Ryanair - discussion générale

Le forum sur Ryanair
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

“To provide as much flexibility and confidence as possible for Ryanair customers, we have extended our zero flight change fee for all bookings made in January, February and March.

Les réservations faites de janvier à mars sur Ryanair et filiales pourront être modifiées sans frais (mais il faudra évidemment payer l'éventuelle différence de tarif).
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

https://investor.ryanair.com/wp-content ... esults.pdf
https://investor.ryanair.com/wp-content ... tation.pdf

Résultats du trimestre se terminant le 31 décembre 2020 ( Q3 de l'année comptable de Ryanair) :

- 8,1 millions de passagers ( - 78 % par rapport au même trimestre de 2019)
- coefficient de remplissage 70% (au lieu de 96 %)
- revenus : 340 millions d'euros ( - 82 %)
- coûts : 670 millions d'euros ( - 63 %)
- réserves en cash : 3,5 milliards d'euros

75 commandes fermes de B737-8200, ce qui porte le total de commandes "dans le pipe-line" à 210 appareils.
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

https://corporate.ryanair.com/news/ryan ... ?market=en

Statistiques de Janvier 2021 :

- 1,3 million de passagers ( au lieu de 10,8 millions en 2020 : - 88 %)
- sur environ 15 % des vols normalement effectués en janvier
- avec un taux de remplissage de 69 %.

Sur les 12 derniers mois : 42,6 millions de passagers au lieu de 152,9 millions ( - 72 %)
Clm
A380
Messages : 1009
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

Pour Gosselies qui pratique l'amnésie sélective quand il s'agit de sa compagnie fétiche
https://ec.europa.eu/commission/pressco ... /IP_20_366

Déjà 17 enquêtes ouvertes https://ec.europa.eu/competition/elojad ... le=RYANAIR
Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Cette compagnie a industrialisé le processus pour percevoir des subventions.

Les aéroports régionaux sont obligés de garder le silence pour ne pas perdre le maigre trafic que leur apporte cette "entreprise"...

Je rigole donc quand cette même entreprise se permet de protester contre les aides d'urgence perçues par ses concurrentes.
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Clm a écrit : ven. 12 févr. 2021, 12:31 Pour Gosselies qui pratique l'amnésie sélective quand il s'agit de sa compagnie fétiche
https://ec.europa.eu/commission/pressco ... /IP_20_366

Déjà 17 enquêtes ouvertes https://ec.europa.eu/competition/elojad ... le=RYANAIR
Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Cette compagnie a industrialisé le processus pour percevoir des subventions.

Les aéroports régionaux sont obligés de garder le silence pour ne pas perdre le maigre trafic que leur apporte cette "entreprise"...

Je rigole donc quand cette même entreprise se permet de protester contre les aides d'urgence perçues par ses concurrentes.
Merci pour toute cette intéressante documentation.
En ce qui concerne les enquêtes ouvertes, la liste commence en 2010 soit il y a plus de dix ans, et concerne, comme vous le dites, 17 aéroports.

Plusieurs enquêtes ont conclu à une infraction aux règles européennes (Charleroi, Klagenfurt, Alghero, Montpellier, ...) et plusieurs sont toujours en cours, mais vous oubliez de dire que la majorité des enquêtes ont abouti à un non-lieu :

Decision finding that the measures do not constitute aid (after formal investigation procedure)
ou
Decision not to raise objections

En ce qui concerne Béziers, l'enquête est ouverte mais toujours en cours, d'après les références que vous fournissez :
https://ec.europa.eu/commission/pressco ... /IP_20_366

With respect to Ryanair, following a preliminary assessment, the Commission has decided to open an in-depth investigation in relation to:
Certain marketing agreements concluded since 2009 between the Syndicat mixte and Ryanair;
Airport services agreements concluded since 2007 between the Béziers airport operators and Ryanair.
At this stage, the Commission has concerns that the agreements in question may give Ryanair an undue economic advantage vis-à-vis its competitors that might amount to incompatible aid in favour of Ryanair.
The Commission will now investigate further to find out whether its initial concerns are confirmed.

The opening of an investigation (...) does not prejudge the outcome of the investigation.

L'ouverture d'une enquête ne signifie pas que l'inculpé sera forcément condamné !

D'un point de vue plus général, je dirai qu'aucun aéroport n'est forcé de faire des conditions intéressantes à Ryanair; si un aéroport ou une région tiennent à attirer cette compagnie, c'est qu'ils y trouvent un intérêt et qu'ils y gagnent en fin de compte.
Pour le voyageur, qui est quand même le principal intéressé dans toute l'histoire, si ces conditions lui permettent d'avoir accès à Ryanair, à son réseau et à ses billets à bon marché, c'est une excellente chose.
sxbrf
B747
Messages : 614
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re: Ryanair - discussion générale

Message par sxbrf »

Gosselies a écrit : ven. 12 févr. 2021, 15:42
Clm a écrit : ven. 12 févr. 2021, 12:31 Pour Gosselies qui pratique l'amnésie sélective quand il s'agit de sa compagnie fétiche
https://ec.europa.eu/commission/pressco ... /IP_20_366

Déjà 17 enquêtes ouvertes https://ec.europa.eu/competition/elojad ... le=RYANAIR
Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Cette compagnie a industrialisé le processus pour percevoir des subventions.

Les aéroports régionaux sont obligés de garder le silence pour ne pas perdre le maigre trafic que leur apporte cette "entreprise"...

Je rigole donc quand cette même entreprise se permet de protester contre les aides d'urgence perçues par ses concurrentes.

D'un point de vue plus général, je dirai qu'aucun aéroport n'est forcé de faire des conditions intéressantes à Ryanair; si un aéroport ou une région tiennent à attirer cette compagnie, c'est qu'ils y trouvent un intérêt et qu'ils y gagnent en fin de compte.
Pour le voyageur, qui est quand même le principal intéressé dans toute l'histoire, si ces conditions lui permettent d'avoir accès à Ryanair, à son réseau et à ses billets à bon marché, c'est une excellente chose.
une subvention même non qualifié d'illégal confirme que Ryanair en perçoit
Donc Ryanair perçoit des aides Air France perçoit des aides
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

sxbrf a écrit : ven. 12 févr. 2021, 16:03 [
Donc Ryanair perçoit des aides Air France perçoit des aides
Oui, mais pas à la même échelle !
Air France reçoit 7 milliards d'euros d'un coup - pas Ryanair.
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13539
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Flyzen »

Faudrait arrêter ces délires AF/ryanair toujours initiés par le même individu ...
... et pour certains intervenant lire "l'Economie pour les nuls" serait un plus, en droit chaque terme a une signification alors les amalgames mensongers de ryanair n'ont pas leur place ici
Michel
Clm
A380
Messages : 1009
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

La commission européenne est d'une étrange indulgence avec le système mis en place par plusieurs compagnies low-cost. Je pense qu'elle souffre d'un dogmatisme trop prononcé vis-à-vis des monopoles nationaux (qui ont de nombreux défauts) et d'une volonté d'intégrer les pays périphériques de l'UE.

Ryanair, Wizz Air ont largement servi les intérêts de la commission en desservant massivement l'Europe centrale et l'Europe de l'est pour la mobilité des travailleurs détachés vers l'Europe de l'ouest. C'était une volonté très forte de la Commission que d'intégrer et développer les nouveaux arrivants d'Europe centrale et orientale.

Je suis toujours étonné de voir avec quel laxisme les enquêtes sont menées dès qu'il s'agit des compagnies low-cost. Les procédures durent des années (10 ans, voire plus)... Comme si la commission trainait des pieds...

Pour revenir à la compagnie irlandaise, il suffit devoir le site internet fait à la hâte de sa filiale AMS, pour comprendre qu'il ne s'agit pas d'une vraie société commerciale, mais uniquement d'un montage légal pour maquiller des subventions publiques https://www.airportmarketingservices.com/ en soi-disant services marketing. L'adresse physique de la société n'est même pas précisée. Il y a un pauvre mail sales@airportmarketingservices.com
sxbrf
B747
Messages : 614
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re: Ryanair - discussion générale

Message par sxbrf »

Gosselies a écrit : ven. 12 févr. 2021, 16:58
sxbrf a écrit : ven. 12 févr. 2021, 16:03 [
Donc Ryanair perçoit des aides Air France perçoit des aides
Oui, mais pas à la même échelle !
Air France reçoit 7 milliards d'euros d'un coup - pas Ryanair.
1 Ryanair ne communique pas sur tout les accords et ce que cela rapporte.
2 si vous trouvé cela plus morale de donner de l'argent à Ryanair que Air France la ca ne regarde que vous.
3 enfin Air France ne recoit pas mais va etre recapitalisé de 7 millards D'euro.
c'est à dire que l'etat augmente ca participation dans Air France.
et prend le risque de tout perdre ou de faire une plus value un jour ?

Quand une collectivité paye du marketing chez Ryanair c 'est l'actionnaire de Ryanair qui gagne !
vincent44
E190
Messages : 144
Enregistré le : dim. 26 avr. 2020, 22:35

Re: Ryanair - discussion générale

Message par vincent44 »

sxbrf a écrit : ven. 12 févr. 2021, 22:15

Quand une collectivité paye du marketing chez Ryanair c 'est l'actionnaire de Ryanair qui gagne !
Pas seulement. C'est vraiment prendre tout les élus pour des brêles.

Si un aéroport paumé fait venir avec Ryanair 1600 touristes anglais par mois, sur 6 mois, soit 9600, et que chaque touriste britannique dépense 1000€ par semaine, ça nous donne 9 600 000€ d'injection d'argent dans le département.

Si la collectivité paye 1 millions, et qu'au final 9,6 millions rentre, c'est une bonne affaire pour la collectivité.

Par contre c'est sur que si c'est pour transporter des Français vers Porto, dans ce cas la collectivité est perdante. Ça fait cher les quelques emplois à l'aéroport.
PhilP14
B747
Messages : 785
Enregistré le : dim. 4 déc. 2016, 00:04
Localisation : CAEN

Re: Ryanair - discussion générale

Message par PhilP14 »

sxbrf a écrit : ven. 12 févr. 2021, 22:15 Air France (...), l'état (...) prend le risque de tout perdre ou de faire une plus value un jour ?
Quand une collectivité paye du marketing chez Ryanair c 'est l'actionnaire de Ryanair qui gagne !
J'assiste depuis quelques jours à vos débats... un peu amusé je dois l'avouer !
Mais là tes propos le font un peu bondir !!
Quel risque prend l'état ? Quel risque endosse réellement l'état à titre personnel ? Serait il amené à déposer le bilan si son investissement devait s'avérer mauvais ? Ne crois tu pas que les contribuables seront là pour éponger ? Aucun risque pour l'état actionnaire !! Les éventuelles plus-values seront elles précieusement conservées par l'état, nous sommes d'accord !
Pour une compagnie privée, Ryanair ou autres, les actionnaires mouillent réellement leurs chemises ! Si les bénéfices ne sont plus au RDV, les actionnaires et banquiers diront stop ! Je ne pense pas que les banquiers du GAF, les contribuables dans les faits, aient réellement le pouvoir de dire stop !
Il y a actionnaires... et actionnaires !! Je dois avouer avoir plus de respect pour les prises de risques des seconds, quand bien même leurs pratiques peuvent parfois être limites nous sommes d'accord ;)
sxbrf
B747
Messages : 614
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re: Ryanair - discussion générale

Message par sxbrf »

PhilP14 a écrit : ven. 12 févr. 2021, 23:46
sxbrf a écrit : ven. 12 févr. 2021, 22:15 Air France (...), l'état (...) prend le risque de tout perdre ou de faire une plus value un jour ?
Quand une collectivité paye du marketing chez Ryanair c 'est l'actionnaire de Ryanair qui gagne !
J'assiste depuis quelques jours à vos débats... un peu amusé je dois l'avouer !
Mais là tes propos le font un peu bondir !!
Quel risque prend l'état ? Quel risque endosse réellement l'état à titre personnel ? Serait il amené à déposer le bilan si son investissement devait s'avérer mauvais ? Ne crois tu pas que les contribuables seront là pour éponger ? Aucun risque pour l'état actionnaire !! Les éventuelles plus-values seront elles précieusement conservées par l'état, nous sommes d'accord !
Pour une compagnie privée, Ryanair ou autres, les actionnaires mouillent réellement leurs chemises ! Si les bénéfices ne sont plus au RDV, les actionnaires et banquiers diront stop ! Je ne pense pas que les banquiers du GAF, les contribuables dans les faits, aient réellement le pouvoir de dire stop !
Il y a actionnaires... et actionnaires !! Je dois avouer avoir plus de respect pour les prises de risques des seconds, quand bien même leurs pratiques peuvent parfois être limites nous sommes d'accord ;)
Merci pour ton cours d économie
Où il est moral de soutenir Ryanair et pas Air France

Quel différence y a t il un actionnaire privé d Air france (70% de l actionnariat) et l actionnaire privé de Ryanair
J ai besoin d un explication ?
Avatar du membre
Sebo
A380
Messages : 1248
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:55
Localisation : Marseille

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Sebo »

Gosselies a écrit : ven. 12 févr. 2021, 15:42D'un point de vue plus général, je dirai qu'aucun aéroport n'est forcé de faire des conditions intéressantes à Ryanair
Exactement ! Et on peut remplacer Ryanair par le nom de n'importe quelle autre compagnie aérienne dans cette phrase.
Gosselies a écrit : ven. 12 févr. 2021, 15:42si un aéroport ou une région tiennent à attirer cette compagnie, c'est qu'ils y trouvent un intérêt et qu'ils y gagnent en fin de compte.
En tout cas c'est ce qu'ils s'imaginent ! Comme il l'a été dit, ça dépend les lignes qui sont aidées. Si ce sont des lignes import, ça peut être bénéfique économiquement pour le territoire concerné. Si ce sont des lignes export, ça n'a aucun intérêt en matière de développement économique.
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Sebo a écrit : sam. 13 févr. 2021, 14:45 Si ce sont des lignes import, ça peut être bénéfique économiquement pour le territoire concerné. Si ce sont des lignes export, ça n'a aucun intérêt en matière de développement économique.
Cela pourrait se discuter : les agences de voyage et les tours operators font partie de l'économie globale.
De plus, il n'y a pas que l'économie dans la vie, et il n'y a pas que les hommes d'affaires qui voyagent : il y a les déplacements familiaux et ethniques, d'une part et d'autre part les voyages culturels ou simplement de loisir. L'ouverture d'une ligne vers Rome ou Londres, par exemple, est une richesse pour les habitants d'une région. Et si les autorités régionales arrivent à le faire, je suis sûr qu'une bonne partie de leurs administrés leur en seront reconnaissants.
Avatar du membre
Sebo
A380
Messages : 1248
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:55
Localisation : Marseille

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Sebo »

En France les collectivités territoriales ont peu pour compétence ou vocation de subventionner les billets d'avion de leurs administrés pour qu'ils aillent passer de bonnes vacances ou rendre visite à leurs familles ou amis. D'autant plus que ceux qui en bénéficient ne sont même pas au courant que c'est la collectivité qui subventionne leurs billets. Les décideurs politiques n'en tirent donc même pas profit en matière d'image.
Rwandair Express
A380
Messages : 5049
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Rwandair Express »

On oublie quand même quelque chose, les études qui sont faites pour les aéroports comportent parfois des biais. Certains "petits" aéroports laissent perdurer ce système.

Coronavirus : Déjà mal en point avant la crise, les aéroports régionaux menacés par la baisse durable du trafic aérien

[...]

Des études orientées

Ce déversement continu d’argent public est justifié par les gestionnaires d’aéroports avec un argument simple : leurs infrastructures seraient nécessaires au développement de territoires parfois mal desservis par d’autres moyens de transport rapides (TGV, autoroutes…). A Lorient, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du département a par exemple estimé que la fermeture partielle de l’aéroport était « un véritable écueil pour le développement des entreprises et l’attractivité du territoire ».

« Les gestionnaires ont voulu prouver que leurs aéroports étaient utiles, donc ils ont fait réaliser des études d’impact économique qui conduisent presque toujours à montrer qu’il y a un bilan positif pour l’économie locale. Mais ces études sont biaisées » assène Jacques Pavaux. Il donne un exemple pour appuyer sa démonstration : « en regardant l’étude d’impact d’un aéroport d’une grande ville régionale, je me suis aperçu qu’ils considéraient que les 160 chauffeurs de taxi de l’agglomération étaient des emplois indirects générés par l’activité de l’aéroport. En réalité, ces taxis réalisaient très peu de trajets vers l’aéroport, donc ils ne pouvaient pas être comptés de la sorte. Toutes les études sérieuses réalisées en Europe [comme celle analysant les aéroports régionaux d’Allemagne] montrent que l’implantation d’un aéroport régional à un effet négligeable sur l’économie qui l’entoure ».

https://www.20minutes.fr/economie/28956 ... fic-aerien
Clm
A380
Messages : 1009
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

Ryanair est un sujet tabou pour les aéroports régionaux. Jamais, on ne verra l'Union des aéroports français et francophones associés (UAF-FA) avoir une position publique sur l'augmentation continue des aides au démarrage (support marketing) depuis 15 ans. Le constat est le même pour d'autres pays européens.

Il y a 15 ans, on était plutôt autour de 8-10€ par passager départ. Aujourd'hui, Ryanair n'hésite plus à demander 30-35-40€, voire plus. Combien l'aéroport de Dôle-Jura paie-t-il pour envoyer des vacanciers à Fès, Marrakech ou Porto ? Etant donnée la taille de la ville et la réalité de sa chalandise, je voterais bien 35-40€ minimum.

Les lignes import peuvent avoir un impact, si le transport aérien joue le rôle de catalyseur pour un secteur donné. Les exemples de franche réussite sont Bergerac, Carcassonne (qui a aussi joué de la proximité de Toulouse) ou Limoges qui ont su accompagner un mouvement pré-existant d'installation de résidents britanniques dans leurs régions. Dans ces cas, on voit bien le chaînage entre un financement public d'un côté et un apport au territoire de l'autre. D'autres aéroports (La Rochelle, Perpignan, etc.) ont stimulé le tourisme "pur" par le financement de Ryanair.

Il y a aussi un autre cas de figure (Paris-Beauvais, Bruxelles-Charleroi) où la proximité d'une grande agglomération (Paris, Bruxelles) a joué le rôle de catalyseur et le transport aérien devient le secteur économique stimulé. Ces villes moyennes jouissent aussi par extension d'une connectivité aérienne exceptionnelle. A terme, cela peut créer des conditions favorables à l'installation d'entreprises ou de résidents qui ne seraient jamais venus en l'absence de cette connectivité. Le débat est donc bien plus complexe qu'il n'y parait.

Evidemment, entre un impact sur l'installation de résidents britanniques d'un côté, et les emplois issus d'un aéroport de l'autre, les volumes de richesses créés ne sont pas les mêmes...

La démonstration devient beaucoup compliquée quand la quasi-totalité des lignes desservies sont VFR ou Touristiques export. Ces dernières années, Les low-cost se sont un peu raidies sur l'ouverture de lignes imports pour les pays d'Europe occidentale.

Je pense que le phénomène vient d'une crise de surproduction qui a démarré bien avant le COVID. Toutes les régions d'Europe avec un potentiel touristique ont joué la même carte que leurs voisines. Le nombre de lignes ouvertes a explosé et un consommateur en quête de vacances ou d'un week-end a désormais l'embarra du choix.

Les low-cost ont donc préféré jouer la sécurité. Au départ de la France, la destination type est Porto qui mixe diaspora portugaise et intérêt touristique depuis la France. Sauf que les collectivités continuent de payer des fortunes pour envoyer leurs résidents en vacances.

Cela pose une question assez évidente du point de vue de la dépense publique : est-ce le rôle d'une collectivité de financer de manière unilatérale les vacances de ses habitants ? Les défenseurs diront que ça favorise de la rétention résidentielle dans des régions qui souffrent d'un déficit de connectivité et d'attractivité de leur territoire.

La réalité est que le marché des compagnies aériennes, pour de nombreux territoires n'est pas en mesure de répondre à des volumes trop faibles de demande pour des prix moyens peu élevés. Même Ryanair a besoin d'argent pour aller dans ces régions où les autres compagnies ne vont plus (ou ne sont mêmes jamais allées).

La question est éminemment politique en réalité ; il s'agit de penser l'accessibilité d'un territoire et son financement public, quand le marché n'est pas en mesure de répondre ; ce qui est le cas de l'immense majorité des déplacements en transport collectif ne l'oublions pas.

Dans l'action publique, le transport aérien est encore un secteur trop isolé avec des directions de l'aviation civile (DGAC, CAA, etc.) un peu trop autonomisées, souvent pilotées par des corps d'ingénieurs qui ont une notion toute relative des politiques publiques.

Par rapport à d'autres modes de transport, le transport aérien n'a toujours pas fait sa révolution copernicienne. Sa régulation économique en souffre largement et les politiques publiques sont encore défaillantes.

Dans ce marasme, des opportunistes telles que Ryanair ou Wizz Air prospèrent. A titre personnel j'ai toujours du mal avec les entreprises qui s'enrichissent sur le dos des difficultés des autres. Ces entreprises ne valent pas mieux que Cetelem qui fait ses records de vente de crédits revolving dans les zones sinistrées économiquement...

Ces deux compagnies ont de sérieux problèmes d'éthique fiscale et sociale. C'est à la Commission Européenne, aux Etats membres et aux collectivités locales d'avoir un peu de courage et de siffler la fin de la récréation.

Mais comme je l'écrivais dans ce messages et dans d'autres, la collusion d'intérêts divers et variés a plutôt favorisé l'immobilisme... En attendant, la compagnie irlandaise continue se faire de l'argent et d'éviter soigneusement de bien traiter ses employés (regardez le turnover chez Ryanair par exemple...) et de payer l'impôt ; ce même impôt qui pourrait éviter à des collectivités de venir mendier auprès de charlatans tels que cette "entreprise" qui n'a que peu de responsabilité sociale.
hervé74
B747
Messages : 920
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 18:34
Localisation : Haute-Savoie (GVA-LYS) / Morbihan (LRT-NTE)

Re: Ryanair - discussion générale

Message par hervé74 »

+1. Je partage totalement cet analyse.
Gosselies
A380
Messages : 2270
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Clm a écrit : lun. 15 févr. 2021, 09:58 Combien l'aéroport de Dôle-Jura paie-t-il pour envoyer des vacanciers à Fès, Marrakech ou Porto ?(...) je voterais bien 35-40€ minimum.
C'est à dire que vous n'en savez rien et que vous lancez des chiffres en l'air - ce n'est pas sérieux.
Répondre

Retourner vers « Ryanair »