Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Le forum sur les compagnies aériennes françaises: Corsair, Aigle Azur, XL Airways, Air Austral, Air Caraïbes...
Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mar. 13 août 2019, 18:51

Ce qui semble se profiler a l'horizon pour ZI et sauver ce qui reste possible
-- arret du LC mais ça c'est déjà annoncé ... que faire des A330 qui en ce moment volent parfois sur BKO et en affretement
-- transfert a CDG du trafic Algérie / Afrique en totalité ou pas
-- vente des slots a ORY a IAG ** alors comment ? un montage qui semblerait passer par la création d'une nouvelle entité juridique séparée de ZI qui reprendrait le trafic Portugal pour être ensuite vendue a IAG ?
-- Moscou Kiev ... ??? mystère ça va de l'arrêt définitif a ???
-- les actionnaires Chine... Brésil ...aux abonnés absents
-- l'Etat serait intervenu via le Comité interministériel de restructuration industrielle mais pour le court terme ( en clair mm si ça n'est pas dit ...passer les retours de vacances )

Voila ce qui semble ressortir des dernières rumeurs avec beaucoup de conditionnel
A suivre mais est cela bonne voie de transformer ce qui restera de ZI en une mini Cie dont on voit pas très bien les contours ni même avec qui coté actionnariat

** j'ai du mal a comprendre que le Groupe Dubreuil ai refusé, selon ce qui est rapporté par ZI, et donc laisserait partir des slots a ORY chez IAG qui en vont pas rester lgt sur du trafic portugais mais finir chez level ...on peut se poser des questions
Michel

Avatar du membre
azur
A380
Messages : 1020
Enregistré le : jeu. 20 août 2009, 15:21

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par azur » mar. 13 août 2019, 21:26

Alors,

Kiev Moscou resteront. Les A330 resteront aussi normalement charter/affretement et Bamako. En attendant que les choses s'arrangent sur Sao Paulo qui fonctionne très bien et peut-être des opportunités ailleurs en 330 plus tard. D'ailleurs la ligne et suspendu et non supprimé. Milan s'arrête par contre et aucun plan social ni licenciement.

Micro cie, j'espère que non ça résoudra rien. Il y a plein de marché sous exploité voir pas du tout depuis la France qui conviendrait à zi.

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mer. 14 août 2019, 08:53

azur a écrit :
mar. 13 août 2019, 21:26
Les A330 resteront aussi normalement charter/affretement et Bamako. En attendant que les choses s'arrangent sur Sao Paulo qui fonctionne très bien...
Moscou Kiev ...Bof ! quel intérêt ... pas plus que Milan !
Garder les A330 est une connerie de haut niveau ** ...et pour ce qui est de Sao Paulo dire que ça fonctionne bien .... peut être faudrait il dire que ça fait du pax par le bais d'offres promotionnelles régulières basses et en saison estivale oui ...ça fait du pax ... mais ça creuse "le trou" et ensuite ...on voit on arrête en septembre bien sur on va dire "provisoirement" mais qui y croit ???

De toute façon le fond du pbl pour le futur, su futur il y a c'est l'actionnariat QUI va réinjecter des €€€/$$$, par exp perso ( ... disons vécue) c'est le type de reprise qui se fera plus facilement une fois la Cie liquidée, le repreneur n'a pas les dettes à reprendre et "achète" QUE ce qu('il veut garder ...

Allez bon courage et si IAG reprend les slots a ORY avec des personnels ...n'hésite pas un moment


** les avoir "vendus" avec les lignes à TX ou CRL aurait été un bon plan mais ...
Michel

Clm
B747
Messages : 738
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Clm » mer. 14 août 2019, 10:33

Flyzen a écrit :
mer. 14 août 2019, 08:53
azur a écrit :
mar. 13 août 2019, 21:26
Les A330 resteront aussi normalement charter/affretement et Bamako. En attendant que les choses s'arrangent sur Sao Paulo qui fonctionne très bien...
Moscou Kiev ...Bof ! quel intérêt ... pas plus que Milan !
Garder les A330 est une connerie de haut niveau ** ...et pour ce qui est de Sao Paulo dire que ça fonctionne bien .... peut être faudrait il dire que ça fait du pax par le bais d'offres promotionnelles régulières basses et en saison estivale oui ...ça fait du pax ... mais ça creuse "le trou" et ensuite ...on voit on arrête en septembre bien sur on va dire "provisoirement" mais qui y croit ???

De toute façon le fond du pbl pour le futur, su futur il y a c'est l'actionnariat QUI va réinjecter des €€€/$$$, par exp perso ( ... disons vécue) c'est le type de reprise qui se fera plus facilement une fois la Cie liquidée, le repreneur n'a pas les dettes à reprendre et "achète" QUE ce qu('il veut garder ...

Allez bon courage et si IAG reprend les slots a ORY avec des personnels ...n'hésite pas un moment


** les avoir "vendus" avec les lignes à TX ou CRL aurait été un bon plan mais ...
Sao Paulo, il faut vite le dire. Il s'agit en réalité de l'aéroport de Campinas (1,2 millions d'habitants) qui est situé à 93km de Sao Paulo (1h20 sans embouteillage, donc plutôt 2h-2h30). La ligne fonctionne surtout grâce à Azul qui a une grande base à VCP et offre donc des correspondances via un contrat de partage de codes entre les deux compagnies qui prendra fin en octobre de cette année. Je ne sais plus si un nouveau contrat a été signé...

Pour autant, il s'agit de la seule ligne long-courrier de l'aéroport de VCP à l'heure actuelle, ce qui n'est pas très engageant. C'est un choix plutôt baroque d'aéroport qui est très fragile car dépendant des correspondances.

Plus j'y réfléchis et plus je me dis que le secteur long-courrier a été lancé avec dans une certaine improvisation et en prenant des risques inconsidérés. Sur le papier, miser sur les correspondances des compagnies des actionnaires (Azul, Hainan Airlines) est logique. Mais la rentabilité n'est pas forcément évidente.

Encore plus que le moyen-courrier, seules des niches permettent de se lancer sur le long-courrier quand on a une compagnie peu connue du grand public.

Les O&D Paris <> Sao Paulo et Paris <> Pékin sont ultra-concurrentielles. Donc le tarif moyen sur l'O&D aura tendance à s'effondrer. Assez logiquement, ZI a donc cherché, pour limiter les risques de mauvais remplissage/mauvais yield à élargir sa base de clients potentiels via un partage de code à VCP et PEK. Nouveau problème, il faut partager la recette des vols et donc s'amputer des revenus.

L'équation est très complexe pour une compagnie de cette taille, et un Airbus A330-200 qui perd de l'argent est autrement plus douloureux qu'un Airbus A320-200.

Au lieu d'aller se tuer sur la concurrence à Sao Paulo et Pékin, Aigle Azur aurait dû cibler des niches autosuffisantes sur du point à point. Paris <> Bamako en est une. En fonction des droits de trafic elle pourrait aussi tenter Abidjan, Brazzaville, Conakry, Dakar, Douala, Kinshasa, Libreville, Lomé, Ndjamena, Niamey, Ouagadougou, Pointe Noire, Yaoundé. Il doit bien y avoir une brèche pour briser le monopole d'Air France sur une ou plusieurs de ces destinations ?

Et au-delà de l'Afrique, pour ce qui est du segment long-courrier, il y a des choses à faire sur la Réunion (Saint-Pierre Pierrefonds !), Mayotte, les Maldives, les Seychelles, Madagascar, Nouvelle Calédonie, etc.

Aigle Azur a une image de compagnie VFR ethnique forte. Je n'ai jamais compris ces délires de vouloir devenir de manière erratique une compagnie généraliste alors que la guerre des prix fait rage sur ce segment. Les Berlin, Lyon, Milan, Nantes, Pékin et Sao Paulo étaient des erreurs grossières.

Avec un peu de chance, en revenant sur ses bases fortes, la compagnie pourrait survivre, si les comptes ne sont pas condamnés évidemment...
Bon courage.

Avatar du membre
Sebo
A380
Messages : 1126
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:55
Localisation : Marseille

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Sebo » mer. 14 août 2019, 11:13

Flyzen a écrit :
mar. 13 août 2019, 18:51
j'ai du mal a comprendre que le Groupe Dubreuil ai refusé, selon ce qui est rapporté par ZI, et donc laisserait partir des slots a ORY chez IAG qui en vont pas rester lgt sur du trafic portugais mais finir chez level ...on peut se poser des questions
Moi je trouve leur refus logique. Qu'est-ce qu'ils auraient fait du personnel et des mono-couloirs de ZI ? Ils ne sont pas du tout intégrables à leur modèle. Et le trafic vers l'outre-mer tet le reste des Caraïbes n'est pas extensible à souhait. Dans ces conditions, je ne pense pas qu'Air Caraïbes ait besoin d'encore se développer à ORY et d'obtenir de nouveaux créneaux. Quant à French Bee ça semble bien vivoter même s'ils ont indiqué vouloir ouvrir une ligne par an.

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mer. 14 août 2019, 20:20

Clm a écrit :
mer. 14 août 2019, 10:33
Plus j'y réfléchis et plus je me dis que le secteur long-courrier a été lancé avec dans une certaine improvisation et en prenant des risques inconsidérés. Sur le papier, miser sur les correspondances des compagnies des actionnaires (Azul, Hainan Airlines) est logique. Mais la rentabilité n'est pas forcément évidente.
J'aurais tendance a dire lancées "sur ordre"
... pour Hainan il est certain que ZI sur PEK représentait ce qu'il n'était pas possible pour HNA d'avoir une ligne Paris / PEK pour alimenter son hub et la 1ere tentative avec machines chinoises a échouée surement pour cette raison, la 2 em n'a pas "vécue" longtemps
... pour le Brésil ? c'est une destination dont je en connais aps du tout le marché mais surement mm genre d'approche, feeder le hub Azul
Michel

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mer. 14 août 2019, 20:28

Sebo a écrit :
mer. 14 août 2019, 11:13
Flyzen a écrit :
mar. 13 août 2019, 18:51
j'ai du mal a comprendre que le Groupe Dubreuil ai refusé, selon ce qui est rapporté par ZI, et donc laisserait partir des slots a ORY chez IAG qui en vont pas rester lgt sur du trafic portugais mais finir chez level ...on peut se poser des questions
Moi je trouve leur refus logique...
Oui et non
Dans l'option reprise de l'ensemble de lentreprise dans la situation actuelle ... donc aussi avec les dettes ...bien su le non du Groupe Dubreuil est logique et c'est pour ça que visiblement personne d'autre ne voulait de la Cie !
Maintenant pour une reprise après une mise en redressement ou une liquidation ... c'est fort différent on peut faire une reprise partielle de l'activité et mm après liquidation sans supporter les dettes
A suivre mais si IAG récupère ses slots ZI a ORY pas sur que Air Caraïbes y gagne de voir Level arriver en force sur les lignes DOM !
Michel

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » jeu. 15 août 2019, 06:16

Pour compléter mes propos, les dernières déclaration de TX laissent entendre que la Cie a se développer hors de son marché historique FDF PTP, sur la zone Caraïbes sa présence sur Cuba devrait se renforcer, idem sur la Rep Dom .... et des destinations dans cette zone il y en a ( TX fait parfois des doubles touchers ) la Guyane autre DOM ou TX est de +en + présent
Le seul handicap de TX ne pas avoir de quoi "fedder" ses vols a ORY au départ de l'UE
Et, mm si on ressort du cas slots ORY, il reste a TX un marché province /DOM peut être limité mais il est porteur a certaines périodes ... pour mémoire CRL a fait du NTE >>> PTP/FDF en B747
Michel

Clm
B747
Messages : 738
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Clm » jeu. 15 août 2019, 08:49

https://mobile.francetvinfo.fr/replay-r ... 52195.html

J'aime bien ce passage :
« Alors qu’elle se concentrait depuis le début des années 2000 sur le Maghreb et surtout l’Algérie avec six villes desservies – des destinations très rentables – la compagnie s’est dispersée en se lançant dans le long-courrier, sans stratégie claire. Un virage sous l’impulsion de son actionnaire chinois HNA, entré au capital il y a sept ans en lui promettant un avenir radieux. L’été dernier, Aigle Azur ouvre une ligne Paris-Sao Paulo, puis ce sera un Paris-Pékin dans la foulée. Au final, c’est un fiasco. La liaison vers la Chine est abandonnée en avril dernier, alors que celle vers le Brésil devrait disparaitre à l’automne. Mais ce n’est pas tout puisque pressé par ses créanciers, Aigle Azur à même dû rendre un de ses avions en juin dernier car faute de moyens, toute sa flotte est louée à des sociétés de leasing. Pendant toutes ces années l’actionnaire chinois n’aura rien fait pour changer la donne, il est d’ailleurs lui-même en difficultés et ne donne plus signe de vie. »

Rwandair Express
A380
Messages : 2625
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Rwandair Express » lun. 26 août 2019, 13:00

Philippe Bohn, est un ex Mr Airbus en Afrique et c'est lui qui a lancé la toute nouvelle Air Sénégal. Gérard Houa (si c'est bien celui là) est un homme d'Affaires Franco Chinois, président d'une fondation, et qui a souvent joué le rôle d'intermédiaire, dans les investissements de HNA, en France.

Nouvelle direction chez Aigle Azur, sur fond de dissensions

La compagnie Aigle Azur, en difficultés, a changé de direction et est désormais présidée par Gérard Houa, actionnaire de Lu Azur qui détient 19% du capital, a-t-elle annoncé lundi sur fond de dissensions entre son ancien président Frantz Yvelin et ses actionnaires. «Gérard Houa assure désormais la présidence d'Aigle Azur et Philippe Bohn la fonction de directeur général», selon un communiqué signé par les deux nouveaux dirigeants.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/nouvel ... s-20190826

Image

Clm
B747
Messages : 738
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Clm » lun. 26 août 2019, 13:52

Rwandair Express a écrit :
lun. 26 août 2019, 13:00
Philippe Bohn, est un ex Mr Airbus en Afrique et c'est lui qui a lancé la toute nouvelle Air Sénégal. Gérard Houa (si c'est bien celui là) est un homme d'Affaires Franco Chinois, président d'une fondation, et qui a souvent joué le rôle d'intermédiaire, dans les investissements de HNA, en France.

Nouvelle direction chez Aigle Azur, sur fond de dissensions

La compagnie Aigle Azur, en difficultés, a changé de direction et est désormais présidée par Gérard Houa, actionnaire de Lu Azur qui détient 19% du capital, a-t-elle annoncé lundi sur fond de dissensions entre son ancien président Frantz Yvelin et ses actionnaires. «Gérard Houa assure désormais la présidence d'Aigle Azur et Philippe Bohn la fonction de directeur général», selon un communiqué signé par les deux nouveaux dirigeants.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/nouvel ... s-20190826

Image
Le communiqué est très violent à l'encontre du précédent directeur général.
Cela confirme bien ce que l'on peut penser de lui a priori...

Avatar du membre
Ops-Marco
B777
Messages : 308
Enregistré le : jeu. 13 nov. 2008, 18:24
Localisation : Entre LIS et GVA

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Ops-Marco » lun. 26 août 2019, 16:02

La seule chose qui manque, c'est l'accusation de gestion déloyale : mentir aux actionnaires sur les résultats, c'est très grave...

jet1
A380
Messages : 1192
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009, 17:41

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par jet1 » lun. 26 août 2019, 16:37

Très bien, mais quel est vraiment le crédit de la nouvelle équipe? Il va falloir qu’elle mette en œuvre très, très vite un projet permettant de sauver la compagnie. Les nouveaux dirigeants vont-ils confirmer les dernières mesures annoncées par F Yvelin (la vente des créneaux d’Orly correspondant aux lignes vers le Portugal)? Et quels marchés vont-ils aller chercher? Aigle Azur peut difficilement survivre dans son format actuel à 10 avions, mais les marchés immédiatement rentables pour une petite compagnie en convalescence ne sont vraiment pas nombreux.

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » lun. 26 août 2019, 18:41

Ops-Marco a écrit :
lun. 26 août 2019, 16:02
La seule chose qui manque, c'est l'accusation de gestion déloyale : mentir aux actionnaires sur les résultats, c'est très grave...
oui c'est grave mais ça reste a prouver ... cacher la réalité sur du court terme on va dire "c'est +/- facile" mais le préambule du communiqué parle d'une période qui porte sur plusieurs années dont à minima un exercice fiscale complet et la j'ai beaucoup de doutes qu'un dirigeant puisse cacher les faits évoqués surtout avec la situation de son actionnaire chinois lui aussi en difficulté
...par contre la débacle des derniers mois... la oui il y a forte présomption que tout n'a pas été dit
Michel

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » lun. 26 août 2019, 18:45

jet1 a écrit :
lun. 26 août 2019, 16:37
Très bien, mais quel est vraiment le crédit de la nouvelle équipe? Il va falloir qu’elle mette en œuvre très, très vite un projet permettant de sauver la compagnie.... Et quels marchés vont-ils aller chercher? Aigle Azur peut difficilement survivre dans son format actuel à 10 avions, mais les marchés immédiatement rentables pour une petite compagnie en convalescence ne sont vraiment pas nombreux.
Changer la tête OK surement bénéfique .... mais si les nouvelles têtes ne changent pas le modèle ça risque fort d'être difficile de sauver les meubles !
A suivre, espérons le ... peut être passer par le stade d'une mini compagnie sur quelques marchés porteurs ou ZI est bien ancré, a un nom ... pour ensuite la redresser
Michel

Clm
B747
Messages : 738
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Clm » mar. 27 août 2019, 08:47

ça vire donc en règlement de compte entre actionnaires :
https://www.air-journal.fr/2019-08-27-a ... 14620.html
http://www.lefigaro.fr/societes/aigle-a ... h-20190826
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 26432.html

Le communiqué de presse était plutôt virulent, ce qui est assez étonnant comme communication extérieure.
Je ne serais pas surpris que la dissimulation des pertes sur le secteur moyen-courrier, et notamment les lignes vers Berlin et Milan soit vraie.
Ces deux lignes étaient clairement des paris suicidaires, Aigle Azur, ayant ni la notoriété de marque, ni la solidité financière suffisantes pour se lancer face à Air France, Alitalia, Eurowings, Easyjet, Ryanair, etc.

Rwandair Express
A380
Messages : 2625
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Rwandair Express » mar. 27 août 2019, 09:21

Pas surprenant dans ce genre de cas. Quand il y a plusieurs actionnaires, qui ont des parts plus ou moins importantes, tout le monde se rejette la balle. Et ça montre que personne ne pouvait visiblement s'entendre, donc forcément quand en haut ça bloque, les bons résultats ne suivent pas. Il est évident que la stratégie des 2 dernières années a plombé la compagnie, mais il faut surtout se demander, pourquoi depuis 2012, année de l'arrivée de HNA dans le capital d'Aigle Azur, la compagnie perd de l'argent et malgré l'ajout de cash de la part de HNA.

Les vols pour La Chine à la base devait débuter, en 2013. En 2001, GoFast avait réussi a redresser une compagnie moribonde, qui pendant les années 2000 s'en sortait plutôt bien, dans un ciel Français en déclin (faillites d'Euralair, Air Lib, Air Liberté, AOM, Aeris, Air Littoral, Axis Airways) On a tendance à l'oublier, mais Agle Azur est la seconde plus ancienne compagnies Française à encore voler. Elle a lancé ses vols, dans les années 40. Donc historiquement parlant, ça serait aussi une grosse perte, pour l'aviation Française.

Même si certaines lignes n'avaient pas été couronnés de succès (elle a notamment quitté le Maroc ou suspendu ses vols sur l'Irak), il semble que la compagnie se portait mieux, quand elle se basait uniquement sur un marché communautaire. Le virage stratégique proposé par HNA a été catastrophique. Certes il y avait beaucoup de sous, mais la compagnie s'est éloignée petit à petit de son corps de métier, bien dommage. A la décharge d'Aigle Azur, la compagnie a connu des difficultés pour obtenir des droits de trafic, notamment sur La Chine (plus survol de La Russie), ainsi qu'elle a des fond bloqués en Algérie

Espérons que les choses rentrent dans l’ordre. Mais il y a pas trop de secret, les seules compagnies Françaises en forme, en ce moment ce sont celles qui sont toujours restés dans leur corps de métier, qui ont été capables d'innover et surtout d'anticiper face à la concurence. Je pense à Air Caraïbes ou même Air Tahiti, qui arrive à se maintenir, malgré une concurence de plus en plus importante (UA, French Bee,...). Air Austral était aussi retournée dans le vert, après une grosse restructuration.

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mar. 27 août 2019, 11:10

Rwandair Express a écrit :
mar. 27 août 2019, 09:21
Le virage stratégique proposé par HNA a été catastrophique.... A la décharge d'Aigle Azur, la compagnie a connu des difficultés pour obtenir des droits de trafic, notamment sur La Chine (plus survol de La Russie)
Faut pas oublier le montage opérationnel du 1er echec de ZI sur la Chine
... une Cie française volant donc sur les droits français
... mais opérant avec des machines HNA donc chinoises ...
... peut être fallait il pas trop prendre les divers autorités administratives pour des billes car pour mémoire Hainan n'avait pas les droits "chinois" d'opérer sur PEK / Paris
Michel

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11674
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Flyzen » mar. 27 août 2019, 11:16

Clm a écrit :
mar. 27 août 2019, 08:47
ça vire donc en règlement de compte entre actionnaires..
Le communiqué de presse était plutôt virulent, ce qui est assez étonnant comme communication extérieure.
je reste toujours sceptique sur le fait que des actionnaires aient laissé "faire" de nov 2017 a juin 2019 sans rien voir surtout que ceux ci HNA en tête pas au mieux financièrement dans leurs propres affaires et que les autorités financières chinoises avaient "mis le nez" dans les affaires HNA
Michel

Clm
B747
Messages : 738
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aigle Azur en difficultés financières [aout 19]

Message par Clm » mar. 27 août 2019, 11:33

Rwandair Express a écrit :
mar. 27 août 2019, 09:21
Pas surprenant dans ce genre de cas. Quand il y a plusieurs actionnaires, qui ont des parts plus ou moins importantes, tout le monde se rejette la balle. Et ça montre que personne ne pouvait visiblement s'entendre, donc forcément quand en haut ça bloque, les bons résultats ne suivent pas. Il est évident que la stratégie des 2 dernières années a plombé la compagnie, mais il faut surtout se demander, pourquoi depuis 2012, année de l'arrivée de HNA dans le capital d'Aigle Azur, la compagnie perd de l'argent et malgré l'ajout de cash de la part de HNA.

Les vols pour La Chine à la base devait débuter, en 2013. En 2001, GoFast avait réussi a redresser une compagnie moribonde, qui pendant les années 2000 s'en sortait plutôt bien, dans un ciel Français en déclin (faillites d'Euralair, Air Lib, Air Liberté, AOM, Aeris, Air Littoral, Axis Airways) On a tendance à l'oublier, mais Agle Azur est la seconde plus ancienne compagnies Française à encore voler. Elle a lancé ses vols, dans les années 40. Donc historiquement parlant, ça serait aussi une grosse perte, pour l'aviation Française.

Même si certaines lignes n'avaient pas été couronnés de succès (elle a notamment quitté le Maroc ou suspendu ses vols sur l'Irak), il semble que la compagnie se portait mieux, quand elle se basait uniquement sur un marché communautaire. Le virage stratégique proposé par HNA a été catastrophique. Certes il y avait beaucoup de sous, mais la compagnie s'est éloignée petit à petit de son corps de métier, bien dommage. A la décharge d'Aigle Azur, la compagnie a connu des difficultés pour obtenir des droits de trafic, notamment sur La Chine (plus survol de La Russie), ainsi qu'elle a des fond bloqués en Algérie

Espérons que les choses rentrent dans l’ordre. Mais il y a pas trop de secret, les seules compagnies Françaises en forme, en ce moment ce sont celles qui sont toujours restés dans leur corps de métier, qui ont été capables d'innover et surtout d'anticiper face à la concurence. Je pense à Air Caraïbes ou même Air Tahiti, qui arrive à se maintenir, malgré une concurence de plus en plus importante (UA, French Bee,...). Air Austral était aussi retournée dans le vert, après une grosse restructuration.
Tu souhaitais probablement écrire cœur de métier :P ?
Effectivement Aigle Azur est connue comme une compagnie VFR. L'Algérie et le Portugal, c'était malin. Air France avait déserté l'Algérie et Air Algérie ne peut pas tout couvrir, même si la France reste son premier marché international. Le marché portugais est suffisamment important pour laisser une petite place à ZI, malgré la montée en puissance des compagnies à bas coûts.

D'autres marchés (Afrique de l'ouest, Méditerranée orientale, ex-URSS) pourraient tout à fait convenir à cette compagnie (sous réserve d'obtenir des droits de trafic). Si le secteur long-courrier est fermé et que le trafic est recentré sur les marchés historiques, peut-être que la compagnie pourrait s'en sortir.

A priori, je recommanderais :
- d'abandonner le long-courrier
- de fermer Berlin, Milan, voire Moscou et Kiev (trop tôt ?)
- de conforter le marché algérien
- de renforcer le Mali
- de renforcer le Liban
- d'ouvrir de manière ponctuelle une ou deux escales connexes à ces marchés (exemples : Tunis, Nador, Oujda, Ouagadougou, Niamey, Nouakchott, Tel Aviv)
- à moyen-terme de réfléchir à des faisceaux de destinations à lancer ou relancer : Balkans (y compris Albanie), Ex-URSS/Mer Caspienne (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Russie, Ukraine), Sahel (Niger, Tchad, Burkina Faso, Mauritanie), Khurdistan (Turquie, Nord Iraq), Golf Persique Nord (Iraq, Koweit, Iran si ça repart)...

Le tout avec une flotte unique de 320 ça aurait du sens du poids.

Répondre

Retourner vers « Compagnies aériennes françaises »