Ryanair - discussion générale

Le forum sur Ryanair
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Clm a écrit : lun. 15 nov. 2021, 15:56
Les syndicats mixtes publient les comptes, mais pas les contrats entre l'opérateur et les compagnies aériennes. Ils ne sont pas accessibles. Seuls des montants agrégés de subvention sont communiqués sans vraiment savoir ce qu'il y a derrière.
Donc, vous parlez sans savoir. On s'en doutait.
Clm
A380
Messages : 1758
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

Gosselies a écrit : lun. 15 nov. 2021, 16:04
Clm a écrit : lun. 15 nov. 2021, 15:56
Les syndicats mixtes publient les comptes, mais pas les contrats entre l'opérateur et les compagnies aériennes. Ils ne sont pas accessibles. Seuls des montants agrégés de subvention sont communiqués sans vraiment savoir ce qu'il y a derrière.
Donc, vous parlez sans savoir. On s'en doutait.
Il suffit d'avoir ses sources...
Mica76
B777
Messages : 344
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2019, 12:29

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Mica76 »

Gosselies a écrit : lun. 15 nov. 2021, 16:04
Clm a écrit : lun. 15 nov. 2021, 15:56
Les syndicats mixtes publient les comptes, mais pas les contrats entre l'opérateur et les compagnies aériennes. Ils ne sont pas accessibles. Seuls des montants agrégés de subvention sont communiqués sans vraiment savoir ce qu'il y a derrière.
Donc, vous parlez sans savoir. On s'en doutait.
C'est très difficile de savoir qui verse quoi à qui. Cela ne figure pas au budget de la collectivité. Ce d'autant que cela peut prendre plein de formes différentes entre des baisses de prix invisibles, des aides financières via des organismes divers et variés de promotion du tourisme sans lien direct avec l'aéroport, etc. Il n'y a que l'OSP qui est transparente (et encore). Il semble que beaucoup de compagnies profitent de ces aides à géométrie variable. Parfois sans logique apparente sinon celle de s'acheter du trafic en consentant des sortes de marges arrières. C'est une pratique courante dans la distribution (et qui peut-être légale) sauf qu'en matière de transport aérien la chaine de valeur est inversée avec le pouvoir qui est, globalement, entre les mains des compagnies au détriment des aéroports sauf exceptions. Cela peut s'entendre dans la mesure où un aéroport a beaucoup de couts fixes, donc les amortir avec n'importe quel trafic n'est pas forcément absolument idiot quitte à ne pas marger beaucoup. C'est parfois mieux que rien ou moins pire car réduire définitivement la voilure pour un aéroport peut parfois s'apparenter à un voyage sans retour (fin contrôle DGAC, désarmement ILS, départ des douanes, licenciements, etc). L'esprit de clocher peut évidemment jouer aussi.
Rwandair Express
A380
Messages : 5906
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Rwandair Express »

Rwandair Express a écrit : dim. 14 nov. 2021, 21:42
Gosselies a écrit : dim. 14 nov. 2021, 21:22
Rwandair Express a écrit : dim. 14 nov. 2021, 20:01 Les gens ne dénoncent pas l’investissement de Ryanair, mais la façon dont cette compagnie procède.
Qui dénonce ?
Perso, j'ai pris des centaines de vols Ryanair, je n'ai encore jamais entendu un de mes compagnons de vol se plaindre de Ryanair, en tout cas pas de la façon dont cette compagnie procède. Cette compagnie leur a procuré des billets à des prix intéressants, souvent très avantageux et ils n'en demandent pas plus..
Ceux qui critiquent sont la plupart du temps des gens qui ne volent pas avec Ryanair (qu'ils continuent à la boycotter, c'est eux qui y perdent).
Au-delà des grands principes qu'ils évoquent noblement, il y a souvent la rancoeur d'employés de compagnies high-cost dont Ryanair prend une partie de la clientèle et qu'elle empêche malgré tout de pratiquer les prix exorbitants de jadis, au bon temps des monopoles.
Lire la partie critique avec les sources qui vont avec: https://en.wikipedia.org/wiki/Ryanair.

Refusal to recognise unions
Employment conditions
Ancillary revenue and in-flight service
Flight cancellations September and October 2017

Je n'ai pas tout mis.

Je veux bien être d'accord quand au faites qu'aucune compagnie n'est parfaite, mais quand une compagnie traine autant de casseroles et que même des acteurs de l'aérien dénoncent des dérives. Ca n'est pas un hasard ou bashing, contrairement à c e que FR veut bien faire croire. EasyJet, CityJet ont aussi eu des casseroles notamment en ce qui concerne les contrats de travail. Mais on entend clairement moins beaucoup parler.
CourteFinale a écrit : dim. 14 nov. 2021, 21:04
Rwandair Express a écrit : dim. 14 nov. 2021, 20:01

A la différence prêt c'est que Volotea, Transavia, EasyJet, Vueling ne font pas la une de la presse pour des histoires de subventions, de syndicats non reconnu (certes c'est du passé) et cie.

Les gens ne dénoncent pas l’investissement de Ryanair, mais la façon dont cette compagnie procède.
Exact.
Mais ces compagnies ne sont guère profitables.
Par ailleurs ces compagnies n’opèrent quasi exclusivement sur l’export. Inconcevable de demander des subventions ;)

Faut que je retrouve les textes de lois, mais il y a pas de mal à toucher des subventions. Le directeur de l'aéroport de Montpellier avait expliqué qu'il avait signer des contrats avec Aer Lingus, Air Arabia ou KLM pour le lancement de lignes, avec la clé des subventions. Aer Lingus on est sur de l'import à MPL par exemple. KLM je ne sais pas trop sachant que pas mal de Hollandais viennent à MPL et que AMS représente une alternatif pour les étrangers qui viennent à MPL. Donc là aussi sûrement de l'import.

Mais là c'est fait dans un cadre conforme aux règles. Chez Ryanair on a t oujours cette impression que l'on est à la limite ou alors la compagnie profite des failles du système. Certains diront que c'est à l'UE d'être plus sévère (ils n'ont pas tord). Mais si on a un minimum d'éthique on ne fait pas n'importe quoi.

Quand à la stratégie de FR, export ou import tout dépend de l'aéroport et des lignes. Le cœur historique de Ryanair c'est le Royaume Uni et l’Irlande. Ses lignes historiques sur La France ça vient du RU et de l'IRL. Si on fait une moyenne de ces lignes, on doit avoir un part quasi équitable de l'import et de l'export.

Après avec la croissance d'Easyjet à la fin des années 2000 (rachat de Gofly et GB Airways) FlyBe, Jet2 sur l'axe RU-FR, Ryanair a diversifié ses lignes avec notamment le Maroc, Le Portugal, l'Espagne ou on est sur de l'export

Pour Vueling, Transavia et Volotea l'Europe du Sud a toujours été leur gros marché. Et clairement elles n'ont pas l'objectif d’inonder l'Europe du Nord

Je l'ai trouvé

Aides d'État SA.38938 (2014/N) – France - Régime d'aide au démarrage de nouvelles lignes aériennes au départ des aéroports français


2.7 Bénéficiaires des aides

(11) Peuvent bénéficier du régime d’aide les compagnies aériennes qui répondent aux
conditions cumulatives suivantes :

a) elles desservent un aéroport dont le trafic de passagers est inférieur à 3 millions
par an ou, sans limitation de trafic, un aéroport qui se situe dans une région
éloignée ;

b) elles lancent à partir de cet aéroport de nouvelles liaisons aériennes (liaisons qui
n’ont jamais été exploitées où dont le service, précédemment exploité, a été
interrompu pendant au moins 1 an) ;

c) leurs projets n’entrent pas en concurrence avec des liaisons existant au départ d’un
autre aéroport situés dans la même zone d’attraction (a priori moins de 100 km ou (a priori moins de 100 km ou
moins d’1 h de trajet).

[...]

Les autorités françaises ont également nommément désigné les régions éloignées dans
lesquelles les aéroports seront éligibles aux aides visées par le régime notifié. Les
régions éloignées étant définies aux points 25 à 27 des lignes directrices comme : « les
régions ultra périphériques, Malte, Chypre, Ceuta, Melilla, les îles faisant partie du
territoire d’un État membre ainsi que les zones à faible densité de population », les
autorités françaises rappellent que les régions ultra périphériques au sens de l’article
349 TFUE sont pour la France : la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique, La
Réunion, Saint Martin et Mayotte. Mayotte a été intégrée à cette liste par décision du
Conseil européen à compter du 1er janvier 2014 et, à l’inverse, Saint Barthélémy qui y
figurait initialement en a été supprimée après son accession au statut de pays et
territoire d’outre-mer (PTOM) depuis le 1er janvier 2012. Les îles françaises autres que
4
les régions ultra périphériques dotées d’un aérodrome et donc susceptibles de

bénéficier de la majoration des plafonds d’intensité des aides sont : la Corse, Ouessant,
l’Ile d’Yeu, Belle-Ile et l’Ile d’Oléron. Il n’y a pas en France, hors régions ultra
périphériques, de région répondant aux critères définis par les lignes directrices pour
les zones à faibles densité de population.

https://ec.europa.eu/competition/state_ ... _124_2.pdf
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Ryanair Holdings PlcC va demander le retrait de sa cotation à la Bourse de Londres LSE), devenant ainsi la première grande entreprise à imputer son départ au Brexit.

La compagnie aérienne a dû limiter certains achats d’actions pour s’assurer qu’elle est contrôlée depuis l’UE, puis contrôler les investisseurs qui enfreignaient les directives.

Les transporteurs basés dans l’UE doivent être détenus et contrôlés dans le bloc UE, et avec le Brexit, les ressortissants britanniques ne sont plus admissibles.

Même après avoir pris plusieurs mesures pour limiter la propriété hors-UE, seulement un peu plus d’un tiers des actions de Ryanair proviennent d’États membres de l'UE, a déclaré O’Leary. Il a ensuite déclaré que des mesures supplémentaires étaient nécessaires pour porter le total à plus de 50%.

https://ajot.com/news/ryanair-drops-lon ... ce-hassles
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Le directeur général de Ryanair Holdings Plc, Michael O’Leary, a ravivé une guerre de mots avec ses rivaux à service complet, affirmant que la plus grande mesure que les gens peuvent prendre pour réduire les émissions de carbone est d’arrêter de voler avec British Airways, Deutsche Lufthansa AG et leurs semblables.

« Tous ceux qui passent à Ryanair de l’une des compagnies aériennes traditionnelles d’Europe, l’ancienne BA exonérée d’impôt et polluante, Lufthansa, Air France, réduisent leur empreinte environnementale d’environ 50% sur le transport aérien intra-UE », a déclaré O’Leary lors du sommet Eurocontrol sur la durabilité de l’aviation à Bruxelles lundi.

O’Leary a également fustigé l’IATA, dont l’adhésion exclut la plupart des compagnies aériennes à bas prix, affirmant que les vertus des avions économes en carburant utilisés par la plupart des discounters sont « un message que vous n’entendrez pas ».

https://www.bnnbloomberg.ca/ryanair-s-m ... -1.1685571
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Ryanair a annoncé aujourd’hui (01 dec) son partenariat avec la Junta de Andalucía dans le but de stimuler davantage la reprise du tourisme dans la région espagnole. Au cœur de ce partenariat se trouve une campagne de communication conjointe passionnante et innovante visant à renforcer la position de l’Espagne en tant que destination touristique attrayante et à attirer des visiteurs de Belgique, du Danemark, de France, d’Allemagne, d’Italie, d’Irlande, de Norvège et de Suède.

https://corporate.ryanair.com/news/ryan ... ?market=en
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

https://corporate.ryanair.com/nouvelles ... ?market=fr

En novembre 2021, Ryanair a transporté 10,2 millions de passagers sur 62.300 vols avec donc un taux de remplissage de 86 %.
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Ryanair a réduit d’un tiers sa capacité prévue en janvier en raison de l’incertitude causée par les règles de voyage Covid.

Un porte-parole de la compagnie aérienne a déclaré: « L’impact de ces récentes restrictions de voyage du gouvernement, en particulier l’interdiction du week-end dernier sur les arrivées britanniques en France et en Allemagne, et la suspension de tous les vols de l’UE à destination / en provenance du Maroc, a réduit le trafic attendu de Ryanair en décembre de 10 à 11 millions, à une fourchette inférieure de 9,0 à 9,5 millions.

« En réponse à ces restrictions, Ryanair a maintenant réduit sa capacité de janvier de 33%, réduisant son trafic prévu en janvier d’environ 10 millions à 6-7 millions. »

Le programme de vols semble à peu près inchangé pour la première semaine de janvier, mais ensuite il y a de nombreuses annulations, en particulier si pour une destination deux vols journaliers étaient prévus, l'un d'eux sera en général supprimé ... Est-on repartis pour la même galère que l'an dernier ?
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

https://corporate.ryanair.com/news/ryan ... ?market=en

En Décembre 2021, Ryanair a transporté 9,5 millions de passagers sur 62.200 vols (taux de remplissage : 81%)
NICO
A380
Messages : 2644
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 05:11

Re: Ryanair - discussion générale

Message par NICO »

Ryanair va se retirer du Maroc a compter de Mai 2022..Sources Airliners.de
Clm
A380
Messages : 1758
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

NICO a écrit : mer. 19 janv. 2022, 13:09 Ryanair va se retirer du Maroc a compter de Mai 2022..Sources Airliners.de
Bonne nouvelle.
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Un autre coup très dur pour le secteur du tourisme marocain. Selon les sources de Maghreb-Intelligence, Ryanair compte se retirer définitivement du Maroc, destination qu’elle ne desservira plus à compter du mois de mai prochain.

Les Irlandais reprochent au Maroc les fermetures successives, et injustifiées à leurs yeux, de l’espace aérien empêchant Ryanair d’honorer ses engagements vis-à-vis des dizaines de milliers des passagers qui empruntent ses lignes.

À la mi-décembre 2021, excédée par une nouvelle et énième fermeture des airs marocains, Ryanair avait décidé de suspendre ses vols au Maroc jusqu’au 1er février. Et, actuellement, rien ne dit que les frontières aériennes du Maroc seront rouvertes fin janvier 2022.

Une excellente nouvelle, en effet. Ryanair va pouvoir redéployer ces appareils sur des destinations plus intéressantes pour ses clients européens. Et je crois que pas mal de cabin crew seront soulagés aussi, car les vols sur le Maroc n'étaient pas des sinécures.
Clm
A380
Messages : 1758
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Clm »

Gosselies a écrit : mer. 19 janv. 2022, 15:02 Un autre coup très dur pour le secteur du tourisme marocain. Selon les sources de Maghreb-Intelligence, Ryanair compte se retirer définitivement du Maroc, destination qu’elle ne desservira plus à compter du mois de mai prochain.

Les Irlandais reprochent au Maroc les fermetures successives, et injustifiées à leurs yeux, de l’espace aérien empêchant Ryanair d’honorer ses engagements vis-à-vis des dizaines de milliers des passagers qui empruntent ses lignes.

À la mi-décembre 2021, excédée par une nouvelle et énième fermeture des airs marocains, Ryanair avait décidé de suspendre ses vols au Maroc jusqu’au 1er février. Et, actuellement, rien ne dit que les frontières aériennes du Maroc seront rouvertes fin janvier 2022.

Une excellente nouvelle, en effet. Ryanair va pouvoir redéployer ces appareils sur des destinations plus intéressantes pour ses clients européens. Et je crois que pas mal de cabin crew seront soulagés aussi, car les vols sur le Maroc n'étaient pas des sinécures.
C'est sûr que ça ne doit pas être un sinécure quand on a un salaire et un contrat à la Ryanair.
lyonaf
B777
Messages : 349
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 06:46

Re: Ryanair - discussion générale

Message par lyonaf »

Clm a écrit : mer. 19 janv. 2022, 16:06
Gosselies a écrit : mer. 19 janv. 2022, 15:02 Un autre coup très dur pour le secteur du tourisme marocain. Selon les sources de Maghreb-Intelligence, Ryanair compte se retirer définitivement du Maroc, destination qu’elle ne desservira plus à compter du mois de mai prochain.

Les Irlandais reprochent au Maroc les fermetures successives, et injustifiées à leurs yeux, de l’espace aérien empêchant Ryanair d’honorer ses engagements vis-à-vis des dizaines de milliers des passagers qui empruntent ses lignes.

À la mi-décembre 2021, excédée par une nouvelle et énième fermeture des airs marocains, Ryanair avait décidé de suspendre ses vols au Maroc jusqu’au 1er février. Et, actuellement, rien ne dit que les frontières aériennes du Maroc seront rouvertes fin janvier 2022.

Une excellente nouvelle, en effet. Ryanair va pouvoir redéployer ces appareils sur des destinations plus intéressantes pour ses clients européens. Et je crois que pas mal de cabin crew seront soulagés aussi, car les vols sur le Maroc n'étaient pas des sinécures.
C'est sûr que ça ne doit pas être un sinécure quand on a un salaire et un contrat à la Ryanair.
Personne ne force à postuler et encore moins à être salarié de Ryanair
Battersea
E190
Messages : 146
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008, 20:09

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Battersea »

Gosselies a écrit : mer. 19 janv. 2022, 15:02 Un autre coup très dur pour le secteur du tourisme marocain. Selon les sources de Maghreb-Intelligence, Ryanair compte se retirer définitivement du Maroc, destination qu’elle ne desservira plus à compter du mois de mai prochain.

Une excellente nouvelle, en effet. Ryanair va pouvoir redéployer ces appareils sur des destinations plus intéressantes pour ses clients européens. Et je crois que pas mal de cabin crew seront soulagés aussi, car les vols sur le Maroc n'étaient pas des sinécures.
C’est bien sûr 1/ un coup de communication gratuit ou presque à un moment ou l’attention est sur la réouverture ou non du Maroc avec des tensions fortes de son secteur touristique et 2/ un coup de pression aux autorités marocaines qui n’en finissent plus de ne donner aucune visibilité.
Ryanair fait sûrement beaucoup d’argent sur ses très nombreuses lignes marocaines et ne mettra pas une croix unilatérale dessus si le ciel réouvre.
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13635
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Flyzen »

Je doute fort également que ryanair quitte le Maroc surtout RAK ou la Cie est le 1er opérateur... alors oui coup de pression avec comme dab au passage de la com. gratuite...toutefois un nettoyage du réseau avec les destinations +/- "inutiles" n'est pas a exclure
Par contre le Maroc n'est pas très souple avec le pbl du coronavirus donc ????
Michel
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13635
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Flyzen »

Pour complèter mon post précédent ryanair prolonge l'arrêt des vols Maroc pour tout février ** mais .... ne quitte pas le Maroc ...bien sur

** comme tout le monde !
Michel
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13635
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Flyzen »

Flyzen a écrit : jeu. 27 janv. 2022, 18:36 Pour complèter mon post précédent ryanair prolonge l'arrêt des vols Maroc pour tout février ** mais .... ne quitte pas le Maroc ...bien sur
Visiblement cette annonce (d'un grand media marocain) semble différer avec la réouverture du ciel marocain annoncée le 7 fevrier bien que les conditions précises d'accès au pays ne soient pas encore connues !
Michel
Gosselies
A380
Messages : 3088
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair - discussion générale

Message par Gosselies »

Ryanair Holdings a annoncé aujourd’hui (31 janvier) une perte nette de 96 millions d’euros au T3, contre une perte de 321 millions d’euros au T3.

https://corporate.ryanair.com/news/ryan ... ?market=en

Courts extraits :

Le T3 a bien démarré avec de fortes réservations pour la pause d’octobre et moins de confusion (en octobre) sur le système absurde de « feux de circulation » du gouvernement britannique.
L’émergence soudaine de la variante Omicron (fin novembre) et l’hystérie médiatique qu’elle a générée en décembre ont forcé de nombreux gouvernements européens à réimposer des restrictions de voyage à l’approche de Noël, ce qui a considérablement affaibli les réservations et les tarifs de Noël et du Nouvel An. En conséquence, le trafic de décembre a ralenti à seulement 9,5 m (avec un facteur de charge inférieur à 81%), bien en deçà de l’objectif attendu de 11 millions d’invités.
La capacité de janvier a été réduite de 33% le 22 décembre, ce qui a abaissé l’objectif de trafic de janvier de 10 millions à entre 6 et 7 millions de clients.
Nous espérons que le déploiement de vaccins de rappel à travers l’Europe ces dernières semaines, et les preuves croissantes qu’Omicron est moins virulent que d’autres variantes, permettront aux gouvernements de l’UE. supprimer les restrictions de voyage et rétablir la confiance des consommateurs dans les voyages aériens inter-UE bien avant Pâques et le pic de l'été..

La crise du Covid-19 a accéléré l’effondrement de nombreuses compagnies aériennes européennes, notamment Flybe, Norwegian, Germanwings, Level, Stobart et a entraîné des réductions de capacité matérielles dans de nombreuses autres, notamment Alitalia, TAP, LOT, SAS, etc. Le tsunami d’aides d’État des gouvernements de l’UE. à leurs transporteurs nationaux insolvables (Alitalia, Air France/KLM, Iberia, LOT, Lufthansa, SAS, TAP et autres) fausseront la concurrence de l’UE et soutiendront les transporteurs nationaux à coût élevé et inefficaces pendant quelques années. Ryanair a été l’une des rares compagnies aériennes pendant la crise du Covid à passer d’importantes commandes de nouveaux avions, à élargir nos partenariats aéroportuaires et à réduire les coûts d’exploitation afin de pouvoir répercuter des tarifs encore plus bas sur de nombreuses nouvelles liaisons pendant la reprise post-Covid. Avec nos partenaires aéroportuaires, nous menons la reprise du trafic en Europe et nous prévoyons d’accélérer la croissance du trafic et l’emploi au cours des 5 prochaines années.

CROISSANCE:

Au cours des 9 derniers mois, notre équipe de développement d’itinéraires a continué de travailler avec des partenaires aéroportuaires partageant les mêmes idées pour négocier des coûts aéroportuaires plus bas, des incitations au recouvrement et des accords de croissance. En plus de 15 nouvelles bases (Agadir, Billund, Chania, Corfou, Cork, Madère, Newcastle, Nuremberg, Riga, Stockholm, Venise (Marco-Polo), Venise (Trévise), Turin, Zadar et Zagreb), 720 nouvelles routes ont été annoncées et des accords de croissance à long terme à faible coût ont été prolongés à Stansted (jusqu’en 2028), Bergame (2028), Manchester (2028), East Midlands (2028) et Charleroi (2030). Notre Groupe a doublé sa capacité à Rome (FCO), Lisbonne, Vienne et nous allons baser un nombre record de 33 avions à Dublin pour S.22. Malheureusement, notre base de 5 avions à Francfort-sur-le-Main fermera en mars, car les hausses de prix de Francfort l’ont rendue incapable de rivaliser avec les nombreux aéroports à bas prix en Europe et en Allemagne (Nuremberg) qui cherchent à accélérer la reprise et la croissance du trafic.

Jusqu’à la fin du 3e trimestre, Ryanair a pris livraison de 41 avions B737-8200 « Gamechanger » et nous espérons avoir plus de 65 nouveaux avions dans notre flotte pour le pic S.22 lorsque notre capacité sera d’environ 114% des niveaux S.19 (pré-Covid). Ces Gamechangers creusent l’écart de coûts entre Ryanair et toutes les autres compagnies aériennes européennes pour la prochaine décennie. Leur fiabilité opérationnelle, leur consommation de carburant et leurs émissions de CO₂ ont jusqu’à présent dépassé les directives, avec des commentaires universellement positifs des passagers et de l’équipage. Sur la base de notre carnet de commandes de 210 et de la capacité disponible de la flotte, le groupe Ryanair prévoit d’accélérer la croissance du trafic au cours des 5 prochaines années. D’un trafic annuel pré-Covid de 149 millions, nous prévoyons maintenant une croissance de 50% à plus de 225 millions de clients par an d’ici l’exercice 26 (auparavant une croissance de 33% à 200 millions par an).

EXAMEN DES ACTIVITÉS DU T3 DE L’EXERCICE 22 :

Revenus et coûts

Le chiffre d’affaires programmé du T3 a augmenté de 345% à 0,79 milliard d’euros, le trafic s’étant fortement redressé, passant de 8,1 millions à 31,1 millions d’invités (à un taux de remplissage de 84%). Malgré un bon début de T3, en particulier la pause de mi-parcours de l’école en octobre, la variante Omicron et le retour des restrictions de voyage au début de décembre, ont considérablement endommagé (rendement plus élevé) les réservations de Noël et du Nouvel An. Les tarifs moyens au T3 n’étaient que de 25 € (en baisse de 24% par rapport au même trimestre avant Covid). Le chiffre d’affaires annexe a réalisé une solide performance, générant 22 € par passager (+8%), les clients choisissant l’embarquement prioritaire et les sièges réservés. Le chiffre d’affaires total a augmenté de plus de 330% à 1,47 milliard d’euros au T3.


Bilan et liquidité

Le bilan de Ryanair est l’un des plus solides du secteur avec une notation de crédit BBB (stable) (S&P et Fitch), près de 3 milliards d’euros de trésorerie (au 31 décembre) et 90% de notre flotte de B737 non grevée.
La solidité du bilan de Ryanair garantit que le Groupe est bien placé pour capitaliser rapidement sur les nombreuses opportunités de croissance qui existent en Europe dans la reprise post-Covid-19 en 2022 et 2023.

PERSPECTIVE:

Les perspectives de prix et de rendements pour le reste de l’exercice 22 sont extrêmement incertaines. Comme annoncé le 22 décembre, notre capacité de janvier a été réduite de 33% (réduisant le trafic d’environ 10 m à entre 6 m et 7 m). Bien que les réservations récentes se soient améliorées, suite à l’assouplissement des restrictions de voyage, la courbe de réservation reste très tardive et proche, de sorte que le trafic du T4 nécessite une stimulation significative des prix à des prix plus bas pour récupérer rapidement les facteurs de charge qui ont subi de fortes baisses en raison de l’effondrement des réservations d’Omicron au cours de la période de Noël / Nouvel An. Les prévisions de trafic de Ryanair pour l’ensemble de l’année restent inchangées à un peu moins de 100 millions de passagers, mais en raison de l’incertitude liée au Covid, les prévisions de perte nette pour l’exercice 22 restent dans une fourchette plus large que la normale de 250 à 450 millions d’euros. Ce résultat est extrêmement sensible à tout autre flux de nouvelles positives ou négatives sur le Covid et nous avertissons donc tous les actionnaires de s’attendre à de nouvelles perturbations du Covid avant que nous, ici en Europe et dans le reste du monde, puissions enfin déclarer que la crise du Covid est derrière nous.
Répondre

Retourner vers « Ryanair »