Ryanair à Bordeaux

Le forum sur l'aéroport de Bordeaux Mérignac
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

Pour votre information :idea: , vous qui parliez d'expériences... quand un Directeur d'un tel équipement se permet de déclarement publiquement qu'une infrastructure, en l'occurence la fameuse piste secondaire à laquelle vous faisiez allusion n'a plus lieu d'être", alors qu'elle peut accueuillir 95% des modules de la plateforme, on ne peut pas être pris au sérieux! Je ne me souviens pas d'avoir critiqué 1 seule fois Pascal Personne auparavant qui préconisait un système d'alternance des pistes et c'est lui qui a raison! Pareil, quand on prétend vouloir rééquilibrer un trafic, en prétendant chercher des compagnies dites classiques, c'est pire qu'un doigt d'honneur pour les acteurs comme easyjet ou RYR à qui l'aéroport doit son ouverture et son développement. Je répète une 3ème fois, c'est un FORUM ici et votre avis c'est votre avis et grand bien vous fasse. :arrow:
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

Et pour être finalement 100% neutre,
je vous invite aimablement à lire le "Rapport portant sur une entreprise publique LA SOCIETE ANONYME AEROPORT DE BORDEAUX-MERIGNAC Exercice 2013-2021, rubrique "Le changement du Président du directoire intervenu en 2021 :idea: Donc la polémique autour de la remise en cause du modèle, elle existait bien avant mon profil... de même que la nomination du nouveau directeur :idea: et je n'étais pas le secrétaire de séance. Donc oui, détruire le travail de la direction précédente qui tant oeuvré, on appelle ça dans le langage du sabotage :idea: . Bonne lecture. PS: Vous qui parliez également d'expérience, ce n'est pas sous Pascal Personne que l'aéroport a été élu "Pire Aéroport d'Europe" Alors niveau expérience, on repassera...
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Rwandair Express »

Gosselies a écrit : jeu. 21 mars 2024, 22:25
Rwandair Express a écrit : jeu. 21 mars 2024, 20:54 Ryanair est en partie la définition de ce que l'on ne veut pas voir dans l'aérien. Le modèle ultra low cost tire les prix vers le bas, au détriment de ceux y qui travaillent.
Au cours son année comptable se terminant le 31 mars 2024, Ryanair aura transporté de l'ordre de 180 millions de passagers. Je n'ai pas les chiffres précis, mais si on estime qu'un client de Ryanair fait en moyenne six vols par an, cela fait 30 millions de consommateurs, pour qui Ryanair correspond apparemment à ce qu'ils veulent voir dans l'aérien..

Par contre, Ryanair est peut-être la définition de ce que VOUS voudriez ne pas voir dans l'aérien - parce que, typiquement vous envisagez uniquement l'intérêt des employés, c'est à dire votre intérêt personnel.

En effet, dans votre diatribe, vous n'évoquez à aucun moment l'intérêt des passagers, des clients. Ceux-ci sont pourtant bien plus nombreux, et méritent du respect et de la considération. C'est eux qui choisissent en fin de compte avec qui ils veulent voler.
L’intérêt de tout professionnel de l'aérien, c'est que les passagers puissent voyager d'un point A à un point B en toute sécurité. Mais pour cela il faut que le professionnel en question travaille dans de bonnes conditions.

Des graves problèmes structurelles dans une entreprise aura des conséquences sur la productivité :

Personnel stressé et peu motivé donc sujet à un nombre élevé d'erreurs,
Des contrats travail précaires avec quasiment aucune protection sociale en cas d'accident.
Gros turn over ou un nombre important de personnes en arrêt ce qui a comme conséquence une entreprise qui fonctionne à flux tendu.

Là on est dans le cas de signaux faibles mais qui sont complétements esquivés par certaines direction mais qui peuvent par la suite déboucher à des accidents graves (ça peut prendre plusieurs années avant que cela se produise). Et la direction dira le même refrain, c'est la faute à pas de chance, alors qu'elle a été alerté.

Et heureusement que chez Ryanair ou autres, il y a des gardes fous (syndicats ou personnel lambda) qui vont faire en sorte que l'entreprise ne fasse pas n'importe quoi.


Quand à sortir des chiffres sur la rentabilité très bien. Mais d'une il faut que le personnel en voit la couleur (augmentation de salaires, primes) ce qui n'est pas forcément souvent le cas et que ça ne veut pas dire qu'il faut fermer les yeux sur les dérives qu'il peut y avoir au sein d'une entreprise qui gagne de l'argent.

Boeing en fait les frais à force d'avoir voulu faire plaisir aux actionnaires. Alors oui avant le covid la société dégageait d'énormes profits, mais la compagnie n'a pas assez investi dans le domaine de la sécurité. Et elle en paye le lourd tribu aujourd'hui.

Ici on parle des règles de bases du monde du travail et je ne comprends pas comment certaines personne sous prétexte que telle compagnie ramène des pax et qu'elle fasse énormément de profits puissent balayer cela d'un revers de la main.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

Vos propos sont super contradictoires... et la casse sociale chez AF ces 10 dernières années, on en parle aussi? JUSTEMENT notamment les emplois au sol? Je pense que vous gueulez uniquement parce qu RYR fait de l'ombre à MPL depuis Perpignan, Beziers, Carcasonne et Nîmes. Vous croyez qu'ils sont plus heureux chez TVF que chez AF? Financée par elle-même en + :?: J'en doute fort... En gros faites ce que je dis, pas ce que je fais? ;)
Rapson
A380
Messages : 2568
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Rapson »

Pour poster dans la bonne rubrique.
Ryanair n’a pas encore chargé les vols à Bordeaux, c’est le seul aéroport en France où les vols ne sont pas chargés.
Ryanair ne menace que très peu dans le vent. À surveiller mais Bordeaux risque très gros à partir de fin octobre.
L’aéroport doit certainement déjà travailler avec Easyjet ou Volotea pour chercher une solution en urgence.
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

Si ma mémoire est bonne, vous vous souvenez également que Ryanair avait publié très tard ses vols sur TLS pour le programme été 2024 et ils sont toujours là... Pour Bordeaux, le soucis est surtout que ABDM refuse d'agrandir Billi, là où opérait RYR à l'origine. S'ils menacent de partir, c'est à cause de la direction actuelle qui refuse de l'agrandir et surtout augmente les taxes aéroportuaires. Pascal Personne avait fait de BOD une plateforme attractive financièrement, la direction actuelle privilégie les compagnies chères pour freiner le trafic. Comme si elles allaient rester après le départ de RYR, s'il
se confirme. En tout cas, si cela se confirme, ils détruiront un travail de 15 ans et un partenariat commercial solide, même si la grosse majorité des routes peuvent être récupérées par easyjet et Volotea. Cela réduit la concurence :!: et pour une Société construite sur le modèle d'une PME telle ABDM, nous sommes à la Merci du Groupe AF. Un retour en arrière de 20 ans, au moins. C'est lamentable.
Rapson
A380
Messages : 2568
Enregistré le : lun. 9 oct. 2017, 17:05

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Rapson »

Le problème à Bordeaux c’est que Ryanair a clairement menacé de partir. à Toulouse Ryanair n’a jamais menacé de partir malgré le programme très tardif.
Ryanair avait menacé de partir de Brest, Montpelier etc…
Résultat ryanair est parti.
Ryanair ne menace jamais dans le vent. Comme pour la base de Bruxelles, Düsseldorf, etc… Ryanair avait menacé, Ryanair a agit.
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

On a compris... Plus de 90% des routes peuvent être reprises par easyjet et Volotea. Ce qui craint surtout c'est pour les familles basées sur la plateforme qui vont devoir bouger à cause de cette direction au dessous de tout, si c'est confirmé. Ceux qui devraient partir ne sont pas ceux qui restent :idea:
Gosselies
A380
Messages : 4351
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Gosselies »

Ricky EI a écrit : jeu. 9 mai 2024, 23:27 Plus de 90% des routes peuvent être reprises par easyjet et Volotea.
Même s'il y ferme sa base, il n'est pas dit que Ryanair va supprimer toutes ses lignes vers Bordeaux. Certains vols peuvent être repris par les bases situées à l'autre bout de la ligne. L'ennui pour les voyageurs, c'est qu'alors les vols du matin seront forcément retardés.
Si Ryanair a cessé de venir à Montpellier après y avoir fermé sa base, il n'en a pas été de même à Bruxelles (BRU), par exemple.
mtp34
B747
Messages : 561
Enregistré le : dim. 5 févr. 2012, 23:58
Localisation : Paris/Montpellier

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par mtp34 »

Si Ryanair a cessé de venir à Montpellier après y avoir fermé sa base, il n'en a pas été de même à Bruxelles (BRU), par exemple.
Ryanair n’a jamais eu de base à MPL, elle a juste fermé les quelques lignes qu’elle opérait depuis la plateforme.
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Rwandair Express »

mtp34 a écrit : ven. 10 mai 2024, 09:33
Si Ryanair a cessé de venir à Montpellier après y avoir fermé sa base, il n'en a pas été de même à Bruxelles (BRU), par exemple.
Ryanair n’a jamais eu de base à MPL, elle a juste fermé les quelques lignes qu’elle opérait depuis la plateforme.
Effectivement Montpellier n'a jamais été une base de Ryanair. Mais Frêches avait fait un appel du pied quand Ryanair eu des casseroles à Marseille. Et il y a bien eu des discussions avec la direction de l'aéroport de Montpellier en 2010. Ça n'est pas allé plus loin car à part rajouter Bristol, et Birmingham Ryanair n'a rien fait d'autres à MPL.

A l'époque on avait bien rigolé sur le forum car on sentait déjà que Ryanair se détournait de Montpellier pour aller à Nîmes ou Béziers. Frêches s'était trop enflammé, alors que les première brouilles apparaissaient. Londres avait sauté car personne à Montpellier ne voulait mettre de l'argent dans le pot que ça soit l'aéroport ou les élus (on parlait déjà de chantage). . C'était il y a presque 15 ans. Donc pas surprenant que la compagnie soit partie quelques années plus tard.

Montpellier se verrait bien etre la nouvelle base Ryanair

topic1149.html

Mais bon c'est le topic Aéroport de Bordeaux, donc je ne vais pas trop polluer.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Gosselies
A380
Messages : 4351
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Gosselies »

mtp34 a écrit : ven. 10 mai 2024, 09:33
Si Ryanair a cessé de venir à Montpellier après y avoir fermé sa base, il n'en a pas été de même à Bruxelles (BRU), par exemple.
Ryanair n’a jamais eu de base à MPL, elle a juste fermé les quelques lignes qu’elle opérait depuis la plateforme.
Erreur de ma part, mes excuses.
Mickaël O'Limite
A321
Messages : 234
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Mickaël O'Limite »

Ricky EI a écrit : jeu. 9 mai 2024, 22:49 Si ma mémoire est bonne, vous vous souvenez également que Ryanair avait publié très tard ses vols sur TLS pour le programme été 2024 et ils sont toujours là... Pour Bordeaux, le soucis est surtout que ABDM refuse d'agrandir Billi, là où opérait RYR à l'origine. S'ils menacent de partir, c'est à cause de la direction actuelle qui refuse de l'agrandir et surtout augmente les taxes aéroportuaires. Pascal Personne avait fait de BOD une plateforme attractive financièrement, la direction actuelle privilégie les compagnies chères pour freiner le trafic. Comme si elles allaient rester après le départ de RYR, s'il
se confirme. En tout cas, si cela se confirme, ils détruiront un travail de 15 ans et un partenariat commercial solide, même si la grosse majorité des routes peuvent être récupérées par easyjet et Volotea. Cela réduit la concurence :!: et pour une Société construite sur le modèle d'une PME telle ABDM, nous sommes à la Merci du Groupe AF. Un retour en arrière de 20 ans, au moins. C'est lamentable.
Bon sang, ce qu'il ne faut pas lire comme âneries. Toute personne qui travaille un peu sur les questions de route development sait que signer avec Ryanair pour ouvrir des lignes ne nécessite aucun travail de fond, seulement de l'argent à leur verser.

C'est le fast food du route development. Tu paies, on te livre le truc cheap que tu as demandé et rapidement. On peut éventuellement parler de travail pour des grosses bases comme BGY, BVA ou CRL par exemple. Et encore, c'est aussi dangereux parce qu'on se retrouve à la merci d'un partenaire qui peut exiger toujours plus. Le vrai effort au contraire, c'est de tenir tête au dumping de Ryanair.

On connaît la fixette diffamatoire de Ricky EI sur le directeur actuel de l'aéroport de Bordeaux. Ryanair est tout sauf un partenaire indispensable, surtout pour une agglomération de la taille de Bordeaux. Et quand on triche sur le support marketing et en refusant de payer le prix NORMAL d'une rotation, ce n'est pas de la concurrence, mais juste de la distorsion de concurrence. Se débarrasser de Ryanair assainit la concurrence.

Le modèle est devenu très malsain. C'est le consumérisme des parkings et des commerces qui financent le manque à gagner sur la rotation aujourd'hui, parce que les aéroports ont fait l'erreur de se sous-vendre, dans une peur maladive de ne pas pouvoir faire de trafic. Un vrai syndrome de Stockholm.

On en revient à ce fétichisme des chiffres et cette irrationalité du pilotage d'une entreprise sur le seul compteur de passagers annuels et de lignes directes, sans jamais qualifier une seconde la valeur ajoutée dégagée des lignes et des compagnies. Si Rolex avait eu la même approche, ils auraient fait des montres en carton produites au Xinjiang, avec des esclaves.

Il faut arrêter de compter les points sur une carte comme des Pokémon dans le cour de récréation avec ses camarades : " ouais mais mois j'ai huit lignes et 500 000 passagers de plus que toi. Tu as le seum hein !". Oui ? Et ? Pour qui ? Pour quoi faire ?

J'ai rarement vu autant de débilité dans un secteur économique. Enfiler les 2/7 sur des destinations à la c** pour juste faire du flux dans les commerces et les parkings est tout sauf un modèle durable sur le long terme.

Il détruit plus de valeur ajoutée qu'il n'en crée pour la collectivité. En revanche, il enrichit au passage financièrement certains acteurs très précis : La compagnie aérienne, les actionnaires de l'aéroport qui perçoivent les revenus extra-aéronautiques et les commerces qui vous facturent un micro sandwich 6€.

Et le pire est que cette logique de volume qui a été créée par la sous-facturation même des rotations. Les aéroports se sont mis seuls dans l'ornière par faiblesse. Moins on facture les revenus aéronautiques, plus on doit faire de volume dans les revenus extra-aéronautiques. Plus malsain, tu meurs.

Pour créer 100 de valeur ajoutée, il faut aujourd'hui un volume énorme de flux, de bagnoles et de consommation bébête dans les commerces, quand on pouvait faire la même chose avec le tiers ou moins de volume par le passé. On en arrive à ce genre de conneries quand on a les yeux fixés sur le compteur de passagers sans réfléchir au reste.

Le passager devient un pigeon pour le parking et les commerces, parce qu'on n'arrive pas à être payé normalement par les compagnies aériennes. La nature des destinations ne compte plus, il faut just en accumuler toujours plus sans distinction. Le transport aérien est devenu Action, Shein, Wish ou Temu en fait. On sait que ces entreprises sont formidables pour la planète...

Au final, l'empreinte carbone pour créer la même quantité de revenus a explosé dans le transport aérien dans cette course vers l'abîme des bas prix. Toujours plus de passagers, d'avions, de terminaux, d'artificialisation des sols, de parkings, de flux de bagnoles vers l'aéroport, pour générer une valeur ajoutée stagnante, voire en régression.

Franchement, je vais sortir le popcorn et les lunettes 3D, quand je vois les enjeux du moment sur la planète. Et quand on en discute avec les professionnels du secteur, on sent que très peu ont encore compris la taille du tsunami qui leur arrivait en pleine tronche. Même dans l'oil & gas, ils sont moins dans le déni que la plupart des aéroports... Ils investissent massivement dans les énergies renouvelables en ce moment.

Mais c'est sûr que quand tu discutes avec Jean-Michel Gros Aéroport Régional qui a fait un deal de coin de table avec Ryanair ou Volotea pour ouvrir 7 lignes minables pour envoyer du tourisme de masse en Grèce ou en Espagne, on vole tout de suite au ras des pâquerettes niveau compréhension et vision stratégique.
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

Si c'était si diffamatoire et malsain, RYR ne serait pas la 1ère compagnie européenne de transports de passagers. :?: et de LOIN...

Si, avec ton pseudo tout aussi lamentable que ton discours poussait au transport de passagers pour tout le monde et non pas en favorisant les compagnies chères, qui cumulent et structurent des tarifs hors de prix c'est ton droit... qu s'engraissent et financées par le contribuable au passage pour certaines.

En parlant de diffamation, je préfère être un âne plutôt que d'avoir ne serait-ce qu'un seul trait de ta personnalité risible pour cette société que tu ne cesses pourtant de défendre via ta PROPAGANDE en tout pour compagnies chéros... complétée par une rare hypocrisie que je n'ai jamais rencontrée nulle part ailleurs.

En parlant de minable, plutôt que de faire ta fausse pub verte hypocrite, pourquoi tu ne vas pas polluer d'autres forums ou associations qui voudront bien prendre le temps de lire ta propre mixture? :idea:

Mon discours sur la direction actuelle de l'aéroport de Bordeaux s'appuie sur des FAITS. :idea:

Le tien s'appuie uniquement sur LA HAINE de RYANAIR.

Le spécialiste des pensées s'impose pour une personnalité dangereuse dans le fond plus que les pollutions de toutes sorte que tu prétends combattre. A MEDITER.
Ricky EI
B747
Messages : 651
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015, 14:53

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Ricky EI »

PS: Il ne fait aucun doute que le départ de RYR, avec plus de 120 vols par semaine, réduira automatiquement la concurrence et favorisera la hausse des prix, si vous aviez autant de cervelle que la longueur de vos pâtés, vous auriez dû le remarquer au premier coup d’œil. :idea:

:geek: Une plante verte aurait davantage fait le rapprochement... et sans diffamation j'entends, pour un inquisiteur à la gomme.
Mickaël O'Limite
A321
Messages : 234
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Mickaël O'Limite »

Ricky EI a écrit : ven. 10 mai 2024, 18:01Si c'était si diffamatoire et malsain, RYR ne serait pas la 1ère compagnie européenne de transports de passagers. :?: et de LOIN...
Je crois que tu n'as pas très bien lu et compris. Je parlais de tes propos diffamatoires à l'encontre du directeur de l'aéroport de Bordeaux à de nombreuses reprises sur ce site. Aucun rapport avec Ryanair. Les différents qualificatifs employés contre sa personne peuvent relever de la diffamation. Ce forum est lisible de manière publique sur internet sans même avoir besoin de s'inscrire. Je te conseillerais donc de surveiller davantage ce que tu écris, histoire d'éviter une convocation au Commissariat si la personne intéressée venait un jour à saisir la justice.
Ricky EI a écrit : ven. 10 mai 2024, 18:01 Si, avec ton pseudo tout aussi lamentable que ton discours...
En parlant de diffamation, je préfère être un âne plutôt que d'avoir ne serait-ce qu'un seul trait de ta personnalité risible pour cette société...
En parlant de minable, plutôt que de faire ta fausse pub verte hypocrite, pourquoi tu ne vas pas polluer d'autres forums ou associations qui voudront bien prendre le temps de lire ta propre mixture? :idea
Ces trois extraits ne respectent pas la charte du forum. Merci de les supprimer. Un tel niveau d'agressivité à l'encontre d'un autre membre est contraire aux règles du forum.
Modifié en dernier par Mickaël O'Limite le ven. 10 mai 2024, 20:09, modifié 1 fois.
Mickaël O'Limite
A321
Messages : 234
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Mickaël O'Limite »

Ricky EI a écrit : ven. 10 mai 2024, 18:16 si vous aviez autant de cervelle que la longueur de vos pâtés, vous auriez dû le remarquer au premier coup d’œil. :idea: :geek: Une plante verte aurait davantage fait le rapprochement... et sans diffamation j'entends, pour un inquisiteur à la gomme.
Nouvelle attaque personnelle. Je vais signaler tes postes à la modération.
Rwandair Express
A380
Messages : 7127
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 22:19
Localisation : Paris Montpellier Kigali

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Rwandair Express »

Ricky EI a écrit : ven. 10 mai 2024, 18:16 PS: Il ne fait aucun doute que le départ de RYR, avec plus de 120 vols par semaine, réduira automatiquement la concurrence et favorisera la hausse des prix

Dans le cas d'une hypothétique fermeture.

Comme le dit Gosselies, la fermeture de la base n'entrainera pas la fermeture de toutes les lignes. A Eindhoven, Ryanair a fermé sa base mais elle opère quasi 40 lignes. Il n y a pas eu de baisse de trafic entre 2018 année de fermeture de la base et 2019. L'aéroport a même gagné 540 000 passagers.

https://www.statista.com/statistics/652 ... n-airport/

Le manque a gagner sera pour les destinations inédites, sauf si il s'agit d'autres bases Ryanair et à ce moment là la compagnie maintiendra une ligne.

Les Dublin, Charleroi, Séville, Marseille, Marrakech, Lisbonne etc ça restera. Concernant la concurence Bordeaux c'est pas Béziers. Il y deux autres compagnies basées et une très bonne desserte venant d'autres LCC ou compagnies hub and spoke.
Rwanda Aviation News (Drones, Air Force, Civil Aviation, Space, Air Balloon): https://www.facebook.com/RwandAn-Flyer-153177931456873
Mickaël O'Limite
A321
Messages : 234
Enregistré le : mer. 24 janv. 2024, 19:14

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Mickaël O'Limite »

Ricky EI a écrit : ven. 10 mai 2024, 18:16 PS: Il ne fait aucun doute que le départ de RYR, avec plus de 120 vols par semaine, réduira automatiquement la concurrence et favorisera la hausse des prix, si vous aviez autant de cervelle que la longueur de vos pâtés, vous auriez dû le remarquer au premier coup d’œil. :idea:

:geek: Une plante verte aurait davantage fait le rapprochement... et sans diffamation j'entends, pour un inquisiteur à la gomme.
Maintenant, pour répondre sur le fond. Le niveau de concurrence ne dépend pas seulement du nombre de concurrents. C'est beaucoup trop simpliste comme approche, un peu comme cette histoire de piste secondaire à laquelle tu accordes bien trop d'importance d'ailleurs...

Je te conseillerais quelques cours fondamentaux d'airport planning avant de raconter un peu n'importe quoi sur cette piste sécante. Supprimer la piste sécante permet d'augmenter considérablement la capacité de l'aéroport. Le point bloquant à Bordeaux pour le futur n'est absolument pas la capacité du système de piste, mais plutôt les surfaces de terminaux et de stationnement avions. En enlevant la piste sécante, on libère une foncier très important pour étendre les installations terminales. C'est tout de même embêtant de se positionner tout le temps sur des sujets que l'on ne maîtrise pas... Tu écris beaucoup de bêtises, et il n'est jamais trop tard pour se renseigner en détail avant d'émettre un avis.

Revenons à Ryanair à Bordeaux. Les conditions de la concurrence sont aussi essentielles que le nombre de compétiteurs. Si un concurrent bénéficie d'avantages indus comme du faux support marketing, la compétition devient alors déloyale, puisque tout le monde ne part pas sur le même pied d'égalité. Je pense que tu peux au moins être d'accord avec ce principe assez simple non ?

Ryanair est clairement l'un des concurrents les plus déloyaux dans le domaine du transport aérien. Pour rappel, la compagnie touche plus d'un milliard d'euros par an de subventions déguisées en support marketing surfacturé.

Pour un aéroport comme Bordeaux, la présence d'une compagnie aussi aidée fausse la compétition. Cette dernière vend ses billets à des prix anormalement bas grâce aux subventions déguisées qu'elle touche. Ses concurrents qui ne trichent pas, du moins pas autant, ne peuvent donc s'aligner. Ryanair empêche ainsi les autres de se positionner de manière confortable sur les lignes qu'elle dessert.

On voit que dans certains aéroports, une présence trop importante de Ryanair tend à "assécher le marché". Ce constat fonctionne aussi avec d'autres ultra low-cost pratiquant le support marketing de manière plus ou moins poussée comme Volotea ou Wizz Air. Si on veut maintenir une vraie diversité de compagnies aériennes, il faut "doser" la présence des compagnies ultra low-cost. Si elles ont une part de marché trop importante, on ferme la porte aux autres types de compagnies aériennes.

Si le départ de Bordeaux de Ryanair se confirme, je pense que de nouveaux opérateurs auront de l'espace pour se positionner à des niveaux de prix plus en ligne avec la réalité des coûts. Easyjet, Transavia ou Volotea pourraient très bien prendre le relais, mais aussi éventuellement Jet2.com par exemple.

Si ce scénario de fermeture de la base de Ryanair se confirme, je mettrais bien une pièce sur une base Transavia...
Ryanair s'est fait dégager de Brest et Montpellier. Peut-être qu'un début de tendance se dessine... Ce serait un retour de boomerang mérité pour une entreprise qui a détourné des dizaines de millards d'Euros d'argent public depuis sa création.
Gosselies
A380
Messages : 4351
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016, 16:21

Re: Ryanair à Bordeaux

Message par Gosselies »

Mickaël O'Limite a écrit : ven. 10 mai 2024, 19:53
Ryanair est clairement l'un des concurrents les plus déloyaux dans le domaine du transport aérien. Pour rappel, la compagnie touche plus d'un milliard d'euros par an de subventions déguisées en support marketing surfacturé.

Pour un aéroport comme Bordeaux, la présence d'une compagnie aussi aidée fausse la compétition. Cette dernière vend ses billets à des prix anormalement bas grâce aux subventions déguisées qu'elle touche. Ses concurrents qui ne trichent pas, du moins pas autant, ne peuvent donc s'aligner. Ryanair empêche ainsi les autres de se positionner de manière confortable sur les lignes qu'elle dessert.

Ryanair s'est fait dégager de Brest et Montpellier. Peut-être qu'un début de tendance se dessine... Ce serait un retour de boomerang mérité pour une entreprise qui a détourné des dizaines de millards d'Euros d'argent public depuis sa création.
Les chiens aboient, la caravane passe (proverbe arabe).
Calomnies, médisances, diffamation : Ryanair pourrait aussi vous attaquer en justice, mais il n'en a que faire : la bave du crapaud n'atteint pas le 737 (autre proverbe arabe, un peu modifié cette fois).
Répondre

Retourner vers « Aéroport de Bordeaux »