Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Le forum sur les aéroports du monde: Londres Heathrow, Madrid Barajas, Zurich Kloten, Amsterdam Schiphol, Francfort, New York JFK, Montréal Trudeau, Singapour Changi, Dubai, Hong Kong, Tokyo Narita...
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 17:14
Gosselies a écrit : sam. 26 déc. 2020, 15:56
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Evidemment que certains déplacements sont incompressibles, comme aller voir sa famille à 7000 km de France métropolitaine une fois par an (c'est mon cas en ce moment),
Au lieu d'habiter près de votre famille, vous faites à chaque fois 14.000 km aller-retour en avion pour aller les voir, si je comprends bien. La planète vous remercie chaleureusement ! :lol:
Méprisant et s'attaquant aux familles. De mieux en mieux comme personnage.
"La planète qui vous remercie chaleureusement" ce sont vos propres mots figurant dans votre message d'hier à 16h, et qui m'étaient destinés personnellement. Retour de boomerang ...
Pour le reste, je dirais que votre sens de l'humour est assez limité !
Clm
A380
Messages : 1237
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Clm »

Gosselies a écrit : sam. 26 déc. 2020, 17:23
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 17:14
Gosselies a écrit : sam. 26 déc. 2020, 15:56

Au lieu d'habiter près de votre famille, vous faites à chaque fois 14.000 km aller-retour en avion pour aller les voir, si je comprends bien. La planète vous remercie chaleureusement ! :lol:
Méprisant et s'attaquant aux familles. De mieux en mieux comme personnage.
"La planète qui vous remercie chaleureusement" ce sont vos propres mots figurant dans votre message d'hier à 16h, et qui m'étaient destinés personnellement. Retour de boomerang ...
Pour le reste, je dirais que votre sens de l'humour est assez limité !
Toujours quand on s'attaque à des choses aussi peu maîtrisables que des situations familiales. C'est une question de respect élémentaire.
benjboubou
B747
Messages : 522
Enregistré le : mer. 16 oct. 2019, 17:52
Localisation : Montpellier

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par benjboubou »

Gosselies a écrit : sam. 26 déc. 2020, 17:23 "La planète qui vous remercie chaleureusement" ce sont vos propres mots figurant dans votre message d'hier à 16h, et qui m'étaient destinés personnellement. Retour de boomerang ...
Pour le reste, je dirais que votre sens de l'humour est assez limité !
Peut être parce que votre humour est limité et que vous limitez surtout le niveau du débat. Dommage.
Battersea
E190
Messages : 139
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008, 20:09

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Battersea »

Pour recentrer le débat, fort intéressant sur une question de fond.
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Là encore, vous caricaturez mon propos sur tout le second paragraphe de votre message. Chacun d'entre nous peut aisément identifier dans son comportement de consommation, des achats qui étaient dispensables, pas forcément nécessaires. Dans le transport aérien c'est pareil, il y a, pour les personnes les plus aisées particulièrement, un week-end que l'on aurait pu éviter de faire après deux ou trois voyages déjà effectués dans l'année.
Comment juge t on que tel ou tel comportement est justifiable et son achat nécessaire ou non et si je ne suis pas capable d’en juger (et ce bien raisonnable d’avoir une amie étrangère ? et ce bien raisonnable de faire des études à Dublin ? est ce bien raisonnable de retourner à Barcelone 10x car on aime cette ville et qu’on y a des amis ?) alors qui le fera ? cela existe en Corée du Nord. Je caricature volontiers car la frontière est très fine. C’est en ce qui me concerne pas un système dans lequel j’aimerais vivre, la privation de liberté n’est pas une bonne voie.
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Pour le jeune cadre urbain, c'est l'enterrement de vie de garçon à Budapest dont les principales activités (boire, faire la fête) ne nécessitaient pas forcément de prendre un avion. Pour une famille, ça peut être un séjour à rester au bord de la mer, alors que de nombreuses destinations similaires étaient accessibles en train, voire à 20 min de voiture pour certains...

Evidemment que certains déplacements sont incompressibles, comme aller voir sa famille à 7000 km de France métropolitaine une fois par an (c'est mon cas en ce moment), devoir revenir en catastrophe pour voir un proche, aller dans une région, un pays spécifique pour s'imprégner de paysages , de sa culture, etc. Ces choses là doivent être préservées autant que possible. Sauf que les LCC n'ont pas vraiment fait fortune sur des voyages mûrement réfléchis. Le cœur de leur demande c'est de la consommation basique de soleil à Malaga, aux Canaries, en Sardaigne, pour pas cher histoire d'y retourner éventuellement une seconde fois.

Il suffit de voir les campagnes de pubs d'Easyjet et de Transavia qui ont souvent ciblé le voyage coup de tête et l'envie de soleil. Le pire pour moi, c'est le moteur de recherche qui te propose des destinations au pif sur leurs sites. Dans le genre incitation à consommer du voyage de manière débile on ne fait guère mieux.

Il suffit de regarder Flight Radar 24 (avant le covid) pour voir que le cœur des flux de transport n'est pas le voyage pour aller voir sa grand-mère ; a moins que la diaspora des canaries soit si importante...

Le low-cost a renforcé le tourisme de masse de manière assez impressionnante ces 20 dernières années, au point de saturer certains espaces, jusqu'à l'Islande !

C'est ce ciblage spécifique de la surconsommation touristique, de la multiplication des city-breaks que je reproche à ce modèle.
Ne caricatures pas non plus, le coeur de la demande est suffisamment mixé, cela ne se résume pas à 80% de soleil à Malaga ou Faro, evidemment sur ces destinations c’est le cas, mais vers/depuis Cluj en Roumanie c’est 80% affinitaire.. on peut en choisir des dizaines d’autres comme ça :). Le mix passager m’étonne d’ailleurs toujours, c’est passionnant. Mais soit, même si le tourisme de masse apporte son lot de forts déagréments (son lot de bénéfices aussi !!), quel droit nous autorise à limiter les déplacements ?, droit fondamental dans l’histoire de l’humanité (le droit du spring-break à Lloret de Mar inclus, même si son utilité est discutable). L’évolution de la population mondiale, son accès à ces envies, qui peut s’octroyer le droit de limiter les libertés ? ou alors on peut tout simplement se poser la question d’origine de limiter la population mondiale ?? mais je crains qu’on se fasse taxer de fou rien que de poser cette question :)
Je suis perso d’avantage pour trouver des solutions grâce au génie humain que de limiter et limiter encore.
Tu aurais aussi pu reprocher les voyages en Concorde, accessibles uniquement aux plus riches, dont les raisons de voyager étaient aussi discutables pour beaucoup que le sprin break à Lloret...
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Le bas prix fait perdre la notion de valeur de ce que l'on consomme. A côté de ça, certains sont capables de mettre 1000€ dans un smartphone qui coûte 100€ à produire, mais 50€ dans un voyage... Le modèle low-cost a cette dérive perverse de faire croire au consommateur que les choses sont (presques) gratuites. Sauf que pour vendre pas cher, il faut :
- du volume qui favorise la recherche de l'achat coup de tête
- mal rémunérer les facteurs de production
- etc.
Si ce propos n’est pas caricatural... le volume favorise les coûts de revient bas, l’achat coup de tête est réduit, très franchement j’ai rarement rencontré des gens qui choisissaient une destination fonction du prix, ça existe, mais ce n’est pas la majorité. Imager ou réduire le propos à ce trafic c’est précisémment caricatural.
Quant aux facteurs de production, j’ai tendance à penser qu’ils finissent par augmenter et trouver un peu d’équilibre (il y a toujours mieux à faire, surtout dans le partage de la richesse produite par une entreprise, j’en conviens). Même Ryanair a fortement évolué de ce côté, salariés sous contrats locaux, reconnaissance des syndicats, etc, ça s’appelle du progrès.
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Mais il est vrai que la question est vertigineuse et je l'ai déjà écrit par ailleurs :
- comment faire quand la Chine, l'Inde et l'Asie du Sud-Est accèdent enfin aux classes moyennes et au mode de vie occidental ?
- comment faire pour les personnes les moins fortunées qui ont un besoin minimal de voir leurs proches ?

C'est bien pour cela que c'est au consommateur, de manière individuelle, de s'interroger. On ne peut pas imposer la taxation carbone à un voyageur qui ne peut voir sa famille qu'une fois par an faute de ressources financières par exemple ; ça a été l'erreur du Gouvernement français avec les gilets jaunes.
OUI, c’est LA question vertigineuse à laquelle nous n’avons donc aucune réponse sauf le progrès technologique qui peut empêcher la privation de libertés et permettre la jouissance de ses droits fondamentaux, enfin je crois.
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 02:05 Mais au moins, évitons les business models dont la rentabilité repose en grande partie sur de la surconsommation. Je suppose qu'Easyjet ou Ryanair pourraient probablement réduire d'un gros tiers leurs vols si les consommateurs réfléchissaient à deux fois à certains déplacements.

Le modèle low cost dans le transport aérien, tel qu'il est appliqué majoritairement, favorise grandement les vols soleil et skis et le court-séjour. Ce modèle pose un sérieux problème écologique. Je ne cautionne pas la base de Transavia à Montpellier qui est totalement centrée là-dessus, comme je ne cautionne pas les stratégies de réseaux d'Easyjet ou Ryanair quant elle versent dans la facilité à appâter le consommateur à dépenser sans trop réfléchir.

Ce qui est drôle, c'est que ce même consommateur n'hésitera pas à dénoncer la surconsommation futile quand il s'agira d'alimentation par exemple...
La voiture favorise aussi le ski, surtout dans la vallée de la Maurienne... Le train en gare de Lyon aux vacances de février, il faut voir sa tête.. ou encore la tronche du péage de Lançon de Provence en juillet et août... La tête des ferry corses, etc etc. Les empreintes de ces transports sont tout aussi nocifs pour l’instant, mais je veux croire en de nécessaires efforts dans leur production sans les limiter, comme pour l’avion.

La surconsommation alimentaire touche à l’éthique voir la philosophie pour ce qui est de la production animale, nous sommes dans des considérations un peu différentes, mais oui, il y a une question centrale sur la démographie mondiale, et l’accès aux ressources.

Bref, le modèle de CRL a déjà évolué et continuera à le faire, ça se nivèlera (augmentation légère de la contribution de ses clients compagnies, optimisation/développement de l’extra aéro, baisse de la contribution publique).
Au sujet de l’extra aéro, qu’y a t il de choquant en voyant des terminaux centres commerciaux ? c’est d’ailleurs plus souvent l’apanage de gros aéroports, moins d’aéroports secondaires des zones principales comme les aeroports low-cost. On peut penser au nouvel aéroport d’IST, de Dubaï, etc, mais déjà bcp moins de CRL... Mais je leur souhaite de le développer, les passagers n’ont pas l’air si frustrés d’avoir ces espaces d’attente qui ne servaient à rien, pour du shopping.
Demain, avant mon retour en France, je serai content de consommer dans l’aéroport étranger en attendant le départ de mon vol retour, avec la ferme intention de revenir dès que je pourrai, mais pas à 700€ le ticket ! vive le low-cost, facilitateur d’échanges, créateur de valeur, catalyseur de vie.
Clm
A380
Messages : 1237
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Clm »

Effectivement ce débat est très intéressant. Loin de moi l'idée de nier l'apport pour les passagers VFR (notamment domestique ou ethniques), l'intérêt des méthodes du low-cost pour améliorer l'efficacité, etc. Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois désormais, il ne s'agit pas d'interdire intégralement, de tout jeter à la poubelle, mais de faire évoluer.

Malheureusement, la géographie des flux et les campagnes de pubs montrent bien que les compagnies low-cost ont particulièrement mis le paquet sur le tourisme et la consommation de masse.

Quelques exemples de réseaux de compagnie.

Réseau de Transavia au départ d'AMS, réseau quasi majoritaire Nord-Sud et Soleil (ou ski) :

Image

Réseau de Ryanair au départ de CRL. Les lignes Est-Ouest affinitaires ne sont pas majoritaires loin de là :

Image

Quelques exemples de publicités.

Easyjet :

Image

Transavia :

Image

Image

Ryanair :

Image

Image
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

De Charleroi, les liaisons avec l'Europe de l'Est sont assurées principalement par Wizz Air - une quinzaine de destinations, dont certaines en concurrence avec Ryanair (Sofia, Bucarest, Budapest, Varsovie, Vienne...)
Wizz Air est une low-cost dont on parle peu sur ce forum mais qui est en train de se développer considérablement, avec dynamisme et détermination.
D'autre part, la carte des destinations de Ryanair publiée ci-dessus n'est pas à jour : il y manque par exemple Copenhague, Sofia, Vienne, Athènes, Tel Aviv, Malte, Lisbonne ...
Battersea
E190
Messages : 139
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008, 20:09

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Battersea »

Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 21:15 Malheureusement, la géographie des flux et les campagnes de pubs montrent bien que les compagnies low-cost ont particulièrement mis le paquet sur le tourisme et la consommation de masse.

Quelques exemples de réseaux de compagnie.
La géographie des flux, Nord-Sud soient-ils, n’en définit pas le mix et la typologie de pax, sauf à quelques dizaines de destinations (Canaries, Sardaigne, Iles grecques et quelques autres à 80/90% de leur pax).
Tout le reste est un mélange de loisirs, d’affinitaire et de business. Je dirai en moyenne européenne low-cost et grosso modo (je ne connais pas les chiffres et je doute qu’on les trouve) 40% loisir (je ne me permets pas de dire combien sont justifiables ou non), 40% affinitaire/vfr, 20% business.

Destinations nord-sud ayant pourtant une proportion loisir de masse (c’est à dire une partie du loisir) inferieure à l’affinitaire: toutes les desti Maroc, une bonne partie de l’Espagne, une bonne partie de l’Italie, ça fait tout de suite beaucoup moins que la caricature de dire nord-sud égale tourisme de masse.

Maintenant il est particulièrement vrai que lorsqu’on habite à Rotterdam, à Cork, à Malmö, et bien on ait envie de voir un peu de soleil dans l’année, ce n’est pas répressible et bien sûr que les low-cost font une partie de leurs routes là dessus.
Tu aurais d’ailleurs pu évoquer qu’une partie de ce trafic loisir de masse, desti pures soleil existait largement avant avec les vols charters et gros TO benelux, uk, scandinavie et allemands. Rien de neuf sous le soleil, c’est en effet accéléré par les low-cost, mais pas nouveau.

Enfin, la pub c’est la pub ;) je ne t’apprendrai rien là dessus et la mise en avant avec des prix d’appels et des plages de rêve. Le tarif moyen de Ryanair étant aux alentours de 40€, le million de sièges à -20% et les prix à 19,99€ seront largement compensés par les tarifs à 100 ou 150€ et les services sup comme les bagages. Rien de choquant la dedans pour moi.
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

https://investor.ryanair.com/wp-content ... t-FY20.pdf

Selon le rapport annuel de Ryanair pour son année comptable 2020, page 70, le prix moyen payé par le passager est de 57,17 €, se décomposant en 37,46 € pour le billet proprement dit et 19,71 € en autres dépenses ( bagages, siège choisi, achats à bord, etc); le coût moyen du transport d'un passager étant de 49,58 €, le bénéfice est de 7,59 € par passager - il y en a eu 149 millions en 2020 .
Clm
A380
Messages : 1237
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Clm »

Il est clair que W6 est en train de monter en puissance avec un développement volontariste de plusieurs bases. La compagnie hongroise a commencé par se positionner sur le segment affinitaire des communautés d'Europe centrale et d'Europe de l'est qui vivaient (ou avaient des proches) en partie occidentale. Les marges de progression y étaient fortes, mais le marché est plutôt mature désormais pour certains pays (Pologne notamment). L'Ukraine tarde à démarrer malgré un volume de population important (conflits armés, etc.) et l'émergence de SkyUp pourrait contraindre les plans de W6 là-bas.

Le repositionnement tous azimuts au Royaume-Uni (CWL, DSA, LGW, LTN), dans les pays baltes/nordiques (OSL, RIX, TRD), en Allemagne (DTM), en Italie (MXP, CTA), à Chypre (LCA) et au Moyen-Orient (AUH) montre qu'elle cherche à sortir de son image de compagnie affinitaire des ressortissants d'Europe centrale et orientale. Elle tente des choses sur le segment domestique en Norvège (c'est ambitieux) et sur les vols Nord-Sud face aux LCC habituelles (FR, LS, U2) ou dans leurs angles morts (Cardiff, Doncaster/Sheffield).

La structure de coûts de la compagnie est encore plus compétitive que celle de Ryanair (et les conditions de traitement des employés aussi probablement). Je les ai pris une fois pour faire BVA <> WAW ; ça m'a suffit !
Clm
A380
Messages : 1237
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Clm »

Battersea a écrit : sam. 26 déc. 2020, 22:29
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 21:15 Malheureusement, la géographie des flux et les campagnes de pubs montrent bien que les compagnies low-cost ont particulièrement mis le paquet sur le tourisme et la consommation de masse.

Quelques exemples de réseaux de compagnie.
La géographie des flux, Nord-Sud soient-ils, n’en définit pas le mix et la typologie de pax, sauf à quelques dizaines de destinations (Canaries, Sardaigne, Iles grecques et quelques autres à 80/90% de leur pax).
Tout le reste est un mélange de loisirs, d’affinitaire et de business. Je dirai en moyenne européenne low-cost et grosso modo (je ne connais pas les chiffres et je doute qu’on les trouve) 40% loisir (je ne me permets pas de dire combien sont justifiables ou non), 40% affinitaire/vfr, 20% business.

Destinations nord-sud ayant pourtant une proportion loisir de masse (c’est à dire une partie du loisir) inferieure à l’affinitaire: toutes les desti Maroc, une bonne partie de l’Espagne, une bonne partie de l’Italie, ça fait tout de suite beaucoup moins que la caricature de dire nord-sud égale tourisme de masse.

Maintenant il est particulièrement vrai que lorsqu’on habite à Rotterdam, à Cork, à Malmö, et bien on ait envie de voir un peu de soleil dans l’année, ce n’est pas répressible et bien sûr que les low-cost font une partie de leurs routes là dessus.
Tu aurais d’ailleurs pu évoquer qu’une partie de ce trafic loisir de masse, desti pures soleil existait largement avant avec les vols charters et gros TO benelux, uk, scandinavie et allemands. Rien de neuf sous le soleil, c’est en effet accéléré par les low-cost, mais pas nouveau.

Enfin, la pub c’est la pub ;) je ne t’apprendrai rien là dessus et la mise en avant avec des prix d’appels et des plages de rêve. Le tarif moyen de Ryanair étant aux alentours de 40€, le million de sièges à -20% et les prix à 19,99€ seront largement compensés par les tarifs à 100 ou 150€ et les services sup comme les bagages. Rien de choquant la dedans pour moi.
C'est que j'écrivais plus haut. L'explication de la composante affinitaire tient mal quand on part depuis MPL, CRL ou LGW pour aller aux Canaries... La diaspora canarienne n'est pas si nombreuse... On sait que c'est pour remplir les resorts de Grande Canarie ou de Ténériffe... Je te rejoins sur le dilemme du besoin (presque médical) de soleil pour les pays d'Europe du Nord. Je te rejoins également sur le fait que ce marché était autrefois occupé par les compagnies aériennes charters et ce n'était guère mieux niveau qualité de service, respect des employés, etc.

Les LCC ont choisi de se positionner sur le segment loisirs et le sous-segment vacances car elle y avaient un avantage prix clé pour gagner des parts de marché. La sensibilité prix des voyageurs est très forte sur ce segment.

Transport aérien et tourisme sont étroitement liés. Les deux s'entretiennent mutuellement. Les LCC ont mis un sacré coup de booster au tourisme intra-européen (ou proche de l'Europe) ces dernières décennies. On peut l'apprécier pour le développement économique des régions touristiques, on peut aussi le regretter pour l'impact environnemental accru que cela a généré.

C'est pour cela que j'en reviens aux choix individuels. C'est à nous de nous interroger sur l'impact de notre consommation. J'ai par exemple mis de côté l'idée d'aller à Venise, parce que la ville souffre du tourisme de masse. Et pourtant j'aimerais beaucoup voir cette ville incroyable. Il y a toujours des raison incompressibles propres à chacun pour réaliser certains voyages qui comptent. Autant nous interroger individuellement sur ce que l'on peut se dispenser de faire. Ce sera différent d'une personne à l'autre.

Je trouve que la notion de valeur est plus intéressante que la quantité importante ou le prix bas pour déterminer l'apport d'un produit ou d'un service. Les études de marché montrent que le prix a une dimension psychologique très forte dans la valeur que les clients associeront à tel produit ou service. Les positionnements marketing centrés sur le bas prix ont tendance à favoriser des comportements de consommation de faible valeur, voire même à favoriser une spirale de déconsidération auprès des collaborateurs. Inversement, les stratégies de prix plus haute symbolisent une valeur importante, parfois totalement artificielle ce qui n'est pas mieux (ex : l'Iphone qui coute 200€ à produire et vendu 1000€).

On commence à y venir pour la consommation de viande, avec le retour en grâce des filières de qualité et la baisse de la consommation de viande ; on a fait pareil pour le vin ces 20 dernières années, en en buvant moins mais mieux. Faisons pareil pour nos déplacements en essayant de maximiser la valeur et la qualité. C'est plus vertueux que les campagnes de pub que je vous ai montrées par exemple.
Modifié en dernier par Clm le dim. 27 déc. 2020, 00:19, modifié 1 fois.
Battersea
E190
Messages : 139
Enregistré le : dim. 12 oct. 2008, 20:09

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Battersea »

Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 23:56 Il est clair que W6 est en train de monter en puissance avec un développement volontariste de plusieurs bases. La compagnie hongroise a commencé par se positionner sur le segment affinitaire des communautés d'Europe centrale et d'Europe de l'est qui vivaient (ou avaient des proches) en partie occidentale. Les marges de progression y étaient fortes, mais le marché est plutôt mature désormais pour certains pays (Pologne notamment). L'Ukraine tarde à démarrer malgré un volume de population important (conflits armés, etc.) et l'émergence de SkyUp pourrait contraindre les plans de W6 là-bas.

Le repositionnement tous azimuts au Royaume-Uni (CWL, DSA, LGW, LTN), dans les pays baltes/nordiques (OSL, RIX, TRD), en Allemagne (DTM), en Italie (MXP, CTA), à Chypre (LCA) et au Moyen-Orient (AUH) montre qu'elle cherche à sortir de son image de compagnie affinitaire des ressortissants d'Europe centrale et orientale. Elle tente des choses sur le segment domestique en Norvège (c'est ambitieux) et sur les vols Nord-Sud face aux LCC habituelles (FR, LS, U2) ou dans leurs angles morts (Cardiff, Doncaster/Sheffield).
Sujet intéressant aussi ses développements récents, je pense cependant qu’elle a dégainé trop vite et a du sentir la douloureuse passer à garder bcp de vols en début de crise, cet été et avoir procédé à des développements tous azimuts. Ça lui a coûté cher (à voir ses résultats semestriels... loin du drame de ceux d’easyJet, mais tout de même), elle est donc revenue depuis à un peu plus de raison en adaptant l’offre à la demande sur son programme actuel. Mais elle est solide et aura pris des positions tout de même pour l’avenir.
Clm
A380
Messages : 1237
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Clm »

Battersea a écrit : dim. 27 déc. 2020, 00:12
Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 23:56 Il est clair que W6 est en train de monter en puissance avec un développement volontariste de plusieurs bases. La compagnie hongroise a commencé par se positionner sur le segment affinitaire des communautés d'Europe centrale et d'Europe de l'est qui vivaient (ou avaient des proches) en partie occidentale. Les marges de progression y étaient fortes, mais le marché est plutôt mature désormais pour certains pays (Pologne notamment). L'Ukraine tarde à démarrer malgré un volume de population important (conflits armés, etc.) et l'émergence de SkyUp pourrait contraindre les plans de W6 là-bas.

Le repositionnement tous azimuts au Royaume-Uni (CWL, DSA, LGW, LTN), dans les pays baltes/nordiques (OSL, RIX, TRD), en Allemagne (DTM), en Italie (MXP, CTA), à Chypre (LCA) et au Moyen-Orient (AUH) montre qu'elle cherche à sortir de son image de compagnie affinitaire des ressortissants d'Europe centrale et orientale. Elle tente des choses sur le segment domestique en Norvège (c'est ambitieux) et sur les vols Nord-Sud face aux LCC habituelles (FR, LS, U2) ou dans leurs angles morts (Cardiff, Doncaster/Sheffield).
Sujet intéressant aussi ses développements récents, je pense cependant qu’elle a dégainé trop vite et a du sentir la douloureuse passer à garder bcp de vols en début de crise, cet été et avoir procédé à des développements tous azimuts. Ça lui a coûté cher (à voir ses résultats semestriels... loin du drame de ceux d’easyJet, mais tout de même), elle est donc revenue depuis à un peu plus de raison en adaptant l’offre à la demande sur son programme actuel. Mais elle est solide et aura pris des positions tout de même pour l’avenir.
Je confirme pour la Norvège, ça sort à 20€ l'aller-simple pour des Oslo <> Tromso par exemple. Je soupçonne les norvégiens de +/- boycotter ce transporteur étranger cheap et de préférer (patriotisme oblige) Norwegian et SAS. Ils ont des revenus importants donc le prix n'est pas forcément le meilleur argument sur ce marché.
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

Clm a écrit : sam. 26 déc. 2020, 23:56 Il est clair que W6 est en train de monter en puissance avec un développement volontariste de plusieurs bases.
(...)
Je les ai pris une fois pour faire BVA <> WAW ; ça m'a suffit !
J'ai fait en tout un peu plus de 40 vols avec Wizz Air, dont une douzaine cette année.
A total, et notamment au point de vue des prix et de la ponctualité, j'estime que Wizz Air vaut Ryanair (et, sous ma plume, ce n'est pas un mince compliment). En plus, Wizz Air a un programme de fidélité, le Wizz Discount Club, qui est très intéressant.
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

https://www.rtl.be/info/belgique/politi ... 74829.aspx

Extraits :

Confrontée à la baisse de son activité, Ryanair réclame depuis plusieurs mois une aide ou une diminution de la redevance qu'elle paye pour utiliser les infrastructures carolos, faute de quoi elle menace de réduire la voilure.
"Nous devons rester fermes face au chantage de Ryanair", a affirmé lundi le ministre régional des Aéroports Jean-Luc Crucke.
"La compagnie doit revenir à des positions raisonnables", a-t-il ajouté tout en reconnaissant que le transporteur irlandais "n'aurait sans doute aucun problème à se replier sur un aéroport voisin de celui de Charleroi.

" La crise va malheureusement fragiliser de nombreuses compagnies aériennes, y compris low-cost, et cela risque de contraindre des aéroports à diminuer leur prix afin d'attirer d'autres opérateurs. Certains Etats ont par ailleurs fait marche arrière en retirant les taxes prévues pour s'assurer que Ryanair maintienne ses activités", a expliqué le ministre.
"Au niveau des redevances, celles de Charleroi sont effectivement considérées parmi les plus basses. Toutefois entrent en ligne de compte les rabais octroyés sur ces redevances, le coût des prestations d'assistance en escale - élevé en Belgique -, les contreparties offertes sur les revenus 'non aviation' ainsi que des aides marketing éventuelles.

"La crise a pour conséquence que toutes les plateformes avoisinantes vont se montrer agressives afin de survivre".
Rapson
A380
Messages : 1184
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Rapson »

Pour le moment Ryanair supprimerait un sacré paquet de ligne sur la France et en Europe depuis Charleroi pour l’été 2021. Un bon nombre de destinations ne sont plus réservables.
Pour la France : Bergerac Béziers, Biarritz, Figari, La Rochelle, Nîmes et Perpignan.
Pour l’Europe et Israël: Banja Luka, Gerona, Santander, Saragosse, Dublin, Tel Aviv, Ancône, Bari, Comiso, Pérousse, Turin, Venise, Riga, Podgorica et Wroclaw.

Pour le Maroc : Agadir, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat et Tanger

C'est une sacrée réduction de base pour Ryanair.
Rwandair Express
A380
Messages : 5192
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Rwandair Express »

Rapson a écrit : mar. 26 janv. 2021, 18:29 Pour le moment Ryanair supprimerait un sacré paquet de ligne sur la France et en Europe depuis Charleroi pour l’été 2021. Un bon nombre de destinations ne sont plus réservables.
Pour la France : Bergerac Béziers, Biarritz, Figari, La Rochelle, Nîmes et Perpignan.
Pour l’Europe et Israël: Banja Luka, Gerona, Santander, Saragosse, Dublin, Tel Aviv, Ancône, Bari, Comiso, Pérousse, Turin, Venise, Riga, Podgorica et Wroclaw.

Pour le Maroc : Agadir, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat et Tanger

C'est une sacrée réduction de base pour Ryanair.
En même temps...

Le ministre wallon des Aéroports prône la "fermeté face au chantage" de Ryanair

(Belga) "Nous devons rester fermes face au chantage de Ryanair", a affirmé lundi, en commission du parlement wallon, le ministre régional des Aéroports Jean-Luc Crucke. "La compagnie doit revenir à des positions raisonnables tout en respectant les procédures propres à notre pays, notamment en matière de protection des travailleurs", a-t-il ajouté tout en reconnaissant que le transporteur irlandais "n'aurait sans doute aucun problème à se replier sur un aéroport voisin de celui de Charleroi (BSCA) "où la croissance stagne depuis 2013 à une offre constante de 3,5 millions de sièges.

https://www.rtl.be/info/belgique/politi ... 74829.aspx
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13558
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Flyzen »

Rapson a écrit : mar. 26 janv. 2021, 18:29 Pour le moment Ryanair supprimerait un sacré paquet de ligne sur la France et en Europe depuis Charleroi pour l’été 2021.
...
C'est une sacrée réduction de base pour Ryanair.
En fait si on regroupe toutes les autres annonces postées c'est une réduction +/- générale de l'activité de la Cie
Il y avait eu sur ce forum des critiques sur la frilosité de Easyjet dans ses programmes ...n'était ce pas eux qui étaient dans la réalité de la situation ?

PS certaines lignes supprimées par ryanair sont aussi certainement dues a l'effet Brexit et au pbl des B737MAX ..enfin disons B737-8200 ... car il y a encore une inconnue ryanair étant toujours, selon ses propos, a négocier avec Boeing la livraison des premiers machines sur l'aspect $$$ d'indemnités de retard ... sachant que la Cie n'a aucun besoin des machines en ce moment ...
Michel
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 13558
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Flyzen »

Rwandair Express a écrit : mar. 26 janv. 2021, 21:43
Rapson a écrit : mar. 26 janv. 2021, 18:29 Pour le moment Ryanair supprimerait un sacré paquet de ligne sur la France et en Europe depuis Charleroi pour l’été 2021. Un bon nombre de destinations ne sont plus réservables.
Pour la France : Bergerac Béziers, Biarritz, Figari, La Rochelle, Nîmes et Perpignan.
Pour l’Europe et Israël: Banja Luka, Gerona, Santander, Saragosse, Dublin, Tel Aviv, Ancône, Bari, Comiso, Pérousse, Turin, Venise, Riga, Podgorica et Wroclaw.

Pour le Maroc : Agadir, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat et Tanger

C'est une sacrée réduction de base pour Ryanair.
En même temps...
Le ministre wallon des Aéroports prône la "fermeté face au chantage" de Ryanair...
Et oui ... peut être que les €€€ dans les caisses vont cruellement manquer pour les mois / années a venir et ce pour toutes les plateformes aéroportuaires
Michel
francorifain
A321
Messages : 251
Enregistré le : sam. 6 nov. 2010, 12:11

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par francorifain »

Rapson a écrit : mar. 26 janv. 2021, 18:29 Pour le moment Ryanair supprimerait un sacré paquet de ligne sur la France et en Europe depuis Charleroi pour l’été 2021. Un bon nombre de destinations ne sont plus réservables.
Pour la France : Bergerac Béziers, Biarritz, Figari, La Rochelle, Nîmes et Perpignan.
Pour l’Europe et Israël: Banja Luka, Gerona, Santander, Saragosse, Dublin, Tel Aviv, Ancône, Bari, Comiso, Pérousse, Turin, Venise, Riga, Podgorica et Wroclaw.

Pour le Maroc : Agadir, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat et Tanger

C'est une sacrée réduction de base pour Ryanair.

Les vols pour le Maroc sont de nouveau disponible sur le site de Ryanair pour la haute saison 2021
Gosselies
A380
Messages : 2421
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud)

Message par Gosselies »

https://www.rtl.be/info/belgique/politi ... 82510.aspx

Le ministre Wallon du Budget et des Aéroports Jean-Luc Crucke assure avoir renoué le contact avec Ryanair, qui réclame depuis plusieurs mois une aide ou une diminution de la redevance payée pour utiliser les infrastructures carolos. "Nous avons renoué le contact avec Ryanair. Et il est bon. Je ne vois pas de signe tangible qui laisse penser que Ryanair quitterait Charleroi", indique-t-il.

En d'autres termes, Ryanair a obtenu quelque chose et restera donc à Charleroi, ce qui est incontestablement une bonne nouvelle.
Répondre

Retourner vers « Aéroports du monde - le Forum »