Aéroport de Grenoble

Le forum sur les aéroports français: Beauvais, Brest, Rennes, Caen, Metz/Nancy, Biarritz, Pau, Toulon...
Répondre
AVION
A380
Messages : 14922
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re:

Message par AVION » mer. 2 nov. 2011, 23:52

Flyeco a écrit :Sauf erreur de ma part cher Avion (ou chef Avion :-),
Faut updater, ou mauvaise foi :roll:

AVION
A380
Messages : 14922
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re:

Message par AVION » mer. 2 nov. 2011, 23:55

Flyeco a écrit : tu parlais bien de l'exploitant aéroportuaire. Par conséquent je maintiens que ta sortie sur Vinci (que tu as approché...) c'est n'importe quoi.
Retournes donc vers eux avec des avions (des vrais) et tu seras certainement bien mieux reçu...
Je te laisse à tes illusions....et tes certitudes :!:

Avatar du membre
Flyeco
B747
Messages : 579
Enregistré le : mar. 21 avr. 2009, 22:46

Message par Flyeco » jeu. 3 nov. 2011, 09:53

roooo JP, moi je n'en ai aucune de certitudes puisqu'on parle des tiennes ! je suis quand même pas tout seul içi à le penser sur ce coup.

(PS "chef Avion" dans le sens justement de certitudes que tu imposes comme un... chef ! :-) pas de réf au métier..)

sxbrf
B777
Messages : 308
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re: Aéroport de Grenoble

Message par sxbrf » jeu. 3 nov. 2011, 11:15

Le problème de Grenoble c'est qu'actuellement il ne sert qu'à faire du Réceptif pendant la saison d'hiver et voir même plus particulièrement le Samedi.
Le reste des personnes passe par Lyon pour l’activité loisir ou affaire.
Cependant, il n’y a pas de raison que Grenoble ne réussit pas à attirer une compagnie spécialisé dans le très petit module ?
Dijon à bien réussit avec des très petits modules.
Ne serait-ce pas une des solutions possible pour faire revenir les gens vers Grenoble ?

Avatar du membre
Flyeco
B747
Messages : 579
Enregistré le : mar. 21 avr. 2009, 22:46

Message par Flyeco » jeu. 3 nov. 2011, 11:46

oui mais serait ce assez de passagers pour ne pas fermer l'été. Dijon c'est une belle initiative mais les modules sont très petits et au final ça ne fait que peu de passagers.
Je crois bien plus en des modules de 70 à 120 passagers, comme l'ont dit CLM et "chef" AVION (aller JP te fache pas c pour l'humour)

sxbrf
B777
Messages : 308
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re:

Message par sxbrf » jeu. 3 nov. 2011, 12:37

Flyeco a écrit :oui mais serait ce assez de passagers pour ne pas fermer l'été. Dijon c'est une belle initiative mais les modules sont très petits et au final ça ne fait que peu de passagers.
Je crois bien plus en des modules de 70 à 120 passagers, comme l'ont dit CLM et "chef" AVION (aller JP te fache pas c pour l'humour)
Partant de rien, un petit module me parait pas mal.
Un module 70 à 120 pax necessite d'etre une liaison via un hub et me parait difficile à remplir dans l'immediat.
A ce moment, il module de 50 places avec une à 2 liaisons jours pour une connection à l'ensemble de l'europe et du monde serait l'ideal.

Clm
B747
Messages : 729
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Re:

Message par Clm » jeu. 3 nov. 2011, 12:50

sxbrf a écrit :
Flyeco a écrit :oui mais serait ce assez de passagers pour ne pas fermer l'été. Dijon c'est une belle initiative mais les modules sont très petits et au final ça ne fait que peu de passagers.
Je crois bien plus en des modules de 70 à 120 passagers, comme l'ont dit CLM et "chef" AVION (aller JP te fache pas c pour l'humour)
Partant de rien, un petit module me parait pas mal.
Un module 70 à 120 pax necessite d'etre une liaison via un hub et me parait difficile à remplir dans l'immediat.
A ce moment, il module de 50 places avec une à 2 liaisons jours pour une connection à l'ensemble de l'europe et du monde serait l'ideal.
Modèle années 90 de compagnie aérienne. ça s'appelait Regional Airlines, Britair, Jersey European, Crossair, Air Dolomiti, etc.

50 sièges et moins, mises à part des niches (Dijon, STOL) et des OSP, ce sont des modules peu utiles aujourd'hui. Le TGV a une responsabilité là-dedans. Tu peux ajouter également le coût du Kérozène et le développement des compagnies à bas coûts qui ont taillé un short aux compagnies régionales à petits modules.

La tendance est clairement aux modules de 70 à 120 sièges mono-couloir avec des trafics panachés (affaires + loisirs) et une sensibilité au prix accrue. D'où l'opportunité FlyBe qui mériterait un véritable alter-égo français.

Quelques pistes possibles :

- Implantation de Cityjet en France
- Migration des modèles de Regional et Britair vers une offre plus Low Fare
- Développement d'une nouvelle compagnies (extrêmement compliqué, Flyeco le dira mieux que moi)

L'autre possibilité est le charter vers la Méditerranée, mais Lyon se débrouille très très bien sur ce domaine également...

Pour Grenoble, face à LYS, c'est très compliqué de développer du trafic émetteur sur du vol régional européen. Le réceptif est clairement pour l'instant le seul marché.

Grenoble est une version édulcorée de ce que subit Rouen sous l'ogre parisien. Elle est dans le cône de silence de Lyon pour reprendre une expression aéronautique. Donc je comprends que les collectivités se posent sincèrement la question. Avec l'ouverture du terminal low cost, je pense que Grenoble peut faire une croix sur un développement équilibré de son trafic.

sxbrf
B777
Messages : 308
Enregistré le : mer. 6 juil. 2011, 17:13

Re: Re:

Message par sxbrf » jeu. 3 nov. 2011, 15:30

Clm a écrit :
sxbrf a écrit :
Flyeco a écrit :oui mais serait ce assez de passagers pour ne pas fermer l'été. Dijon c'est une belle initiative mais les modules sont très petits et au final ça ne fait que peu de passagers.
Je crois bien plus en des modules de 70 à 120 passagers, comme l'ont dit CLM et "chef" AVION (aller JP te fache pas c pour l'humour)
Partant de rien, un petit module me parait pas mal.
Un module 70 à 120 pax necessite d'etre une liaison via un hub et me parait difficile à remplir dans l'immediat.
A ce moment, il module de 50 places avec une à 2 liaisons jours pour une connection à l'ensemble de l'europe et du monde serait l'ideal.
Modèle années 90 de compagnie aérienne. ça s'appelait Regional Airlines, Britair, Jersey European, Crossair, Air Dolomiti, etc.

50 sièges et moins, mises à part des niches (Dijon, STOL) et des OSP, ce sont des modules peu utiles aujourd'hui. Le TGV a une responsabilité là-dedans. Tu peux ajouter également le coût du Kérozène et le développement des compagnies à bas coûts qui ont taillé un short aux compagnies régionales à petits modules.

La tendance est clairement aux modules de 70 à 120 sièges mono-couloir avec des trafics panachés (affaires + loisirs) et une sensibilité au prix accrue. D'où l'opportunité FlyBe qui mériterait un véritable alter-égo français.

Quelques pistes possibles :

- Implantation de Cityjet en France
- Migration des modèles de Regional et Britair vers une offre plus Low Fare
- Développement d'une nouvelle compagnies (extrêmement compliqué, Flyeco le dira mieux que moi)

L'autre possibilité est le charter vers la Méditerranée, mais Lyon se débrouille très très bien sur ce domaine également...

Pour Grenoble, face à LYS, c'est très compliqué de développer du trafic émetteur sur du vol régional européen. Le réceptif est clairement pour l'instant le seul marché.

Grenoble est une version édulcorée de ce que subit Rouen sous l'ogre parisien. Elle est dans le cône de silence de Lyon pour reprendre une expression aéronautique. Donc je comprends que les collectivités se posent sincèrement la question. Avec l'ouverture du terminal low cost, je pense que Grenoble peut faire une croix sur un développement équilibré de son trafic.
En résumé tout est foutu pour Grenoble est tous investissement est à fond perdu.

Le TGV n'est certainement pas le problème. il faut etre réaliste si un aeroport n'est pas capable de survivre à l'arrivée du TGV c'est que peut etre il est perferable de ne pas avoir d'aeroport non ?

Le problème n'est il pas qu'il y a trop d'aeroports en France dans ce cas ?
ce qui pourrait expliquer pourquoi nous avons des aeroports moins important que l'allemagne ?

Clm
B747
Messages : 729
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Clm » jeu. 3 nov. 2011, 17:47

La prédominance des Départements et des CCI sur les questions de transport a notamment expliqué une telle densité aéroportuaire en France. C'est vrai qu'en Allemagne, pour 81 millions d'habitants, il existe moins d'aéroports. Ce n'est pas la même densité en revanche en Allemagne et pas la même superficie...

Quid de la maintenance aéronautique et du fret avec un aéroport assez éloigné des zones densément peuplées ?

mramelet
Messages : 31
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011, 10:12
Localisation : Utrecht, Pays-Bas

Re: Aéroport de Grenoble

Message par mramelet » ven. 4 nov. 2011, 15:59

jp38 a écrit :Je pourrai comprendre que certains estiment qu'il vaut mieux développer l'aéroport principal de la région.
Je préciserai quand même que la région Rhone Alpes est la 2 eme de France en terme de démographie et en terme économique. Quand on voit le nombre d'aéroport des autres régions, j'ai du mal à comprendre pourquoi, nous on aurait le droit qu' à un seul. De plus LYS commence à être saturé et la région voudrait y construire une 3 ème piste avec les problèmes que cela pose avec les populations alentours ( et le prix).
A quelques dizaine de km se trouve GNB avec une aérogare toute neuve et pouvant accueillir plus d'1 million de passagers, une piste de 3050m. Vu le nombre de vols sur Londres, l' Afrique du nord sur LYS, ce sont des exemples, pourquoi pas y délocaliser certains vols. Il y a quelques années on avait des vols sur Londres toutes les jours et ils étaient correctement remplis. Même constat pour les destinations vacances, les grenoblois en partance pour la Tunisie, le Maroc etc... pourraient largement remplir de nombreux vols.
Cet histoire de saturation de LYS, faudrait quand meme qu'on m'explique d'ou ca sort! Heathrow traite plus de 6x ce que traite LYS avec le meme nombre de pistes, et un couvre feu. Heathrow, oui, voila un aeroport qui est saturé!
Ensuite, Rhone Alpes est certes la 2eme region francaise... Mais ca reste un nain a l'échelle mondiale, et une région d'importance moyenne a l'échelle européenne. Donc plutot que de se tirer dans les pattes, il faut coopérer. Ce n'est pas parce que les autres régions font n'importe quoi qu'il faut faire pareil! Le Havre-Dauville-Caen-Rouen est l'exemple meme de ce qu'il ne faut pas faire!
Si je compare avec mon pays d'accueil, les Pays-Bas, ou les villes sont assez proches les unes des autres (ca correspondrait a peu pres a une region francaise), Rotterdam qui est une ville quasiment de meme importance qu'Amsterdam (voire meme plus importante si on rajoute La Haye) n'a pourtant pas d'aeroport d'envergure. Tout se passe a Schiphol. Recemment, les low costs type Transavia ont commence a s'implanter sur l'aeroport de Rotterdam - La Haye, mais les vols europeens, intercontinentaux, ... c'est Schiphol et rien d'autre!
Pour moi, Grenoble et Saint Etienne, qui jouent quand meme pas dans la meme categorie que Rotterdam, et sont a la meme distance de Lyon que Rotterdam d'Amsterdam doivent jouer le meme jeu.
Un aeroport pour la region, bien connecté (ne pas avoir de TER qui s'arrete a St Ex est par exemple un vrai probleme!)
Accueillir des low costs, pourquoi pas, mais laissons les "grandes" compagnies s'installer a St Ex, et developpons cet aéroport qui a un vrai potentiel (meme si pas aussi fort que certains aimeraient bien le croire)

AVION
A380
Messages : 14922
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Aéroport de Grenoble

Message par AVION » ven. 4 nov. 2011, 16:06

mramelet a écrit :Cet histoire de saturation de LYS, faudrait quand meme qu'on m'explique d'ou ca sort! Heathrow traite plus de 6x ce que traite LYS avec le meme nombre de pistes, et un couvre feu. Heathrow, oui, voila un aeroport qui est saturé!
Tu as des origines Marseillaises ;)

Lyon en 2010 120 211 mvts
LHR en 2010 454 883 mvts

Ce qui nous fait un ratio de 3,78....loin du coeff 6

Sinon, pour te répondre, lors des 3 plages horaires du hub AF...l'aéroport est quasi saturé en capacité piste effectivement

Avatar du membre
Flyzen
A380
Messages : 11598
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:14
Localisation : Vendée (proche 44)

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Flyzen » ven. 4 nov. 2011, 18:52

AVION a écrit :... Sinon, pour te répondre, lors des 3 plages horaires du hub AF...l'aéroport est quasi saturé en capacité piste effectivement
... oh ça va s'arranger rapidement avec le projet AF "bases province" plus de vols point a point donc moins de connectings sur hub de lYS 8-)
... mais effectivement la politique hub favorise les engorgements du trafic d'une manière ponctuelle apres ou le simple engorgement fini et ou on passe a la réelle saturation ???

Poum
B777
Messages : 448
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 07:27

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Poum » ven. 4 nov. 2011, 20:45

Flyzen a écrit :... oh ça va s'arranger rapidement avec le projet AF "bases province" plus de vols point a point donc moins de connectings sur hub de lYS 8-)
En nombre de pax oui, pas forcément en nombre de mouvements.

jp38
Messages : 35
Enregistré le : jeu. 2 déc. 2010, 08:02
Localisation : Entre Chartreuse et Belledonne

Re: Aéroport de Grenoble

Message par jp38 » ven. 4 nov. 2011, 21:58

mramelet a écrit :
jp38 a écrit :Je pourrai comprendre que certains estiment qu'il vaut mieux développer l'aéroport principal de la région.
Je préciserai quand même que la région Rhone Alpes est la 2 eme de France en terme de démographie et en terme économique. Quand on voit le nombre d'aéroport des autres régions, j'ai du mal à comprendre pourquoi, nous on aurait le droit qu' à un seul. De plus LYS commence à être saturé et la région voudrait y construire une 3 ème piste avec les problèmes que cela pose avec les populations alentours ( et le prix).
A quelques dizaine de km se trouve GNB avec une aérogare toute neuve et pouvant accueillir plus d'1 million de passagers, une piste de 3050m. Vu le nombre de vols sur Londres, l' Afrique du nord sur LYS, ce sont des exemples, pourquoi pas y délocaliser certains vols. Il y a quelques années on avait des vols sur Londres toutes les jours et ils étaient correctement remplis. Même constat pour les destinations vacances, les grenoblois en partance pour la Tunisie, le Maroc etc... pourraient largement remplir de nombreux vols.
Cet histoire de saturation de LYS, faudrait quand meme qu'on m'explique d'ou ca sort! Heathrow traite plus de 6x ce que traite LYS avec le meme nombre de pistes, et un couvre feu. Heathrow, oui, voila un aeroport qui est saturé!
Ensuite, Rhone Alpes est certes la 2eme region francaise... Mais ca reste un nain a l'échelle mondiale, et une région d'importance moyenne a l'échelle européenne. Donc plutot que de se tirer dans les pattes, il faut coopérer. Ce n'est pas parce que les autres régions font n'importe quoi qu'il faut faire pareil! Le Havre-Dauville-Caen-Rouen est l'exemple meme de ce qu'il ne faut pas faire!
Si je compare avec mon pays d'accueil, les Pays-Bas, ou les villes sont assez proches les unes des autres (ca correspondrait a peu pres a une region francaise), Rotterdam qui est une ville quasiment de meme importance qu'Amsterdam (voire meme plus importante si on rajoute La Haye) n'a pourtant pas d'aeroport d'envergure. Tout se passe a Schiphol. Recemment, les low costs type Transavia ont commence a s'implanter sur l'aeroport de Rotterdam - La Haye, mais les vols europeens, intercontinentaux, ... c'est Schiphol et rien d'autre!
Pour moi, Grenoble et Saint Etienne, qui jouent quand meme pas dans la meme categorie que Rotterdam, et sont a la meme distance de Lyon que Rotterdam d'Amsterdam doivent jouer le meme jeu.
Un aeroport pour la region, bien connecté (ne pas avoir de TER qui s'arrete a St Ex est par exemple un vrai probleme!)
Accueillir des low costs, pourquoi pas, mais laissons les "grandes" compagnies s'installer a St Ex, et developpons cet aéroport qui a un vrai potentiel (meme si pas aussi fort que certains aimeraient bien le croire)
Voilà une position qui me semble résonnable. Je n'ai jamais dit que GNB devait remplacer LYS, mais je suis persuadé que GNB devrait avoir une offre beaucoup importante qu'aujourd'hui avec quelque lignes Low Cost à l'année plus une offre charter été qui n'existe pas aujourd'hui. Celà permettrai à GNB de pouvoir continuer son activité.
Une petite précision concernant l 3ème piste de LYS, il s'est créé une association de riverains qui s'y oppose. Ce n'est donc pas unn fantasme mais réellement un projet qui avance.

AVION
A380
Messages : 14922
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Aéroport de Grenoble

Message par AVION » mar. 8 nov. 2011, 23:28

L’aéroport de Grenoble-Isère en danger ?

Avec une perte de 150 000 passagers en deux ans et un trafic en dent de scie, l’aéroport de Grenoble-Isère pourrait cesser son activité. Le Conseil général de l'Isère, propriétaire des lieux, lassé de dépenser entre 2,5 et 3 millions d’euros dans des installations quasiment désertes par périodes, décidera en décembre de son sort. Fermeture partielle ou définitive, différentes options sont étudiées par les élus.

L'aéroport de Grenoble-Isère déborde d’activité l’hiver, recevant des skieurs principalement britanniques. Mais peu de compagnies aériennes se posent sur son tarmac aux beaux jours. Cette activité en dent de scie ne lui permet pas d’être rentable et coûte cher au département : entre 2,5 et 3 millions d’euros, a confié au journal Le Dauphiné Didier Rambaud le 30 octobre 2011. Le vice-président du Conseil général en charge des déplacements et des transports remarque qu'en 2008, l’aérodrome avait franchi la barre des 500 000 voyageurs, mais n'en a accueilli que 350 000 passagers en 2010. Les élus devraient statuer sur son sort en décembre.
Plusieurs solutions sont à l’étude. La première était de transformer l’installation en «troisième piste» de l’aéroport lyonnais de Saint-Exupéry par un système de navettes, mais cette alternative se heurte pour le moment à des problèmes politiques. Autre option : l’arrêt des fréquences commerciales l’été. Cela représenterait une économie d’1 million d’euros pour le département. Il est aussi envisagé de fermer les pistes aux transporteurs aériens, Grenoble-Isère vivrait alors de son trafic loisir et public né de l’activité de l’aéroclub du Dauphiné, du paraclub, des douanes, de Météo France ou encore de la base de l’école nationale de l’aviation civile et d’une école privée de pilotage et de photographie aérienne. Mais la question est de savoir si les trois aéroports les plus proches, Genève, Saint-Exupéry et Chambéry, pourraient absorber la capacité hivernale de la plate-forme grenobloise. Dernière possibilité, sa fermeture totale mais la région serait alors privée d’un aérodrome de délestage et de secours. Il est donc peut probable que l’Etat accepte cette décision.

Clm
B747
Messages : 729
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Clm » mer. 9 nov. 2011, 11:43

AVION a écrit :L’aéroport de Grenoble-Isère en danger ?

Avec une perte de 150 000 passagers en deux ans et un trafic en dent de scie, l’aéroport de Grenoble-Isère pourrait cesser son activité. Le Conseil général de l'Isère, propriétaire des lieux, lassé de dépenser entre 2,5 et 3 millions d’euros dans des installations quasiment désertes par périodes, décidera en décembre de son sort. Fermeture partielle ou définitive, différentes options sont étudiées par les élus.

L'aéroport de Grenoble-Isère déborde d’activité l’hiver, recevant des skieurs principalement britanniques. Mais peu de compagnies aériennes se posent sur son tarmac aux beaux jours. Cette activité en dent de scie ne lui permet pas d’être rentable et coûte cher au département : entre 2,5 et 3 millions d’euros, a confié au journal Le Dauphiné Didier Rambaud le 30 octobre 2011. Le vice-président du Conseil général en charge des déplacements et des transports remarque qu'en 2008, l’aérodrome avait franchi la barre des 500 000 voyageurs, mais n'en a accueilli que 350 000 passagers en 2010. Les élus devraient statuer sur son sort en décembre.
Plusieurs solutions sont à l’étude. La première était de transformer l’installation en «troisième piste» de l’aéroport lyonnais de Saint-Exupéry par un système de navettes, mais cette alternative se heurte pour le moment à des problèmes politiques. Autre option : l’arrêt des fréquences commerciales l’été. Cela représenterait une économie d’1 million d’euros pour le département. Il est aussi envisagé de fermer les pistes aux transporteurs aériens, Grenoble-Isère vivrait alors de son trafic loisir et public né de l’activité de l’aéroclub du Dauphiné, du paraclub, des douanes, de Météo France ou encore de la base de l’école nationale de l’aviation civile et d’une école privée de pilotage et de photographie aérienne. Mais la question est de savoir si les trois aéroports les plus proches, Genève, Saint-Exupéry et Chambéry, pourraient absorber la capacité hivernale de la plate-forme grenobloise. Dernière possibilité, sa fermeture totale mais la région serait alors privée d’un aérodrome de délestage et de secours. Il est donc peut probable que l’Etat accepte cette décision.
Merci avion pour cet article. Ce qui est intéressant dans tout c'est que ça va faire réfléchir à l'optimisation de l'équipement des aéroports.

- Diversification de l'activité, dans le fret, l'entrainement, la maintenance et les loisirs
- Optimisation des installations terminales (mutualisations des surfaces, mise en place de structures provisoires, etc.)
- Organisation des aéroports en réseaux quand cela a un sens

Bref, un peu plus efficace que la gestion passée où chacun défendait son aéroport sur son (tout petit) territoire.

Max38
E190
Messages : 137
Enregistré le : sam. 3 oct. 2009, 13:52
Localisation : LFLS

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Max38 » jeu. 10 nov. 2011, 14:19

Quelques précisions sur le dossier :

La fermeture totale de l'aéroport est presque totalement écartée de même qu'un rapprochement avec Lyon.

La solution envisagée/souhaitée par la plupart des conseillers départementaux et la direction de l'aéroport serait la fermeture du terminal voyageur pour la période estivale permettant donc de réaliser une économie d'1 million d'euros/an pour le département. Argument : les autres aéroports (Chambéry, Genève et Lyon) n'ont pas la possibilité d'accueillir le surplus de trafic hivernal si Grenoble fermait puisque tous se déclarent déjà à saturation pour cette période.

Réponse définitive en décembre lors du vote du budget 2012.

Sources : interne (et 20 minutes).

AVION
A380
Messages : 14922
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008, 12:13
Localisation : PARIS

Re: Aéroport de Grenoble

Message par AVION » jeu. 10 nov. 2011, 14:23

Max38 a écrit :..
La solution envisagée/souhaitée par la plupart des conseillers départementaux et la direction de l'aéroport serait la fermeture du terminal voyageur pour la période estivale permettant donc de réaliser une économie d'1 million d'euros/an pour le département..
C'est presque déja le cas :mrgreen:

Clm
B747
Messages : 729
Enregistré le : mer. 24 sept. 2008, 09:00

Re: Aéroport de Grenoble

Message par Clm » jeu. 10 nov. 2011, 20:29

Max38 a écrit :Quelques précisions sur le dossier :

La fermeture totale de l'aéroport est presque totalement écartée de même qu'un rapprochement avec Lyon.

La solution envisagée/souhaitée par la plupart des conseillers départementaux et la direction de l'aéroport serait la fermeture du terminal voyageur pour la période estivale permettant donc de réaliser une économie d'1 million d'euros/an pour le département. Argument : les autres aéroports (Chambéry, Genève et Lyon) n'ont pas la possibilité d'accueillir le surplus de trafic hivernal si Grenoble fermait puisque tous se déclarent déjà à saturation pour cette période.

Réponse définitive en décembre lors du vote du budget 2012.

Sources : interne (et 20 minutes).
Très bien !

mramelet
Messages : 31
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011, 10:12
Localisation : Utrecht, Pays-Bas

Re: Aéroport de Grenoble

Message par mramelet » ven. 11 nov. 2011, 16:23

AVION a écrit : Tu as des origines Marseillaises ;)

Lyon en 2010 120 211 mvts
LHR en 2010 454 883 mvts

Ce qui nous fait un ratio de 3,78....loin du coeff 6

Sinon, pour te répondre, lors des 3 plages horaires du hub AF...l'aéroport est quasi saturé en capacité piste effectivement
Lol, je raisonnais en terme de PAX, il est vrai (je prenais grosso modo 10 pour Lyon, 60 pour LHR).
Mais tu as raison, c'est assez surprenant au final de voir que l'écart n'est "que" de 3.78.
J'étais encore a LYS cette semaine en provenance d'AMS, et tu te poses, t'es tous seul sur la piste et la taxi-way, et tu repars, idem!
A LHR, tu vois des avions dans tous les sens qui se posent, decollent, voire volent a moins d'1 km de toi pendant que t'es en train de tourner au dessus de la ville pour attendre ton tour!

Répondre

Retourner vers « Autres aéroports français »