitent les compagnies "full service" ;
en dehors de leur hubs les compagnies "majors" sous traitent l'assistance en escale à des sociétés telles que Swissport , WFS , Alyzia , Servisair... etc qui payent leurs employés de la même façon qu'ils travaillent sur une low cost ou une "full Service" ...et pas très bien en général.
Les personnels des majors dans leurs bases sont mieux rémunérés mais ont tendance à disparaitre au profit des sous traitants .

Avant les low costs , les Allemands comme les autres Européens voyageaient pour leurs vacances surtout avec des compagnies charter , ces compagnies ont soit disparu soit sont devenues régulières low cost à leur tour.
En Allemagne en particulier il y a toujours eu beaucoup de cies charter telles que Condor , LTU, Bavaria , Germanair , Südflug, Hapag Lloyd etc..plus des cies Anglaises ou US à Berlin avant la chute du mur (Danair-London & Modernair par exemple) , en fin de compte le model low cost actuel n'a fait que faciliter l'achat d' un vol pour Palma par internet au lieu de se rendre dans une agence de voyage .

Image
Clm
A380
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroports de Berlin.

Message par Clm »

Gosselies a écrit : dim. 16 oct. 2022, 20:38
Clm a écrit : dim. 16 oct. 2022, 19:57
Faire croire que les ULCC sont les défenseurs des plus modestes est une belle fable mensongère. McDonald's n'est pas le garde-manger des plus pauvres non plus.
Non, il est bien connu que les plus pauvres choisissent les restaurants étoilés du guide Michelin, et voyagent en première classe Air France !
Comment pouvez-vous écrire de pareilles contre-vérités ?

La semaine prochaine, je vais à Béziers pour 9,99 € et je reviens au départ de Nïmes pour un prix identique. Combien serait-ce par une high-cost ? (outre que les compagnies dites respectables ne s'abaissent pas à fréquenter ce genre d'aéroports).
Oh, c'est pas votre fort de penser de manière complexe. Faut des postures simples et caricaturales pour vous, histoire d'opposer de manière stérile les choses.

Avant l'existence des ULCC on se déplaçait. Avant l'existence du hard discount on achetait à manger aussi. Avant l'existence des fast food on mangeait au restaurant.

Ces entreprises n'ont pas réglé le problème de la pauvreté et elles sont encore moins les portes étendards de la lutte contre la pauvreté.

Je commence à me dire que vous croyez Michel Édouard Leclerc, quand il dit que Leclerc défend le pouvoir d'achat des français. C'est assez embêtant si vous gobez ce genre d'âneries alors que le seul objectif de ce dirigeant d'entreprise est d'augmenter la fréquentation de ses supermarchés car tout son modèle économique réside sur les volumes.

Les entreprises de discount et de hard discount utilisent l'appel prix pour vous pousser au consumérisme, pas pour défendre votre pouvoir d'achat.

Vous en êtes le parfait exemple puisque que vous prenez l'avion comme une envie subite d'aller aux toilettes, simplement parce que c'est pas cher. En aviez-vous vraiment besoin ?

Continuez de prier le dieu consommation et croissance pendant que votre maison brûle
Répondre

Retourner vers « Aéroports du monde - le Forum »