Aéroport de Lorient

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

Rapson a écrit : jeu. 6 juin 2024, 21:48 C’est sûr que profiter des pauvres 5 semaines de vacances, c’est dramatique pour la planète.
On n'a pas besoin de s'agglutiner tous au même endroit à deux heures de vol dans des endroits soumis aux pénuries, pour passer ses vacances. Les vacances sont un droit souhaitable, faire cramer Rhodes ou piquer toute son eau potable en émettant des tonnes de carbone c'est pas inscrit dans la loi comme un droit.
Rapson
A380
Messages : 2625
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Aéroport de Lorient

Message par Rapson »

Mais faire des allers retours France Danemark très régulièrement c’est inoffensif :lol:
Le sujet de Lorient n’est plus respecté merci de ne pas le pourrir encore une fois.
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

Rapson a écrit : jeu. 6 juin 2024, 21:55 Mais faire des allers retours France Danemark très régulièrement c’est inoffensif :lol:
Le sujet de Lorient n’est plus respecté merci de ne pas le pourrir encore une fois.
Le sujet c'est le modèle actuel qui empêche Lorient de maintenir sa connectivité essentielle. Nantes a une sur offre qui assèche toutes les villes situées dans un rayon allant jusqu'à trois heures.

Avec deux fois moins de trafic à Nantes, Lorient garderait certainement Lyon et une ou deux lignes saisonnières touristiques vers la Corse ou les Baléares. Non pas que je sois un grand fan à l'idée de saturer toujours plus ces îles, mais c'est la réalité du marché actuel hélas.
Rapson
A380
Messages : 2625
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Aéroport de Lorient

Message par Rapson »

Je suis également pour, un vol Palma Lorient et Bastia Lorient en plus du vol Palma Nantes et Bastia Nantes ferait le bonheur des spotters et voyageurs locaux.
Deux fois plus d’avions, quel passionné refuserait?

Merci de revenir au sujet initial et d’arrêter de polluer la rubrique de LORIENT.
Merci.
hervé74
A380
Messages : 1654
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 18:34
Localisation : Haute-Savoie (GVA-LYS) / Morbihan (LRT-NTE)

Re: Aéroport de Lorient

Message par hervé74 »

bsu3 a écrit : jeu. 6 juin 2024, 20:36 Mr TOMA,
C'était avant qu'il fallait venir débattre sur le forum.
Je ne suis pas d'accord avec vous! Il est évident que lorsque Mr Toma était directeur de l'aéroport, il ne pouvait pas intervenir sur le forum car il avait un devoir de réserve et de confidentialité de l'ensemble des discussions et projets en cours.
Et je pense sincèrement que Mr Toma souhaitait au plus profond de lui même comme nous le redémarrage de l'aéroport. Mais je crois que nous n'avons ni les tenants ni les aboutissants. Nous ne savons pas grands choses des discussions qu'il y a eu avec les différents acteurs (compagnies, CCI, politiques, Edeis,...) mais qu'il faut aussi que tout le monde aille dans le même sens pour faire reprendre des lignes commerciales! Et qu'il faut un vrai travail de persuasion auprès des compagnies! Je rêve de revoir une ligne vers Lyon à LRT, mais n'y crois plus malheureusement.
Quant au débat sur le bilan carbone, je suis le premier aujourd'hui à prendre des vols vers Nantes plutôt que Lorient avant, puis de louer une voiture pour 2h de route jusqu'à Lorient! Est-ce que je consomme plus en CO2? je ne sais pas mais en tout cas, je mets beaucoup plus de temps et de fatigue dans chacun de mes déplacements à Lorient!
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

La situation de LRT est comparable à beaucoup d'aéroports de taille similaire desservant une agglomération de taille moyenne située à 2-3 heures d'un grand aéroport régional ; il faut payer pour assurer la connectivité minimale essentielle au territoire. Les grands aéroports absorbent la demande.

La ligne LRT-TLS opérée par GP est une micro-niche et aussi le moyen pour la compagnie aérienne d'avoir accès à l'IATA et son code compagnie. Le vrai business d'APG n'est pas dans sa compagnie aérienne, mais dans les services aux compagnies aériennes : General Sales & Services Agent (GSSA), Interline E-Ticketing (IET), Billing and Settlement Plan (BSP), etc. Un autre spécialiste de la distribution, Hahn Airlines, opérait aussi un Citation entre LUX et DUS pour avoir cet accès.

Pour Lorizon, je n'y croyais que difficilement, tant le fonctionnement de l'aviation d'affaires et de l'aviation régulière sont incompatibles d'un point de vue opérationnel. La première demande une flexibilité totale de lieu et d'heure, quand le second immobilise un avion pour les horaires fixes de vols qu'elle doit assurer. Les choses deviennent alors très compliquées. On a d'ailleurs vu que Lorizon s'est rapidement positionnée sur des marchés qui lui demandait de voler partout et très souvent en dehors de LRT.

La réalité est bassement pécuniaire. LRT est juste une zone civile dans un aéroport militaire appartenant à l'État. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) pilote les appels d'offres de DSP et aucun budget de subvention particulier n'a été prévu pour LRT par cette dernière. Sans être propriétaire délégant, la communauté d'agglomération de Lorient ne dispose pas non plus d'un budget pour financer les lignes aériennes et la région Bretagne préfère consacrer de l'argent aux aéroports qu'elle a dans son périmètre (Brest, Rennes, Dinard et Quimper), notamment Brest et Rennes en priorité.

Le MEDEF peut toujours s'exprimer dans les médias, mais il ne s'agit que d'un syndicat patronal et il ne met pas d'argent sur la table. Les CCI sont largement sous-dotées en moyens depuis leur réforme.

Il devient alors très compliqué de réunir un tour de table financier pour développer la connectivité aérienne locale... Dans l'idéal Lorient aurait besoin d'un accès au hub de CDG, de lignes régulières annuelles relativement fréquentes vers Lyon et Toulouse et de quelques lignes loisirs vers le Portugal, le Royaume-Uni, l'Irlande, Nice et la Corse en gros.

C'est une histoire à 10M€ par an dont on parle ici et tout le monde regarde son voisin parce que personne ne veut mettre la main à la poche.

À minima, il faudrait amorcer la pompe en payant une OSP monodestination CDG 3 fois par jour ou multidestinations CDG 2 fois par jour et LYS 1 fois par jour. On tomberait probablement sur une subvention annuelle de l'ordre de 5-7M€ chaque année pour un ATR 42. Lorient Agglomération, c'est 205 000 habitants. Pas sûr qu'elle puisse immobiliser 7M€ chaque année dans son budget sans se faire du mal par ailleurs sur d'autres dépenses communautaires (habitats, transports urbains, environnement, voirie, etc.).
ERJ145
ATR-42
Messages : 64
Enregistré le : jeu. 12 nov. 2020, 17:35

Re: Aéroport de Lorient

Message par ERJ145 »

On touche ici du doigt le problème de la connectivité régionale. Le low-cost, sans les critiquer, ont fait baisser le prix du billet et maintenant il est impossible pour un individu lambda de concevoir de payer plus de 100-110€ son AS pour un vol régional.

Bref, sur des avions moins de 50 sièges et surtout sur une destination comme Lyon c'est impossible de rentabiliser. Donc soit la collectivité veut des lignes et elle paye pour le service soit elle accepte la fin de l'aéroport pour les passagers.

Mais il faut arrêter de ce bercer d'illusion, Lorient ne décollera pas sans un soutien massif à l'ouverture de lignes.
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

Les stratégies de prix trop bas peuvent être mortifères. Elles enferment la psychologie des consommateurs dans des niveaux de prix qui impliquent une organisation très spécifique du marché. Si le prix de référence psychologique passe à 150€ ou moins AR TTC, il faut réorganiser les coûts de production et l'offre pour tomber sur ces prix. Adieu, connectivité régionale (avions trop petits) et lignes de niche. Il faut faire du volume et de la masse. Seuls les loisirs permettent d'obtenir ces volumes, y compris sur de basses fréquences et baisser ainsi les coûts, donc les prix.

Si vous voulez ne payer votre restaurant que 15€, vous n'aurez plus que de fast-foods à la fin.

On arrive à l'organisation actuelle du marché centrée sur le tourisme, puis le VFR et enfin les affaires (dans cet ordre). Certains usages, trop confidentiels pour remplir de gros avions, et pourtant indispensables pour maintenir des territoires entiers sur la carte et garder de l'emploi local et de la valeur ajoutée, ne sont plus satisfaits. Il y a défaillance du marché.

Que fera la COGIP (pour ceux qui ont la référence), entreprise exportatrice, si ses collaborateurs et ses visiteurs se tapent 2-3-4 heures de bagnole pour avoir l'honneur de prendre l'avion ? Elle délocalisera.

Que fera Jacqueline Sans Permis, retraitée qui ne peut plus conduire pour aller voir sa fille à Nice ? Elle déménagera ou verra moins sa famille.

Quid de Kevin Étudiant qui aimerait revenir en Bretagne pendant son Erasmus ? Il refusera l'échange ou ne verra pas sa famille pendant un an.

Pendant ce temps-là pendant que Jean-Guy Selfish néo-retraité bordelais/toulousain/marseillais/lyonnais/nantais aura fait 25 minutes de taxi pour partir à Lyon/Marseille/Nantes/Nice, Agadir ou Prague pour son 5e voyage de l'année maintenant qu'il a du temps et remboursé sa maison qu'il a payé une bouchée de pain il y a 25 ans.

C'est volontairement caricatural, mais le but est de montrer que certains profils de clients sont plus privilégiés que d'autres dans l'organisation actuelle du marché. Les cadres sup et les jeunes retraités à revenus élevés sont le cœur de cible d'une offre centrée sur le consumérisme touristique.

Les bas prix ne font pas de l'inclusion sociale mais de la consommation récurrente. Sur Vueling entre BCN et NTE, ce ne sont pas les plus pauvres qui voyagent. Il faut pour se le payer le week-end à Barcelone...
bsu3
A380
Messages : 1095
Enregistré le : sam. 4 févr. 2017, 21:21
Localisation : Loire-Atlantique 44 (SNR et LBY), Ploemeur 56 (LRT)

Re: Aéroport de Lorient

Message par bsu3 »

Je rebondis sur les lignes.
Lorient a toujours sa ligne Lorient-Toulouse et ceci depuis 2018.
Peu de personnes la connaissent car quand on en parle dans les journaux, on parle d’une ligne business, réservée aux hommes d’affaire hors tout le monde peut la prendre s’ils paient 250 Euros A/S.
Suite à une manifestation des taxis à l’aéroport de Nantes il y a eu cette histoire d’une bonne sœur qui a fait Lorient aéroport de Nantes en voiture pour prendre un avion pour Toulouse et qui suite au blocage de l’aéroport par les taxis a loupé ce vol.
Elle devait donner un organe à son frère hospitalisé à Toulouse.
La solidarité des taxis a fait qu’ils ont cotisé pour acheminer notre bonne sœur sur Toulouse en taxi.
La solution aurait pu être le vol APG Airlines au départ de Lorient mais encore faut il savoir que cette ligne existe et est commercialisée à tous.

Je sais, vous aller crier qu’elle ne pouvait sûrement pas payer 250 euros de billet pour faire un Lorient Toulouse mais d’autres peuvent le faire.
Tous les billets Nantes-Toulouse ne sont pas à 30 euros. Je viens de regarder un Nantes-Toulouse avec EasyJet.
Aujourd’hui le billet est à 260 euros. Le 9/6 a 62 euros, le 18/06 à 50 euros, le 25/06 à 97 euros, le 27/06 à 111 euros, le 30/06 à 109 euros.
Oui il y a des billets à 37 euros. C’est le minimum pour juin mais le dimanche.
Si vous mettez l’essence de la voiture pour Nantes (pour le vol aller 2 trajets car celui qui la déposée doit revenir à Lorient), le vol EasyJet NTE-TLS, peut être un hôtel sur nantes ou Toulouse car le vol pour Toulouse part très tôt vers 7h15 ou le soir vers 19h donc il faut partir la vieille de l’opération donc hôtel à Toulouse. Mis à bout le vol Lorient Toulouse peut être rentable et surtout pratique sans la fatigue.
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

bsu3 a écrit : ven. 7 juin 2024, 11:16 Je rebondis sur les lignes.
Lorient a toujours sa ligne Lorient-Toulouse et ceci depuis 2018.
Peu de personnes la connaissent car quand on en parle dans les journaux, on parle d’une ligne business, réservée aux hommes d’affaire hors tout le monde peut la prendre s’ils paient 250 Euros A/S.
Suite à une manifestation des taxis à l’aéroport de Nantes il y a eu cette histoire d’une bonne sœur qui a fait Lorient aéroport de Nantes en voiture pour prendre un avion pour Toulouse et qui suite au blocage de l’aéroport par les taxis a loupé ce vol.
Elle devait donner un organe à son frère hospitalisé à Toulouse.
La solidarité des taxis a fait qu’ils ont cotisé pour acheminer notre bonne sœur sur Toulouse en taxi.
La solution aurait pu être le vol APG Airlines au départ de Lorient mais encore faut il savoir que cette ligne existe et est commercialisée à tous.

Je sais, vous aller crier qu’elle ne pouvait sûrement pas payer 250 euros de billet pour faire un Lorient Toulouse mais d’autres peuvent le faire.
Tous les billets Nantes-Toulouse ne sont pas à 30 euros. Je viens de regarder un Nantes-Toulouse avec EasyJet.
Aujourd’hui le billet est à 260 euros. Le 9/6 a 62 euros, le 18/06 à 50 euros, le 25/06 à 97 euros, le 27/06 à 111 euros, le 30/06 à 109 euros.
Oui il y a des billets à 37 euros. C’est le minimum pour juin mais le dimanche.
Si vous mettez l’essence de la voiture pour Nantes (pour le vol aller 2 trajets car celui qui la déposée doit revenir à Lorient), le vol EasyJet NTE-TLS, peut être un hôtel sur nantes ou Toulouse car le vol pour Toulouse part très tôt vers 7h15 ou le soir vers 19h donc il faut partir la vieille de l’opération donc hôtel à Toulouse. Mis à bout le vol Lorient Toulouse peut être rentable et surtout pratique sans la fatigue.
L'histoire est plutôt jolie avec la solidarité des taxis.

La non-régulation sur l'affichage des prix d'appel a induit des biais de perception du prix réel du service. Si on doit payer sa valise cabine, deux heures de voiture et d'autre éventuels services annexes, le prix d'affichage ne vaut plus grand chose. En tout cas, si on habite une agglomération de moins de 700 000/800 000 habitants la relégation de l'accessibilité en transports longue distance arrive rapidement. Le TGV permet de limiter la casse ici et là. Mais pour des agglomérations comme Le Havre, Rouen, Toulon, Lorient, La Rochelle, Limoges, etc. on sent bien le manque d'accessibilité.
intheair
Messages : 48
Enregistré le : ven. 17 mai 2024, 14:49
Localisation : CDG et ailleurs

Re: Aéroport de Lorient

Message par intheair »

Le problème de Lorient affecte de nombreux autres aéroports français et surtout bretons.

Leur trafic principal était une ligne vers Paris Orly.

Le choix politique a été fait de construire des lignes à grande vitesse : à la mise en service en 1989 du TGV Atlantique, Saint Brieuc et Saint Nazaire ont perdu leur ligne.

Puis avec le prolongement recent, Lannion, Lorient et Quimper ont perdu la leur. Nantes et Brest (ainsi que Rennes bien plus tot) ont perdu celle de Orly en conservant Roissy.

On peut rajouter Annecy, Avignon, Beziers, La Rochelle, Epinal, Grenoble, Cherbourg à la liste (cette dernière non due au TGV).

Lorient a eu une tentative de complémentarité avec Quimper en obtenant assez tôt une ligne vers Roissy.

Celle de Lyon également mais le hub Lyonnais diminue et Lorient en a fait les frais.

Alors oui Lorient doit trouver de nouveaux trafic et le low cost choisit les grands aéroports.

BES est a 1h30 de route, NTE a 2h00, ce n'est pas non plus énorme, surtout avec les infrastructures routières de qualité.

Le grand tour opérateur local, Salün Holidays, propose des acheminements inclus dans ses forfaits.

Peut être un petit module pourrait relier à CDG mais cela.justifie t il des subventions ?

Quand au low cost, à part attirer du trafic import dans cette région touristique, quel intérêt de subventionner l'export ?

(Même réflexion pour DOL ou ETZ)

C'est dur à dire mais la concentration laisse de coté les aéroports ayant une forte dépendance à une ligne qui disparait.

LRH est une exception.

Quand à la solution de l'ATR : HOP! avait reçu des ATR72-600. J'ai eu la chance de voyager à bord sur MLH ORY. Rien à redire. J'ai récemment voyagé AY sur un vol court à bord. Idem, pas de reproche et ils opèrent un reseau régional depuis HEL avec ces oiseaux.
Mais AF s'en est séparé, sur MLH il etaient critiqués.
Quand UIP a vu sa ligne passer du CRJ à l'ATR, également de nombreuses critiques.
Et au final la ligne a fait pschitt.
C'est une idée mais pas la solution miracle.

NTE et désormais BES proposent de nombreuses destinations vacances, ca n'aidera pas à remplir les vols vers CDG pour la clientèle loisir (je redoute les consequences de V7 à BES pour la ligne vers CDG).
Modifié en dernier par intheair le ven. 7 juin 2024, 12:46, modifié 1 fois.
Come on, let's fly
ERJ145
ATR-42
Messages : 64
Enregistré le : jeu. 12 nov. 2020, 17:35

Re: Aéroport de Lorient

Message par ERJ145 »

Sauf que le consommateur ne regarde que le prix d'affichage. Même si infine il paiera son trajet Lorient - Nantes - Toulouse 180€ tous les coûts mis bout à bout, il criera sur tous les toits qu'il a payé son billet d'avion 70€ et qu'à ce prix les 30€ d'excédent bagages à la gate, bah ça va c'est pas la mort vu le prix du billet.

Les low-cost ne vendent pas nécessairement beaucoup moins cher que les autres, ils décomposent juste le prix avec tous les services mis bout à bout. Le régional sur ATR devrait faire la même chose : peu de fréquences, grande variété de destinations nationales et frontières proches + Prix d'appel bas et par contre une multitude de services annexes qui feront augmenter la recette unitaire de 20 à 30%.

Et de toute manière pour garder des prix bas, il ne faut pas se leurrer il faut de la subvention...

Le marché est comme il est, c'est aux opérateurs et aux aéroports de s'adapter. Si LRT veut des lignes, elle va devoir payer et parier sur un projet cohérent. Si elle ne veut pas mettre d'argent, c'est tout aussi légitime mais il n'y aura pas de ligne.
bsu3
A380
Messages : 1095
Enregistré le : sam. 4 févr. 2017, 21:21
Localisation : Loire-Atlantique 44 (SNR et LBY), Ploemeur 56 (LRT)

Re: Aéroport de Lorient

Message par bsu3 »

ERJ145 a écrit : ven. 7 juin 2024, 12:36 Si LRT veut des lignes, elle va devoir payer et parier sur un projet cohérent. Si elle ne veut pas mettre d'argent, c'est tout aussi légitime mais il n'y aura pas de ligne.
Exactement.

Je me rappelle du prix d'appel de Hop pour Lorient-Orly à 49 euros.

Lorient Agglo est prête à mettre la main à la poche pour aider à un démarrage de ligne.
Le nouveau directeur dit bien sur les réseaux sociaux qu'Edeis est à travailler pour l'ouverture de ligne, l'arrivée de vols touristiques... bon j'entends ça depuis des années vous me direz.

Quimper a fermé, n'était-ce pas le moment de taper du pied à British Airways pour dire "Hey, Lorient est là , on est la porte d'entrée de la Bretagne Sud, on intéresse aussi les Anglais, on a eu Ryanair pour Londres en 2017, 50% d'anglais, 50% de Bretons".
Quand la Corse et Nice ont fermé à Quimper, pourquoi ne pas avoir essayé à Lorient alors que ces destinations ressortent par les cabinets en charge de faire des études de marché sur l'aéroport de Lorient.
L'année dernière, il n'y a pas eu de vol Festival Interceptique et c'est même étrange que Lorient ne propose pas des vols spéciaux venant d'Irlande, Espagne ou Grande Bretagne pendant le festival...un des plus grands de France qui attire plus d'un million de visiteurs venant de tous les points du globe.

Concernant le TGV, quelqu'un qui travaillait à l'aéroport me disait qu'elle avait vu revenir des anciens habitués de la ligne vers Paris car le TGV n'était pas forcément adapté en terme d'horaires. Le premier vol pour Paris partait tôt, un passager de Quimperlé arrivait à Lorient, se stationnait sur le parking de l'aéroport et montait dans son avion. Il pouvait revenir le soir dans le dernier vol. En train, il fallait rentrer dans le centre ville de Lorient, trouver une place, subir les tracas de la SNCF (je rigole). Certes, le passager du TGV arrivait au centre de Paris mais tout ne se passe pas non plus dans le centre de Paris.
ELNA
A380
Messages : 1234
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 11:48
Localisation : Entre LFRS et LFRZ

Re: Aéroport de Lorient

Message par ELNA »

Rapson a écrit : jeu. 6 juin 2024, 21:42 ....car pour le moment les compagnies veulent absolument Nantes. C’est peut être que le gros du trafic se trouve là bas, ....
C'est exact, c'est aussi simple que cela
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

Captain obvious, sors de ce corps. Il y a plus de population dans les grandes villes. Mind blowing. Ça mérite un Nobel.
Rapson
A380
Messages : 2625
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Aéroport de Lorient

Message par Rapson »

Mickaël O'Limite a écrit : ven. 7 juin 2024, 22:00 Captain obvious, sors de ce corps. Il y a plus de population dans les grandes villes. Mind blowing. Ça mérite un Nobel.
Les aéroports doivent donc être concentrés dans les grandes villes.
Si les compagnies ne vont pas à Lorient c’est que le potentiel c’est n’est pas la. Rien de plus.
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

Rapson a écrit : ven. 7 juin 2024, 22:02
Mickaël O'Limite a écrit : ven. 7 juin 2024, 22:00 Captain obvious, sors de ce corps. Il y a plus de population dans les grandes villes. Mind blowing. Ça mérite un Nobel.
Les aéroports doivent donc être concentrés dans les grandes villes.
Si les compagnies ne vont pas à Lorient c’est que le potentiel c’est n’est pas la. Rien de plus.
Il y a des dizaines de posts d'explications sur les notions de marché, de défaillance du marché, de propension à payer, de coût au siège selon le type avion... Un peu d'honnêteté ne ferait pas de mal.

Je serais curieux d'entendre les métropolitains Nantais s'ils devaient faire deux heures de route pour prendre l'avion à Lorient. Ils auraient été les premiers à couiner à cause de la distance.

Il y a des besoins réels à Lorient qui demandent un effort de déplacement bien plus important que dans les grandes villes.

Pour information, la métropolisation et ses effets négatifs sont désormais enseignés en cours d'histoire-géographie au lycée. Il serait temps de se mettre à la page un peu. Ce n'est pas en spottant toute la journée que l'on va comprendre comment fonctionne un aéroport et à qui il peut servir.
intheair
Messages : 48
Enregistré le : ven. 17 mai 2024, 14:49
Localisation : CDG et ailleurs

Re: Aéroport de Lorient

Message par intheair »

Je ne sais pas si chaque sous prefecture a besoin d'un aéroport comme vous le souhaitez.

Le problème de lignes vers Paris est vers quel aéroport ;
- Orly avec accès rapide au centre de Paris mais de faibles correspondances ?
- Roissy avec accès plus difficile au centre de Paris mais un très fort réseau vers l'Europe et le monde ?

J'aurai tendance à privilégier CDG, 2 vols par jour (avec les horaires actuels du CDG RNS) seraient acceptables. Mais AF ne s'interesse plus à ce type de liaisons, l'Etat ne semble plus trop vouloir lui tordre le bras pour qu'elles soient opérées et même pas sur qu'un appel d'offre soit judicieux (un peu trop tiré par les cheveux). AF avait un gros réseau national de Paris il fut un temps. Une autre époque.

Et l'existance d'un tel lien justifierai, bien que seuls 2 vols quotidiens, l'activité de l'aéroport où un autre trafic se grefferait.

Je peux comprendre qu'un aeroport soit un outil structurant pour un territoire.
Mais son utilité doit être à la fois pour du trafic affaires ou du trafic import.
Le trafic export loisir à mon sens ne justifie pas à lui seul le maintient.

Je suis d'accord que le trafic aérien se concentre sur les grosses installations. Mais en loisir le trafic export tend aussi à concentrer les touristes sur des hotspots. D'où la difficulté de trouver du trafic import pour une destination comme Lorient.

Si l'ouest justifie 3 aéroports NTE RNS BES, la place de LRT dans l'environnement actuel est plus délicate.
Le low cost en petit module n'a pas pris (MyAir en.CRJ-900 a fait pschitt).
Et le 150-200 sièges est trop gros.
L'aéroport est clairement bien situé entre les 3 autres mais hélas trop proche sans doute, déjà que RNS a du mal à l'ombre de NTE (cf sujet sur RNS).
Come on, let's fly
Mickaël O'Limite
B777
Messages : 330
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Aéroport de Lorient

Message par Mickaël O'Limite »

L'argument de la sous-péfecture est un peu vaseux. Lorient n'est pas une préfecture parce qu'elle était une ville royale, malgré son poids démographique. Nombreuses ont été les villes royales à ne pas devenir des préfectures en France alors qu'elle étaient les plus grandes villes : Le Havre, Lorient, Reims, Saint-Denis, Saint-Dizier, Saint-Quentin, etc.

Lorient est une agglomération de 200 000 habitant, avec un tissu économique dynamique. BES est à 90 min, RNS est à 95 min, NTE est à 120 min. Pour partir en vacances pendant 2-4 semaines, sous réserve de pouvoir conduire et/ou de disposer d'une voiture, rouler aussi longtemps n'est pas très agréable mais pas insurmontable. En cas de vol tôt, vous êtes bons pour une nuit quasiment blanche.

En revanche pour des déplacements un peu plus fréquents (affaires, travailleurs détachés, étudiants, etc.) ou pour toutes les personnes qui ne peuvent pas rouler, la situation devient problématique.
urba31
B777
Messages : 470
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019, 16:45

Re: Aéroport de Lorient

Message par urba31 »

Généralement et en globalité les vacances sont des séjours d'une semaine via avion pour les destinations à 3 ou 4 h de vol (Bassin méditerranéen, Europe, îles espagnoles, Maroc ou Tunisie (donc la plupart des destinations des grands aéroports en région). 2 à 4 semaines c'est plutôt pour des destinations plus lointaines. (Amérique, Asie, Afrique).

Depuis la Bretagne intérieure, BES et NTE ou RNS semblent les mieux appropriées effectivement pour choisir ces destinations vacances et aller en voiture (1h30 à 2h). C'est pas insurmontables pour les morbihanais.

Si l'aéroport de Lorient se maintient, il lui faut effectivement une liaison plutôt vers CDG pour son hub loisirs mais aussi vers LYS et TLS pour le côté business. Et si d'aventure, pour le vol loisir, les touristes morbihanais préfèrent passer par ces liaisons on peut dire que LYS et TLS peuvent aussi proposer de vols loisirs de par leur destinations proposées.

Après, tout dépend du budget possible pour ces personnes.

Par exemple pour LRT-TLS (déjà il n'y a pas de vole les samedi et dimanche).
Le vendredi arrivée sur TLS à 20h45. Que reste-t il le vendredi soir sur TLS pour une autre destination loisirs :
CPH à 21h05 (donc KO)
MAD à 21h35 (juste mais pourquoi pas sans bagages en soute)
BRS à 21h35 (idem)
LEJ à 21h40 (idem)
VLC à 21h50
FAO à 22h15
PMI à 23h
Donc là, il faut prendre un hôtel sur TLS pour pouvoir bénéficier des destinations du samedi :
DUB, FRA, DBV, RAK, ALG, FSC, AMS, MAD, BRU, LIS, OPO, MUK, RAK, EDI, TUN, AJA, ATH, IST, HER, TPS, GVA, ORN, TFS, MAH, GVA, PMI, RBA, MUK, CIA, FEZ, BGY, CMN, BIA, ALC ... etc etc

Est-ce vraiment si attractif que çà plutôt que de choisir un vol direct vers sa destination finale via NTE ou BES par exemple ?
Répondre

Retourner vers « Autres aéroports français »