Aéroport de La Rochelle

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...
Répondre
Fred94
A320
Messages : 183
Enregistré le : ven. 10 mars 2017, 08:08

Re: Aéroport de La Rochelle

Message par Fred94 »

. N'oubliez pas dans "vos pensées" que certains aéroports n'allouent pas d'aides à la création de lignes si elles ne sont que saionnières
La liaison était bien prévue en saisonnier uniquement donc pas le sujet direct ici.
Clm
A380
Messages : 1604
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00
Localisation : Danemark

Re: Aéroport de La Rochelle

Message par Clm »

Fred94 a écrit : ven. 13 mai 2022, 13:18 Le souci sur LRH maintenant c'est la ligne vers LYS qui n'a toujours pas retrouvé son rythme bi quotidien d'avant covid...
Les liaisons directes avec NCE et MRS ne vont peut être pas arranger les choses mais le trafic affaires n'est pas celui qui reprend le plus vite et le plus fort
Pour bien connaître le sujet, on est dans une prophétie auto-réalisatrice. Les compagnies aériennes offrent des fréquences trop faibles pour le trafic affaires et se ruent vers le loisirs. Forcément, la demande loisirs s'en retrouve stimulée. De l'autre côté, les entreprises partent du principe qu'il n'est pas encore totalement possible de voyager comme avant alors que c'est le cas en réalité pour de nombreuses destinations.

Certains secteurs économiques comme l'oil & gas sont repartis très fort sur des lignes clés. En maintenant une offre affaires famélique, les compagnies aériennes régionales ne réalisent pas vraiment qu'elles sont en train de tuer leur propre marché. Elles doivent rapidement envoyer un signal fort aux clients en leur disant que les voyages peuvent reprendre.

Il n'y a rien de pire que de maintenir quelques vols par semaine au lieu de la fréquence normale. Personne ne veut prendre en charge le décalage inévitable entre la progression de la fréquence et la progression du remplissage. C'est un peu comme si il fallait rouvrir une ligne, le temps que la demande revienne.

Si on continue à ce rythme, la seule offre disponible pour laquelle on pourra prendra l'avion sera pour aller à la plage ou faire un week-end à Budapest, Prague ou Venise... Et je vous prie de croire que ce sera la parfaite raison pour les pouvoirs publics de sévir fortement pour lutter contre le changement climatique ; la raison de voyager devenant bien trop futile au regard de son impact environnemental...

Il faudrait vraiment revenir à des priorités en matière de financement public à commencer par l'emploi local et la couverture de manière directe ou indirecte du plus large spectre de destinations possibles au-delà des destinations balnéaires deux misérables fois par semaine... Dépenser du pognon de nos impôts pour cela est juste insensé.
Répondre

Retourner vers « Autres aéroports français »